Règle numéro 4 de trading : ne tradez qu'en pleine forme

10 10 2013 - 12 commentaires
ProRealTime

Le trading est l'activité la plus difficile et épuisante que j'ai pratiquée.  J'ai pourtant "roulé ma bosse" en étant ingénieur informaticien, formateur pour adultes, enseignant du collège à l'université en passant par des jobs moins intellectuels comme ouvrier agricole, vendeur sur des marchés et j'en passe... Aucune de mes expériences précédentes ne m'avaient préparé au degré d’exigence que réclame le métier de trader.

Le trading est une activité mentale épuisante

Après une journée de trading de 10h00 à 12h00, je suis généralement épuisé mentalement. Je pratique le scalping qui est un type de trading demandant une concentration intense et une capacité de réaction rapide. Je peux être concentré de longues minutes le doigt sur la gâchette (le trackball), presque en apnée, pour trouver la meilleure entrée possible. Je surveille en temps réel 4 indices (Dow Jones, S&P 500, Cac 40 et Dax 30) sur différentes unités de temps. Je dois donc scruter une vingtaine de graphiques en permanence et analyser les zones de supports et résistances communes. Cela nécessite une gymnastique d'esprit très particulière et après une journée de trading intensive, je suis simplement "vidé", mon cerveau est parfaitement prêt pour une émission de télé-réalité.

Le trading est une activité stressante

Au delà de cette fatigue mentale, le trading est une activité extrêmement stressante car nous sommes en permanence en train d'évaluer nos décisions prises en temps réel. Le trading ne ment pas, on est bon ou on ne l'est pas. C'est tout le charme de cette activité, nous sommes pleinement responsables de nos actes, chacune de nos décisions a un impact immédiat sur notre capital. En cas d'échec dans le trading, la situation est difficile à supporter, certains peuvent s'écrouler psychologiquement ou bien se trouver un bouc émissaire (le broker, Ben Bernanke, Mario Draghi, Goldman Sachs... le pouvoir d'imagination de l'Homme dans ces cas là m'a toujours impressionné) afin de  préserver un ego blessé. Une grande partie du stress vient de cet état de fait psychologique, les traders ont trop tendance à être leur capital, à s'identifier à lui, à se "valoriser" humainement en fonction de leurs résultats boursiers. Trader, c'est surtout accepter la frustration et ses propres erreurs...

Le Trader est un sportif de haut niveau

Pour tenter de limiter le stress et l'épuisement psychologique, et donc durer dans le temps, il ne faut pas hésiter à se voir comme un sportif de haut niveau. Tout doit être analysé, rationalisé dans l'optique d'être au maximum de sa forme physique et mentale face aux marchés financiers chaque jour. Un environnement de travail calme, optimisé pour son confort physique et visuel permet dans une certaine mesure de limiter la fatigue et de favoriser la concentration. Je vous mettre une photo de ma "trading room", optimisée selon mes besoins.

station de trading

Station de trading

Mais il faut aller au delà pour tenir dans le temps. Arrivé à 40 ans, je n'ai plus la même énergie que quand je tradais à 25 ans. Jadis, il m'arrivait de trader les marchés européens et américains de 9h00 à 22h00, dormir 4 heures et enchainer sur les marchés asiatiques, me rendormir 2 heures et recommencer un nouveau cycle. C'est de l'ordre de l'utopie maintenant. J'ai appris à m'économiser et surtout à m'écouter durant la journée. Je fais ainsi un petit goûter sucré à heure fixe pour réalimenter mon cerveaux à 16h00 qui commence à moins "carburer" alors que c'est justement la partie de la journée la plus dense en informations et généralement la plus nerveuse avec les premiers échanges sur les marchés américains. Tel un sportif, j'évite l'hypoglycémie et j'alimente régulièrement mon outil de travail, mon cerveau (rappelons qu'au repos, le cerveau mobilise déjà 60 % du glucose de l'organisme... alors pour un trader le taux doit être très élevé).

 

Sa psychologie et son état de forme sont primordiaux pour un trader

Sa forme et son état psychologique sont deux éléments déterminants dans le trading. Ils sont tout aussi importants que son capital, sa "méthode" de trading... En effet, quand je suis fatigué, je trade mal, c'est indiscutable, j'ai tendance à rentrer trop tôt sur les marchés, je suis plus impatient, je risque de m'énerver (mon pare-excitation sera plus facilement submergé), j'analyse moins bien la situation... et au final je perds de l'argent. Il y a une relation direct entre mon état émotionnel, mon niveau de fatigue et mes résultats dans le trading. Ainsi, je trade peu le vendredi, la fatigue nerveuse qui s'accumule durant la semaine me rend moins apte à trader efficacement.Quand je ne prenais pas en compte cela, le vendredi représentait statistiquement 40% de mes journées de perte. En ne tradant quasiment plus le vendredi, mes plus values annuelles sont plus importantes qu'avant et je suis moins fatigués.

Donc chaque matin, je fais mon check-up personnel, comme un cycliste vérifierait son vélo. Fatigue ? OK. Moral ? OK. Je peux trader. Dans le cas contraire, je ne trade pas, je me repose, je fais un break, j'essaye de décompresser. C'est une discipline difficile à avoir car généralement on aime trader, il y a une addiction certaine, on a envie "d'y être"... Mais c'est la chose la plus sensée à faire, réinvestir dans son capital humain, l'écouter, le laisser se reposer pour préserver son capital monétaire. Cela devrait être à la base du money management de chaque trader.

Lorsque l'on décide de devenir trader sérieusement, cela peut transformer radicalement sa vie. Personnellement, le trading m'a permis de me découvrir psychologiquement et il m'a forcé, contraint, à avoir une meilleure alimentation, une meilleure hygiène de vie, à faire un peu de sport... même si c'est encore loin d'être parfait.  Le trading m'a appris à gérer mon capital humain. Mon corps et mon esprit sont mes outils de travail. Il faut les préserver car  ils sont aussi importants que mon capital qui est mon fond de roulement. Les deux sont intimement liés.

Liste de mes 8 règles personnelles de trading :

1) Règle numéro 1 du trading : ne pas perdre d'argent

2) Règle numéro 2 du trading : relire la règle numéro 1

3) Règle numéro 3 du trading : toujours avoir une solution de secours

4) Règle numéro 4 du trading : ne tradez qu'en pleine forme

5) Règle numéro 5 du trading : pensez par vous-même

6) Règle numéro 6 du trading : contrôler ses pertes

7) Règle numéro 7 du trading : ne pas se forcer à trader

8) Règle numéro 8 de trading : ne pas respecter les règles classiques de trading

 

Règle numéro 4 de trading : ne tradez qu'en pleine forme
2.25 118 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

12 Commentaires pour Règle numéro 4 de trading : ne tradez qu'en pleine forme

  1. Loic dit :

    C'est un bien belle article, tout est résumé

  2. Jean-Marie dit :

    Passionnant à lire!

  3. BENCHAHDA dit :

    Bonjour oui la fatigue pour untrader peut constituer un frein comme pour un sportif de haut niveau pour les preformances la forme est primordiale amicalement mokhtar

  4. ENJ1 dit :

    "mon cerveau est parfaitement prêt pour une émission de télé-réalité"
    => Très drôle, je vois exactement de quoi tu parles.

    "Arrivé à 40 ans, je n'ai plus la même énergie que quand je tradais à 25 ans. Jadis, il m'arrivait de trader les marchés européens et américains de 9h00 à 22h00, dormir 4 heures et enchainer sur les marchés asiatiques, me rendormir 2 heures et recommencer un nouveau cycle"
    => Sauf erreur de ma part, à cette époque tu ne gagnais pas/peu sur les marchés donc à la limite mieux le vieux Benoist qui se fatigue qui et a besoin de son petit goûter...

    Bonne continuation.

  5. Herve dit :

    Super taff pour le site Benoit,
    Alternative pour reduire le stress: Faire du spread pour considerablement reduire le niveau de stress et de volatilite.
    CAC vs Eurostoxx, ES vs NQ pour les americains ou Nikkei vs Topix pour ceux qui ont la fievre jaune comme moi 🙂

    Bonne continuation

  6. yves herzog dit :

    Je trouve votre approche très intéressante

  7. stan dit :

    Salut Benoit,

    quels sont tes écrans ? Marque Prix et taille ?

    MERCI !

  8. Benoist Rousseau dit :

    24 pouces sur pivot. Marque iiyama. Référence b2409hds ils sont dépassés et introuvables maintenant il y a une nouvelle référence ce sont les mêmes mais avec une génération de dalle supérieure. Le prix je ne sais pas pour la nouvelle génération.

  9. Platax dit :

    "Le trading est l'activité la plus difficile et épuisante que j'ai pratiqué."
    Au vue des journées à rallonge que tu endures, je n'ai pas de peine à le croire. Ceci dit ton endurance démontre que tu parviens à gérer cette fatigue, ce qui est peut-être plus envisageable comme trader que comme ouvrier agricole. Et puis rapporté au gain, j'ai le sentiment que le rapport "revenu généré / énergie dépensée" dépasse largement toutes les autres activités dans lesquelles tu as "roulé ta bosse", non ? Qu'en est-il du rapport revenu généré / temps consacré ?

  10. Benoist Rousseau dit :

    Non quand j'étais ingénieur chez Renault et que je faisais semblant de travailler et que je passais la moitié de la journée à surfer en douce, là c'était une planque au niveau énergie. C'est pour cela que je suis parti en partie, faire semblant de travailler est déprimant 🙂 J'ai été ouvrier agricole (castreur de maîs), ouvrier, j'ai porté des cagots toute la journée pour préparer des camions..., ce n'est pas la même fatigue, c'est une fatigue physique, uen bonne nuit et ton corps a récupéré. Là, on est dans la fatigue psychique, tu peux dormir 12h00 et te réveiller lessivé.

  11. Platax dit :

    Haha, en fait la "fatigue du trader" n'est pas tant celle que l'on imagine 😉

    http://www.andlil.com/forum/post95957.html?hilit=blog%20fatigue#p95957

    "Ce n'est pas le trading qui me fatigue en soi, c'est plutôt reposant c'est tout ce que je fais à côté pour le blog le forum, les emails... Si je faisais juste trader, je passerai ma journée allongée devant la télé avec un pc, je serai super reposé 😉 "

  12. leloulou dit :

    Ne pas oublier de boire (de l'eau) 🙂
    La déshydratation dégraderait très très rapidement nos capacités intellectuelles.
    Sans que l'on s'en rend compte bien sûr.
    hxxp://www.aufeminin.com/manger-equilibre/boire-eau-intellect-s729022.html

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]