La faillite de Law de 1720

31 7 2013 - 1 commentaire
ProRealTime

La faillite de Law: Des finances dans le rouge à la mort de Louis XIV

Lorsque Louis XIV meurt en 1715 les finances du pays sont dans le rouge. La France est alors endettée à hauteur de 3 milliards de livres. Pour l'époque c'est une somme énorme qui pose alors problème. C'est en fait les nombreuses campagnes militaires du roi qui ont provoqué un endettement très élevé. Le nouveau roi Louis XV n'a alors que 5 ans et n'est pas en âge de régner.

Le succès de John Law le financier

C'est donc Philippe d'Orléans qui sert de régent et gouverne par conséquent le royaume, jusqu'à ce que le roi arrive à majorité. Ce dernier utilise alors les services de John Law, un aventurier, économiste et banquier écossais, afin de relever les finances du pays. John Law met alors en place le "Système de Law". En 1716, il décide de créer une banque d'Etat, alors appelée Banque Générale. Il remplace alors la monnaie du moment (pièce d'or et d'argent) par des papiers qui servent alors de monnaie. On peut donc dire qu'il créer l'ancêtre de nos billets actuels. La banque distribue ces papier-monnaies en l'échange d'or et d'argent. On est alors en plein dans le mercantilisme. La facilité d'échange de cette nouvelle monnaie donne au départ à Law un certain succès. En effet, ces nouveaux billets arrivent peu à peu à une valeur supérieure à celle des métaux précieux !

En 1718, John Law décide de créer la Compagnie d'occident, qui devient, après plusieurs acquisitions, la compagnie perpétuelle des Indes (mieux connue sous le nom de compagnie des Indes). De plus, la banque générale prend le nom de banque royale.

L'effondrement du système de John law

La gloire de John Law parvient à son apogée en 1720, lorsque la banque royale et sa société des Indes fusionnent. De plus, il est nommé contrôleur général des finances puis surintendant général des finances. Les ennemies fortunés de John Law ont alors pour projet de mener son système à la faillite. Ils manipulent les cours en les faisant passer de 500 à 20 000 (cours d'échange entre la monnaie papier et les métaux précieux) en une seule année. Les gros investisseurs prennent alors leurs bénéfices, ce qui entraînent une panique sur le marché. La banque n'a alors pas assez de métaux pour rembourser tous les investisseurs et c'est la banqueroute.

Alors que son système s'est montré florissant pendant quelques années, il a finalement conduit la population française à l'appauvrissement ainsi que de nombreux investisseurs.

La faillite de Law de 1720
3.67 3 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

1 Commentaire pour La faillite de Law de 1720

  1. CARLOS dit :

    ce qui va sans aucun doute nous arriver!a force de émettre des billets qui ne repose ( par opposition au capital travail crée donc reposant sur qqhse)sur rien dont la contre partie n"est que de la dette elle fragilise la monnaie énormément et sans aucun et va nous plonger dans une situation des années 40 AVEC la monnaie de singe

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1728 articles 12.211 commentaires Forum: 477.407 messages 7550 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Maniak : Bien joué, c'est impressionnant. Comme d'hab je dirais. …
  • Denis : Fragile psychologiquement âprès un AT j'ai été harcelé …
  • Xuo : Merci beaucoup pour le partage Benoist, PRT 10.3 a l'air vra…
  • Benoist Rousseau : Je trade les futures depuis 2004, j'ai passé plus de 20.000…
  • eric : j'ai fait très longtemps des futures et je n'ai pas souveni…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]