Brexit : faut-il trader ?

Quitte ou double ? - 16 6 2016 - 16 commentaires
ProRealTime

Faut-il trader en ce moment avec le Brexit qui approche ou bien faut-il être plus prudent ?

 

Qu'est ce que le Brexit ?

Le Brexit a lieu dans une semaine, le 23 juin 2016. À l'issue de ce référendum, les citoyens du Royaume-Uni décideront s'ils restent dans l'union européenne ou pas. Quelque soit le résultat, les risques sont extrêmement importants sur les marchés financiers et nos économies.

Pourquoi le Brexit est dangereux sur les marchés financiers ?

Le Brexit est la quintessence même de ce que détestent les marchés financiers : l'incertitude. Le résultat étant serré selon les sondages, les marchés financiers, surtout européens, sont ballottés de manière de plus en plus violente à la publication du moindre sondage. Un sondage annonçant la sortie du Royaume-Uni, le Brexit, fait plonger immédiatement les places européennes. À l'opposé, un sondage qui serait favorable au maintien dans l'union européenne, fera monter très rapidement les indices européens. Nous revivons, dans une moindre mesure, la crise de 2011 et de la zone euro.

brexit

Le Brexit quitte ou double ?

En effet, si le Royaume-Uni sort de l'union européenne, ce qui peut faire peur c'est la théorie des dominos bien que nous ne soyons plus durant la guerre froide. Le Brexit pourrait donner des idées aux autres pays européens, surtout ceux du Nord, qui sont largement contributeurs au budget de l'union européenne. Il y a maintenant quelques années que les pays riches du Nord renâclent à financer les pays du Sud, à subventionner l'agriculture… alors qu'ils pensent que ces milliards de dépenses seraient plus profitables dans les nouvelles technologies par exemple. Il ne faut pas nous voiler la face, nous faisons parti des pays du Sud.

Donc, la vraie crainte des marchés financiers est le risque d'explosion de l'Union Européenne qui est avant tout une zone stable et favorisant le commerce. C'est donc toute cette stabilité, cette libre circulation des capitaux, des hommes… qui peut être mis en cause et donc créer des perturbations sur l'économie européenne et donc mondiale. Dans un contexte de reprise économique mondiale très fragile, le Brexit tombe au pire moment.

Entendons-nous bien, ceci n'est absolument pas une analyse politique de la situation, mais une analyse économique pour le trading. Ce qui nous importe c'est de savoir si nous allons pouvoir retirer notre pain du marché durant les prochains jours avec un risque acceptable.

Faut-il trader en bourse avant le Brexit ?

Depuis le début de semaine, je trade beaucoup moins qu'avant, vous pouvez voir mes relevés de trade sur le forum tous les jours, j'ai diminué la voilure d'un facteur deux à quatre. En effet, je suis très méfiant, j'ai peur d'une méchante bougie qui ruine ma journée ma semaine sur la publication d'un sondage. On sent la nervosité des marchés financiers, c'est palpable, on a des variations extrêmement rapides et c'est donc plus délicat et surtout plus risqué de trader à l'heure actuelle. Je me pose clairement la question si je vais trader la semaine prochaine, je vais bien entendu surveiller les évolutions des indices, mais je pense que je vais encore diminuer la voilure. Et j'encourage tous les traders débutants à éviter de trader les prochains jours, les mouvements seront certainement très violents et rapides, il faudra absolument savoir prendre ses pertes, être fortement capitalisé sinon cela peut conduire à quelques catastrophes… Si vous n'arrivez pas à prendre vos pertes rapidement, il vous faut absolument éviter les prochains jours...

Faut-il trader en bourse durant le Brexit ?

Je pense que la question de trader le jour même du Brexit ne se pose pas pour des gens sérieux. J'irai même plus loin, nous risquons d'avoir des mouvements colossaux avant même la publication des résultats du Brexit. En effet, les sondages publics sont interdits mais pas les sondages privés et toutes les grosses banques de la planète vont mobiliser tous les instituts de sondage pour avoir des informations de première main le plus rapidement possible. Nous, nous devons péniblement attendre devant la télé. C'est donc une journée où les dés sont totalement pipés, donc je vais les laisser s'amuser entre eux.

Faut-il trader en bourse après le Brexit ?

Il faudra bien revenir de manière intensive sur les marchés financiers un jour ou l'autre. En fonction du résultat du référendum sur le Brexit, deux situations sont possibles :

Le Brexit l'emporte : la situation risque d'être très compliquée pendant quelque temps. La livre sterling risque d'être attaquée et on risque d'avoir beaucoup de nervosité car on rentre sur un terrain totalement inconnu. Et encore une fois, l'inconnu, c'est ce que déteste le plus les gens sérieux en bourse. On peut déjà voir d'énormes craintes quand des institutions achètent des obligations d'État avec des taux négatifs. C'est-à-dire qu'ils sont prêts à perdre de l'argent pour avoir un petit peu de certitude et de sécurité du côté de l'Allemagne notamment.

Le Royaume-Uni reste dans l'union européenne : la livre sterling devrait s'apprécier, on devrait avoir un gros up sur tous les marchés européens en signe de soulagement (principe de psychologie de base) et on devrait retrouver assez rapidement notre petit train-train.

Conclusion sur le Brexit et la bourse

Plus nous allons nous rapprocher du Brexit et du 23 juin 2016, plus il y a des chances d'avoir une très forte volatilité est donc un accroissement considérable des risques. Je pense, et je le dis avec force, que devant cette inconnue, car nous n'avons à ce jour jamais vécu une telle situation, tout est possible. Et qu'il ne faut surtout pas être excité par cette situation, tous les gens excités en bourse finissent de la même manière au tapis. Il faut surmonter notre côté cow-boy, notre testostérone de mâles mal placée.

Nous ne sommes pas là pour faire le coup d'une vie, nous sommes là pour être encore vivants avec un bon fond de roulement le mois prochain et les prochaines années. Donc prudence un jour, prudence toujours. Il faut bien avoir conscience que nous vivons un moment historique, crucial pour la zone économique européenne et que cela peut avoir des incidences sur l'ensemble des entreprises européennes, le marché actions, les devises, les indices peuvent être extrêmement chahutés... donc je pense, qu'il est plus raisonnable, d'avoir un côté spectateur et ne pas rentrer dans la mêlée quand les banques, les hedge funds vont se massacrer entre eux pour tenter de profiter de la confusion ou pour tenter de sauver leur peau.

Brexit : faut-il trader ?
2.85 798 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

16 Commentaires pour Brexit : faut-il trader ?

  1. Jack dit :

    Article très intéressant de Benoist, effectivement perso je ne vais pas jouer à pile ou face.

  2. Marc83 dit :

    Merci pour ces éclaircissements Benoîts, l'avis du pro est ici primordial !!

  3. PIERRE07 dit :

    Et bien, moi je ne trouve pas que c'est plus dangereux, du moins sur ES. Je ne trade pas le dax. Mes stops - quand ils sont activés - sont exécutés sans spread. Le regain de volatilité est un régal. En séance, on a des mouvements amples aussi bien à la hausse qu'à la baisse qui permettent le pyramidage et mes signaux me font rarement défaut. Cette volatilité vient à point après les séances amorphes sur les plus hauts. Pourvu que çà dure.

  4. Benoist Rousseau dit :

    Marc83> je ne suis pas un pro je n'en ai ni la formation ni les moyens techniques ni le capital etc je suis un boursicoteur

  5. xauusdtreder dit :

    Moi je me suis amusé en long cette semaine sur l or xauusd

  6. PIERRE07 dit :

    Trop modeste Benoist! Pour afficher de tels résultats avec une méthode très particulière d'ultra scalping, il faut le faire. Mais je ne comprend pas trop pourquoi cela représente un danger pour toi comme il s'agit du très court terme. Mais bon, je n'ai jamais tradé comme çà. Quant au swing, je ne vois pas plus de danger qu'avant pour autant qu'on évite les news comme d'habitude. Je verrai plutôt le danger chez les détenteurs d'actions.

  7. Benoist Rousseau dit :

    Pierre > parce que je gagne 20 30 40 points par jour les bonnes journées et que je n'ai pas envie de me prendre une bougie de -40 d'un coup ruinant deux jours de boulot. Le danger en swing c'est l'open gap violent tout simplement.On peut attendre 10 jours et on risque moins. C'est juste de la gestion prudente, il y aura des morts qui ne connaitront pas le mois de juillet 2016 s'ils font n'importe quoi

  8. Eric_69 dit :

    Bourse Direct a envoyé hier un message de mise en garde à ses clients qui se résume à: "Résultat serré en perspective, donc probablement une très forte volatilité à venir: nous conseillons par conséquent à ceux qui ne joue pas un accroissement de volatilité, de rester "out", de ne pas s'exposer au Brexit jusqu'au résultat du référendum".

  9. ffdu69 dit :

    Je pense que ce Brexit va fabriquer à la chaine des SDF, juste une petite question de néophyte, est-ce une bonne idée d'utiliser un stop garanti juste après l'annonce du résultat afin de profiter de ces 500 pts sur le DAX 30. non-bréxit = 12 000 ou bréxit = 9200)

  10. marc83 dit :

    Benoîts, j'appelle "pro" ceux qui savent et qui ne racontent pas de salades, avec ou sans formation, quels que soient leurs moyens techniques !! Et en plus s'ils ne sont que boursicoteurs et pas dans les grandes structures, alors là, c'est le top ! 😉 😉

  11. Zeno dit :

    Vous avez encore une fois raison. Il faut rester prudent,car il y a trop des facteurs qui nous échappent pour avoir une chance réelle dans un combat inégal. Merci !

  12. jctrader dit :

    perso la volatilité ne m'inquiète pas au contraire : ça va bouger , tant mieux ! Maintenant je vais diviser mes engagements par 2 ou 3 et dormir 8 heures par nuit histoire d'être en forme (très inhabituel!). Et jamais plus de 4 heures par jour devant l'écran .
    Le danger n'est pas tant la volatilité que le risque pris et la réactivité .

  13. ruby dit :

    cet article

  14. Loilodan dit :

    Vu mon niveau et le risque encouru, aucun trade pour moi la semaine du brexit.

  15. PIERRE07 dit :

    Benoit, Entièrement d'accord avec les risques de l'Open gap. Je ne suis jamais en overnight. Et quand je parle de swing, c'est en intraday et pas sur plusieurs jours. Le but est d'exploiter une tendance en séance et de sortir avant la clôture.

  16. kamal dit :

    je me souvient du "no tapering" de Bernanke en 2013. J'ai encore du mal à m'en remettre tout ce que j'avais gangé en 6 mois a fondu comme neige au soleil en moins d'une heure.

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]