Comparaison cfds et futures pour le Scalping et le Day Trading

L'équilibre entre les Cfds et les Futures - 3 12 2015 - 89 commentaires
ProRealTime

Adepte du scalping et du day trading sur indices futures depuis 2004, j'ai tradé des dizaines de milliers de lots chaque année sur les futures indices du Cac 40 (FCE) en passant par les futures e mini américains comme le Dow Jones 30 (YM), Nasdaq 100 (NQ) et le future S&P 500 (ES).

Cependant depuis 2011, je suis passé progressivement au scalping et day trading sur cfds sur le Dax 30 et le Dow Jones 30 tout en continuant le trading sur futures sur d'autres indices. Je trouve les cfds efficaces pour un scalpeur et un day trader intensif sur certains indices car les cfds éliminent quelques défauts des futures pour le scalping et le day trading... En une phrase, les cfds sont intéressants sur le scalping / day trading sur le dax 30 ou le Dow jones 30 et beaucoup moins intéressants pour le S&P 500 le N225m où les futures gardent largement leurs avantages. Comme toujours, tout est une affaire de mesure et de précision. Mais j'entends tellement de bêtises sur les cfds relayés en boucle, que je prends le temps d'écrire un peu.

Je vous propose de faire une revue de détails des forces et faiblesses des futures et des cfds pour le scalping et le day trading et de vous faire partager mon cheminement. Beaucoup d'idées reçues vont être bousculées et tant mieux, un trader qui n'évolue pas est condamné.

 

Trader les futures, un objectif au début des années 2000

Devenir trader sur futures était l'objectif de ma vie de jeune trader. En 2004 à 30 ans, après 8 années de trading, je pouvais enfin toucher mon rêve, j'avais réussi à gagner 25.000€, la somme nécessaire à l'époque pour ouvrir un compte sur futures et pouvoir trader les futures en day trading. En effet, au début des années 2000, le produit dérivé le plus liquide, le moins cher, avec la meilleure image était le future qui écrasait de loin tous ses concurrents, Warrants, Turbos et autres Options. Trader sur Futures, c'était atteindre une forme d'aristocratie dans le trading, nous ne parlions que de cela sur les forums boursiers, il y avait les traders futures et les autres... Les traders futures se confrontaient aux traders des grandes institutions, ils voyaient passer des lignes de plusieurs millions d'euros en quelques secondes... bref trader les futures me donnait l'impression d'être dans la cour des grands, d'être au sommet de la pyramide du trading, cette impression a duré jusqu'en 2011 où j'ai découvert par hasard les cfds.

 

Mais pourquoi se mettre à trader les Cfds en 2011 ?

Début août 2011, les États-Unis d'Amérique perdent leur triple AAA et c'est la panique sur les marchés boursiers. Je tradais alors principalement le future CAC 40 FCE sur les marchés européens en scalping et il était devenu impossible de travailler avec cet instrument, les trous de cotation étaient de 2 à 3 points quasiment toute la journée entre l'offre la demande et les institutionnels avaient fui, les carnet d'ordres étaient désespérément vides. Je me revois encore vouloir liquider 5 lots FCE entre midi et 13 heures, être la meilleure offre, il n'y avait que 5 lots sur la ligne, et attendre plus de 6 minutes avant qu'un seul lot ne passe. Un horrible supplice pour un scalpeur. Puis le marché chute brutalement, me laissant les 4 lots sur le bras et un beau gain possible se transformer en une grosse perte. Je devais me rendre à l'évidence, il était devenu impossible de scalper le FCE CAC 40. Cela faisait déjà quelques années que je remarquais qu'il y avait de moins en moins de monde sur ce marché, que les trous de cotation étaient de plus en plus récurrents autant sur le FCE que sur le future YM Dow Jones 30, mais je m'accrochais à ce que je connaissais le mieux, le scalping sur futures.

Un ami day trader m'a alors parlé des Cfds et que certains brokers Cfds dont PRT Cfds proposaient un spread de 1 point sur le CAC 40 alors que j'avais le double voire le triple sur futures à certains moments de la journée, ce qui rendait cet indice impossible à scalper ou du moins difficile d'en tirer des bénéfices récurrents. Peu convaincu, les Cfds ayant mauvaise presse à l'époque car le produit venait de débarquer en France en cassant les prix, divisant par exemple par 10 les marges des courtiers français sur actions, ceux-ci se sont défendus alors classiquement comme Orange quand Free a cassé les prix de l'Internet, en faisant circuler des informations sur la mauvaise qualité des brokers cfds... Bref, un peu intoxiqué, j'ai ouvert prudemment un compte en me disant que j'allais scalper provisoirement sur Cfds en attendant que les carnets d'ordres se remplissent à nouveau sur les futures. Et ce fut une révélation au bout de quelques semaines, de quelques mois… Tout ce qui réduisait mes résultats sur les futures avait disparu, en tradant de la même manière, mes gains explosaient… Au point que maintenant, je répartis mon scalping et mon day trading à part égale entre les Futures et les Cfds. Cela a été aussi une révolution mentale car j'ai dû faire le deuil de ma position de trader sur futures, ô combien narcissique, abandonner l'aristocratie du trading, me désintoxiquer des rumeurs entretenues qui circulaient sur les Cfds. Rien ne vaut l'expérimentation personnelle. Mon seul regret est de ne pas avoir basculé plutôt sur les Cfds... Il y a un véritable équilibre à trader les deux en complément mais aussi une plus grande sécurité, en cas de soucis de cotation (panne Euronext), on peut basculer de l'un à l'autre.

 

Les faiblesses de certains futures pour le scalping et le day trading

Les futures, contrairement à ce que l'on peut croire et encore lire, n'est plus le marché extrêmement liquide qu'il était. En 2004, quand j'ai commencé à scalper sur futures, il l'était, mais petit à petit il s'est asséché... et cela touche tous les marchés. Je situe le tournant à partir de 2008. Pour vous donner un exemple voici le carnet d'ordre du Dax Futures sur une journée tout à fait normale de 2013 :

carnet ordres futures

Exemple de carnet d'ordres sur futures sur le Dax : trou de cotation, faiblesse du carnet d'ordres

On se retrouve avec un trou de cotation de 1, le bid et le ask ne se touchent plus comme avant, et si on veut « taper » 20 lots par exemple, on en aura 4 lots à 8378,5, 9 lots à 8379 et 7 lots à 8379,5 sur le futures Dax qui est annoncé comme liquide sur futures (pour les gars qui tradent à 1 lot ?) ! Avec 20 lots sur le Cac 40 FCE, vous « défoncez » le carnet d'ordres maintenant, chose impensable il y a 10 ans.

Les personnes qui affirment que les futures FCE sont liquides, comme je le lis parfois, n'ont pas du voir un carnet d'ordres de futures FCE depuis 10 ans... Cet exemple est identique sur le future YM Dow Jones 30 qui affiche lui des trous de cotations de 2 à 3 points en permanence et des carnets d'ordres encore plus anémiques.

Cela a des conséquences dans les résultats de notre trading : une partie des ordres d'achat ou de vente ne sont (plus) pas exécutés ou partiellement sur futures même si le cours est touché

Les tailles des lots sur futures ne sont pas «ajustables» : nous ne pouvons prendre et sortir les lots que par taille de 1, c'est rigide, on ne peut pas par exemple prendre un bénéfice ou une perte de manière partielle sur un lot en soldant 0,25 de la position et laissant les 0,75 restant vivre sa vie.

Les frais sont maintenant parfois plus élevés sur futures que sur Cfds: en tapant dans le carnet d'ordres ou en mettant des ordres limites, il faut payer les commissions + les trous de cotations à remonter qui sont bien souvent supérieurs au spread des cfds + le pas de cotation qui est plus élevés sur futures...

Par exemple, en tapant les carnet d'ordres sur les futures Dow Jones, je vais payer de 2 à 3 points de trou de cotation + les commissions aller retour + le pas de cotation de 1 point. Sur cfds, tout compris, j'ai 1,8 de spread fixe sur le Dow Jones avec un pas de cotation de 0,1... presque deux fois moins cher. Sur le Dax je paye 1 point de spread fixe aller retour sur cfds avec un pas de cotation de 0,1 tandis que sur futures j'ai 1 point de spread en moyenne + les commissions aller et retour + le pas de cotation de 0,5...

Les carnets d'ordres sont vides sur les futures quelques minutes avant une annonce, les spreads ne sont pas fixes et ils peuvent exploser, impossible de sortir ou d'entrée, il n'y a qu'à attendre (et parfois prier)... là encore on revient au problème de la liquidité... Après 18h00... on se demande s'il y a encore un trader sur futures de vivant...

Les forces de certains futures pour le scalping et le day trading

A l'opposé, les Futures sont bien plus avantageux que les CFDs sur certains indices comme le S&P 500 ou l'Eurostoxx 50; les futures ont une liquidité monstrueuse et vous pouvez acheter pour plusieurs dizaines de millions de dollars en un clic sans soucis.

Les frais sont bien moindre que sur certains Futures (notamment les Futures sur le Pétrole, les Matières Premières d'une manière générale, les indices comme le S&P 500...) même en rajoutant le spread du carnet d'ordres et les commissions. D'une manière générale si le bid et le ask se "touche" les Futures sont bien plus avantageux.

Les forces des cfds pour le scalping et la day trading

En comparaison avec les futures, les Cfds offrent une liquidité ABSOLUE, il suffit que le cours soit touché pour que vous soyez exécutés, peu importe le nombre de lots. C'est absolument révolutionnaire pour les scalpers ou day traders, nous n'avons plus jamais d'ordres partiellement exécutés, plus aucun problème d'empilement des ordres dans un carnet d'ordres. Les cfds ont anéanti les carnets d'ordres, le broker cfds garantie la liquidité, c'est son problème, plus le notre. Quand vous savez que 5% à 20% de mes trades en scalping sur futures ne passaient pas ou étaient partiellement exécutés alors que les cours étaient touchés, maintenant j'ai 100% de mes ordres parfaitement exécutés...

Les tailles de lots sont ajustables sur cfds, vous pouvez acheter 1,17 lot, en revendre partiellement 0,45 lot si vous le souhaitez. On peut ajuster la taille comme on le souhaite, à 0,01 près...

Le pas de cotation, qui est un spread déguisé est de de 0,5 sur le Dax 30 et le Cac 40 par exemple sur futures. Sur cfds, il est de 0,1 chez certains brokers. Vous pouvez acheter ou vendre dans le « spread du futures ». Sur futures pour entrer ou sortir, ce sera soit à 9000 ou 9000,50. Sur cfds vous pouvez entrer ou sortir à 9000 9000,1 9000,2 9000,3 9000,4 9000,5... c'est toujours autant de frais en moins. Pour gagner de l'argent ou sortir flat, il ne faut pas que le cours se décale de 0,5 comme sur futures, 0,1 est suffisant. Et bien entendu, il y a plus de ticks sur cfds que sur futures...

Il existe encore d'autres avantages, comme les plages horaires plus larges que sur futures, la possibilité d'être plus agressif... mais cela serait trop long à développer.

Les forces des Futures pour le scalping et le day trading

Les Futures sur certains indices comme le S&P 500, Le Nikkei et sur toutes les matières premières sont beaucoup plus avantageux en terme de prix, spread...

Les Futures ayant moins de levier, les marges étant beaucoup plus importantes, ils sont plus sécurisés et sécurisants. Les appels de marge permettent de réduire le levier disponible et donc ils apportent une forme de sécurité au trader. On ne peut pas "craquer" sur Futures et se faire massacrer par l'utilisation d'un levier démentiel comme sur CFDs. Ils sont donc plus "secure".

 

Pourquoi les scalpeurs et day traders futures ne passent pas sur les cfds ?

Faute d'informations, faute de curiosité, par confort et habitudes... l'idée que les Futures sont supérieurs à tout commence à dater maintenant... Entre temps sont arrivés les Cfds qui commencent à bousculer le marché, les habitudes. A l'origine, les brokers cfds ont eu une mauvaise presse, surtout en France, ce qui explique ce retard de perception. Les courtiers français ont tenté de préserver leur marge en mettant le doute sur les qualités des nouveaux venus et effectivement le monde des brokers cfds est vaste.

Il y a environ 5 brokers cfds qui dominent le marché, ils sont puissants, souvent côtés en Bourse, surveillés, audités, contrôlés, certains pèsent des milliards, ils sont régulés par l'AMF et l'ACP, les compte sont garantis, ségrégés etc. Un de ces brokers cfds est plus puissant que la bourse parisienne en faisant 4 à 5 milliards d'euros de transactions par jour quand la bourse de Paris a du mal à dépasser les 3 milliards d'euros par jour... Il existe aussi des brokers cfds non régulés, dans des paradis fiscaux qui s'apparentent plus à des escrocs qu'à des brokers. Les brokers cfds sérieux souffrent de l'image que renvoient ces sociétés qui n'ont de brokers que le nom.

Le choix d'un broker cfds est fondamental, tous n'offrent pas la même gamme de services, de protection. Il faut prendre son temps et bien se documenter. Il faut ainsi choisir un broker avec le label AMF et ACP, nous sommes déjà sur d'avoir un broker sérieux, régulé par des gens compétents. Fuyez les brokers chypriotes régulés par la Cysec.

Et tous les brokers cfds n'offrent pas les mêmes prestations. Par exemple mon broker cfds propose des spread fixes et garantis avec un spread de 1 sur le Cac 40, Dax 30... Cela veut dire que si le marché panique, le spread reste de 1. D'autres brokers cfds très sérieux proposent aussi un spread de 1 sur le Dax ou le Cac 40 mais il n'est pas garanti, donc en cas d’événements il peut passer à 2, 5, 10... C'est toute la différence entre un spread de 1 et un spread de 1 garanti.

Quoiqu'il en soit, il y a une métamorphose du marché que beaucoup de traders futures ou actions ont encore du mal à voir. Il suffit de regarder les volumes échangés depuis 10 ans sur le future FCE Cac 40 pour comprendre que le vent tourne... de remarquer que les plate formes alternatives voient leurs échanges en actions exploser...

 

Finalement que demande un trader sur futures ou cfds ?

Un trader veut payer peu de frais, avoir une liquidité absolue, ne pas avoir de slippage, avoir la garantie que les cours sont perpétuellement tradables, être sur de pouvoir entrer et sortir du marché quand il le souhaite avec autant de lots qu'il veut, pouvoir choisir la taille de ses lots, avoir des garantis sur ses comptes en cas de faillite... Les brokers cfds régulés AMF et ACP le font...

J'en parle à mes amis sur futures, je sent souvent des réticences liés souvent au « statut de trader futures » qui est encore plus valorisé dans l'imaginaire collectif, mais ceux qui testent basculent souvent des futures aux cfds très rapidement.

C'est par exemple inimaginable pour moi de revenir en arrière et de revenir scalper uniquement les Futures, j'aurai vraiment l'impression de régresser. Tout ce qui pouvait me « manger » mes bénéfices sur certains indices, spread flottant, ordres partiellement exécutés ou jamais exécutés, difficultés pour sortir ou entrer dans un marché chahuté... tout cela a disparu. J'ai mon spread fixe et garantie, cours touché mon ordre quelque soit le nombre de lots est exécuté... J'ai maintenant une fluidité incroyable dans mon scalping, j'achète, je vends quand je veux, avec la quantité que je veux, j'ai une gestion beaucoup plus fine de mes positions en découpant mes lots à 0,01 près, je n'ai plus 0,5 de pas de cotation à franchir mais 0,1... Avouons le, mon passage du scalping sur futures aux cfds a fait explosé mes bénéfices sur certains indices. Je préfère abandonner mon titre d'aristocrate sans le sous tradant les futures au profit des cfds et des revenus supplémentaires qu'ils m'offrent. Question d'efficacité... d'autant plus que je continue à trader sur les Futures. Il ne faut pas opposer les Cfds et les Futures mais profiter de leur complémentarité.

En conclusion, je préconise pour les scalpeurs et day traders de trader à la fois les futures et les CFds, d'avoir au moins la curiosité de tester. Sur certains actifs, les cfds sont plus intéressants que les futures alors qu'ils n'ont absolument aucun intérêt sur S&P 500 ou N225m où les défauts des futures n'existent plus et où ils sont moins chers sur un A/R que sur cfds. Des nuances que j'ai vu rarement tellement les gens aiment la caricature (mais il est vrai qu'on a peu de traders actifs et pratiquants en France, 50.000 actifs maximum pour 4 millions de visiteurs sur les plus gros forums boursiers / jour qui parlent souvent de choses qu'ils n'ont pas expérimenté...

Le test le plus simple, demandez combien de lots il y a sur les premières lignes Dax 30, YM ou ES. La majorité ne le sait pas, ils n'ont jamais passé un ordre sur ces supports ou vu un carnets d'ordres... mais ça parla ça parle et ça répète en boucle les mêmes bêtises depuis 10 ans. Ce n'est pas parce que la majorité qui ne trade pas répète ce qu'elle a lu sur des sites tenus par des webmasters qui ne tradent pas que cela est une vérité 🙂 Un moment il faut penser pas soi même et expérimenter... et bien comprendre que 80% des gens qui trainent sur les forums boursiers ne tradent pas ou plus... Rien n'est tout blanc ou tout noir, il est évident que si on veut trader le dax 30 les cfds sont plus avantageux (et c'est un ancien trader dax futures pour un Hedge fund qui vous le dit... qui a fait certaines journées de 0.10% à 0.50% du volume journalier du dax futures...) et que si on veut trader le s&p 500, Le Nikkey, les futures sont bien plus intéressants  Soyons être intelligent, c'est notre gagne pain.

Mais cela a été une révolution dans mon trading et mes résultats sur le DJ et le Dax. Sur le S&P 500 ou les futures Pétrole, cela aurait été la catastrophe de passer sur CFDs. Les Français ont toujours des réticences pour la nouveauté, mais même le minitel a fini enterré par l'Internet et en 2004, ce n'était pas gagné (en France)... Donc les futures sont mieux pour ES STOXX N225m par exemple et les cfds à spread garantie mieux sur d'autres indices.

Et la chose la plus sensée (sécurité...) est d'avoir deux comptes de trading sur Cfds et Futures comme je fais avec ProRealTime CFDs et ProRealTime Futures, j'ai les avantages des deux et une sécurité plus grande car dans l'hypothèse (qui arrive hélas trop souvent) où Euronext ne cote plus, on peut toujours passer des ordres avec les CFDs et inversement.

Comparaison cfds et futures pour le Scalping et le Day Trading
2.96 680 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

89 Commentaires pour Comparaison cfds et futures pour le Scalping et le Day Trading

  1. Alex974 dit :

    Ravis de te lire à nouveau Benoist.
    Tu n'as pas à regretter de n'avoir pas commencer les cfds plus tôt, car rien n'arrive par hasard.
    Tu n'aurais peut être pas eut la même destinée. 🙂
    Au plaisir.

  2. gwen dit :

    Bonjour,

    Cette liquidité est-elle d'actualité sur les CFD pétrole ? Je traite en effet le future CL et les trous de cotation sont réels et fréquents (mais c'est aussi ce qui rend son momentum intéressant). J'imagine que le broker CFD doit bien se couvrir sur les futures à un moment ?
    En tout cas, merci d'avoir éveillé ma curiosité.
    Cordialement
    GWEN

  3. Benoist Rousseau dit :

    Alex > oui c'est clair... enfin j'aurai bien aimé les découvrir en 2007 plutôt qu'en 2011, j'aurai pu démissionenr avant de mon boulot ^^

  4. Benoist Rousseau dit :

    gwen > Pour les cfds pétrole je ne peux pas te dire précisément, je ne les trade pas. Mon brokers a 150.000 traders actifs, on génère 4 à 5 milliards de transaction par jour (2 fois plus que la bourse de Paris) donc xx % des lots s'échangent entre nous (aucune idée, mais plus le broker est gros, plus il a d'échanges inter traders, plus il est rentable car moins il a à se couvrir => il devient sur certains indices beaucoup moins chers que les futures... et avec un spread fixe et garantie (uniquement iG fait cela, les autres brokers cfds élargissent le spread quand ça les "arrange"...) inférieur au trou de cotation des futures), le broker n'a pas besoin de se couvrir, il fait de la "bourse" il met en parallèle offre et demande, il empoche les commissions et cela lui a coûté 0€ Comme Ebay qui va mettre acheteur et vendeur en face à face. Quand il y a un déséquilibre offre demande en interne, il se couvre mais ce sera sur les options, cela lui coutera 100 fois moins cher que d'acheter des futures 😉 Mais tous les brokers cfds ne se valent pas, certains brassent des milliards et d'autres des centaines de milliers d'euros, la différence c'est Wallmart et l'épicier du coin pour avoir un ordre de grandeur, c'est pour cela que des brokers connus et fiables proposent 1.5 2 de spread sur le Dax Cac 40 quand d'autres sont à 1... ils ne peuvent pas descendre plus bas car ils n'ont pas assez de traders actifs faisant des aller retour entre eux. La taille est critique chez les brokers cfds comme pour les brokers futures. IG numéro 1 mondial sur cfds est dans 90% des cas moins chers comme IB numéro 1 mondial des futures est dans 90% des cas moins chers par rapport à la concurrence" (qui est souvent des marques blanches des numéros 1 donc "fausse" concurrence). Il n'y a pas de mystère plus tu fais de volume, plus tu peux baisser les prix et la taille des portefeuilles moyens est importantes aussi, on passe par exemple de 30k chez mon broker à 500€ chez certains brokers, ce n'est pas le même public 😉

  5. Fbtui dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet intéressant article.
    Une question, néanmoins...
    Tu dis : "Sur cfds, tout compris, j'ai 1,8 de spread fixe sur le Dow Jones avec un pas de cotation de 0,1."
    Et...
    "... Dax je paye 1 point de spread fixe aller retour sur cfds avec un pas de cotation de 0,1".
    Ou trouves tu des spread a 1 sur le DJ ou le DAX.
    CE que je vois, ce dont des spread entre 5 et 10... Pas de 1, sur IG...???
    Je comprends mieux maintenant pourquoi tes scalps ne durent quelques secondes quand les miens dure de trop longues minutes avec des effets de yoyo diaboliques...
    J'aimerai bien savoir.
    Merci Benoist.
    Cordialement

  6. tahamomo dit :

    Excellent article qui m'a convaincu de la justesse de trader les cfds. Bravo Benoist !

  7. Benoist Rousseau dit :

    Fbtui > comme indiqué le spread est de 1 sur les lots pleins sur le Dax cac 40 ftse... et 1.8 sur le Dow Jones pendant les horaires d'ouverture des bourses. Si tu as 5 10 c'est soit que tu trades quand les marchés sont fermés à 2h du matin lol soit plus vraisemblablement que tu ne trades pas le cfd cash mais le forward ce qui n'a rien à voir c'est un cfds futures sur une échéance parfois trimestrielle, donc c'est un autre produit dérivé. Souvent il y a confusion entre le cash et le forward. Demain à 9h00 tu verras 1 de spread sur le Dax 30 cac 40 et 1.8 sur le Dow Jones à 15h30 😉 le forward beaucoup beaucoup plus, il n'a aucun intérêt pour 99% des traders.

  8. Fbtui dit :

    Merci pour ta réponse Benoist.
    Je vais regarder cela, mais j'ai déjà une réponse partielle. Je trade de l'autre bout du monde (Asie du Sud-Est sur la plateforme IG Australie. Et il est vrai que les heures sont un peu différentes pour moi.
    Merci en tout cas.

  9. french trading dit :

    Bonsoir Benoist, article intéressant, je suis moi-même sur CFD, mais certains points que tu as évoqué m'étonne... Déjà, il est clair, et les traders intraday le savent, les futures FCE et DAX sont peu liquides, ce n'est pas nouveau. Le DAX n'est pas du tout un contrat leader comme tu sembles le dire. C'est l'Euro Stoxx le contrat directeur.

    A propos du future DOW e-mini il est clair qu'en globex ce n'est pas très liquide, mais dès que N.Y. ouvre les grosses lignes trouvent preneur, sans problème. Encore plus vrai sur le e-mini S&P 500.

    Enfin il faut comparer ce qui est comparable, le tick n'est pas le même sur DOW, S&P, FCE, DAX, STOXX. Le deposit non plus d'ailleurs.

    Le forward CFD est nécessaire pour les opérations en swing, cela évite les frais du cash hors séance.

    Enfin, difficile de savoir si tu es fait au "bon" prix, puisque bien souvent les brokers CFD mettent à notre disposition seulement le CFD, pas le cash donc, ni le future, en disant que le bon prix est celui du CFD. Je veux bien, mais les CFD sont clairement assujettis au cash. Tu n'auras pas un prix CFD s'il n'est pas payé sur le cash.

    Qu'on soit d'accord, je discute, je te l'ai dis, moi-même je suis - entre autres - sur CFD. Je souhaite une discussion constructive, et pas polémique, crois-le bien 🙂

    Cordialement.

  10. Benoist Rousseau dit :

    Ce n'est pas si évident que cela car il y a encore des vendeurs de formation et des dizaines de commentaires chaque jour sur les forums pour dire que les futures sont liquides et que c'est la panacée. C'est une croyance très très ancrée. Sinon pour le bon prix aucun soucis, j'ai eu les cours d'IB futures et d'IG cfds sous les yeux en permanence pendant 3 ans, c'est répliqué au millième de seconde (ce qui n'est pas le cas d'autre brokers que j'ai testé, ils ont de la "latence" quand ça doit les arranger). J'ai tradé des années le emini S&P 500, je gagnais ma vie avec l'assèchement du CO et placer 20 lots achat et vente simultanément pour encaisser. Je faisais le market maker à ma façon. Je faisais 10k 20k de lots par mois comme cela mais maintenant les jeux sont truqués, les gens qui payent la licence CME passent devant toi dans le CO même si tu t'es placé avant eux dans le temps 😉 Bref inscalpable maintenant... SInon je ne parle jamais du deposit car si on trade avec le deposit... on est condamné, on est pas assez capitalisé et / ou on prend des leviers bien trop forts.

  11. french trading dit :

    Benoist

    Citation
    "Ce n'est pas si évident que cela car il y a encore des vendeurs de formation et des dizaines de commentaires chaque jour sur les forums pour dire que les futures sont liquides et que c'est la panacée. C'est une croyance très très ancrée."

    J'ai un compte futures et un compte CFD. Et la première raison pour ça c'est pour la sauvegarde de mon capital. Il est hors de question de mettre tout mon capital chez le même broker, avec le même banquier dépositaire des fonds. Voilà peut-être un intérêt pour conserver un compte futures.

    Citation
    "Sinon pour le bon prix aucun soucis, j'ai eu les cours d'IB futures et d'IG cfds sous les yeux en permanence pendant 3 ans, c'est répliqué au millième de seconde (ce qui n'est pas le cas d'autre brokers que j'ai testé, ils ont de la "latence" quand ça doit les arranger). "

    Quoiqu'il en soit tu as en face de toi un market maker, c'est donc lui qui fait les prix.

    Citation
    "J'ai tradé des années le emini S&P 500, je gagnais ma vie avec l'assèchement du CO et placer 20 lots achat et vente simultanément pour encaisser. Je faisais le market maker à ma façon. Je faisais 10k 20k de lots par mois comme cela mais maintenant les jeux sont truqués, les gens qui payent la licence CME passent devant toi dans le CO même si tu t'es placé avant eux dans le temps 😉 Bref inscalpable maintenant... "

    Bien placé, peut-être, mais pas aussi bien que les ordres market.

    Sinon, pour aller dans ton sens, j'avoue que jusqu'à preuve du contraire mes ordres CFD sur indices semblent être à un bon prix, par rapport au sous-jacent. Par contre je ne trade pas les graphiques du CFD, mais les graphiques des futures, pour avoir ces "bons" prix.

    Cordialement.

  12. french trading dit :

    Benoist

    Je t'ai suivi sur Twitter, si tu veux en faire autant (sans obligation, bien sûr), @French_Trading

    Bonne soirée.

  13. Benoist Rousseau dit :

    Justement, tous les brokers qui ont fait faillites ces 4 dernières années sont tous des brokers futures (américains), un broker futures US est beaucoup moins surveillé et contrôlé qu'un broker cfds futures actions AMF et ACP 😉 Quand j'ai découvert que chez IB mes fonds étaient garantis que sur le cash et non sur mes positions futures, ça m'a fait réfléchir !!! De plus, selon les pays, la garantie n'est pas la même. Un français n'a pas la même protection qu'un américain aux USA par exemple. Là par exemple, mes comptes sont garantis 100k pas de soucis et je peux en ouvrir plusieurs pour que la garantie de 100k s'applique (à ton nom, au nom de ta femme, en compte joint, en société...) 🙂 Ta seule réelle protection fiable est d'être AMF ACP chez ton broker cfds futures actions peu importe... si tu te contentes NFA... tu peux mettre xx mois pour récupérer tes fonds, les clients de whselfinvest qui était une marque blanche d'un broker futures US MF Global qui a fait faillite s'en rappellent encore... La prudence est d'avoir des comptes inférieurs à 100.000€ avec la garantie AMF ACP.

    Sinon le prix est fait très simplement, c'est la moyenne du cours ask bid futures, c'est pas un prix "imaginaire" d'autant plus que le spread est fixe ET garanti chez mon broker. S'il n'est pas garanti, là tu as des spreads qui passent à 17 chez certains brokers cfds, on a eu le cas il y a 3 semaines sur le Dax 30, là tu peux dire que tu as un marker maker en face de toi qui explose les spreads à sa convenance 😉

  14. Benoist Rousseau dit :

    ça roule

  15. Bernard dit :

    Bonjour M. Rousseau,
    J'espère que vous allez mieux et que vous êtes reposé.
    Serait-il possible que vous organisiez un jour une séance de scalping en direct, où ceux qui le voudraient, pourraient vous suivre dans vos prises de positions ? Cela nous permettrait de mieux comprendre votre approche, qui reste assez floue en ce qui me concerne. J'ai bien visionné certaines de vos vidéos mais je n'ai pas bien saisi les arguments qui vous faisaient rentrer en position. Et nous savons tous que la prise de position est primordiale pour un trading efficace.
    Si cela est possible, même 1h ou 2 un jour où le marché n'est pas trop 'énervé', ce serait super pour beaucoup d'entre nous je pense.
    Sinon, bravo pour votre site fort intéressant et instructif dans bien des domaines.
    A bientôt
    Bernard

  16. Marguet Gilbert dit :

    Bonjour Benoist
    J'ai une question à te poser concernant mes trades:
    j'ai lu ta définition concernant le ROLL OVER mais en te lisant ce n'est pas clair pour moi, pourrais tu me donner un exemple plus concret sur la paire EUR/USD par exemple en faisant un achat ou une vente en fonction d'un taux du jour.
    En te remerciant par avance pour ta réponse.
    GILBERT

  17. Philross dit :

    Merci pour l'article Benoist, toujours très interessant. Je suis très content d'IG, cependant, question liquidité, chez IG, le 20 fevrier 2014, mon ordre a été éxécuté 5 points + loin, sur 12 lots France40...
    Alors certes je n’étais pas en stop "garanti", mais la liquidité n'est pas totale.
    Explication d'Ig : le solde (qu'ils n'ont pas réussit à matcher entre leurs propres ordres) est en un seul bloc (car ils veulent servir tous leur client de la même manière) et donc a plus de difficulté à être exécuté.

  18. Benoist Rousseau dit :

    Phliross > tu as posé un ordre stop c'est normal, ordre stop = achat ou vente quelque soit le prix quand le cours est atteint. Je l'ai expliqué (encore une fois lol) hier : http://www.andlil.com/forum/risques-inherents-aux-erreurs-de-saisies-piratage-etc-t4174-10.html#p93490 il ne faut pas confondre order stop et limite 😉 Comme indiqué dans l'article je tape les prix, je ne pose jamais de stop pour acheter ou sortir.

    Marguet > poses la question sur le forum, la réponse servira à d'autres

  19. Rogue dit :

    Merci Benoist pour l'article très intéressant.

    Nous en avons souvent discuté ensemble, mais je remets quelques petites informations qui pourraient servir au débat (pour information je suis trader future depuis presque 3 ans maintenant).

    - oui le carnet du future FCE est vide : je ne compte plus le nombre de fois où je ne suis pas exécuté ou exécuté partiellement
    - la liquidité devient un problème au fur et à mesure que le capital tradé augmente
    - l'écart bid/ask du future est généralement de 0,50 point, parfois 1 point sur l'échéance suivante ce qui est clairement du spread déguisé
    - je trade toujours en synthétique (future + options) et je n'ai aucune possibilité intéressante pour trader CFD + options : Saxo le permet, mais l'interface et les coûts prohibitif sont clairement un frein
    - je reste sur future car j'y ai mon confort c'est vrai mais aussi parce que c'est une obligation par rapport à ma stratégie de trading ; il n'empêche que le jour où IG passe aux options MONEP (à un prix abordable) je saute le pas car le confort qu'apporte le passage d'ordres et son débouclage par tranche est un atout extraordinaire

    Merci encore pour cet article parfaitement clair et exhaustif.

  20. Olivier dit :

    Bonsoir Besnoit,
    Ton article a remis encause pas mal d'idée reçues et surtout c'est targumenté.
    Du coup j'ai fouillé sur les futures, et en gros les pros utilisent CGP ou trading technology (des plateformes utra-rapides qui permettent de mettre en place des spoof) pour trader les futures et ils ne tradent que l'indice Euro Stoxx 50 (Dax et CAC pas assez liquide pour le scalp). Mais surtout ils ont des frais de l'odre de 60cts par contrat alors que nous c'est 2€/2,5€ et de leur propre aveu ça n'est pas jouable avec ces frais. Mais sur les futures ils tradent touts sur le CO absent sur les CFD, utilisent le market profile (cumul du nombre de contrats par niveau prix).
    D'ailleurs je cherche une plateforme sur laquelle on peut trouver un indicateur qui s'appelle le VWAP (sorte de moyenne mobile pondérée par les volumes échangés) qui est très utilisée par les pros car il sert de base de rémunération des traders.

  21. jeanma dit :

    Bonjour Benoîst,

    Encore un excellent article.

    J'ai un compte démo chez un broker qui n'est pas IG.
    Sur ce compte, je trade les index qui ressemblent à des futures et des CFD.
    Je n'ai toujours pas compris ce que c'est.
    Il y a une date d'échéance comme si c'était des futures.
    Mais la liquidité et le spread de 2 points par exemple sur le Dax font que ça ressemble à des CFD.
    Alors c'est quoi?

  22. Benoist Rousseau dit :

    Ce sont certainements des cfds forwards futures. Ils sont trop chers en tout cas tu payes 100% de plus que moi en spread et tu as une échéance (pour te coller à nouveau des frais de roll over si tu arrives en fin d'échéance). L'intérêt des cfds c'est aussi qu'il n'y a pas d'échéance à gérer, ils sont "infinis".

  23. Nicolas dit :

    Merci pour ce trés bon article!
    J'ai tout de même quelques remarques à faire et quelques interrogations à soumettre, si quelqu'un veut bien y répondre.

    Est-on vraiment sur que certains courtiers cfd font plus de volumes sur certains actifs que sur le future de cet actif ? Si oui, sur quel actif ? et chez quel courtier CFD ? un lien pour illustrer ça ?

    Pour en revenir au trou de cotation dans le carnet durant la crise de l'été 2011, cela n'est pas très étonnant vu la volatilité exacerbée de cette époque là.. mais quel courtier CFD à cette époque arrivait à faire mieux ? En effet, dans la mesure où une grande majorité des trades des clients des courtiers CFD ne sont ni matchés entre eux, ni couvert par le courtier CFD étant donné qu'ils sont pour la plus part tous des trades perdants, il peut donc y avoir d'avantage de liquidité sur un CFD ; mais où peut on connaitre les taux de matching, et les taux de couverture d'un courtier qui se vanterait d’être plus liquide qu'un future sur tel ou tel actif?

    Pour ce qui est des carnets d'ordres qui se sont allégés au fur et à mesure des années, je pense que c'est incontestable oui ; mais on dirait que vous oubliez que toute cette liquidité présente au carnet est dans la majorité des cas du pure fake ; il peut très bien y avoir 10 contrats apparents disponibles dans un niveau du carnet, et y avoir en réalité que 2 contrats disponibles ; mais ça marche aussi dans l'autre sens ; il peut y avoir 10 contrats apparents dans le carnet, mais au final, il y en a en réalité 100 qui se cachent en iceberg ; ça se voit dans un footprint, certains niveaux de prix sont extrêmement liquides, et d'autre en effet le sont très peu. Donc je ne pense pas qu'en comparant un carnet d'ordres future et un carnet d'ordres cfd on puisse juger de la liquidité des deux produits. On peut comparer les deux types de produits (cfd/futures) sur un footprint future, et un footprint cfd, et l'ayant fait avec un gros courtier cfd assez réputé je peux dire que leurs liquidité est beaucoup plus faible sur tout les actifs, que celles des futures. Aprés il existe peut etre des courtiers CFD plus liquides, je serai curieux, et ravi de les connaitre.

    Sinon pour tout ce qui est souplesse au niveau de la gestion de la taille des lots, et de l'incrément de variation, c'est vrai que c'est un atout indéniable du CFD.

    L'enjeu principal pour moi est de pouvoir trouver un courtier CFD qui tient la route, tant au niveau de la liquidité, que de la régulation, de la sécurité des fonds, etc ; chose qui n'est pas aisée à faire quand on voit déjà comment ils forment leurs clients...on peut se poser des questions sur l’honnêteté et le sérieux de leurs services de trading.

  24. Philross dit :

    Ok Benoist pour ta réponse, mais, - pour que je comprenne bien, je me trompe peut-être - je ne pense pas qu'en ayant tapé le prix, j'aurai été mieux exécuté :
    Mon ordre aurait été refusé comme la vidéo de ton lien l'explique, j'aurai donc dû retapé le prix, et il faut un peu moins d'une seconde entre le moment où je clique et le moment où mon ordre va réellement sur le marché (checké par le SAV de IG) (j'ai la fibre) (soit au moins 2 secondes si je dois taper le prix 2 fois).
    Finalement la manière la + rapide d'être exécutè à partir d'un franchissement de cours me semble être de poser un stop plutôt que de taper le prix, qu'en penses-tu ?

  25. Jouve R dit :

    Bonjour Mr Rousseau,
    merci pour le partage général d'expérience.
    Je vais surement dire une grosse bêtise mais bon (les cons ça osent tout....).
    N'est ce pas la directive MIFID qui, en voulant "libérer" les marchés, a permis la création de nombreuses plateformes de négociations, et permettant aux gros de passer des ordres plus discrètement ?. Le vide des CO peut il s'expliquer ainsi ?

    Le complexe du trader particulier, face aux trader de grandes banques, un problème de plus.
    Merci encore,
    cordialement.

  26. Benoist Rousseau dit :

    Je vous répondrai en détails lundi prochain là je suis en vacances à Andorre. Rapidement comprenez bien que le CO n'existe pas sur cfds donc liquidité totale SI le spread est garanti. Donc en 2011 j'avais 1 de spread que cac 40 Dax 30 même si les futures affichaient un spread de 2 5...Relisez je pensais l'avoir bien expliqué

  27. Philross dit :

    Je parlais sans stop garanti (je n'envisage pas - pour le moment - de payer un extra spread à chaque fois). Bon week-end Benoist.

  28. Platax dit :

    Je n'ai pas l'expérience pour te contredire, mais à première vue, je ne comprends pas le calcul : un spread de 1 point est compétitif sur le CFD DAX à... 25 € le point. Sur futures, j'ai un exemple sans spread, avec seulement une commission de 3€95 aller + autant au retour, soit 7€90 au lieu de 25 € ! L'économie est de 30 %, à service constant voire supérieur, je ne comprends pas que cela puisse être plus rentable pour toi de scalper sur CFD.

    Sur le papier LE gros avantage du CFD est l'effet de levier hallucinant qu'il propose (sur DAX, 290 euros de réserve par contrat CFD au lieu de 11 000 € sur futures !), et en bon investisseur tu n'en a pas l'usage.

    Reste le pb de la liquidité : c'est vrai que si tes meilleurs scalp sont sur les périodes sans volume, ça explique mieux l'intérêt du CFD...

  29. Benoist Rousseau dit :

    Platax > Tu as du lire en diagonale, j'ai pris le temps de tout détailler. Regardes le graphiques sur futures Dax que j'ai mis : le trou de cotation, tu as 1 point sur le dax futures... donc 25€ (1 de spread à remonter sur futures en moyenne, parfois beaucoup plus...) + 7.90€ = 32.90€ à payer sur futures au minimum au lieu de 25€ sur cfds au maximum... et c'est bien plus que 1 point de trou de cotation à 14h25 avant une news par exemple, tu as deux trois points 82.90€. J'ai donc un service xx fois supérieur, pas de trou de cotation, sur d'être servi et beaucoup moins cher... Tout ce que tu dis, sans t'offenser, c'est 99% des erreurs sur futures que répètent les gens qui n'ont jamais tradé les futures... Un futures c'est un spread de 0.x à x à surmonter selon le future (le pas de cotation) + 0.x à x de trou de cotation et des commissions en plus... tout en n'étant pas sur d'être servi... C'est pour cela que j'insiste parfois lourdement, il faut choisir un broker cfds avec un spread fixe et GARANTIE, sinon tu te retrouves avec les mêmes désavantages que les futures, des spreads fluctuants (trou de cotation) ce qui rend le Dax et le Cac futures ou cfds inscalpables... C'est comme pour les actions, ce n'est pas parce que tu achètes une action à 9.20€ que tu peux la revendre à 9.20€... ta meilleure solution pour la revendre sera par exemple à 9.05€ au moment où tu vas acheter... tu as déjà 0.15€ à remonter + tes commissions payés soit revendre à 9.35€ pour ne pas perdre d'argent (exemple fictif).

  30. Benoist Rousseau dit :

    Nicolas > Magasine Capital de janvier 2012 pour les sources ou des brokers cfds > Bourse de Paris en volume d''échange

    Je redis encore ( 😉 ) spread fixe et garantie donc en 2011 en pleine panique avec IG j'avais un spread de 1. Par exemple Futures 6000 6008 en pleine panique, cours IG 6003.5 6004.5 pour illustrer. SI tu n'as pas de CO et SI ton cours est garantie, tu es exécuté. Il y a 2 à 3 brokers cfds au monde qui proposent les spreads garantis parce qu'ils pèsent des milliards pour absorber cela sans broncher. Un spread fixe garanti, il reste fixe, TOUJOURS, tu es exécuté après le broker cfd se débrouille c'est son problème, c'est pas le tien. Ouf 🙂 . Un spread fixe non garanti, ce problème le broker te le repasse le problème sur les bras. Sur un mot, garantie ou pas, tu as deux brokers de qualité très très différente surtout pour un scalpeur !

    Jouve > oui effectivement Mifid a du favoriser cela mais les paquets d'actions à xxx millions échangés hors marché ont toujours existé 😉

  31. Platax dit :

    Au temps pour moi : "sans spread" dans la tête des commerciaux (au téléphone) c'est "sans spread pour nous payer"... mais il faut quand même payer un spread ! En général un point, parfois un demi, peut-être parfois plus, et comme c'est écrit il y a le spread "déguisé" de la cotation par 0,5.

    Au moins comme ça j'ai compris...

  32. Benoist Rousseau dit :

    L'article n'a pas été inutile donc 😉

  33. chris futures dit :

    Au niveau du spread, ig ne le garanti pas à tout instant, notamment durant les chiffres du chômage américain (nfp) comme j'ai pu le constater sur le forex en février, capture d'écran à l'appui. Et pour ajouter à cela, l'impossibilité durant quelques minutes de passer des ordres sur le site sur certaines paires de devises.

  34. Benoist Rousseau dit :

    Oui c'est normal le forex n'est pas garanti par aucun broker au monde, on parle des indices là Cac 40 Dax 30 Dow Jones etc. et de la différence avec les futures indices. C'est d'ailleurs impossible car il n'y a pas de cours de référence "stable" sur le forex par définition. Je n'ai jamais écris un seul article sur le forex car je trade que les indices depuis 10 ans, tu as parcouru un peu mon blog ? Je ne trade pas le forex qui est une arnaque pour moi car on attire les débutants sur le forex avec le marketing car c'est là où les brokers font leur plus grosses marges. Et tu ne peux rien dire sur le forex ou raler, c'est un marché qui n'a pas de cours de références... donc les brokers font absolument tout ce qu'ils veulent sur ce marché. J'ai lancé une fois ig saxo ib et fxcm simultanément et j'avais des différences de cotation énorme sur les mêmes paires, cela ne bougeait pas du tout de la même manière etc., il n'y a pas de marché de référence, c'est la base du forex... A méditer, le forex c'est un marché à fuir sauf éventuellement à trader le forex uniquement sur futures mais là le ticket d'entrée est à 100.000$ 😉 Donc c'est tout à fait normal qu'aucun broker au monde ne puisse garantir un spread sur le forex car ce n'est pas un marché réglementé comme les indices qui un cours précis et officiel. Le forex ce sont des échanges inter bancaire principalement, ne l'oublie pas donc c'est "fluctuant". Il y a dix ans parler du forex pour des débutants ou des gens n'ayant pas 1.000.000 € sur leur compte on aurait crié au meurtre de masse lol Maintenant dès que j'ai un débutant qui passe avec 1000€ il veut faire du forex, il ne sait pas pourquoi mais il veut faire du forex. Le marketing... les brokers attirent les papillons de nuit vers ce qui les arrangent... Le forex... à fuir... les brokers font ce qu'ils veulent dessus ou alors uniquement sur forex futures (qui là est "réglementé"). J'ai du le dire 1000 fois 😉

  35. chris futures dit :

    "Oui c'est normal le forex n'est pas garanti par aucun broker au monde, on parle des indices là Cac 40 Dax 30 Dow Jones etc. et de la différence avec les futures indices. C'est d'ailleurs impossible car il n'y a pas de cours de référence "stable" sur le forex par définition."

    A bon, je pensai que le contrat 6E du cme était une référence, et de plus réglementé.

    "A méditer, le forex c'est un marché à fuir sauf éventuellement à trader le forex uniquement sur futures mais là le ticket d'entrée est à 100.000$."

    Le ticket d'entrée sur le 6E est de 500$ chez tous courtiers us qui se respecte, mais bon attention au levier.

    "Il y a dix ans parler du forex pour des débutants ou des gens n'ayant pas 1.000.000 € sur leur compte on aurait crié au meurtre de masse lol Maintenant dès que j'ai un débutant qui passe avec 1000€ il veut faire du forex, il ne sait pas pourquoi mais il veut faire du forex."

    Je ne vois pas le rapport entre cette somme et le forex en tant qu' actif tradé; C'est à chacun de choisir son risque, et donc le levier qu'il utilise dans ses trades.

    Concernant les indices, puisque tu y est visiblement très attaché, le spread est peut-être fixe, mais n'oublie pas la petite fenêtre qui s'affiche de temps à autre disant que le prix n'est plus valide.Tu te retrouve à courir après le papier, ce qui constitue un slippage occasionnel de fait, sauf à vouloir rester en dehors de l'action.

  36. Benoist Rousseau dit :

    Bon il y en a pour des heures à t'expliquer 😉 En mode rapide pour le CME et surtout le 6E : Tu ne dois pas connaitre les priorités données aux licenciés CME sur le CO ni même les block trades : h**p://www.cmegroup.com/clearing/trading-practices/block-trades.html Tu vas apprendre plein de chose. Les jeux sont pipés, le block trade est de 150 contrats minimum sur le 6E (ce sont des transactions qui n'apparaissent qu'après et quand ils le veulent 😉 ) et tous les licenciés sont prioritaires sur toi même s'ils arrivent après toi dans la pile du CO 😉 C'est pour cela que sur CME sans licence tu as toujours l'impression d'être le dernier de ta pile même en ayant anticipé longtemps à l'avance 😉 Sinon aucun broker cfds ne va suivre le 6E pour ces 2 raisons notemment (il y en a d'autres, on pourrait facilement manipuler les choses avec un peu de $$$ mais je ne vais pas l'expliquer ici).

    Idem pour iG vas sur leur site et lis... Si tu as la petite fenêtre c'est que tu passes des ordres limites et non des ordres stops... Exemple achat 4000 si ton ordre arrive et que le cours a été décallé (ça va dépendre de la volatilité et de la qualité de ta connexion de 0.05 ms à 1 second, si tu as un celeron ou un i7 etc) le cours est par exemple à 4003. IG t'indiquera que le prix n'est plus valide car tu as demandé 4000 en limite, c'est de l'anti slippage 😉 Un autre broker t'exécutera à 4003 car de base ils font des ordres stops pour augmenter les transactions... Là tu as du slippage de 3 en ta défaveur. Autre exemple tu demandes à l'achat 4000, le cours est à 3997. Chez IG, tu es exécuté à 3997 et on t'indique amélioration de l'ordre en cours +3 (mon record 17 points sur le Dax lors d'une news bce = + 425€ dans ma poche). Sur une année cela représente quelques milliers d'euros pour moi en plus. Les autres brokers vont te dire que tu as été exécuté à 4000 et ils vont empocher les 3 points pour eux, tu auras 3 points à remonter...A ma connaissance je ne connais aucun autre broker qui fait les améliorations de cours 😉 Voilà en gros et tu peux modifier si tu le souhaites les ordres limites ou stops par défaut. Mais il n'y a pas beaucoup de monde qui se rend compte que leur broker leur impose des ordres stops de base pour favoriser leurs commissions, ils n'ont aucun rejet comme cela et ils peuvent encaisser en plus les décallages de cours contre leurs clients. Une petite magouille sur cfds comme les priorités sur CME futures qui truquent le jeu 😉

  37. Nicolas dit :

    " En mode rapide pour le CME et surtout le 6E : Tu ne dois pas connaitre les priorités données aux licenciés CME sur le CO ni même les block trades : h**p://www.cmegroup.com/clearing/trading-practices/block-trades.html Tu vas apprendre plein de chose. Les jeux sont pipés, le block trade est de 150 contrats minimum sur le 6E (ce sont des transactions qui n'apparaissent qu'après et quand ils le veulent 😉 ) et tous les licenciés sont prioritaires sur toi même s'ils arrivent après toi dans la pile du CO 😉 C'est pour cela que sur CME sans licence tu as toujours l'impression d'être le dernier de ta pile même en ayant anticipé longtemps à l'avance"

    Oui, mais avec certains bons fournisseurs de flux futures, les bloc trades tu les vois en direct dans le time and sales sur n'importe quel marché, pas besoin d'attendre la cloture journalière et d'aller voir sur le site du CME.

    Concernant le fait que les grosses mains passent devant les petits dans le carnet en ordre limites, certes, mais il suffit bêtement de frapper market pour attérire devant eux ; aprés d'accord si tu frappes une grosse quantité tu peux impacter le prix et te prendre un slippage partiel mais bon le 6E étant quand même assez liquide, il n'y a qu'à voir le nombre de contrats par tick de prix, en condition de liquidité normale, que le problème ne se pose pas vraiment à moins d'être sur des montants trés importants ; la plus part du temps, jusqu'à une cinquantaine de contrats future, tu rentres market sans spread sur le même tick de prix, et tu payes juste une comm (+/- 0.3 tick environ selon le courtier) ce qui est loin d'être le cas sur n'importe quels CFD.

    "Sinon aucun broker cfds ne va suivre le 6E pour ces 2 raisons notemment (il y en a d'autres, on pourrait facilement manipuler les choses avec un peu de $$$ mais je ne vais pas l'expliquer ici)."

    Logiquement si, le prix d'un contrat forex sur leuro dollar est censé dupliquer le prix du 6E ; aprés la manipulation reste possible que ce soit sur le future ou le forex, mais ça c'est une autre histoire..

    "Si tu as la petite fenêtre c'est que tu passes des ordres limites et non des ordres stops... Exemple achat 4000 si ton ordre arrive et que le cours a été décallé (ça va dépendre de la volatilité et de la qualité de ta connexion de 0.05 ms à 1 second, si tu as un celeron ou un i7 etc) le cours est par exemple à 4003. IG t'indiquera que le prix n'est plus valide car tu as demandé 4000 en limite, c'est de l'anti slippage"

    Sans vouloir faire de la pub pour d'autres courtiers, je crois que tout le monde le propose le controle du slippage qu'il soit négatif ou positif ; je crois d'ailleurs que ça n'a rien à voir avec le courtier, mais avec la plateforme de trading que tu utilises.

    Le problème majeure à mon gout, est le fait que IG (et d'autres courtiers cfd) te refoule ton ordre si slippage.. car c'est quand même le but principal de l'ordre market que de vouloir rentrer certes "à tout prix" mais au moins de façon assurée dans la quantité souhaitée ; à la différence d'un ordre limite où tu ne seras jamais sur de rentrer toute ta taille, même si tu la vois apparente dans le carnet. Au moins en ordre market tu es certains que toute ta taille est exécutée ; aprés chacun ses priorités, soit rentrer sa taille intégralement, soit rentrer au prix souhaité. Aprés si le prix bouge contre toi lors d'un ordre market en cfd, et que tu te prends un slippage, ou que tu te fais refouler, c'est un problème de liquidité, pas autre chose.

    PS : que pensez vous de LMAX exchange ? ça me semble être trés liquide, et trés sérieux à tout niveaux pour tout ce qui est CFD.

    (non je ne travaille pas chez LMAX lol, mais je suis intéressé par leur offre)

    "Le forex... à fuir... les brokers font ce qu'ils veulent dessus ou alors uniquement sur forex futures (qui là est "réglementé")"

    Parceque tu crois que sur les contrats futures sur indices les brokers et les banques qui fournissent la liquidité ne font pas ce qu'elles veulent du prix ?

    ça a beau être centralisée, et régulé, la manipulation reste bel et bien présente tous les jours ; alors aprés oui, sur des CFD ou contrats forex, étant plus opaques, la manipulation peut être adaptée à chacun, alors qu'elle est la même pour tous sur les contrats futures.

    "Au niveau du spread, ig ne le garanti pas à tout instant, notamment durant les chiffres du chômage américain (nfp) comme j'ai pu le constater sur le forex en février, capture d'écran à l'appui. Et pour ajouter à cela, l'impossibilité durant quelques minutes de passer des ordres sur le site sur certaines paires de devises."

    En effet oui, mais bon, ça c'est la même partout, quelque soit le type de contrats, le type d'actifs, et le type de courtier où le type de marché.. si tu veux acheter quelque chose qui n'est plus disponible au prix souhaité, et bien soit tu payes plus chère, soit tu l'achètes pas.

  38. Benoist Rousseau dit :

    Il y a un moteur de recherche sur le forum avant de poser des questions 😉 Pour Lmax tu as plein d'infos d'anciens traders chez eux, pour moi ils sont trop faiblement capitalisés, pas de compte garantie 100k, ils sont 1000 fois moins capitalisé qu'un gros broker en poids financier donc risqué si tu as du capital (il y a à Tours des dizaines de petites PME plus capitalisées qu'eux... si je mets mon capital dans la boite je représente à moi tout seul un très gros pourcentage de la boite... ils sont évalués 4 millions d'euros quand ils ont été racheté il y a peu... autant monter ma propre société 😉 ) et "LMAX fait appel à des markets makers qui disparaissent souvent au pire moment pour le trader en position..." dixit des anciens traders sur Lmax sur le forum. ça peut-être le futur mais ça peut être aussi une faillite... je ne mets pas mon capital dans une start up si faiblement capitalisé, je les laisse murir, grossir ou disparaitre...

  39. Nicolas dit :

    "Nicolas >
    Je redis encore ( 😉 ) spread fixe et garantie donc en 2011 en pleine panique avec IG j'avais un spread de 1."

    Dans ce cas, j'imagine que tes ordres market devaient être refoulés 8 fois sur 10 ?

    " Il y a 2 à 3 brokers cfds au monde qui proposent les spreads garantis parce qu'ils pèsent des milliards pour absorber cela sans broncher."

    Pèsent-ils aussi lourds que JPmorgan, GoldmanSach's, CityGroup, etc, qui animent tous les marchés futures?

    Je me pose cette question, car qu'un broker CFD puisse absorber des ordres market sans slippage, et sans requotation pour le client, et dans des volumes soit disant plus importants que ceux du future, alors que les conditions de marchés sont extrêmes sur le sous jacent (qu'il doit pourtant légalement dupliquer) en terme de liquidité ça me semble un peu étrange et surtout purement utopique ; d'autant que lors de ces moments là il n'y a pas la liquidité suffisante pour que le broker cfd puisse se couvrir à bon prix sur le future ; donc comment le broker CFD gère-t-il son risque d'inventaire ?

    soit les clients de ce type de brokers cfd sont tous perdants (comme ça pas besoin de couvrir quoi que ce soit, mais juste besoin d'encaisser en gains les pertes des clients) ce qui me semble être le plus plausible ; et dans ce cas là pas de problèmes, le courtier cfd peut te servir sans slippages, et sans requote, vu qu'il n'a de toute façon quasiment aucun gains à payer à ses clients presque tous perdants, donc aucun risques de contre partie pour le broker cfd.

    soit les clients cfd pèsent tellement peu en volume par rapport aux futures qu'il n'y a que peu de risque de contre parties à couvrir, et ça se couvre +/- facilement, peut être en gré à gré ailleurs avec d'autres banques/broker qui font de l'échange de flux.

    En fait ce que j'ai juste du mal de comprendre, c'est que quand on voit les trous de cotation dans des fast market peu liquides comme il y en a maintenant trés souvent (exemple dernier flash crash du dax qui a fait un gap de 200 points en pleine séance sur le future avec arrêt de quotation de l'eureux durant plusieurs minutes), alors qu'il y a pourtant les plus grandes banques du monde dessus qui sont là pour en "assurer" la liquidité, je me demande comment un courtier CFD comme IG market ou autre peut faire le poids, et assurer une liquidité digne de ce nom à ses clients d'autant si ceux-ci sont gagnants en majorité (lol) et si ils pèsent si gros qu'on voudrait bien nous le faire croire en terme de volumes effectués sur ces marchés.

    Dites moi, si il y a un truc qui m' échappe ... ?

  40. Nicolas dit :

    C'est noté pour LMAX 🙂

  41. Nicolas dit :

    Personnellement, vis à vis de IG, je me dis pourquoi pas, je suis actuellement à la recherche d'un courtier CFD notamment par rapport à la souplesse de la taille des lots pour ce qui concerne la gestion du risque. Aprés j'avoue que je ne suis pas vraiment séduit par leurs plateformes web, et les CFD sur indices ne sont pas disponible sur MT4.. je crois qu'ils proposent une 3e plateforme sur pc, mais on ne peut pas la tester en démo ?

    J'ai vu aussi qu'il n'y avait pas de lots plus petits que le celui du futur sur le e mini Russel qui est pourtant un indice trés intéréssant à trader, c'est dommage. Aprés niveau spreads en séance, et marges exigées, j'avoue qu'ils sont trés attractifs.

    Pour ce qui est de leurs régulation, de leurs poids, je ne doutes pas de leurs sérieux

  42. Benoist Rousseau dit :

    Nicolas > oui il y a pas mal de choses que tu ne perçois pas. IG à 150.000 traders actifs avec 30.000€ en moyenne et ils font par jour le double de volume de la Bourse de Paris. Pour te donner une idée on estime en France à 20.000 le nombre de traders actifs (plus de 10 opérations dans le mois). Ils sont plus puissant qu'une bourse... Ils peuvent racheter le numéro deux mondial des cfds avec quelques mois de bénéfices... Ils sont comme ib sur futures en situation de domination totale Donc une grosse partie des ordres s'auto régulé entre clients ce qui n'est pas possible chez les autres brokers. Des brokers connus ont moins de 5000 traders actifs avec 1500€ en moyenne de porte feuille. Donc c'est brokers ne pourront jamais proposer de spread fixe. Sinon tous mes ordres passaient en 2011 avec 1 de spread je ne sais pas en quelle langue vous l'écrire... Sur des dizaines de milliers de lots trades j'ai eu 5 rejets et cela venait de ma connexion wifi à l'étranger qui devait mettre plusieurs secondes. Avec le câble je n'en ai jamais. Après j'ai eu des gars qui râlaient sur le forum pour les rejets. Après avoir creusé la chose ils tradent avec des ordis pourris vieux de 5 ans qui râment et une connexion adsl avec un Ping de 509 ms. C'est normal c'est bien trop lent. J'ai encore en tête le gars qui hurle comme un veau impossible de scalper avec IG . Je lui demande sa connexion elle est au top ! Je regarde son ip il est dans un village de 100 habitants paumés en pleine Auvergne à 2.5 kilomètres du central... Un Ping digne du Satellite et il veut scalper ! Il faut avoir le sens des réalités normal qu'il a des rejets entre le moment où il reçoit l'info qu'il clique et que l'ordre arrive il se passait 2 à 3 secondes !!! Et bien non c'était la faute du broker pas le fait qu'il avait un Pc vieux de 10 ans avec 2 giga de ram (et il voulait utiliser prt) et une connexion digne du rtc. Les gens m'affolent depuis que je tiens ce blog je me rend compte presque au quotidien de la bêtise humaine... Sinon un broker cfds n'ira pas se couvrir sur futures sauf à être bête il se couvre avec les options c'est fait spécifiquement pour cela et cela coûte 10 à 50 fois moins cher que de passer par futures 🙂 (et c'est bien plus efficace 🙂 ) Enfin, les banques n'assurent absolument pas la liquidité sur futures (???), ce n'est pas leur rôle, les CO sur futures sont bien souvent vides avant une news importantes, personne n'assure la liquidité sur futures... sinon toutes ces réponses sont déjà sur le forum à xx exemplaires

  43. alexandre dit :

    Tu peux regarder du côté de xtb pour avoir une plateforme autre que MT4 pour tracer les caf sur indices, Nicolas.

    Benoist, il ne sert pas à grand chose de s'énerver. Les gens sont comme ça et ne changeront pas.
    A la fin, tu te rendras compte que yakarius avait raison.

    Bien cordialement

    alexandre

  44. Benoist Rousseau dit :

    Je ne m'énerve pas du tout. J'ai été enseignant 10 ans, je suis habitué à répéter les mêmes choses mais j'invite quand même les gens à utiliser le moteur de recherches du forum... quand il y avait 1 commentaire par jour ce n'était pas génant de répéter la même chose mais quand il y en a xx par jour sur le blog, le forum, les mps et que les réponses se trouvent en 15 secondes en faisant une recherche, cela mange de plus en plus sur ma vie personnelle 🙂 donc un effort de la part des internautes seraient agréables, j'aurai le temps de bloguer et non de faire la FAQ. Qui est yakarius ???

  45. vincent dit :

    IG se couvre sur les indices très probablement comme OANDA sur le Forex, le terme consacré est "warehousing".
    En clair, tant que faire se peut les brokers couvrent les positions longues de leurs clients par d'autres positions courtes d'autres clients, sans que cela ne sorte de leurs books.
    Ils y gagnent le spread plus les comms sans meme avoir à couvrir les poses.
    Bien sur cela ne s'équilibre pas tt le temps et au dela d'une certaine limite, il y a couvertures sur le sous jacent futures.
    Benoit je ne vois pas ce qui te fait dire que l'on couvre une position future avec des options, c meme plutôt l'inverse en général; d'ailleurs ce ne serait pas rentable en tenant compte du bid/ask spread. Sans compter que couvrir un future implique de trader des synthétiques(2 options a la fois).
    Voila my 2 cents

  46. Benoist Rousseau dit :

    Vincent > Selon mes calculs personnels, il est plus rentable de se couvrir sur options quand un gros client balance xxx ou xxxx lots et que cela déséquilibre ton "marché interne" en tant que broker cfds. sur futures tu ne pourras pas t'en sortir sauf à crér un spread de 20 et à attendre xx minutes comme on le voit parfois... D'où l'importance de la taille critique pour être rentable chez les brokers, à ce jour il n'y a de la place que pour 2 ou 3 brokers cfds maximum à mon avis pour que ce soit vivable. D'ailleurs il suffit de voir le nombre de marques blanches et le fait qu'il n'existe aucun broker cfd en France, ils sont tous des marques blanches des 3 leaders, même boursorama. Le nombre de brokers sérieux et réputé avec des comptes dans le rouge est impressionant, beaucoup continuent leur activité dans l'espoir de revendre leur portefeuille client (ou passer marque blanche...), c'est cela qui fait la valeur de ces brokers, parce que si on se basait juste sur les résultats, beaucoup fermeraient. Broker x très connu aligne depuis 5 ans des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros, les actionnaires historiques revendent des % de l'entreprise à des sociétés US spécialisées pour renflouer régulièrement et ramener du cash pour récupérer de l'oxygène en attendant une reprise. La "crise" a été aussi la crise du volume de transaction, tous les brokers ont licencié à tour de bras. (Je ne parle pas des brokers "voyoux" eux pas de soucis ils ne se couvrent pas et si le client gagne trop il crée un "accident" informatique. On peut toujours porter plainte mais au Bahamas ou aux iles Vierges Britanniques...) J'ai fais analyse les comptes des brokers par mon expert comptable avant de mettre mes billes (par exemple avec mon cash je représente aujourd'hui 10% de LMAX par exemple, comment puis je penser que ce broker me couvrira bien ?) et on a eu de grosses surprises. Le jour où je deviens broker lol je n'irai pas me couvrir sur futures et défoncer le CO quand un de mes gros clients balancent la sauce, j'aurai une position synthétique perpétuellement ouverte sur options et mise à jour dans cette situation pour ce type de clients (les petits clients c'est inutile). Je gagnerai moins mais in fine je serai totalement couvert sur les gros (qui me rapporteront de l'argent indirectement en dynamisant mon marché interne). Et puis je pense qu'il y a du reporting statistiques, client X probabilité de call 90%, nombre de lots envoyé en moyenne 50, puis probabilité de continuation de pyramidage 0%. Plus le gars trade, plus sont profil est connu, plus tu sais comment le gérer en couverture. Sinon personnellement, quand je prends une très grosse position sur cfds ou futures, je me couvre via option, ça arrive une fois tous les 2 3 ans. Un broker une fois identifié et analysé le profil en fera autant. Google trace nos comportements et nous cible publicitairement, Amazon mets au point des envois prédictifs sur sa base de clients quand un nouveau produit va sortir (ils sont mêmes emballés et étiquetés à l'avance avec un taux de réussite impressionnant... (sinon on change l'étiquette), un gros brokers s'il investit dans ce type de technologie de ciblage, est ou pourrait être très efficace. En tout cas personnellement, c'est ce que je ferai, une option coute moins cher qu'un future et permet plus de "possibilités" de couverture. Et pas trop de soucis de liquidité, on peut couvrir du Dax avec d'autres options plus liquides, on a jamais vu le Dax faire +10% et le Dow Jones -10%. Donc on peut couvrir du cac ou du dax avec d'autres options, moins chères, plus liquides. Mais ce sont des "hypothèses", mais connaissant un peu les modèles prédictifs (quand je vois ce que faisait déjà la NASA et ESA il y a 20 ans... j'ai un oncle qui y travaillait et qui m'a raconté beaucoup de choses sur ces modèles), il y a pas mal de recherches dans ce sens au MIT pour d'autres domaines comme le contrôle des foules lors des manifestations (tiens... la bourse n'est elle pas qu'un mouvement de foule ?), cela m'étonnerai que personne n'est pensé les adapter aux comportements des traders chez un gros broker. Plus le trader trade, plus il est analysé, connu et moins il représente un risque. S'il reste peu, c'est qu'il s'est "cramé" et ne représentait donc aucun risque.

  47. blAst dit :

    Nicolas pour les "block trade" ne confonds-tu pas ces transactions qui ont la vocation d'être parallèles et reportées en différé précisément avec les blocs de volume paramétrables d'un T&S de plateforme et qui portent le même nom ? Selon mon expérience ces transactions fantômes sont toujours reportées une fois que la bataille est finie, quelques minutes à heures après leur réalisation. En lisant le lien de Benoist, il n y a aucune obligation de report immédiat, juste une option. Hors,ces transactions sont à priori clairement stratégiques.

  48. chris dit :

    "A ma connaissance je ne connais aucun autre broker qui fait les améliorations de cours ;)"
    Apparemment (nom du broker supprimé pour éviter des ennuis avec eux) le fait 😮 c'est peut-être suite à cela 🙁 url supprimé (idem)

  49. Benoist Rousseau dit :

    Tu as exactement compris pourquoi ils le font, c'est suite à leur condamnation (c'est le seul broker a avoir été condamné pour cela dans l'histoire du régulateur en 40 ans...) mais cela ne concerne pas les indices juste le forex. Encore une fois cet article concerne les indices, le Forex est une grosse arnaque car le broker pratique les prix qu'il désire sans prix "officiel" de référence alors que sur les indices, ils n'ont pas le choix (donc pour améliorer les cours sur forex alors que c'est toi qui décide des cours... tu comprends l'idée...). Encore une fois, comprenez la différence entre un cfd indice dont le prix est rattaché à un cours précis et clairement fixé indépendemment du broker et le forex ou les cfds forex où il y a autant de prix que de brokers car ce sont eux qui les font... Ils font fluctuer le prix des devises à leur convenance et comme cela les arrange autour d'un prix "moyen". Les prix sont "faux". Entre 3 brokers cfds forex j'ai vu souvent des écarts de plusieurs pips et des nervosités fortes différentes... Chez un broker j'étais exécuté alors que chez les autres le prix n'était pas encore atteint et ne l'a même jamais été pour un... Il faut aussi être dans le sens des intérêts du broker forex a un instant T... Le forex, ils font ce qu'ils veulent... et c'est pour cela que 90% du marketing des brokers va vers le forex, leur marge sont assurées, ils font varier selon leur convenance les prix des devises dans une fourchette "raisonnable" qui les arrange systématiquement. Sur les indices, pour arriver à la même chose, ils font passer le spread de 1 à 25 (record que l'on m'a signalé en 2013, on élargit la fourchette de plus de 0.25%... pour faire pêter les stops). Si je résumais, cfd indice, il y a le prix officiel qui ne dépend pas du broker comme garde fou, cfds forex... aucun garde fou, ils font le prix, l offre la demande, le spread flottant et l'exécution... d'où ce type de condamnation pour "favoritisme" de certains clients au détriment des autres.

  50. handup dit :

    Ok tout n'est pas optimum sur les futures, mais tout ne l'est pas non plus sur les cfd
    extrait :

    Il y a des inconvénients sur les CFD. Ce sont les spreads, c'est à dire l'écart pour la fourchette OFFRE / DEMANDE meilleurs prix. Les courtiers CFD sont des markets makers. Ils proposent un spread d'une taille plus ou moins grande. S'il n'y a pas de frais de courtages à payer, il faut bien avoir conscience que le spread représente des frais ! Les intervenants trouveront toujours plus de volumes et à de meilleurs prix en allant directement sur les marchés d'origine qu'en privilégiant les CFD.

    De plus, quand les marchés deviennent ultra volatils, il se trouve que certains courtiers supposés garantir un spread stable, ne suivent pas les mouvements correctement à l'affichage. Ou alors, ils vont écarter le spread à 5 points au lieu de 1 point, rendant prohibitif votre opération. Les courtiers CFD ont aussi le pouvoir de coter des niveaux de prix qui n'ont jamais coté sur le marché réel, déclenchant des ordres stops qui n'auraient pas été déclenchés si vous aviez utilisé des supports traditionnels.

    Inversement, vous pouvez vous retrouver exécuter sur un ordre d'achat au plus bas du jour, alors que le marché support n'a pas coté. Vous avez payé le plus bas pour votre plus grand bénéfice. Bref, il faut avoir conscience que le lien entre marché support et CFD n'est pas parfait. Cela peut jouer en votre faveur ou défaveur.

    En outre, en cas de fast market, marché très agité, il se peut que vous ne puissiez passer aucun ordre pendant quelques secondes. Cela arrive aussi sur les contrats futurs ou les actions, mais sur les CFD, c'est plus dérangeant.

    Enfin, l'effet de levier, parfois 50 ou 100, mis à disposition à des débutants, provoquent des ravages. La qualité du timing d'intervention doit être proche de la perfection quand on manipule des forts leviers. Les débutants n'ont pas le sens du timing. Il arrive régulièrement qu'ils "fument" leur compte dès la première semaine, juste à cause du levier des CFD trop facilement accessible !

  51. Benoist Rousseau dit :

    Je ne sais pas si vous avez lu mon article ou trop vite ? C'est exactement ce que j'ai écris dans l'article ou que j'écris depuis 4 ans presque quotidiennement pour les leviers par exemple. J'ai encore écrit un article à paraitre en avril 2014 dans Traders Mag où je parle d'arme atomique pour les débutants pour les leviers sur cfds 😉 Seule erreur, quand le spread est garantie et est de 1, on paye 1 sur cfds, 1 toujours, toujours 🙂 Sur futures on va payer les commissions + l'écart entre le bid et le ask qui est bien souvent de 1 aussi (cac 40 dax 30) voire pire lors des annonces 😉 Relisez l'article. Ce que vous décrivez concerne les brokers cfds de faibles qualités qui élargissent les spreads car ils ne sont pas garantis. Pourquoi il n'y a que 2 ou 3 brokers cfds qui garantissent leur spread, qui les laissent fixes (donc zéro soucis de liquidité) ? Parce qu'ils ont une taille critique suffisante et un marché interne assez vivant. 99% des brokers cfds sont soient des marques blanches ou des brokers avec à peine 5000 traders, ils ne peuvent pas proposer ce type de service, ils n'ont pas le poids financier pour. C'est une évolution majeur pour mois des 10 dernière sannées, on a des broekrs cfds plus puissant que des places bousières nationales et en sachant les choisir on a plus de liquidité (elle est garantie...) et des meilleurs prix que sur futures. Je vous invite à essayer ce scalper le FCE futures avec 10 lots... et à essayer sur cfds 🙂

  52. handup dit :

    bonjour Benoist
    oui je l'ai lu, ni trop vite ni trop lentement. Simplement, je trouve parfois le ton de ce blog similaire à celui des spots de super U ou Leclerc qu'on peut entendre à la radio : rébarbatif. Ok on y vend pas des conserves, mais on y vend du cfd du cfd du cfd... C'est l'apologie du cfd...ou plutôt le bourrage de crâne au cfd.

    C'est dommage car certaines interventions ou topics sont intéressants, mais ça donne l'impression que si tu n'utilises pas les cfd, tu ne fais pas parti "du clan" et ça ne donne pas envie de participer.

    Faire l'apologie des cfd soit, si c'est votre trip... mais de là à dénigrer les futures systématiquement ou presque... en arguant du fait que soit-disant "ça faire genre" de trader les futures... "atteindre une forme d'aristocratie " J'ai jamais entendu un argument pareil. Mais quel est le dingue qui trade les futures pour le simple fait de se la raconter en société??

    le peu de parfois que je parle à des non-initiés ce que je fais avec les futures, ils ne connaissent pas, ne comprennent rien, et ça les saoulent direct ! alors comme vecteur de "je me la pète"...y a mieux...

    "sur les futures américains, les dés sont pipés et pas en notre faveur"
    là aussi, on a tous des relations à droite à gauche, on a tous nos sources, entendus ceci ou celà.. etc... et "ouf", je connais au moins 3 personnes lambdas qui gagnent leur vie en tradant l'YM et le russel. Sans avoir acheté de licences CME ou je ne sais quoi... Juste pour dire qu'il ne faut pas généraliser comme ça ou chercher à faire peur aux nouveaux-venus en les envoyant direct chez IG trader les cfd.

    et puis d'un point de vue technique, juste un exemple ; mon setup (qui est très bête) agit en fonction de l'écart-type et des volumes. Comment voudrais-tu que je l'applique aux CFD? il n'y a aucune transparence sur les volumes de prix, or c'est une des bases essentielle en trading la paire prix/volume.

    bref je ne cherche aucunement à convaincre quiconque, je constate juste que cette promo des cfd est trop recurrente ici, ce qui n'enlève rien à la qualité d'autres interventions.

    ++

  53. Benoist Rousseau dit :

    handup > on me disait exactement la même chose quand j'ai parlé des futures pendant 10 ans ou quand je tradais les warrants ou les clickoptions sur mes autres blogs ^^ Mots pour mots. Tu es "pro futures IB", tu es "pro clickoptions", tu es "pro warrants SG" (parce que je trouvais les Warrants SG meilleurs), tu es "pro actions bourse direct" quand je parlais de mon pea et de mes lignes à 900€... Il faut que tu comprennes que c'est un BLOG PERSONNEL pas un site web. Donc je parle de ce que fais et pourquoi je le fais... c'est le principe du blog. Je ne vais plus parler des futures, des warrants des turbos alors que j'ai arrêté de les trader, c'est bon j'ai fait cela 10 ans 🙂 C'est comme si je tiens un blog sur ma Porsche et que tu me reproches de ne pas parler de Ferrari et d'être pro Porsche... Donc réfléchis un peu à cela, si je me mets à parler des actions, des turbos, du forex... que je pratique pas ou plus alors ce n'est plus un blog, c'est un site lambda qui fait des articles pour écouler des newsletters payantes, des formations, des méthodes douteuses... Les français ont encore du mal à voir la différence entre un blog et un site. Je suis copain avec un gars que j'aime bien qui trade uniquement le Russel futures aux USA (un ami depuis 10 ans, très gros trader Russel sur IB, 500.000 lots par an en moyenne) et jamais j'aurai l'idée de lui dire ce que tu me dis... tu ne parles que des futures... et personne ne lui fait cette réflexion malgré les dizaines de milliers de messages de son blog. J'ai 7000 8000 personnes qui me lisent chaque jour et j'ai du recevoir 1000 emails pour me dire pourquoi tu trades des cds et pas (plus pour ceux qui me connaissent et me lisent depuis 2004...) des futures? J'ai été un pilier du forum elite trader dans le forum futures ^^ 3 ans que je n'ai pas pris le temps d'écrire cet article pour l'expliquer. C'est fait. Tout comme cela fait 3 ans qu'on arrête pas de me dire pourquoi je trade avec 100.000€ par compte ? Je viens juste d'y répondre hier de manière détaillée alors qu'on me pose la question depuis 2011. J'exprime une opinion, mon opinion, j'ai tradé 10 ans les futures, des milliers de lots chaque mois et beaucoup de gens qui me suivent depuis 10 ans sur mes blogs, sur elite trader méritent que j'explique une bonne fois pour toute pourquoi j'ai quitté les futures alors que j'étais un pro futures (et j'ai eu les mêmes critiques à l'époque sur futures, pourquoi je ne parlais pas des turbos ? etc.).

    Pour ton écart type et volume, la réponse me parait évidente... le marché primaire... ça suit le marché primaire, ça le réplique au millimètre... rien de plus simple avec Ninja Trader ou Prorealtime de récupérer les données des futures. Et si tu es un peu malin de scanner le CO des futures quand tu trades les cfds, notamment lors des assèchements du CO futures, tu peux faire des choses... 😉 Pour les futures, "aristocratiques", tu n'as fréquenté aucun forum comme pro at ou boursorama c'est 15 dernières années, c'était le rêve de tous de passer sur futures car cela marquait que tu avais au minimum 25k pour trader et tu connais les gens, trader futures c'était prouver que tu avais de l'argent, comme la personne qui s'endette pour acheter une grosse voiture pour frimer et qui ne peut se payer des vacances... On a toujours des salves de ce type, je viens encore d'en lire hier 🙂

    Sinon sur le forum tu as plus de trader sur actions, futures et options que sur cfds et on échange on débat on partage... on se tape un peu de l'instrument, quand je dis que j'achète à 8950 pour la réintégration des 9000 sur le forum ça intéresse les gars sur cfds futures options etf... ^^ Les Français mettent trop les gens dans des cases... tu ne participes pas plus par ce que je parle des cfds parce que je les trade ? ... ça doit être même pas 1% des articles du blog et du forum... c'est l'intérêt justement de rassembler des gens divers et expérimentés et de partager. J'ai beaucoup appris sur le trading de la volatilité par exemple avec un ancien gros trader SG qui vit à Dubaï, j'ai découvert certaines choses sur les futures grâce à un trader génial à Andorre en mangeant avec lui la semaine dernière etc. Et ils ne tradent pas les cfds et ils participent chaque jour...

    Pour conclure, comme c'est un blog, comme je trade les cfds dur Dax 30 et que je parle de mon trading, je vais donc parler des ... cfds et du dax 30 ! Bravo lol. On me reproche aussi de ne pas parler du cac 40 et du forex que je trade pas... de ne pas parler des turbos que je trade pas... des fois les gens arrivent encore à me surprendre lol

  54. vincent dit :

    Handup n'a pas tort qd il dit que le blog est pro cfd et pro IG, mais bon ca permet aussi de le faire vivre.
    Et IG n'est pas un mauvais broker en soi.
    D'ailleurs ils sponsorisent un événement demain à l'espace Wagram me suis-je laissé dire...
    A priori je serais la, ca me fera marrer de voir Benoit en vrai. Et Gaspard Prout en guest...

    Pour en revenir au blog, je ne partage pas forcément toutes les opinions de Benoit, mais je salue son côté "service public" quand à la prévention des brokers bidons et une vraie pertinence sur le scalping d'indices.
    Et bien sur l'approche pro de la gestion des risques hyper prudente qui ne peut faire de mal à personne, pro comme débutant(surtout débutant)...
    Je ne comrpends d'ailleurs pas pourquoi Benoit perd encore du temps à répondre à des questions déjà posées des centaines de fois sur les mm brokers bidons étrangers, ou à se justifier, parfois en vain.
    Ce blog est une mine d'infos par certains côtés et il suffit de chercher un peu.
    Voila peut etre à mercredi pour ceux qui seront à Wagram...
    Bye

  55. Benoist Rousseau dit :

    Parce que j'ai enseigné 10 ans et que j'ai passé 10 ans à répéter les mêmes choses. Et je continue sur le blog à redire parfois les mêmes choses que quand j'enseignais. C'est cela l'éducation. Au bout d'un moment cela rentre et sauver une personne d'un broker bidon dans un paradis fiscal par exemple c'est déjà pas mal dans une vie, qui peut dire que dans sa vie il a aidé les autres ? Pas beaucoup de monde. Et c'est à la base de mon éthique de vie, de ma "religion", ce n'est pas perdre du temps pour moi même si parfois c'est un peu lassant.

  56. Bonal dit :

    Félicitation pour ton site Benoist je prend un grand plaisir à le parcourir.
    Par contre parfois je lis certaine ligne que je trouve incohérente.

    Par exemple :
    "Les futures, contrairement à ce que l'on peut croire et encore lire, n'est plus le marché extrêmement liquide qu'il était. En 2004, quand j'ai commencé à scalper sur futures, il l'était, mais petit à petit il s'est asséché... et cela touche tous les marchés. Je situe le tournant à partir de 2008."

    C'est étrange que tu pense sa alors que par rapport à 2004 le FCE par exemple fait en moyenne 100.000k de + par jours, le marché est plus liquide maintenant que en 2004.

    Autre chose que je trouve étrange:
    "le futures Dax qui est le plus liquide d'Europe ! "

    C'est loin d’être le plus liquide d’Europe très loin même , il est au même niveau que le fce environ, les plus liquide d’Europe sont plutôt le bund ou l'eurostox qui sont en moyenne journalière environ 10x plus liquide que le dax ou le FCE.

    Du coup j'ai un peut de mal à te comprendre sur ces quelque point, pourrait tu m'expliquer ?

  57. Benoist Rousseau dit :

    Quand je parle de "liquide" pour le scalping je ne parle pas de la liquidité mais de fluidité, flux reflux, désolé c'est le terme utilisé par les scalpeurs US "the flow" que je francise en liquide car je le trouve plus parlant, tu remplaces les mots liquides par bruit, fluidité ou nervosité si tu préfères. En 2004 le FCE tu te régalais, ça bougeait constamment, tu pouvais bouger, entrer et sortir comme tu veux, c'était liquide, fluide. Maintenant c'est la mort... tu dois attendre même en étant le meilleur bid ask. Avant 2004, je plaçais des ordres en simultanés sur le bid / ask juste pour encaisser la différence, je gagnais ma vie avec 0.5 d'écart sur le FCE, des fortunes sur l'ES, je balançais 10 lots achat vente dès que le bid ask s'asséchait +80$ en 3 secondes inimaginable maintenant que les futurs sont truqués... Le scalpeur a besoin de "bruit" de l’oscillation sans cela il fait du day trading.

  58. Bonal dit :

    Oui je voit ce que tu veut dire,selon moi cette baisse de la volatilité(ou de flow) est du aux robots qui font de l’arbitrage statistique en masse à longueur de journée, ce qui limite grandement les mouvement que nous les scalper aimons trader.
    Les écart bouge beaucoup moins les range sont beaucoup plus étroit et lent. Après il reste Le marché de l'eurex qui est encore génial pour un scalper , mais effectivement le CAC à perdu de sa superbe.

  59. nico dit :

    Broker Cfd avec un DOM ca existe ? autre que Lmax, parce que scalper avec mt4 ou prorealtime, jvoudrais voir...D'ailleurs benoit si tu pouvais nous faire une vidéo sur ta façon de passer des ordres.
    Le problème avec les plateformes cfd quand on scalp c'est qu'on est forcément agréssif en cliquant le bid ou le ask alors qu'avec un dom (carnet d'ordre pour les futurs) on peut se placer en file d'attente pas trop loin du prix pour un scalp.On obtient ainsi un meilleur prix de 1 à 2 points ce qui paye largement la commission sur futurs.

  60. Benoist Rousseau dit :

    Je parlais comme toi avant d'essayer ^^ j'ai eu du mal à évoluer après 10 ans de scalping sur futures mais comme j'ai doublé voire tripler mes résultats il n'y a pas photo. Le bonheur de sortir à 0,1 de pas de cotation alors qu'il est de 0,5 sur futures Dax et CAC 40 et 1 sur Dow Jones , de pouvoir résizer ses lots à 0,01, plus aucune exécution partielle, un spread fixe et garanti de 1 alors que le marché futures l'écarts bid ask avant une news il est de combien ou en temps normal 😉 etc. Oui tu as aussi des DOM avec les brokers cfds j'en ai déjà parlé tu peux même interfacer ton terminal Blommberg via des api. Par contre ce n'est pas pour les comptes à 1000€. Sinon mt4 c'est de la daube et prt je n'ai jamais scalpé avec je déteste scalper sur graphique c'est trop lent. Pour la vidéo j'ai tradé en direct au salon des marchés financiers pendant une heure tu peux la trouver sur Youtube. Heu lmax... Broker à fuir... J'ai plus de cash sur mon compte que lui en fond de roulement sans compter les retours que j'ai... Tu ne pourras pas scalper en pyramidage agressif chez eux...

  61. nico dit :

    merci pour ton retour éclair Benoit 🙂
    OK tu utilises les fenêtres bid ask mais pour placer un sl et tp c'est la galère.
    Les cfd on des avantages je te l'accorde mais sans DOM ça me semble pas pratique ... placement du sl et tp notamment.
    Perso je ne connais que lmax et fxcm avec sierra pour le dom mais fxcm n'a pas un tick incrément avantageux...
    A quand IG + Sierra chart, la combinaison idéale...parce que coté plateforme les brokers cfd c'est la misère, IG inclus.

  62. Benoist Rousseau dit :

    Le samedi je ne trade pas donc je réponds plus rapidement. Je n'utilise jamais les tp et les sl juste stop profit sur du day trading ou swing trading avec stop profit garanti (là le pied plus de risque overnight ou week). Par contre je rentre mes ordres à l'avance en limite sur les niveaux clefs (d'autant plus qu'en cas de forte volatilité tu as une amélioration des ordres en ta faveur genre achat sur rebond 9500 et tu peux l'avoir à 9495. A ma connaissance seul IG faut l'amélioration des cours en notre faveur, les autres brokers se gardent les 5 points dans la poche. Mon record annonce BCE +18 points par rapport à ma demande = 450€ de plus. Tu peux rentrer tes sl et tp à l'avance si tu veux. il y a aussi la l2 comme interface qui n'est pas très connu : http://www.andlil.com/plateforme-l2-ig-markets-6863.html. Et si tu as des €€€ tu peux interfacer via une api fix dédiée donc Sierra ou ton propre système est compatible. A toi de programmer. Mais cela est réservé aux pros très pros type fonds. Avec 100k par compte je fais pitié comme trader pro. J'ai le droit à la L2 lol. Pour sierra ou Ninja trader j'ai déjà demandé plusieurs fois mais aucune réponse claire cela peut arriver dans 48 heures comme dans 4 ans ou jamais. Ils ne communiquent pas sur leur projet, culture anglaise on ne donne pas d'infos aux concurrents lol

  63. nico dit :

    bon bon...
    La L2 c'est juste une blague et n'apporte rien de plus que l'interface web, il faut aussi entrer à la main sl & tp, avec les risque de frappes inhérentes.
    Sur le forum Sierrachart beaucoup d'utilisateurs demande l'interfaçage avec IG mais IG veut pas payer apparemment, je pensais que tu avais des news étant dans le secret des dieux 😉
    Entre une vrai plateforme sierra+fxcm avec ticks incréments moins avantageux ou IG meilleurs ticks mais outils peut pratiques, le choix est difficile.

  64. Benoist Rousseau dit :

    La l2 tu rentres tes stops et limites une fois pour toute pas grand risque de se planter juste la première fois. Je l'ai indiqué dans l'article que tu n'as pas du lire 😉 Tu ouvres plusieurs tickets qui restent fixes même quand tu prends des lots donc tranquille tu peux même avoir des stops target différents sur chaque ticket si tu as différentes stratégies de scalping. C'est plus simple pour hedger aussi ordres forcés est mémorisé. Je ne l'utilise même pas car pas besoin pour les stops, je trouve que les stops en day trading c'est valable mais en scalping c'est contre productif. Donc ce n'est pas juste une interface web relookée. Mais je n'ai pas encore rencontré de traders qui l'ont testé, pas assez de liquidité sûrement, IG l'ouvre au compte goutte. Perso Sierra Chart je n'ai jamais accroché... Le top pour le scalping c'est button trader. Jamais trouvé mieux mais uniquement dispo sur ib et abonnement 99€ par mois. Comme j'ai eu des soucis avec ib + scalping Dax 30 impossible avec un carnet d'ordres aussi faible et des trous de cotations entre bid et ask, le pas de 0.5 etc. le micro scalping n'est pas rentable sur futures. Je suis passé chez IG et gains mensuels x2 x3. Si j'étais chez ib je ne serai pas trader en comme propre je ne sortirai pas assez de revenu pour vivre.

    Le secret des dieux qu'est ce que tu t'imagines ? Je trade chez eux, avant sur le blog je parlais de bourse direct et ib car je tradais avec eux. Je n'ai jamais été dans le secret des dieux chez BD IB et IG. J'ai plus d'infos et de contacts réguliers avec Fxcm (qui veulent que je fasse de la pub pour eux) Binck et Saxo (j'écris des articles pour saxo sur le trading, Binck tu verras bientôt) qu'avec IG Lol Tu crois que si j'avais un blog sur ma Porsche je serai dans le secret des dieux sur les prochaines Porsche qui vont sortir 😉 pour moi le choix été fait en testant les deux une semaine avec mon micro scalping je perd de l'argent avec Fxcm à cause du pas de cotation de 1. D'ailleurs j'ai eu cette discussion avec le numéro 2 de Fxcm quand il ne comprenait pas comment je faisais mes gains avec IG. Donc pour faire ton choix c'est facile, tu ouvres deux comptes tu mets 1000€ sur chacun tu récupères un flux futures pour vérifier quel est le broker cfd le plus fiable tu testes 1 ou 2 semaines et tu auras très vite une idée. Honnêtement au bout de 48h tu auras une opinion. J'ai testé 43 brokers cfds avant de choisir le mieux pour moi ça m'a pris 3 mois et j'en teste un ou deux nouveaux chaque mois. En 20 ans de bourse j'ai changé au moins 20 fois de broker. 3 brokers différents sur les 5 dernières années. 😉 pour le scalping tu n'as pas le choix un pas de cotation trop important, un spread trop large, un spread qui fluctue trop (ça dépend pas mal de la capacité financière du broker, sinon il élargit le spread c'est pour faire sauter les stops des clients et faire couvrir le risque par ses clients quand il est en difficulté plutôt que de prendre sur lui le risque)... Ça fait plusieurs dizaines de milliers d'euros de frais en plus chaque année. En 2004 je tradais 20000 lots par mois. Entre deux brokers presque pareil ça me faisait 60.000€ de frais mensuel chez un par rapport à l'autre. A toi de juger. Ouvres deux comptes et vas y. C'est ce qui me surprend en France, on a l'impression qu'il faut être fidèle à vie à son broker, à sa banque. Je change de banque presque tous les deux ans, là je reste j'ai tout gratuit carte platinium compte courant rémunéré etc. mais si je trouve mieux je dégage en 5 minutes.

  65. nico dit :

    Pour la l2 si tu cliques sur le bid ou ask tu n'as pas de sl & tp associés, il faut les entrer après.Rien n'est plus pratique qu'un dom pour les scalpeurs et je trouve dommage que IG ne daigne prendre en charge l'interfaçage avec Sierra, une plateforme superbe et peu onéreuse. Le flux IG est bon, les outils définitivement not..(enfin c'est mon avis).Avec cette interface, je me rangerais de ton coté pour affirmer que IG est le meilleur broker cfd tant par le flux que les outils. A bon entendeur 🙂
    Je déco cette fois, bon week Benoit.

  66. Benoist Rousseau dit :

    Un truc aussi à vérifier c'est les frais de financement overnight pratiqués par le broker (et l'heure de déclenchement certains c'est 23h d'autres 16h00 (sic) ou 18h00 pour arnaquer le client) Entre les brokers il y a parfois des variations de 1%. Un lot Dax qui vaut 250.000€ 1% d'écart à la fin de l'année c'est 2500€ de frais en plus pour un seul lot maintenu chaque soir. Ce sera un prochain article, c'est encore un truc à vérifier il y a des surprises. Frais cachés que beaucoup de traders ne regardent pas.

  67. Benoist Rousseau dit :

    Nico > Mais si pour la L2 tu as le sl & tp associés. Tu ouvres le matin un ticket bid et un ticket ask que tu paramètres à l'avance et ils ne se ferment pas de la journée et tu peux placer 500 trades par ticket si tu veux, les paramètres sont sauvegardés. C'est sur que si tu appuies sur bid et ask pour ouvrir un nouveau ticket à chaque fois tu dois tout recommencer 😉 Mais bon, je ne l'utilise même pas, j'ai testé 2 jours et cela ne m'apportait rien par rapport à mon scalping avec trackball. (J'ouvre à l'avance les tickets que je paramètre, j'en ai toujours 6 d'ouverts en mini lots et lots pleins juste à cliquer). Pour fermer idem, en moins de 1.5 seconde je peux faire un A/R. Il suffit juste d'un peu d'entrainement et un trackball. Avec la souris c'est la préhistoire. Une grosse scalpeuse sur le forum bourse sur Dax 30 à 100 A/R par jour est passé au trackball sur mes conseils, ça lui change la vie 🙂 a tester M570 Logitech, l'arme des scalpeurs 🙂

    Sierra Chart... vas voir et teste si tu peux button trader comme 99% des gens que j'ai envoyé sur ce DOM, ils ne peuvent plus voir Sierra ou Ninja en peinture. C'est vraiment de la m..de à côté 😉 10 ans de scalping sur button trader, pour être parfaitement honnête je connais très bien le gars qui a développé le DOM, je l'ai aidé à l'époque, on était un pool de 20 gros scalpeurs sur marchés US (10k à 100k lots /mois, à l'époque je pouvais acheter une license CME à 300.000$ c'était rentable sur un an au vu de mon volume, je tradais comme un dingue) à lui dire ce que l'on attendait de l'interface idéal, et il nous l'a développé. Son DOM est conçu, prévu, pensé pour les scalpeurs, tu as 1000 fois plus de possibilités et de programmation que Sierra Chart. Il est mis à jour à chaque nouvelle version de TWS dans les 24h. Après la qualité a un prix mais tu t'y retrouves très vite. C'est d'ailleurs le DOM de référence sur IB. h**p://www.buttontrader.com/index.asp

    Ne te fie pas au site, il ne l'a pas changé depuis 10 ans mais ce gars là est multimillionnaire avec ses licences. Je lui ai même proposé de lui faire de la pub gratuite sur le site tellement son outil est impressionnant, il a refusé, il est millionnaire avec ses licences, "pas besoin de s'embêter avec les français qui sont nuls et râleurs". C'est un peu les propos qu'il m'a tenu, 1 français = 50 américains en Hotline... Après IG a du estimer que le prix à payer pour Sierra n'en valait pas la chandelle j'imagine, personnellement même si c'est gratuit je ne l'utiliserai pas. Un trackball, une connexion câble ou fibre c'est bien plus efficace pour scalper que n'importe quel DOM 🙂

    Par contre, je payerai 10.000€ pour avoir button trader sur IG, je l'ai proposé au gars qu'il me développe button trader pour IG (comme je te l'ai dis, tu as des API FIX chez IG donc tu peux interfacer tout ce que tu veux même Sierra, mais il faut payer) mais il ne veut pas, 10K pour lui ce n'est plus suffisant pour s'embêter dans le codage. Je suis monté à 50k pour voir (mais je n'aurai pas fait le chèque), même refus. Quand je l'ai connu en 2003 2004, il aurait tué pour 5K. C'est l'une des plus belles réussites que je connais, discret, connu et respecté que des pros, des milliers de scalpeurs qui lâchent 99€ / mois depuis 10 ans sans broncher pour avoir le meilleur outil sur le marché. Il a même des licences pour les comptes instit chez IB 🙂 Donc Sierra, Ninja Trader (et j'ai des licence à vie sur ces produits) c'est du playskool en comparaison pour moi lol

  68. Laurent1 dit :

    Bonjour Benoist,

    Débutant en trading, ma question est sûrement naïve.

    - Le spread variable, évidemment défavorable au trader,
    n'est-il pas justifié pour éviter un emballement des cours des valeurs ?
    Moins de transactions si le bénéfice potentiel est moindre, et donc moins de spéculation
    (sans l'annuler bien sûr)
    - En cas de news très influente sur les marchés, le spread variable agit comme
    une interdiction temporaire de vente à découvert SRD sur actions, pour protéger d'une chute trop brutale)

    Merci pour ton blog très utile.

  69. Benoist Rousseau dit :

    Le spread variable n'évite en rien un emballement des cours ni une interdiction... Cela n'est pas du tout lié. Cela permet juste au broker cfds qui fait des spreads variables de faire sauter les stops de ses clients et donc de faire passer le risque sur ses clients plutôt que sur lui dès qu'il est en difficulté pour assurer la liquidité. Les émetteurs de warrants se retirent, sur cfds ils explosent les spreads... Un broker majeur a ainsi passé le spread sur Dax à 18 en cours de journée pendant quelques minutes sans raison particulières les autres brokers étaient toujours à 1. -900€ par lot pour les clients. D'où l'importance d'un spread fixe sinon vous laissez carte blanche au broker.

    Les interdictions de vente à découverte sur actions en 2011 n'ont pas empêché les marchés de s'effondrer bien au contraire cela a du favoriser la chute en créant un début de panique en favorisant d'autres instruments de vente à découvert à plus forts effets de leviers. Mais c'est un autre débat

  70. Laurent1 dit :

    Tout d'abord, merci de ton explication et du temps accordé. C'est une pierre apportée à mon édifice d'apprentissage du trading (je me forme tout doucement).

    - pour éviter un emballement baissier, limiter l'utilisation de l'effet de levier serait plus efficace...
    - il faut donc impérativement un broker avec spread garanti (et pas seulement ordre stop garanti)
    Tu as raison, penser que le broker a un rôle de "régulateur" indirectement, c'est idyllique,
    les règles du jeu doivent être claires avec le minimum de marge de manoeuvre pour le broker, et donc plus de maîtrise pour mon compte.

    Bonne journée.

  71. jameime dit :

    une question toute bête : c'est quoi la différence entre le prix dax affiché sur les plateformes cfd et les plateformes futures?
    en fait j'aimerais acheter bookmap et l'utiliser pour trader le dax cfd.
    Merci

  72. Benoist Rousseau dit :

    Les futures Dax ont une date d'échéance trimestrielle, ils intégrent donc les taux d'intérêt dans leur prix ce que ne font pas les cfds dax car ils n'ont pas de date d'échéance

  73. Slim dit :

    Merci Pour ton temps et ton article .
    Cdt

  74. philippe bis dit :

    J'ai l 'impression d 'etre aveugle sur les cfd sans les volumes via un dom et un tape , a quand un broker CFD proposant un dom digne de ce nom?

  75. Chebba dit :

    salut merci Benoit
    Bonjour,
    ton article date d'un an...... qu'est ce qui a changé depuis ?
    hormis la faillite d'un broker CFD qui a foutu le Boxon ....
    quels brokers nous conseilles tu ?
    Merci

  76. Benoist Rousseau dit :

    On a créé nos propres logiciels pour scalper bien supérieur à certains DOM commerciaux, on trade au clavier par exemple, bien plus efficace 🙂

  77. Benoist Rousseau dit :

    L'article a été mis à jour, il y a eu des brokers futures en faillite aussi et je n'ai aucun broker à te conseiller, teste par toi même ça se voit vite les mauvais et les bons. Un broker peut-être excellents pour un indice et nul pour un autre etc Il n'y a aucune réponse à ta question aussi peu précise

  78. dominique dit :

    Benoist, penses tu, comme certains l' affirment, que les cours des brokers cfd sont des cours gérés par eux mêmes et non le marché et qu' ils ont donc une grande facilité , pour les scalper, à toucher les stop par ex. ?

  79. Benoist Rousseau dit :

    C'est des gens qui n'y connaissent rien, chez certains brokers chypriotes oui mais pour ouvrir des comptes chez un broker à Chypre on est tout sauf un trader..., chez le top 3 à 5 des brokers cfds AMF mondiaux non, j'ai les cours du cash / futures / cfds perpétuellement sous les yeux et le je vois bien. Ceux qui affirment cela ne doivent pas trader dans un HF sur futures et sur cfds / futures en compte propre comme moi. Tu sais on est moins de 1000 traders en compte propre en France à mon avis pour 4.000.000 de personnes blablatant sur les forums boursiers 🙂 Mon expérience se base sur des dizaines de milliers / centaines ? de trades sur futures et cfds depuis 20 ans... je trade parfois plus en une journée plus qu'un trader actif français de base en plusieurs années... Mais c'est ultra simple de vérifier en plus... mais bon les gens sont paresseux et ils ne veulent pas chercher, comparer... Pas étonnant qu'on monte à 95% d'échec... ils partent déjà avec de mauvais outils, des brokers bidons...

  80. dominique dit :

    Merci pour ça Benoist.
    Ce n' est pas le lieu mais peut tu me donner stp ton avis , que j' estime professionnel, sur les indicateurs harmoniques stp comme le ZUP135.merci

  81. Patrick dit :

    Bonjour Benoist
    Je fais du Day trading chez IG qui me semble un broker sérieux (je trade sur graphique PRT)
    Je désire faire du scalping sur Dax
    Penses-tu qu'il soit nécessaire d'avoir le carnet d'ordres sous les yeux ?
    Merci de ta réponse
    Cordialement

  82. Benoist Rousseau dit :

    Absolument pas besoin, seul le prix compte, c'est le prix que tu achètes et vends, peu importe qu'il y a 1 ou 20 lots sur les futures, ce ne sont pas les futures qui font le prix, ils se font balayer par le cash. Surveille le cash, ils ne font qu'essayer de le répliquer c'est le cash qui dirige... Si tu en as besoin, ça va te couter 10€ à 20€ / mois de l'avoir mais tu vois juste que le carnet d'ordres sur futures est vide rien de plus. Les ordres entre les gros se font en dehors du carnet d'ordres de gré à gré alors... il y a 20 ans c'était important maintenant... plus vraiment. Si je te dis qu'il m'est arrivé le mois dernier de faire 0.50% du volume des futures dax 30 en tradant à 1 lot future...

  83. jameime dit :

    merci benoist pour tes reponses j'ai essayé de trader le dax avec bookmap et comme tu dis le carnet d'ordre est complètement vide de temps en temps il apparaît des gros ordres (200 contrats max) mais il se font balayer en moins d'une minute. en gros le carnet d'ordre ne sert pas à grand chose à part d'identifier ces gros ordres et trader leur cassure.

  84. bolatre jeanclaude dit :

    le CFDS qu est ce que c'est!! ça correspond a quoi! merci Bolatre

  85. karlson dit :

    Salut Benoist,

    J'ai une question concernant la liquidité sur les CFDs indices.

    Tu as dis que la liquidité sur les CFDs est absolue et que celle sur les Futures est faible.
    Comment le broker peut donc faire couvrir sur les Futures une soudaine grande quantité d'ordres de ses client si il n'y a pas suffisament de liquidité sur les Futures?

    Merci bcp

  86. Benoist Rousseau dit :

    Il se couvre en temps réel avec des options qui sont des assurances 'et conçues pour cela). Un broker comme IG compte plus de 120.000 traders fortement capitalisés (en moyenne 25k à 30k soit 50 à 60 fois plus qu'un broker cfd "normal") donc une grande part de la couverture est faire par les changes entre traders internes (comme pour les ETF par exemple)

  87. Mickael dit :

    Bonjour Benoist,

    Merci pour toutes ces infos.

    Pour ma part je me lance dans les CFD.

    Pourrais tu me conseiller des lecture pour me perfectionner ?

    Y'a t'il egalement des heures plus propice pour trader le CAC et le DAX et des heures à fuir ??

    Bien cordialement

  88. Benoist Rousseau dit :

    Participe au forum bourse, pose toutes tes questions après t'être présenté et on y répondra avec plaisir moi et bien d'autres traders

  89. Pascouille dit :

    Excellent article Benoist. Est ce que l'on peut bientôt espérer une comparaison similaire pour des périodes plus longues ? Par exemple je souhaite investir 30 000 euros sur une période de 10 ans dans le pétrole, en prenant comme Paris que le pétrole passera de 30 à 60 euros d'ici à 10 ans. Quel est le meilleur outil ? CFD? Futures? ETF? J'ai lu qu'il n'y avait pas de frais de financement sur les futures çà peut jouer sur une longue période de 10 ans!

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]