Comment gérer son trading et sa vie professionnelle ?

Don d'ubiquité bienvenue - 2 9 2011 - 8 commentaires
ProRealTime

Une des grandes difficultés du trader amateur est d'adapter son trading à sa vie professionnelle et personnelle

En 1996, j'ai commencé à trader alors que j'étais étudiant en histoire économique à la Sorbonne. A l'époque, je surveillais les cours de bourse avec une radio et je courais à la Poste pour passer un ordre par Minitel... Heureusement, nous n'en sommes plus là...

Vous devez vous poser ces questions :

Quand puis-je trader ?

Les plages de trading des bourses européennes sont généralement 9h00 - 17h30, ce qui n'arrange pas grand monde. Wall Street côte entre 15h30 et 22h00 heures françaises. J'ai ainsi trader quelques années uniquement les marchés américains lorsque j'étais enseignant. Je rentrais vers 17h ou 18h du travail et je passais ma soirée à trader jusqu'à 22h00 tout en regardant la télévision. Ensuite je corrigeais les copies 😉 Bien entendu, j'ai pu faire cela car j'étais célibataire sans attache. Père de deux enfants, je n'aurai pas pu. Bref, il faut déterminer les plages de temps que vous pouvez consacrer au trading sans mettre en danger votre vie professionnelle et personnelle.

Heureusement, les Brokers CFD cotent quasiment 24/24, on peut donc prendre une position sur le Cac 40 après la fermeture (en payant un spread supérieur) même à 2h00 du matin. J'ai connu un veilleur de nuit spécialisé sur le Nikkei 225 😉

A quelle régularité puis-je trader ?

Une fois les plages temps déterminées, il faut prendre en compte les impondérables. Par exemple, les conseils de classe me laissaient sur le carreau parfois deux semaines d'affilée, je rentrais généralement vers 21h00 22h00.

Comment puis-je trader ?

Cela a été un grand problème pour moi pendant des années, mais avec l'arrivée des smartphones et des brokers CFD, ce n'est plus un souci. Un petit regard discret sur le téléphone durant une réunion pour surveiller le cours, un faux appel téléphonique pour sortir de la pièce et passer son ordre sur les marchés... je laisse libre cours à votre imagination. Bien entendu, si vous avez un travail de bureau ou avec une intimité ce sera bien plus simple.

Quel type de trading est adapté à ma situation ?

En fonction de toutes ses informations, vous pourrez déterminer si vous pouvez faire du scalping, day trading, du swing trading, du long trading ou un mixte en fonction des situations (termes expliqués dans un prochain article).

Comment gérer son trading et sa vie professionnelle ?
3 2 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

8 Commentaires pour Comment gérer son trading et sa vie professionnelle ?

  1. Stephan dit :

    "A l’époque, je surveillais les cours de bourse avec une radio et je courais à la Poste pour passer un ordre par Minitel"
    Pas facile de trader au Moyen-Age 😉

    Avec les brokers CFD, si l'on pense que le cac 40 par exemple va ouvrir en hausse ou en baisse, même avec un spread élevé on peut s'en sortir non ? Cela permet de passer un ordre avant de partir au travail (genre maintenant pendant que j'écris) avec un limite et un stop évidement. En tout cas, je l'imagine bien comme cela en ce qui me concerne.

    "Un petit regard discret sur le téléphone durant une réunion pour surveiller le cours, un faux appel téléphonique pour sortir de la pièce"
    Si comme tu le disais, une position ne se garde qu'une minute en scalping, un tour au toilettes est suffisant :p

    bonne journée !

  2. Benoist dit :

    Oui c'est tout à fait possible, j'ai fait cela un moment, mais si tu ne peux pas surveiller les cours, fais plutôt du swing trading. Tu achètes dans une optique de revente dans quelques jours / semaines, cela nécessite moins de surveillance, ou du moins pas une surveillance constante.

  3. Stephan dit :

    Le problème que je vois avec le swing trading c'est le temps de maintien de la position plus élevé qui t'exposes aux retournements dus à des annonces ou des faits géopolitiques, climatiques...
    La fenêtre de temps courte est une des choses qui me plait dans le scalping et il me semble également que le capital risqué à chaque coup est plus élevé en swing, sinon quel est l’intérêt de gagner 5€ par semaine...
    Bon après je me dis que si le swing existe c'est qu'il y a aussi quelque chose à en tirer...

  4. Benoist dit :

    Oui cela permet aux riches de s'enrichir. Si tu as des millions d'euros, tu investis quelques millions d'euros quand le Cac est à 3000, il peut tomber à 2500, tu peux en reprendre pour quelques millions cela n'a aucune importance et tu le revends à 3600 2 ans après 😉
    Le problème de ton spread de 6 points c'est que pour du scalping il te mange à l'avance ton bénéfice. Sur un cac 40 à 3000, 6 points de spread = 0.20%. Il faut que le Cac monte de +0.20% pour que tu ne perdes pas d'argent... Entre 8h00 et 9h00 le spread est de 2 sur le Cac 40 (+0.066%). Cela vaut le coup, si tu peux d'attendre 8h00.

  5. Stephan dit :

    +20% 😮 tu veux dires 12pts plutôt non ?
    Oui l'idée c'est bien de pouvoir se positionner avant la journée de boulot, 8h15 par exemple. Un coup d'oeil sur la nikkei 225, les futures cac et on vise un peu en dessus du S1 ou en dessous du R1
    Je pense que je vais commencer à faire du paper trading d'ici peu...

  6. Benoist dit :

    +0.20%; j'ai oublié le 0 devant 😉

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]