Pourquoi la Nouvelle Taxe sur les Transactions Financières TTF est dangereuse ?

23 7 2015 - 56 commentaires
ProRealTime

On avait espéré y échapper mais non, on annonce une Nouvelle Taxe sur les Transactions financières en Europe dans l'esprit de la taxe Tobin. L'Europe se tire une balle dans le pied et prouve sa stupidité.

 

A l'origine de la TTF, la taxe Tobin

James Tobin, prix Nobel d'économie, propose en 1972 de créer une taxe mondiale sur les transactions monétaires internationales afin de limiter la volatilité du taux de change. Le contexte de cette proposition est bien entendu la fin du système monétaire de Bretton Woods avec l'abandon de la convertibilité du dollar en or et l'instauration de fait de changes flottants entre les monnaies. À l'origine, l'idée de cette taxe est donc de stabiliser les cours des monnaies car l'abandon de l'étalon or dollars provoque une forte instabilité des devises entre elles. La taxe Tobin, qui n'a jamais existé, n'était absolument pas prévue pour encadrer l'ensemble des transactions financières et elle était prévue à l'échelle mondiale pour ne pas créer de disparité et d'effet d'aubaine. Pour des raisons idéologiques, certains pays de l'Union européenne veulent appliquer une taxe Tobin made in Europa sans en mesurer les conséquences...

Quelle est cette Nouvelle Taxe Tobin sur les Transactions financières ?

Cette nouvelle taxe sur les transactions financières, qui concernera seulement 11 pays de L'Union Européenne, sera instaurée au plus tard le 1er janvier 2016. Longtemps combattue par les banques, les instituts financièers, les économistes mais aussi par les services fiscaux de Bercy, les gouverneurs des banques centrales, les entreprises, bref par tous ceux qui ne font pas de la politique mais de l'économie, cette taxe semblait oubliée, voire enterrée mais elle vient de resurgir au risque de déstabiliser les marchés européens car les conséquences sont très importantes. En effet, elle va affaiblir considérablement les possibilités de financement des entreprises, elle va accélérer l'endettement… Elle va être un boulet supplémentaire à porter pour certains pays, certaines entreprises et bénéficier aux autres qui en seront exemptés. La France en avait bien besoin pour relancer son économie, un magnifique synchronisme.

Quel taux pour cette Nouvelle Taxe Tobin sur les Transactions financières ?

A l'heure actuelle, les taux prévus sont de 0.10% sur les actions et 0.01% sur certains produits dérivés (lesquels ? On ne sait pas encore...). On ne possède pas plus d'informations que cela, les taux de cette taxe peuvent encore varier selon l'humeur, les taux actuels sont ceux que proposait la Commission Européenne en février 2013. Bien entendu, une taxe votée est rarement supprimée et le taux de 0.10% sur les actions pourra dans quelques années être à 0.15% 0.20% 0.25%... au gré des besoins de financement des pays européens. Il faut faire payer la finance responsable de la crise ! Heu... ce n'est pas une crise de la dette des États et du financement de la protection sociale que nous avons à cause d'un chômage endémique ? Non, non. Ah ok, désolé, j'avais mal compris, oui c'est vrai ce sont les traders.

Quels sont les conséquences et les risques de cette Nouvelle Taxe Tobin sur les Transactions financières ?

La conséquence de cette taxe sur les marchés obligataires

Il est prévu d'étendre cette taxe aux marchés obligataires, et là, on frise le grand n'importe quoi : les plus gros emprunteurs sur ces marchés sont les États eux-mêmes, cela alourdira ainsi mathématiquement la charge de la dette mais pire, les prêteurs vont tenter de fuir cette taxe en prêtant sur d'autres marchés et in fine les États appliquant la nouvelle taxe sur les transactions financières sur les obligations verront leurs taux augmenter de manière importante et leur concurrent se verront offrir des taux plus avantageux. Bon, il va falloir couper dans les dépenses sociales et les retraites alors si on ne peut plus emprunter suffisamment ou à des taux trop élevés. Ah non ? Cela n'a rien à voir. Ok, je me suis encore trompé. Ainsi les États se taxent eux-mêmes, et pire ils risquent d'assécher la liquidité dont ils ont absolument besoin pour se financer eux-mêmes… C'est ce qui s'appelle se tirer une balle dans le pied.

La conséquence de cette taxe sur la volatilité

Il est évident que cette nouvelle taxe sur les transactions financières ne va pas favoriser les échanges sur les actions allemandes, françaises, italiennes, espagnoles… Cela va bénéficier aux voisins qui ne vont pas appliquer cette taxe. Le gouvernement anglais a déjà refusé cette taxe, ce qui va considérablement renforcer la City. Les activités de marchés vont encore plus se déplacer à Londres, les transactions vont se développer et la place financière londonienne va pouvoir se développer tranquillement... Déjà que le CAC 40 n'est plus très vivant, toutes les transactions s'effondrent depuis 10 ans… Mais c'est vrai, c'est la grandeur française, "tirez les premiers Messieurs les Anglais". On en a perdu des guerres comme cela...

La conséquence de cette taxe pour les entreprises

Rappelons à toutes fins utiles que la bourse permet aux entreprises de trouver un financement pour se développer. Cela permet aux entreprises d'emprunter moins cher et de rester dans une certaine mesure indépendante des banques. Cela ne va pas aider par exemple des entreprises françaises qui manquent énormément de fonds propres pour se développer. En effet, une entreprise française est taxée à 67 % (impôts + charges sociales). Concrètement, quand un entrepreneur français gagne 100 €, il lui reste 33 € dans la poche. À l'échelle mondiale, la taxation moyenne des entreprises est de 40 %, un entrepreneur étranger effectuant exactement le même travail, prenant les mêmes risques aura 60 € dans sa poche, presque le double. On comprend donc la fragilité des entreprises françaises, elles peuvent mettre moins d'argent de côté, elles sont beaucoup plus dépendantes des prêts qu'elles peuvent faire, elles ont moins de capacité d'autofinancement par leurs propres résultats puisqu'une grande partie des résultats est ponctionnée pour le fonctionnement collectif du système français.

La conséquence de cette taxe sur le trading

Le coût de cette taxe est pour les utilisateurs finaux, vous et moi. Ce n'est pas pour les banques, c'est pour le quidam. On va donc devoir surmonter ce spread supplémentaire pour tenter de vivre. Rappelons que cette taxe se rajoutera à la taxe sur les transactions boursières, spécificité française depuis le 1er août 2012 de 0.20% (voir liste des Actions françaises concernées par la nouvelle taxe sur les transactions boursières). Donc nous partirons avec un handicap de 0.30% au minimum sur chaque opération sur actions. Et si nous parvenons à tirer un maigre bénéfice, il sera ensuite taxé à nouveau sur l'IR. De quoi créer des vocations et donner aux Français l'envie de remplir leur PEA PME !

A quoi va servir cette Nouvelle Taxe Tobin sur les Transactions Financières ?

A boucher les trous... on ne parle même pas de la destination des sommes récupérées... L'important est de récupérer de l'argent le plus vite possible, faire "payer" les méchants vilains responsables de la crise. Les boucs émissaires permettent toujours aux hommes politiques de se déresponsabiliser. Allez cerise sur le gâteau, le trading haute fréquence n'est pas concerné alors qu'à l'origine la taxe était prévue uniquement pour le trading à haute fréquence. Il est plus efficace de nous faire les poches et on a pas de moyen de pression.

Peut-on échapper à cette Nouvelle Taxe Tobin sur les Transactions Financières TTF ?

Il va falloir se mettre à trader les actions américaines, suisses... et fuir les actions françaises, italiennes, espagnoles, allemandes... Certains produits dérivés ne semblent pas concernés pour le moment donc on va avoir un assèchement du marché primaire au profit des produits dérivés, exactement ce que voulait éviter les législateurs européens... Là encore chapeau ! Les cfds actions ont de beaux jours devant eux...

absurde

La Nouvelle Taxe Tobin est absurde

En conclusion (provisoire), cette Nouvelle Taxe Tobin sur les Transactions Financières ou TTF est une taxe politique qui aura des conséquences économiques importantes. Certains dirigeants vont se donner bonne conscience, ils auront agi contre le monstre de la finance mais ils vont réussir le tour de force d'endetter le pays, de faire augmenter les taux d’intérêt qui permettent à ces États de se financer ainsi que les entreprises, d'affaiblir leurs entreprises nationales, de favoriser la délocalisation des activités de trading... dans un contexte de guerre économique mondialisée. Les américains et les Chinois doivent se bidonner... ils n'ont même pas besoin de se battre, nous sommes les seules au monde à nous maltraiter de la sorte.

Désolé pour cet article un peu décousu, mais je l'ai écrit à la volée tellement j'étais énervé par autant de stupidité

un risque énorme en termes de réduction de la production là où la taxe s’appliquera, de hausse du coût du capital pour les Etats et les entreprises, de délocalisation importante des activités de trading et de baisse de la liquidité des marchés - See more at:
Pourquoi la Nouvelle Taxe sur les Transactions Financières TTF est dangereuse ?
2.33 3 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

56 Commentaires pour Pourquoi la Nouvelle Taxe sur les Transactions Financières TTF est dangereuse ?

  1. BobbyO dit :

    Quelle réactivité Benoist !
    Et comme d'habitude, nos chers hommes politiques pondent des lois sur des sujets qu'ils ne maîtrisent pas. Résultat : c'est contre-productif.
    Mais quand même, ne pas inclure le THF, soit ils n'y comprennent vraiment rien, soit certains lobbys sont très forts !

  2. Benoist Rousseau dit :

    Je pense que c'est les deux, même Bercy, les dirigeants de la Banque de France... tiraient la sonnette d'alarme. Et non, on y va... l'idéologie et les élections proches peuvent aveugler parfois.

  3. Gérard dit :

    Bonjour Benoist , dans ton commentaire analystique sur "la Nouvelle Taxe sur les Transactions Financières " tu fais essentiellement référence au marché des actions .
    Qu'en sera-t-il de celui des devises ( Forex) et Indices ( DAX30 , DOX Jones etc..... ) ?
    Sera-t-il impacté de la même façon en terme de coût pour le trader particulier , notamment en ce qui concerne une éventuelle augmentation des spreads?
    As-tu une réponse à cette question ou est-ce trop tôt pour se prononcer en fonction des infos dont on dispose à ce jour?
    Merci
    Gérard

  4. Benoist Rousseau dit :

    L'information que l'on a c'est : 0.10% sur les actions (et ensuite les obligations) et 0.01% sur certains produits dérivés pour commencer. Je craint que ce ne soit que la première pierre, une fois la taxe lancée et actée, cela finira par concerner tout le monde. Mais cela aura déjà un impact direct si tu trades le Cac 40 ou le dax 30 comme moi : moins d'échanges donc des indices moins nerveux...

  5. Jo Borian dit :

    Comme d'habitude, les petits 'boursicoteurs' vont subir une nouvelle taxe, quant aux autres ils iront trader à l'étranger.
    Le bénéfice de tout cela ne parait pas vraiment positif !

    Vive les taxes, vive l'ISF .. vive la France !!

  6. Axelle dit :

    J'ai découvert votre blog par l'article "l'argent est elle la seule valeur dans notre société" que j'avais trouvé très pertinent. Et maintenant cet article.

    "ce n'est pas une crise de la dette des États et du financement de la protection sociale que nous avons à cause d'un chômage endémique ? Non, non. Ah ok, désolé, j'avais mal compris, oui c'est vrai ce sont les traders" -> Exactement! La crise de la dette des états et le chômage sont les conséquences et non les causes de la crise. Je comprend que cette taxe vous mette les nerfs en pelote étant donné que ça touche à votre gagne pain (et ça ne fait jamais plaisir quand on s'en prend à notre travail)

    Connaissez-vous Paul Jorion? Son blog est intéressant et pourrais vous renseigner un peu sur l'autre côté de la barrière (tout comme je m'intéresse à votre côté de la barrière en lisant votre blog)

    Cordialement

  7. Benoist Rousseau dit :

    Axelle > Oui je connais le blog de Paul Jorion, je suis aussi un ancien fonctionnaire professeur d'histoire économique avant de démissionner (mais je n'ai pas eu une carrière aussi brillante que lui, je n'oserai pas me comparer, c'est juste pour situer, je suis un fils d'ouvrier, première génération à atteindre le bac). Paul parle souvent au niveau institutionnel et ses analyses sont très pertinentes, je me place plus "à mon niveau" c'est à dire l'entrepreneur qui essaye de tirer de son capital de quoi payer ses taxes, ses impôts et espérer boucler les fins de mois. Quand j'étais fonctionnaire avec ma paye qui tombait chaque mois, malade ou non, je n'arrivais pas à me représenter ce que c'était de prendre 67% de ses bénéfices à une entreprise, à un entrepreneur qui n'est sur de rien. Je n'ai aucune certitude ou garantie quand à mon avenir ou à "mon salaire" du mois prochain. Concrètement il faut gagner 3000€ pour vivre avec moins que le smic. Si j'échoue, je n'ai pas le droit au chômage, c'est la case RSA directement. Tous les entrepreneurs que je connais ressentent cela, l'impression d'étouffer et que l'on nous rajoute des poids supplémentaires sur le dos alors que nous courons le marathon avec un sac à dos de 67 kilos face à d'autres entrepreneurs sans sac à dos. Je suis fier de payer des impôts et de contribuer au fonctionnement de la société mais il ne faut pas étouffer non plus ceux qui font fonctionner le système. Il y a des jours, j'ai envie d'arrêter de travailler, de créer quand j'ai atteint mon minimum vital. Continuer, c'est un acte de solidarité quand les 2/3 sont pour la société, l’État. L'impôt progressif est un frein au dynamisme mais c'est un autre débat. Ravi de croiser une personne curieuse s'abreuvant aux différentes sources 🙂

  8. Raoul Volfoni dit :

    J'irai dans le sens d'Axelle et c'est exactement la même phrase qui m'a un peu fait bondir !!

    Beaucoup d'économistes... hétérodoxes (Jorion, Lordon, les économistes atterés, etc.) font l'analyse exactement inverse. C'est une des conséquences du libéralisme à tout crin, dont la libéralisation des marchés de capitaux (qui favorise la finance de casino - dont nous faisons partie à notre minuscule niveau - et non l'économie réelle) + baisse de certaines rentrées fiscales (celles des grandes entreprises) + contraction de la demande à cause de l'austérité mortifère (et dont on commence à voir l'absurdité auto-flagelatoire, comme s'il fallait expier un crime, faisons-nous mal !!, alors qu'ils dénoncent cette absurdité depuis des mois !) + contraction du crédit alors même que les Etats ont sauvé les banques GRATUITEMENT ! + voir les économistes sus-cités 🙂

    Ce qui est certain c'est que les gros passent entre les mailles du filet : bien des entreprises du CAC40 sont comme Apple, Amazon et consort : taux d'imposition en France = 0%. Idem pour le THF exclu vraiment bizarrement de cette taxe.

    Par ailleurs, mettre cette taxe en place tout seul dans son coin, c'est du suicide en effet.

  9. Axelle dit :

    Ok, je comprend mieux votre point de vue alors.

    C'est effectivement les banques (en tout cas les gros volumes) et le trading haute fréquence qu'il faudrait "taxer" et non pas les petits porteurs.

    Le problème des politiques, et ce n'est que mon avis personnel, c'est que je suis convaincue qu'ils sont pieds et poings liés et qu'ils ne peuvent absolument rien faire et que toutes les mesures qu'ils veulent entreprendre sont peu à peu vidées de leur substance par la pression ""de la finance"".

    Triste monde

    Je reste un peu dubitative sur le fait de concilier lucidité sur l'état de nos sociétés et de notre monde tout en "jouant" sur cet état de fait pour gagner sa vie (et c'est pour cela que je trouve votre blog intéressant). Mais comme le monde du trading m'est totalement inconnu c'est sûrement normal

  10. Benoist Rousseau dit :

    Je sais que cela peut choquer car justement ce n'est pas conformiste. Paul jorion, les économistes atterés etc sont très normalisés comme pensée pour moi, ils sont très classiques finalement. La "crise" commence en 1974 donc ce n'est pas une crise 😉 En simplifiant, ce que nous vivons n'est pas une crise mais l'état normal de l'économie (le plein emploi est un "incident historique" possible car nous avions un Empire colonial, de la matière première et des "esclaves bon marchés". Les 30 glorieuses se sont battis là dessus comme la démocratie athénienne a prospéré avec la lige de Delos (les cités esclaves et soumises à Athènes payaient le tribu de "protection" finançant la démocratie et le plein emploi à Athènes (citoyens dans les trières). Notre "crise" c'est juste 2 milliards d'être humain qui sont sortis de l'esclavage et de la pauvreté et on devrait s'en féliciter. Ils ont le droit de vivre, de respirer et bien entendu les ressources sur Terre étant limitée avec une explosion démographique, les ressources allouées par tête sont limitées. Un exemple caricature : ma tante Tiers mondiste bobo qui râle car son essence augmente et que son café et sa plaque de chocolat coutent plus chers. Et oui cela permet à un paysan sénégalais de nourrir sa famille, c'était plus simple dans les années 60... Pour cela que la libéralisation à tout craint comme cause de la crise, pour moi ce sont des thèses fumeuses, classiques qui masquent la réalité que les gens ne veulent pas voir en Europe et que les politiques cachent : le déclin de la classe moyenne occidentale est inévitable et nécessaire pour que les autres puissent vivre et manger. On tend vers une classe moyenne mondiale, le soucis en Europe c'est qu'il faut accepter que l'on doit descendre pour que d'autres montent. En 15 ans, il y a un milliard d'être humain qui sont passé de la sous nutrition à une alimentation correcte. onc le riz, la farine va couter de plus en plus cher. Quand je vois des copines qui ont 10 20 30 paires de chaussures... Est ce nécessaire ? En a t on besoin pour être heureux ? C'est pour cela qu'il faudrait dire la vérité et préparer les gens à cela : vous allez vivre moins bien que vos parents, tout coutera plus cher, si vous voulez vous en sortir apprenez à vous défaire de l'inutile. "Préserver le pouvoir d'achat" si c'est pour acheter une voiture, des lunettes de soleil et une montre... c'est de l'énergie inutile et gaspillée. C'est pour cela que je suis décroissant et anti nataliste. Quelques idées en 30 secondes 😉

    Donc ce que je "reproche" aux économistes dit "hétérodoxes" qui sont pour moi totalement intégrés dans le système et faisant partis du système, dénoncer l'ultra libéralisme permet justement de faire fonctionner le système libéral et d'anesthésier les gens... pour moi la réalité est plus crue, la "crise" est l'état normale de la société économique, une usine qui ferme à Brest et qui ouvre en Bulgarie, ce n'est pas un drame au contraire, cela permet à des bulgares de se développer, de manger un peu alors que nous nous sommes si gras et bedonnants.

  11. eric dit :

    benoist vient scalper a londres c est 0 taxe sur plus value CFD free tax mate

  12. eric dit :

    ce n est pas normal que Etat te pompe 37-40% sur ta plus value
    car c est toi qui prend le risque de tout perdre ton capital...

    franchement si j avais 100k je scalp directo a londres

  13. thugg dit :

    Cette taxe ainsi instaurée est totalement stupide : voulant empécher les dérives financières qui avaient amené les Etats à renflouer leurs banques et précipité la crise de la dette ( car c'est bien la finance , ou plûtot l'usage cupide et sans réflexion faite de l'ingénierie financière qui a débouché sur la crise actuelle), les politiques ont promis leur "taxe tobin". Mais encore une fois , et devant la levée de bouclier et le lobbying , le texte a été vidé de sa substance et la taxe ne frappera que les petits , les sans noms ce qui ne peuvent peser sur les décisions ( Vous, moi ... bref nous tous) avec les effets probables notés par benoist dans son article. Encore une fois , il ne reste de cette loi que de l'affichage politique pour que nos politiques paradent , satisfait d'avoir porté un coup fatal à la finance mondiale.
    On rêve.

  14. Benoist Rousseau dit :

    Axelle > non les mains liés, le pouvoir de la finance, c'est du pipot pour moi, cela arrange les politiques de nous le faire croire. Ce n'est pas la finance qui est responsable de nos comportements individuels (surmédicalisation, surconsommation, natalité non contrôlée...). Cela permet de montrer un bouc émissaire facilement identifiable à la population, on a eu les juifs à une autre époque, là c'est la "finance" ça arrange tout le monde. Cela permet de ne pas analyser nos comportements personnels et de déresponsabiliser la population. Cela permet d'entretenir l'illusion et l'espoir que cela peut changer alors que les "vrais" économistes hétérodoxes considèrent la finance, les marchés comme un écran de fumée. Si on retire l'espoir, l'espoir qu'on puisse retrouver le plein emploi, l'espoir que ses enfants vivront mieux etc la société s'écroule. avec les projections démographiques et les projections des ressources disponibles, l'avenir est bien plus compliqué que c'est la finance qui est responsable de... c'est pas 1 10 100 1000 milliards qui changeront le fait que la planète a des ressources finies avec une population galopante. Au final, les "riches" mangeront la dernière pomme et ils mourront comme les autres, juste un peu plus tard que les autres. Mais est ce vraiment enviable ? Nous sommes des bactéries affaiblissants notre hôte et le point de non retour est déjà franchi sauf à réduire drastiquement la population (virus, épidémie, famine, guerre...)... Donc la mondialisation c'est bien, cela permettra à tout le monde de manger un peu à sa faim avant la fin 😉

  15. Benoist Rousseau dit :

    Axelle > c'est la critique classique des gens qui ne connaissent rien à la bourse. J'achète et je vends des indices, cela n'a aucun impact sur les entreprises, les actions des entreprises, c'est l'activité la plus neutre au monde. L'argent que je gagne, je le pique à quelqu'un d'autres, une banque, un broker généralement. Je suis un vrai communiste, j'essaye de piquer tous les jours au grand capital ma pitance. L'argent que j'ai c'est le fruit de mon épargne, mon activité est neutre économiquement parlant dans la vie des entreprises. C'est surement l'activité la plus neutre qui existe, je ne pollue même pas, je reste chez moi. J'achète et je vends un "indice" qui est une moyenne pondérées de xx actions sur lequel je n'ai aucun poids. Par contre étant une vache à lait, je contribue au fonctionnement de la société. Tout l'argent que j'ai, je le trade, je ne laisse rien à la banque, juste le minimum vital pour payer mon loyer etc. Pourquoi ? mon argent à la banque servirait à proposer des prêts à 12% / an à des gens surendettés, si javais des sicav assurances vies comme la majorité des français, je spéculerai en fait sur la dette grecque ou italienne donc sur l'avenir des gens... Le fonctionnement du monde économique est complexe et la guérilla contre le libéralisme se fait en ne laissant pas 1€ sur un compte bancaire et en piquant de l'argent aux banques tout en ayant aucun impact négatif sur la vie des autres. Une autre vision du trading hétérodoxe celle-ci 😉

  16. Axelle dit :

    Merci pour ces précisions historiques, au final nos avis se rejoignent (décroissance, contrôle des naissances, impossibilité d'une croissance infinie dans un monde fini...).

    Je suis néanmoins plus pessimiste que vous sur la création d'une classe moyenne mondiale, m'est avis que pour l'instant ce sont les "pauvres" qui sont en train de monter vers nous mais qu'on va ensuite tous descendre bien vite pour rejoindre leur point de départ.

    Alors comme vous dites, profitons-en avant la fin. Et comme disait ma grand-mère qui a connu les deux guerres "ayez un bout de terre, si jamais y'a un coup de Trafalgar, vous aurez toujours de quoi cultiver des patates "

  17. Benoist Rousseau dit :

    J'ai la même dynamique que vous à long terme sauf si on passe par une politique dénataliste on pourra conserver une classe moyenne (qui sera extrêmement basse par rapport à nos niveaux actuels. On reviendra au XIXème, les besoins essentiels, un toit, le ventre plein et ce sera bien) mais je ne crois pas qu'on en parle beaucoup de la dénatalité 😉 Nous ne vivons pas dans un monde sans limite malgré les promesses de la sciences 😉

  18. Raoul Volfoni dit :

    Axelle, Benoist, voilà une discussion passionnante.
    Je n'ai pas le temps de faire la réponse approfondie qu'elle mériterait, d'autant plus que le diable est dans les détails.

    Pour faire court : les hétérodoxes portent une vision différente des grands flux macro. Ce que tu avances est un changement de paradigme, tu te places à un autre niveau, mais en fait ça se complète.

    Le monde change, les niveaux de vie évoluent, tout ce que tu dis là dessus est globalement juste d'après moi. Mais tu négliges ce qui animent profondément beaucoup de ces hétérodoxes et atterrés : la monté des inégalités. Même l'OMC, qui est un des principaux organes du libéralisme, en souligne le risque dans son Panorama de la société 2014.

    Dans le cadre actuel, les libéraux dominent et pour faire simple, ils engraissent les gros, voire les sur-obèses d'après moi. On pourrait, dans le cadre actuel on pourrait limiter ces inégalités.

    Après, je suis totalement d'accord avec toi : tous les discours politiques restent dopés à la croissance. Or l'histoire du temps très long est féroce : nous vivons une parenthèse totalement anormale de croissance depuis 150 ans. On parle plus de stagnation à long terme (croissance zéro, en fait des phases de croissance et de décroissance (guerre, famine, maladie, ...) qui s'équilibrent à 0).

  19. Rogue dit :

    De toute manière, on voit bien que le législatif est à côté de la plaque :

    Sous prétexte de taxer la finance, on met en place une taxe sur les transactions boursières qui concerne donc l'épargnant lambda qui dans le cadre de son PEA achète du Danone ou du Michelin...

    Puis, sous couvert de luter contre la finance folle, le législatif met en place une taxe qui ne touchera pas le Trading Haute Fréquence...

    N'oublions pas ce qu'était à l'origine la Taxe Tobin, une taxe pour limiter la volatilité des taux de change... bref, rien à voir avec ce qui est mis en place.

    La problématique actuelle est de trouver des relais de croissance dans une économie de dette souveraine... bref, pour stimuler la croissance, stimulons la taxe pour pouvoir continuer à s'endetter.

  20. sobear dit :

    Il me semble que cette taxe ne touchera pas le forex.
    De nos jours, avec internet il est si facile de trader sur la place de Londres ou en Suisse (mon compte forex est à Genève) que cette taxe provoquera une délocalisation des comptes de trading qui partiront sous d'autres cieux plus radieux.
    Comment imaginer un scalpeur accepter de se lier les mains avec cette taxe?

  21. BenPen dit :

    Mais que vont faire les politiques quand leurs gérants de fortune vont leur annoncer des gains dérisoires? Pleurer? Bin non, ils augmenteront leurs rémunérations !!

  22. pariste dit :

    Bonsoir,
    un petit mot, ça faisait longtemps.
    Benoist, je suis toujours autant d'accord avec ton analyse de notre planète...

    J'ai aussi été perturbé par ton post, mais tes arguments d'entrepreneur sont imparables. Je vois quand même un sens à la taxe : certes tu es non polluant et tu parasites le système financier ;-), ce qui est positif, mais je pense que dans l'esprit de Hollande (je le cite car je ne sais pas qui d'autre défend cette position idéologique) les personnes comme toi devrait faire un métier plus productif (comme prof d'histoire ? ;-)) ). Je suis plutôt de gauche mais assez libéral et pragmatique, pas trop idéologue. Donc j'hésite : faut-il te défendre (gagner sa vie en jouant au poker - plutôt en spéculant sur fonds propres - et payer des impôts n'a rien de honteux) ou défendre la taxe contre le jeu ? En théorie on peut comprendre la taxe, mais dans la pratique, on va quand même pas forcer les gens à tourner des boulons à la chaîne sous prétexte qu'ils gagnent leur vie en jouant devant leurs écrans...
    Je ne sais pas qui est ciblé par cette taxe, surprenant que ça concerne les particuliers...

  23. stonga dit :

    Bonjour ! taxe + taxe + taxe + taxe = ????

    Serrons les "petits" & vilains spéculateurs qui osent risquer leur épargne (argent volé bien sûr)

    Et que je te double le précompte sur les dividendes (exemple: suez pour les belges (DIV * 0.70(* 0.75)) = 0.525 restant avant de pénibles et longues démarches fiscales pour récupérer le précompte français.

    Et que je te double-taxe à l'achat sur le CAC (0.25% Belgique + 0.20 % France (merci François !)

    Et que je te vois des sinistres avant les élections remettre toujours et encore le thème du petit épargnant, vil spéculateur, qui oserait revendre avant l'année ses actions (chez nous le parti socialiste a osé, sans démagogie bien sûr, évoquer une prébende de 50 % sur les plus-values boursières infra-annuelle (sans envisager une déduction des pertes naturellement).

    etc....

    Sans parler de la suppression du précompte réduit pour ceux qui avaient participé à certaines augmentations de capital.

  24. Perret dit :

    Bonjour,

    Comment sera calculée cette taxe ? A l'aller et au retour? sur la PV ? Quels produits dérivés seront touchés ? Des questions simples et primordiales auxquelles j'attends une réponse. Il semble pour l'heure que ce soit le "flou" juridique, grande spécialité du législateur. Si certains ont des informations je suis preneur.
    In fine ce sont les brokers installés en "offshore" qui récupérerons le volume. De nos jours même le petit "trader" (que je suis) peut accéder au dark pool, OTC.... autant dire que cette taxe est bonne pour les pigeons. Au jeu du chat et la souris, c'est la souris qui gagne contre le gros matou toujours aussi lent à se déplacer. Bref rien de bien nouveau.

  25. ramora auto dit :

    très bon article 🙂 à méditer

  26. solace dit :

    D'accord sur le constat, et merci Benoist pour cet **article important**. J'y renverrai les personnes qui me demanderont une explication sur ce sujet. Le reste du commentaire est sur un point de détail.

    Une phrase, m'interpelle :
    "(...) bref par tous ceux qui ne font pas de la politique mais de l'économie"

    Qui implique que les économistes sont, sinon des scientifiques, du moins des gens crédibles dans leur ensemble/discipline.

    On peut y opposer (je paraphrase)
    "(...) bref, par tous ceux qui ne font pas de l'économie, mais de la science" de Jean Marc Jancovicci. Cf. Cette allocution au Sénat (on y parle d'Energie).

    Une fois visionné cette vidéo, on peut relire par exemple Krugman :

    <>

    Certitudes, Causation dans des modèles chaotiques, Théorèmes de la crème chantilly, etc... Les erreurs de logique, les économistes (Jorion tout autant que les autres) les commettent toutes. Avec un abandon que l'on qualifiera peut être dans un siècle de "romantisme post-industriel" 😉

    Je ne suis pas un fanatique de la notion de "cause des causes" (qui est plutôt le business des systèmes de croyances) mais comme "cause des causes" la division par un facteur 100 à 1000 du cout de l'énergie en 120 ans, et le fait que seuls les volumes d'énergie comptent (et pas le **prix**!) comme driver du PIB mondial, me semble avoir un pouvoir explicatif bien supérieur à... tout le reste, sur la plupart des stats économiques du XXe et XXIe siecle.

    Ce constat, dont les premières moutures nous amènent - 1972, mon année de naissance - au rapport "The Limits to Growth" payé non pas par les bitniks, hippies, Joan Baez, Dylan (que j'aime tous beaucoup par ailleurs) mais la fondation Volkswagen et connu sous le nom du rapport du Club de Rome,... n'a toujours pas réussi à faire son chemin dans les "systèmes" des économistes.

    Disclaimer : j'ai une formation en sciences dures (prépa, ingé, 1990) puis me suis intéressé aux sciences sociales de par mon mariage avec une charmante créature dont c'est le domaine de prédilection, il y a 20 ans maintenant.

  27. solace dit :

    désolé, la citation de Krugman a sauté de mon commentaire précédent, la voilà:

    You often find people talking about our economic difficulties as if they were complicated and mysterious, with no obvious solution. As the economist Dean Baker recently pointed out, nothing could be further from the truth. The basic story of what went wrong is, in fact, almost absurdly simple: We had an immense housing bubble, and, when the bubble burst, it left a huge hole in spending. Everything else is footnotes.

  28. bforbroker dit :

    Vous avez raison!

  29. UXXAR dit :

    Bonjour et merci Benoist pour ce coup de gueule. On en a marre des politiques français et plus loin, européens. J'annonce ce qu'il va se passer d'ici 15 ans max, quoiqu'il puisse arriver: La génération Z (celle de mon fils jusqu'au "vingtenaire" actuel) vont tout faire péter grâce aux réseaux et à leurs futures connaissances informatiques face aux taxes absurdes de ce type ! Au final, il n ressortira un Monde Nouveau, Neuf de toutes multi-politiques. Un mieux ? J'en sais rien, un Pire, je ne pense pas ! Merde moi aussi j'écris à la volée. Il nous reste au moins ça !! 😉

  30. claude dit :

    Bonjour Benoist.
    Tout d'abord je suis d'accord avec toi sur une grande partie de tes commentaires et je ne suis pas un lèche c...lol! mais tout ce que tu exprimes me parle.
    C'est désastreux. On avait un pied dans le plat en France et en Europe aussi alors pourquoi ne pas y mettre le deuxième..Comme aussi les enfants qui sautent à pieds joints dans une flaque.Du n'importe quoi la taxation sur une partie du marché Européen.Qui a eu cette super idée super intelligente ? des vieux briscards de la Politique. Déséquilibre assuré , non ?
    Du gros n'importe quoi et les conséquences ont elles été vraiment mesurées ?
    Il va falloir que " nounours " se réveille " ou descende de son nuage et pousse un vrai" cocorico" à la Française sur les idées à la c........

  31. Tony dit :

    Bonjour à tous.

    Cela n'est en aucun cas de la bétise ou stupidité j'ose imaginé... bien malheureusement.... car cela permettrais une correction.... :).....
    Il semblerait simplement que le X X I ne soit pas non plus le siècle de la profession de foi... et LEURS "politiques" reflètent uniquement leurs aspirations et besoins et en aucun cas ceux pour quoi ils ont étaient élus...
    Bon courage à tous... 😉 à défaut d'abnégation, patience est mère de toutes les vertus... 🙂

  32. GOLDENBOY dit :

    La TTF n'est pas appliquée aux opérations d'achat et de revente réalisées sur la même séance, donc scalping et daytrading je pense qu'il y a aucun problème (?) 🙂

  33. Benoist Rousseau dit :

    Aucun soucis pour les scalpeurs et les day trader

  34. Chris dit :

    Un peu simpliste l'analyse qui consiste à dire que :
    - c'est surtout le chômage le responsable de la crise : l'accélération du chômage de 2008 à 2011 après les subprimes c'est donc un hasard !
    - trop de taxes en France : toujours les mêmes remarques les français, mais quand certains étrangers vont dans nos hôpitaux (comme les américains vont à Cuba) ils sont effarés de voir que c'est gratuit (n'est ce pas Benois, toi qui y vas souvent?); après je ne dis pas qu'il n'y en a pas trop, mais quand on sait que de nombreuses sociétés du CAC 40 ne payent pas d'impôts, je suis plié de rire en te lisant !
    - La TTFF devrait hélas être mondiale, mais de là à dire que ça va entrainer (ou participer à entrainer) une baisse de l'activité, c'est là encore une analyse bien subjective.
    - Enfin, dire que les gens sont responsables parce qu'ils consomment mal (ou trop) c'est vrai, mais il ne faut pas éluder le pouvoir des multinationales qui détiennent les médias et la pub..."l'opinion ça se travaille comme le reste"

    A part ça je trouve que là où ça ne va pas c'est que les dérivés sont fort peu taxés, et que c'est bien le PP qui va surtout payer et pas les banques : comme d'habitude me direz vous !

  35. Benoist Rousseau dit :

    Je peux y aller souvent à l'hôpital, je paye 28.943€ ce trimestre à l'URSSAF, plus de 100.000€ / an, bien plus que de nombreux français dans toute leur vie 😉 et c'est juste les taxes, je ne parle même pas des impôts... Ce sont les riches qui payent pour les pauvres, ne pas oublier 😉 C'est normal que les sociétés du cac 40 payent peu en France, pour certaines entreprises la France représente moins de 10% de leur chiffre d'affaires 😉

  36. Chris dit :

    "Ce sont les riches qui payent pour les pauvres, ne pas oublier"
    N'importe quoi ! Si tu cumules ce que donnent les pauvres tu arriveras à bien plus au total que ce que donnent les pauvres (sans parler encore une fois de tous ces riches qui fraudent l'impôt, des paradis fiscaux...)
    Tu as un discours démago et malhonnête Benoist, voire méprisant avec les "pauvres", pourtant tu ne fais pas du tout partie des riches (et tu n'en feras jamais partie), et tu te dis fils d'ouvrier et de gauche : que c'est drôle !
    Et non ça n'est pas normal que les grosses sociétés donnent trop aux actionnaires et pas assez en retour, sans parler des subventions touchées, avec par dessus le marché des licenciements de délocalisation en même temps.

    Je pense que les excès doivent être dénoncés de tous les côtés, il y en a chez certains "économistes atterrés" mais en même temps chez d'autres, les inégalités n'existeront jamais mais elles sont devenues trop fortes cf Piketty (oui je sais tu vas le critiquer aussi car seul TON avis est sensé mais désolé il a bien plus de culture que toi, en fait c'est comme Jorion ne te compare même pas à Piketty stp)

    Désolé si tu estimes payer trop de charges, mais je ne pleurerai pas sur ton sort, je préfère dénoncer le fait que les pauvres sont de plus en plus pauvres, pourtant je pense que j'ai bien plus d'argent que toi (d'après ce que tu as dit de ton patrimoine, mais sinon tu peux toujours partir de France comme Depardieu ?)

    Je t'aime bien humainement Benoist, et aussi pour le trading, et ce blog fort riche que tu as su créer, mais pour les analyses politques et économiques ouh la la non merci : mais je t'ai dit tout ça en toute sympathie bien sûr 🙂

    (et je te laisse le dernier mot, sur certains sujets le débat est compliqué voire impossible avec toi...)

  37. Chris dit :

    coquille évidemment dans mon commentaire lire Si tu cumules ce que donnent les pauvres tu arriveras à bien plus au total que ce que donnent les RICHES"

  38. Chris dit :

    Et lire "les inégalités existeront toujours"
    Désolé, voilà ce que c'est de taper trop vite

  39. Benoist Rousseau dit :

    Tu sais Chris j'ai arrêté de débattre avec toi, je n'ai plus des heures à t'accorder comme je l'ai fait quand je te montrais que l'immobilier baissait en France, tu m'es rentré dedans (j'étais nul etc. ce que tu as ensuite admis difficilement, cela t'avait heurté car tu étais proprio), que j'expliquais qu'on avait une bulle en Chine il y a deux mois, tu m'es rentré dedans, j'étais un c.n, je ne connaissais rien à la Chine bon on a chuté de 50% depuis que j'ai écris cela, j'espère que tu en as profité... Si Pikety est ta référence en économie, je comprends les nombreuses erreurs que tu as écris (la pauvreté a énormément reflué en France par exemple depuis 50 ans, elle a été divisée par 2, plus de la moitié de la population ne paye pas d'impôt, touche des allocations ce qui les déresponsabilisent totalement), je ne peux rien dire de plus, je n'ai ni l'envie ni le temps d'argumenter pour rien. J'ai mon opinion qui est arguméentée, tu as la tienne qui a autant de valeur, point barre. De toute façon quand on ne pense pas comme la masse, c'est toujours cette réaction, qu'il serait confortable de mentir aux gens comme Piketty... mais bon c'est vrai que lui il vit de cela, dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, ça vend des livres... ta sympathie je n'en veux pas, tu m'as insulté plusieurs fois "démago malhonnête" dans ton dernier commentaire, super pour ouvrir un débat, donc je ne prendrai plus jamais une minute de mon existence à te répondre 😉 Les gens mal polis, je n'accroche pas. Je regrette amèrement d'avoir passé autant de temps a essayé de t'ouvrir les yeux sur l'immobilier en France et ses manipulations ou sur la bulle chinoise. Un seul conseil : n'insulte pas les gens si tu veux discuter avec eux... Affaire close pour moi, je consacre mon temps au gens capables de discuter et d'argumenter sans insulter les autres. Adieu.

  40. maxime dit :

    De plus en plus dégouté mois après mois de toutes ces taxes. Impression constante que en France on cherche à anéantir toute ambition de réussite. J'aime vivre en France mais au bout d'un moment quand on est acceulli à bras ouverts ailleur ...

  41. Altair dit :

    @Chris
    Quand on est tellement émotif et nerveux qu'on ne réussit pas à écrire ce que l'on pense du premier coup et quand on est tellement colérique qu'on ne peut le faire sans agressivité, comment espérer avoir un débat ou faire passer ses idées ? Et comment peut-on même espérer avoir les idées claires ? Il y a peut-être un travail à faire sur vous-même, mais cela demande une grande ouverture d'esprit et de l'humilité pour y arriver dans ces conditions là. Vous l'aurez compris, je ne suis pas en train de débattre sur la fiscalité...
    @Benoist
    Vraiment désolé que tu subisses tout cela, tu ne le mérite vraiment pas.

  42. thierry dit :

    @benoist Ce sont les riches qui payent pour les pauvres, ne pas oublier ?

    je suis la plupart du temps d'accord avec toi, et nous en avons déjà parlé et tu as toi même dit que les riches aiment être en france car justement ils peuvent échapper à l'impot, Bettancourt était taxé à 7%, et des exemples comme cela j'en vois tous les jours...
    bonne journée

  43. Benoist Rousseau dit :

    Je ne considère pas la 2ème fortune de France avec 40 milliards comme riche, mais ultra riche, cela n'a rien à voir avec la personne qui gagne 10.000€ / mois et qui est une vache à lait (99.90% des Français gagnent moins que cette personne, il est dans le top 0.10%). Les multi milliardaires sont hors monde, je ne considère même pas que le mot riche s'applique à eux, ils sont tellement peu nombreux et ils ne vivent pas comme nous, ils sont dans une autre réalité.

  44. fl9278 dit :

    Houlala....ça tape dur. Bien évidement que ce sont les revenus médians (5000 à 50000 euros/mois) qui dérouillent le plus au niveau des taxations et que les ultras riches n'ont aucuns problèmes à payer des montages financiers à plusieurs centaines de milliers d'euros pour éviter la taxaiton de leurs milliards.
    Pour ce qui est de Pikkety, il ne mettra jamais son argent en jeu pour gagner sa vie........comme tous nos grands analystes du trading et qui ne tradent jamais en réel !!!
    Chris, je ne te connais pas, je n'ai rien contre toi, mais ton attitude est insultante. Si tu es si riche que ça, que viens tu perdre ton temps sur ce blog.......va te dorer la pilule au soleil.
    Grâce aux conseils de Benoist, ces mises en gardes, ces nombreux articles et commentaires,j'ai appris plus que tous ce que j'ai pu lire dans les bouquins et tous les séminaires auxquels j'ai assister.
    Mais SURTOUT, le trading est devenu mon activité professionnelle principale !!!

  45. Thom dit :

    Piketty ment aux gens... Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre.
    Avoir son avis qui diffère de celui de Piketty, d'accord, mais l'accuser de mensonges, il y a une limite à ne pas franchir..

  46. Benoist Rousseau dit :

    Thom > vérifie ses chiffres et tu verras, il n'est pas économiste mais politique engagé, grosse différence, les chiffres qui ne l'arrangent pas sur la pauvreté venant de l'INSEE par exemple, hop poubelle, ils ne prend que ceux qui vont dans son sens préétabli et tellement attendu... Soupir c'est loin d'un travail d'un historien économiste qui lui ne juge pas... cela fait 20 ans que ses idées on les enseignait à la Sorbonne quand j'y étais... en 20 ans on a bien évolué dans la pensée économique... on est en 2015 plus en 1995... mais encore faut-il connaitre les dernières recherches que l'on ne trouvera pas à la télé ni à a fnac qui démontent totalement ses "idées" que l'on a déjà lu chez de nombreux auteurs il y a déjà bien longtemps... bref on réinvente tous les 20 25 ans la roue... C'est le problème en France l'économie est politique et non historique, ça en arrive à des raccourcis qui font hurler les profs de fac mais ils ne passent pas à la télé, ils ne font pas d'audience et la population s'en fiche royalement en fait donc inutile de lutter pour rien... Quand on dit que la pauvreté augmente en France ou dans le monde, on ment outrageusement, tous les chiffres, toutes les études le montrent et la connaissance historique de ces 50 dernières années.... mais bon ce n'est pas le sujet de cet article

  47. Thom dit :

    L'article est excellent, par contre j'ai deux choses à en redire, l'une est une intuition, l'autre une correction.

    Mon intuition me pousse à croire que cette taxe ne fera pas l'unanimité au sein de la comission Européenne (je pourrai développer mon idée en illustrant différentes idéologies marxistes repoussées, mais ça serait assez long et assez ennuyeux à référencer).

    Ma correction vient sur le fait qu'une volonté politique peut être contrecarrée par l'avis général émanent du peuple, sauf qu'il faut qu'il soit amorçé en amont par les experts actuels à travers nos plateformes sociales.

    Pour Piketty, je tiens à préciser que je n'ai aucune crédibilité face à des historiens et autres chercheurs dans le dit domaine.
    Ce que je sais, c'est que des professeurs reconnus (par leur pairs) ont plusieurs'fois approuvé le travail'de fond de Piketty.
    Faire la distinction entre le travail scientifique de Piketty et son avis macroéconomique en incombe au lecteur, non à Piketty.
    Pas plus tard que cette année, mon professeur en économie a une fois de plus réitéré la qualité du travail de Piketty sur sa faculté d'ouvrir le monde de la recherche à un public plus large à travers un bouquin conséquent maiz vulgarisé.
    Son travail, selon les dire de mon professeur, ne se veut pas idéologique (ce n'est pas la théorie de Thomas Piketty comme l'avait été les théories d'Adam Smith, ppur ne citer que lui).

    Je peux développer, mais ce n'est en effet pas le sujet. Pour de plus amples informations, dis le moi, je t'enverrai un email.

    Mon intuition est que cette taxe ne passera jamais (ça serait tellement long à développer... que je m'étalerai pas plus sur le sujet).

  48. Thom dit :

    Erratum : Ne pas faire attention à la dernière phrase du commentaire précédent.

  49. Benoist Rousseau dit :

    Thom > tu sais je suis un paire de Piketty puisse que je suis professeur d'histoire économique diplômé de la Sorbonne et qu'il est très loin de faire l’unanimité, il s'est encore fait démonté dans une thèse récente approuvée avec mention exceptionnelle par ses paires américains, cela a fait le tour de la petite communauté des économistes 🙂 Pour beaucoup d'historiens économistes et économistes, ce n'est pas de la vulgarisation, c'est de la caricature et extrêmement orienté politiquement puisse qu'il fait un choix sur ses sources. Sinon depuis l'origine cette taxe est au choix pour les membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni ne l'appliquera pas par exemple ce qui va encore créer des distorsions de concurrence. Enfin 90% des français sont pour toute taxe "sur les méchants banquiers responsables de la crise", c'est le niveau moyen de la population (c'est d'ailleurs pour cela qu'on lui donne des économistes, historiens... médiatiques à son niveau général comme pour toutes les matières scientifiques. Quand c'est un niveau masse +1, la population à l'impression de réfléchir alors que c'est à peine du niveau Bac +1 dans une excellente fac et bac +5 dans une fac low cost. Par exemple tu as des facs en France où le taux de réussite est de 80% contre 7%, ce n'est pas le même niveau. Cela se voit à l'agrégation d'ailleurs, ENS et deux facs parisiennes précises raflent 98% des postes, certaines facs n'ont jamais eu un seul étudiant devenant agrégé de leur histoire par exemple 🙂 ).

  50. Benoist Rousseau dit :

    Pour ceux que cela intéresse, comment un étudiant du MIT anéantit la thèse Piketty en 30 pages : http://www.mit.edu/~mrognlie/piketty_diminishing_returns.pdf travail salué et approuvé par ses professeurs et collègues de Pikkety

  51. thierry dit :

    Je ne considère pas la 2ème fortune de France avec 40 milliards comme riche, mais ultra riche, cela n'a rien à voir avec la personne qui gagne 10.000€ / mois et qui est une vache à lait (99.90% des Français gagnent moins que cette personne, il est dans le top 0.10%)...
    -------------------------------------------------
    alors comme je te l'ai déjà dit , je vois régulièrement des feuilles d'impots de 100 000 de revenus net annuels et je peux te dire qu'ils sont loin des taux d'imposition que j'entends tout le temps, il y en a plein que je vois qui ne dépassent pas les 15%...ce sont donc ceux là que tu appelles les riches...mais je t'avais déjà donné des exemples..
    amicalement

  52. Benoist Rousseau dit :

    Ils ont payé plus de 33% d'impôt sur les sociétés et autant en charge sociale. Les impôts sur le revenu c'est la dernière étape.

  53. Loilodan dit :

    Bonjour à tous,
    Je voudrais juste savoir si on a des nouvelles de cette taxe et si le forex va être impacté ?

  54. Benoist Rousseau dit :

    Mise en application janvier 2017 à priori. Oui le forex en ferait parti. Le taux n'est pas fixé, on parle de 0.001%. Bref on attend...

  55. Loilodan dit :

    Bon si c'est 1/10ème de pip ça va.
    Mais si c'est 1 pip comme j'avais vu précédemment (0,01%). C'est la fin du forex en France et delocalisations massives à la clef....

  56. Robinhood dit :

    Bonjour je suis belge et je trouve vos commentaires intéressant. J'apprécie votre argumentation honnête. Vous êtes courageux.
    Pour moi le problème est que les Européens ont complètement perdu la boule quelque soient les 3 grand partis. Les européens croient que fonctionnaire est un métier d'avenir. Ils ont oubliés les réalités de l'économie.

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]