Les raisons de la crise des bourses

Le Monde s'accélère, la Bourse aussi - 14 8 2011 - 31 commentaires
ProRealTime

J'ai reçu quelques emails pour me demander quelles étaient les raisons de la crise boursière actuelle ? Pour moi, il n'y a pas de crise boursière.

Le but de ce blog n'est pas d'exposer mes recherches sur ce thème, une thèse est généralement imbuvable et personne n'aura l'envie de lire 5000 pages sur les impacts de la technologie dans la société de masse ou sur le trading comportementaliste appliqué à la théorie Freudienne et Lacanienne qui sont mes principaux centres de recherche 😉

Par contre, je peux vous donner quelques impressions rapides que je ne développerai pas sinon il y en a pour des centaines de pages :

1) La crise boursière actuelle n'est pas une crise

Elle est juste ce qui devient la norme petit à petit, il faudra s'habituer à des variations de 10% par semaine sur certaines classes d'actifs. Il y a une accélération de l'économie globale via la mondialisation. Nous avons déjà eu une accélération de ce type au XIXème siècle avec la révolution des transports apportée par le train et le moteur à explosion. Paris Marseille prenait 5 jours en diligence puis "d'un seul coup" 12 heures en train. Les compagnies de diligence ont disparu, l'accélération des transports a bouleversé profondément le commerce (un commerçant à Bordeaux peut d'un seul coup envisager de vendre des produits frais à Paris) tout comme maintenant avec la mondialisation l'entreprise Renault est le premier importateur de voitures en France, une PME française peut vivre grâce aux commandes de ses clients asiatiques etc. Bref la première mondialisation de l'économie au XIXème siècle ressemble étrangement à celle que nous vivons, l'échelle a juste évolué et le timing s'est accéléré.

Si cela vous intéresse, je vous recommande les ouvrages de François Caron sur le XIXème siècle.

Bref, une baisse de 10% en 1 semaine, cela va devenir banal, il vous suffit de faire un graphique sur la volatilité historique comparé aux crises boursières des 60 dernières années. Vous remarquerez la contraction dans le temps, on a maintenant une crise tous les 4-5 ans et non tous les 30 ans. Cela devient banal, un investisseur connaissait une crise boursière dans sa vie jadis, j'ai 37 ans, j'en suis à ma 5ème.

2) L'accélération des "crises boursières" est un mouvement naturel et irrémédiable

En résumant, la technologie accélère le trading (au XIXeme on tradait par pigeon voyageur, puis par lettre, téléphone...), la démocratisation du trading (tout le monde peut trader avec 100 euros en poche et une connexion internet alors que cela était réservé à une aristocratie jadis), "l'argent gratuit" des banques centrales et encore 4 ou 5 paramètres que je ne vais pas développer ici font que cela ne peut qu'amplifier la volatilité donc ce que beaucoup de personnes perçoivent comme des crises. C'est juste qu'ils ne se sont pas adaptés à la modernité, comme les compagnies de diligences.

Je vais m'arrêter pour le moment, ces deux points peuvent déjà vous ouvrir quelques horizons, notamment que vous pouvez balancer tous les livres sur le trading, ils sont tous old school, ils témoignent d'un style de trading qui n'existe plus depuis déjà 10 ans. Achetez plutôt des livres sur la psychologie des foules, sur le comportementalisme, relisez Freud et vous serez un trader adapté à la nouvelle donne.

Enfin, peu importe les raisons de cette "crise", il y aura toujours un prétexte pour que le marché se réajuste après un excès. Le Cac 40 est passé de 2500 points à 4200 points soit +70% en très peu de temps. Personne n'a hurlé. Le cac 40 chute de - 20% tout le monde hurle. Il y aura TOUJOURS une explication "rationnelle", la dette, la crise de confiance blabla blabla. Il y a une réponse simple à TOUTES les "crises" : le marché corrige les excès, à la hausse ou à la baisse, c'est un jeu psychologique de masse (un peu faussé il est vrai) à somme zéro. Donc, sans être un gourou des finances ou un prophète, il y aura une crise sur l'or (plus haut historique) et sur l'immobilier en France (plus haut historique). On nous expliquera alors par A + B les raisons, ce qui n'a aucun intérêt. On s'étonnera que l'or chute de -30% en un mois alors qu'il a pris +200% en deux ans, on fera les surpris pour la bulle immobilière... mais honnêtement "tous les professionnels" le savent mais ne le diront pas, il y aura bien encore un pigeon à plumer avant la chute, on louait Alcatel à 100€ en 2000 (entre 3 et 4 € actuellement), maintenant, de l'or à 1800$ l'once et un appartement à 10.000€ le mètre carré en banlieue parisienne en 2011, aucun soucis, achetez ! ...

Si le monde s'accélère (mondialisation, volatilité...), l'amnésie progresse rapidement aussi, nous allons vers un Homme sans mémoire et racine, donc qui répétera indéfiniment les mêmes erreurs à intervalles de plus en plus réduits.

La bulle internet de 2000, la bulle des pétrolières de 1960, la bulle des compagnies de chemin de fer en 1910, la bulle...  pourraient nous mettre en garde. Que nenni, Bis repetitas.

Les raisons de la crise des bourses
5 9 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

31 Commentaires pour Les raisons de la crise des bourses

  1. Tony dit :

    L'explosion de la bulle immobilière va arriver plus tôt que prévu. Il faut économiser de l'argent. La solution est dans la couteuse aide du fameux prêt à taux zéro. Ce fameux prêt qui va chambouler le marché de l'immobilier. Pour la bonne et simple raison qu'elle va être supprimée. D'ici quelques mois les prix vont chuter Mieux vaut être sur de son achat si vous investissez maintenant. La Province selon les secteurs sera plus épargnée que la région Parisienne. Et si vous avez investis dans des SICAV immobilière vendez les le plus rapidement possible. Après tout dépend aussi si ce sont des locaux commerciaux ou résidentiels.

    Tant dis que sur l'or cela me fait réellement rire quand j'entends à la télé que c'est la "valeur refuge". A croire que les médias veulent que nous petits hommes tombions au plus profond. N'investisez surtout pas sur l'or ce serait la plus grosse bêtise!!!!

    Voilà ma réaction par rapport à cet article!

  2. Benoist dit :

    Merci pour votre réaction très complète. Rien à rajouter si ce n'est que la fin des plans Borloo va libérer dans quelques années des dizaines de milliers de logements à la vente. Cela créera un déséquilibre entre l'offre et la demande => l'immobilier va chuter brutalement à ce moment là, quelque soit les prix. La date est à surveiller de près, on en reparlera 😉

  3. bertrand dit :

    Je viens de découvrir votre blog, suite à la lecture de l'article de Libé. Je partage votre point de vue sur la fausse irrationalité du marché. Mais ne soyons pas trop naïfs, plus grandes sont les variations des cours (dans un sens ou dans l'autre), plus grands sont les profits de certains investisseurs. En d'autres termes, la volatilité actuelle me semble largement entretenue.

  4. Benoist dit :

    Je suis parfaitement d'accord avec toi, la politique de la FED et de la BCE a entrainé d'énormes liquidités vers les marchés ce qui permet justement d'entretenir la volatilité. Depuis 6 mois, le marché était poussé par le haut "artificiellement", à chaque warning sur l'économie américaine on montait. Aujourd'hui, on se réajuste avant une nouvelle phase d'excès (dans l'un des deux sens).

  5. Christophe dit :

    La "crise des bourses" c'est avant tout la crise des états devenus boursicoteurs afin de maquiller une gestion délirante de leur budget puis de leur dette.

  6. Benoist dit :

    Effectivement 🙂

  7. Talleyrand dit :

    Bonjour,

    Blog sans aucune prétention, donc de qualité !
    - Pour l'immobilier, je ne suis pas d'accord avec Tony.
    Le marché, par une offre inférieure à la demande, reste sain .
    Une bulle immobilière s'est effectivement créée, mais se dégonflera d'elle même sur une longue période (15 à 20 ans,tous les spécialistes en conviennent )
    Bonne journée

  8. Benoist dit :

    Il y a effectivement deux possibilités : une violente baisse de l'immobilier (selon la conjoncture macroéconomie) ou bien baisse lente (accentuée en cas d'inflation). Quoiqu'il en soit, l'investissement immobilier a connu son age d'or... à partir du moment où un couple avec deux salaires médians ne peut accéder au marché immobilier classique (la fameuse maison de banlieue).

  9. JD dit :

    Bonjour,
    Je suis votre blog depuis 2-3 semaines et vos articles sont très intéressants. Je découvre l'univers de la bourse et votre angle d'analyse me séduit tout particulièrement. Loin de moi l'idée de me lancer à mon tour dans "l'univers impitoyable" car je n'en maîtrise pas encore les éléments, mais pourriez-vous me recommander des ouvrages de référence qui selon vous décrive l'univers d'un trader d'aujourd'hui tout en ayant en tête les valeurs humanistes que vous mettez si bien en avant dans vos articles.

    Merci par avance et encore bravo,

    Cordialement,

    JD

  10. Benoist dit :

    Bonjour JD,

    très honnêtement je ne peux vous recommander aucun livre sur l'Univers des Traders qui soit pertinent, beaucoup sont des caricatures, d'autres tiennent plus de l’œuvre de science fiction... Par contre, il existe deux films assez intéressants : Wall Street d'Oliver Stone (surtout pas le 2 qui sombre dans la caricature) pour comprendre comment peuvent fonctionner les gros fonds d'investissements (délis d'initiés, achat d'entreprises en difficulté et conséquences...) et une référence absolue pour moi pour comprendre les marchés à terme et les bulles spéculatives, Le Sucre (livre de Georges Conchon, film de Jacques Rouffio avec Jean Carmet de 1978 ou 1979). Il aborde la bulle spéculative de 1974 sur le sucre qui a ruiné des milliers de petits épargnants (tout le monde a oublié cette bulle qui ressemble à la bulle sur l'or actuellement ;). Il est d'une grande finesse d'analyse et montre bien les mécanismes psychologiques des petits épargnants encouragés par des courtiers peu scrupuleux). Enfin, je vous recommanderai mon livre sur les Traders s'il est un jour publié 😉

  11. Tony dit :

    En réponse à Talleyrand : C'est pour cela que j'ai parlé des différents secteurs.

    Or, si nous regardons l'annonce de ce jour. L'immobilier va bouger dans les prochains mois. Le prêt à taux zéro est sérieusement menacé. Et à cette annonce les plus gros groupes immobiliers ont été interrogé et ont certifié que si le prêt est supprimé le marché va sérieusement baissé.

    A l'inverse si le prêt à taux zéro n'est pas modifié alors cela soutiendra la stagnation du marché.

    Toujours est-il que la Main invisible d'Adam Smith n'a pas fini de nous mettre des claques!!!!

  12. rayman dit :

    la crise, c'est de la faute des traders à entendre tout le monde, alors qu'ils ne font que leur boulot, c'est ce système qui arrange tout le monde qui en est le principal responsable, les achats à crédit, surendettement, et l'argent virtuel.
    NOUS sommes les prmiers responsables, nous fabricants de crédits!!
    Et si tout le monde arrétait de fabriquer la matière première de la crise?!!
    les prets, credits en tout genre, à tout va et pour n'importe quoi!! au lieu de se priver en payant plus cher et toujours plus cherche, on se "prive" en attendant d'avoir l'argent nécessaire pour acheter, nous sommes les premiers à parier... sur nous même!!
    vous voulez être acteur , et bien si chacun de nous ne faisait plus aucun crédit, si nous nous amusions à tout payer en liquide, le supermarché, les artisans, si toutes les petites entreprises s'y mettaient aussi (facile on peut le faire), et bien votre argent ne serait plus entre les mains des banques, il faut arrêter de renflouer ce casino géant, que ces soit avec de l'argent réel (le liquide dont on ne se sert plus) et l'argent "virtuel", celui que l'on promet de rembourser un jour (d'ailleurs, celui la moins il a de chance d'apparaitre un jour, plus il a de valeur!!, logique ca?!?) , c'est nous qui sommes responsables, et le pire c'est que même si vous parvenez à rembourser votre crédit, vous payez encore pour renflouer les banques qui se sont cassé la gueule...à cause de vous.
    Si le cercle vicieux ne s'arrete pas d'un côté, arrêtons le de l'autre.

    arrêter les crédits
    payer tout en liquide
    acheter le plus possible à des petites entreprises locales

    (en fait il faut tout simplement que l'argent qui rentre reste là où il est!!)
    je suis loin d'être économiste, mais ca pourrait être faisable non???

  13. Benoist dit :

    J'aurai pu écrire exactement la même chose que toi. C'est tout à fait faisable, je vis comme cela depuis toujours. J'ai eu ma première voiture d'occasion à 1000€ à l'age de 30 ans (zone rurale), avant je pouvais toujours prendre les transports en commun. Combien de personnes sont endettées pour une voiture, une grosse de préférence pour rendre jaloux les voisins ? Nous vivons dans un monde d'hyper consommation où l'envie doit être satisfaite immédiatement. Je n'ai pas l'argent, pas grave je prends un crédit. J'ai toujours vécu avec le système, je peux acheter que si j'en ai les moyens, je n'ai jamais eu de crédit à la consommation (juste un crédit immobilier car là pas le choix, même si maintenant je suis locataire). Je suis décroissant, pour te donner un ordre d'idée j'ai 2 paires de chaussures (1 été, 1 hiver) payés 15€ que j'ai depuis 2 ans. 2 Jeans à 15€ depuis 4 ans. 2 costumes achetés en 2000, 2 pulls etc Mon budget vêtement doit être de 50€ par an au maximum, je n'ai jamais acheté un vêtement de marque... On peut lutter contre cette société de consommation mais il faut être fort mentalement car pour une grande partie de la population l'identité est liée à la consommation. Acheter les derniers vêtements à la mode, c'est être tendance, la dernière voiture etc et comme tu es en dehors de cette société de consommation les gens ont tendances à être agressifs avec toi (tu dois rentrer dans la norme mais surtout de part ta façon d'être tu renvoies aux autres le vide de leur existence et cela peut-être violent pour eux. Quand tu ne t’extasies pas devant la voiture à 50.000€ payées à crédit qui va ruiner la possibilité de partir en vacances pendant 5 ans, tu casses les gens qui ont fait cela pour avoir le plaisir de rendre jaloux les autres. Donc ils sont déboussolés, tu montres un peu la vraie valeur des choses, une voiture c'est fait pour se déplacer, une occaz à 1000€ c'est bien plus intelligent qu'une voiture neuve à 50.000€. Mais bon les gens vivent pour ces attributs sociaux, paraitre, cela cache souvent une misère intellectuelle).
    Pour beaucoup être consommateur c'est être, il suffit de voir les nanas se pavaner le samedi dans les rues avec des sacs remplis de trucs inutiles payés en 3 mois avec une carte de crédit... Tu remarqueras que le mot épargne n'existe quasiment plus dans le vocabulaire. De plus en psychanalyse, obtenir ce que l'on désir immédiatement via le crédit est frustrant (plaisir éphémère) donc on renouvelle constamment cela, on achète chaque samedi un autre truc inutile. Ce qui fait la valeur d'un objet, c'est l'attente, le désir qui se crée autour. J'avais plus de plaisir à rêver à mon cadeau de noël pendant 3 mois qu'à l'avoir le jour de noël. J'étais petit mais j'ai compris alors que c'est en désirant une chose longtemps qu'elle prend de la valeur. Notre société est l'opposée, l'immédiateté, je veux, j'ai, sans attente, sans création d'un imaginaire, d'un rêve autour. C'est aussi à mon avis pour cela que les gens sont déprimés, ils ne désirent plus, ils prennent.

  14. soleil dit :

    bonjour,
    enfin quelqu'un qui pense comme moi, merci à ben et à rayman ! là, ben tu me bat d'un point de vue consommation, j'achète très peu pour moi, maintenant j'ai les enfants, c'est vrai que c'est pas évident de ne pas leur acheter plein de choses, je me retiens parce que quelque fois ils sont pas assez sages...je leur apprend à ne pas tout avoir et à vouloir les choses que quand c'est nécessaire, la grande a déjà compris...comme toi on n'a que le crédit immobilier, le paraitre c'est bien ce qui caractérise mon mari, c'est pour ça qu'on a quelque clash de temps en temps, sa mère fait partie de la société de consommation tandis que moi j'ai été élevé avec des parents qui n'avait rien au départ et qui ont vécu la guerre, les cadeaux à noel, ça n’existait pas, et on n’a pas été plus malheureux pour autant… je me suis fait quand même un petit plaisir, j’ai attendu 15 pour m’acheter ma table de ping pong…
    sympa ton article sur la crise, ça permet de comprendre pas mal de choses, moi qui ne suis pas économiste
    bonne journée à tous, bye

  15. franck dit :

    bonjour benoist
    je ne sais pas vraiment d'accord qd tu dis la crise est naturelle et irrémédiable, c'est faux !
    tu étais prof histoire éco, mais tu oublies que l'économie et la finance ce sont les hommes qui le font, donc l'homme crée des bulles et des crises. Dans la crise du subprime, c'est la Fed qui a provoqué la bulle et la crise, Greenspan est meme passé au sénat pour s'expliquer.

    Il suffit de lire pleins de livres (eric laurent " les banques", pierre jovanovic "blythe masters", etc....)
    je pense que ton raisonnement est biaisé car tu ne prends pas en compte que les hommes /finance influencent et créent la crise. En 1929, beaucoup se sont enrichis notamment les banquiers qui geraient cela (doc arte tres bien fait)

    "Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquise."

    Thomas Jefferson en 1802 (président des USA de 1801 à 1809)

  16. Benoist dit :

    Relis tranquillement mon texte, on dit la même chose par exemple : « l’argent gratuit » des banques centrales c'était une référence directe à Greenspan, subprimes et co et je ne parle que de psychologie et de psychanalyse (donc de l'action des hommes). Ces livres je les connais bien, c'est de bons ouvrages de vulgarisation grand public sans être trop méchant, c'est comme le Da Vinci Code, après l'avoir lu certains avaient des prétentions d'exégèse biblique. Ça permet de vendre en tout cas, c'est le but même si on s'assoit sur les faits. Pour la crise de 1929, le doc d'Arte était bourrée d'erreurs grossières. Si cela t'intéresse, je peux te donner des références universitaires sur la crise de 1929, de gros pavés fruits de dizaines d'années de recherche, mais ce n'est pas dispo à la Fnac, il faut aller à la Sorbonne ou à Oxford pour les consulter par exemple et tu verras que c'est tout autre chose. Ce sera dans les bouquins à la Fnac dans 15 20 ans... Plus facilement, tu peux lire par exemple Paul Bairoch "Mythes et paradoxes de l'histoire économique", un ouvrage grand publique qui reste solide scientifiquement, beaucoup de "surprise" et un grand maitre en histoire eco même si ça commence à dater.

    D'une manière générale, l'histoire économique met 25 ans pour se diffuser au grand public, donc Arte c'était pas mal, c'était ce que l'histoire eco pensait au début des années 1990, il y a eu de nouvelles recherches depuis qui ont bien changé ce regard. Par exemple la thèse de Paxton sur Pétain qui a fait scandale auprès du grand public dans les années 1970, à l'université c'était déjà dans les écrits depuis le début des années 50t J'essayais juste de lever un voile sur un fait aussi simple que l'argent gratuit combinée à la technologie qui permet d'accélérer les retours ne peut que créer des bulles à répétition faites par les hommes. En simplifiant encore à l’extrême, car je ne donne plus de cours à l'université et ce n'est pas le but du blog, c'est une accélération des cycles de kondratieff qui sont tombés à 4 5 ans au lieu de 40 60 ans. De même, la vraie question actuelle est de savoir comment freiner le déclin inexorable des classes moyennes en Europe, juste freiner. La crise des dettes n'est qu'un par feu pour le peuple. La classe moyenne sera pressurée et on lui indique déjà les responsables (traders, crise des dettes) alors que c'est tout autre chose ^^ Il faut toujours un coupable pour le peuple, c'est plus facile pour les dirigeants pour contrôler. Si on dit la vérité, le peuple aura trop peur...

  17. franck dit :

    il ne faut pas dire la verité a la tv trop de monde regarde ! coluche !

    je te signale que la dette est une pure arnaque, depuis la loi 1973 pompidou ex rothschild, Etat francais ne peut plus emprunter a la banque de france a tx 0 ou tres faible et est oblige de passer par le marché !!

    devine qui a ecrit la constitution europeenne et ben c'est giscard d estain qui a generalisé la loi pompidou ds maatsricht et traite de lisbonne !!!!!!

  18. Benoist dit :

    On est encore d'accord 😉 C'est un prétexte pour faire passer la pilule au peuple. On est trop nombreux sur Terre, les Indiens et Chinois 50% de l'humanité ont des prétentions de développement donc, la classe moyenne occidentale ne peut que s’effondrer. C'est cela la mondialisation, un rééquilibrage total de la richesse planétaire donc nous, pays riche, on morfle et mécaniquement des millions de personnes sortent du sous développement. C'est le soucis, "il faut aider l'Afrique et co" mais il ne faut pas que le prix de l'essence du café augmente, il faut du boulot en France mais on veut acheter son ordinateur portable à moins de 500€ et son pantalon 10€ etc La vérité, c'est qu'il n'y a plus d'avenir pour la classe moyenne, elle ne peut que s'effondrer plus ou moins vite. Plus jamais de plein emploi, les CDD à répétition c'est la norme (80% des emplois créés en France en 2010 sont des CDD de moins d'un mois...), votre retraite, le minimum vieillesse au mieux à 67 ans, les prix alimentaires, électricité..., ils exploseront à moyen terme, voyager, ce sera un luxe comme dans les années 50... Français, Françaises, vos enfants n'ont aucun avenir, juste souffrir plus que vous, on ne pourra rien faire, freiner un peu à la marge le déclin. Au passage, la classe moyenne c'est 90% de la population, les bourgeois actuels peuvent tenir deux trois générations s'ils se reproduisent peu au mieux et s'ils n'ont pas mis leur capital dans la pierre. Les Hypers riches, aucun soucis, ils ont une machine infernale vertueuse, ils ne peuvent pas dépenser leurs intérêts annuels 😉

  19. franck dit :

    l'oligarchie mec! et ploutocratie ! regarde 2/577 deputes ont voté non a la baisse de 10% de leur indemnité (6200eur) apres ils viennent nous donner des lecons de moral !!

  20. Benoist dit :

    Encore d'accord, j'avais lu une étude intéressante qui montrait que 60% (je ne me rappelle plus du chiffre exacte) des postes de députés se transmettent de père en fils ou membre de la famille depuis 1958. Mais faire la révolution ne servira à rien, cela remettra juste une nouvelle ploutocratie en place. Donc j'ai fait le choix de vivre en dehors de la société le plus possible, je finirai ermite j'espère, tranquille dans mon coin. Mais maintenant même un ermite on va l'embêter, lui envoyer les services sociaux et co car il faut tout contrôler.

  21. franck dit :

    tu crois que ca sert a quelque chose de s indigner ? les indignes c'est bien mais ils peuvent dormir 3-4 ans ds leur tente ! les politiciens ont rien a foutre ! ils les arrosent de gaz poivré o:))))))

    regarde l espagne un coup a droite un coup a gauche ! mascarade! le peuple est vraiment idiot par defaut ! c'est verrouillééééé!!

  22. rayman dit :

    1ère étape les banques s'engraissent avec ce qu'on leur donne, elles se font preter l'argent qu'elle vous pretent et parient sur le reste
    elles sont tellement importantes et vous en êtes tellement dépendants qu'on ne peut pas permettre qu'elles fassent faillite.
    l'état réinjecte l'argent qu'il manque aux banques pour qu'elles ne fasse pas faillite,quand elles non plus ne peuvent plus emprunter, il prete aux banques... l'argent sur lequel ils ont parié et qui n'existe pas... euh... ainsi de suite, et l'argent (qui a la base n'existe pas puisque ce sont des prets pourris pas remboursés) .. donc l'argent sort, puisque les banques remboursent, avec intéret... et puis elles reempruntent comme vou réempruntez, et plus personne ne peut rembourser, et finalement tout le monde doit rembourser...au meme "usurier"lol
    2eme tape, la planche à billets, plus d'argent, il faut en fabriquer... sauf que ceux qui en ont plein aussi (n'oubliez pas, cet argent qui n'existait pas à la base) s'en débarassent et font baisser.. euh chuter les cours...
    3eme étape... frrrrr remplir les caisses, en général ces "couillons" ne trouvent pas 36 solutions
    je répete que je n'y connais rien mais va falloir trouver des solutions!!

  23. FRANCK dit :

    Henry Ford a disait: «Si la population comprenait le système bancaire, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin.»
    http://www.michaeljournal.org/sign49.htm

    Rayman a tout a fait raison, too big to fail apres l'Etat vient les sauver avec notre argent, une arnaque mondiale !!! Apres plan de rigueur contre le peuple c'est extra ce systeme!
    Tiens Fitch vient de degrarder le Portugal malgre la rigueur adoptée!

    Benoist a raison, faut vivre hors du systeme, il faudra un grand terrain et du potager !!

  24. soleil dit :

    c'est ce que j'ai dit à mes neveux, si vous héritez d'un bout de terrain, gardez le, vous pourrez au moins avoir à manger....
    tout à fait réaliste vos propos, ne faudrait-il pas que chaque pays revienne à une auto gestion, une sorte de protectionnisme ? si ma mémoire est bonne, c'est philippe de villiers qui était contre maastricht, non ?

  25. Benoist dit :

    Philippe de Villiers, Séguin, Chevênement, Mélanchon, Le Pen... bref c'était ni de gauche ni de droite être pour ou contre Maastricht, enfin quelque chose qui transcendait les partis 😉 Un protectionnisme raisonné est possible comme le disait déjà Maurice Allais (seul prix nobel d'économie français) il y a 20 ans... mais honnêtement, il y a peu à protéger maintenant, nos industries (textile, high tech...) se sont fait balayer. On peut favoriser la relocalisation à mon avis (j'ai voté Montebourg 😉 comme le Brésil (taxe de 50% sur les iphones importés => création d'usines au Brésil pour fabriquer des iphones...). Ca serait plus jouable au niveau européen à mon avis (501 millions d'habitants) qu'au niveau provincial, pardon national 😉

  26. FRANCK dit :

    soleil je suis sérieux, faut un terrain et un potager car tout va flamber notamment les matieres premieres. ils sont en train de raser la classe moyenne. Récemment les sénateurs de gauche ont voté 47 nouvelles taxes, c'est une oligarchie, ploutocratie, semblant de démocratie! http://www.senat.fr/leg/tas10-165.html
    Graines et semences ne seront peut-être plus libres. Des agriculteurs s’inquiètent d’une proposition de loi votée par les sénateurs le 8 juillet dernier, et déjà appliquée par décret aux productions de blé tendre

    Depuis la loi Pompidou 73 "Puis quelqu'un a trahi notre pays, il s'appelait Pompidou. Il nous a trahis en faisant voter le 3 janvier 1973 (pendant la trève des confiseurs) une loi interdisant à notre pays de se financer tout seul en empruntant auprès de la banque de France. Ce qui signifie que depuis ce temps-là nous avons commencé à emprunter sur « les marchés », et que la dette a augmenté chaque année depuis, ce qu'on commence à lire un peu partout ces jours-ci, mais qui avait été longtemps dissimulé. Sarkozy lui-même a déclaré qu'il n'y a pas eu un budget en équilibre voté depuis 1974 (soit un an après) , tout en se gardant bien de dire pourquoi évidemment, lui qui a initié il n'y a pas si longtemps une cérémonie à Montboudif, en hommage à Pompidou.
    Mais qui sait que Georges Pompidou était, avant de devenir ministre de De Gaulle puis président de la république, fondé de pouvoir de la banque Rotschild en France ? Le renard est entré dans le poulailler par la grande porte, c'était en 1973."

  27. FRANCK dit :

    Concernant la mondialisation c'est voulu par les politiciens gauche ou droite et industriels apres ils font semblant a la tv etc... Ils ont mis en concurrence les francais face aux chinois, indiens dont les salaires sont ridicules.

    C'est pas du protectionnisme qu'il faut mais un taxe a la frontiere pour ajuster les écarts de prix chinois / européens. Les chinois font du dumping....

  28. rayman dit :

    Historiquement Karl Marx a dénoncé le caractère « formel » des libertés dans les démocraties capitalistes : les libertés proclamées ne pourraient être exercées réellement que par les riches, classe dominante. Le parlement et les institutions bourgeoises forment une superstructure qui masquent l'exploitation des travailleurs.
    😉
    revenons a la mondialisation, cause ou conséquence, je dirais les deux, conséquence pour nous, les "capitalistes libéralistes" et cause chez les autres (pas seulement sur le plan économique, c'est "à cause" de la mondialisation que certains régimes tombent, que les pays sont obligés de s'ouvrir sur le reste du monde....)
    en chine, les étudiants aspirent à devenir les plus grands dirigeants du monde capitaliste devant une statue à l'effigie de mao, le printemps arabe ou recette d'une révolution à l'occidentale via les réseaux publics... la facilité de communication, l'accès à l'information, l'échange de culture, l'histoire... on la leur a servi sur un plateau...était ils réellement tous prets, les élections nous le diront.
    je veux dire par la que la mondialisation pour nous, c'est une conséquence, un état, les histoires des pays développés ont fini par se rejoindre pour s'écrire en commun, mais pour ceux qui "subissent", cette mondialisation ne serait qu'un passage forcé... vers une "recentralisation" des richesses?

  29. Pims dit :

    Bonjour à tous !
    Je commence a m’intéresser à l'économie mais il y a quelque chose que j'ai du mal a comprendre. Vu tous les problèmes actuels que provoque l'argent virtuel, la gestion de l'argent par les banques privées, et le fait de faire de l'argent sur de l'argent, ne serait t'il pas plus intelligent, vu les crises a répétition que vous nous promettez dans les années a venir, de laisser les états contrôler l'argent de ses citoyens. Un peu comme si l'état français était la seule banque autorisé, une énorme banque ou tous les français déposent leur argent. L'argent ne servirait alors que l'économie, son but initiale. L'état aurait des milliards pour investir dans son économie et sa croissance, assurerait les prêts, les bénéfices dégagés permettrait de baisser les impôts par exemple. Qu'est ce que vous en pensez ?

  30. Sepaki dit :

    superbe article tout simplement!

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]