Théorie du Marxisme

9 7 2013 - 4 commentaires
ProRealTime

Qu'est-ce que le Marxisme ?

L'exploitation est présente à cause du profit capitalistique car il impose le profit.

Marx, pour expliquer le marché, a argué que chaque marchandise avait 2 valeurs finales. La première était la valeur d'usage qui correspond à la valeur d'utilité du produit c'est à dire l'usage que l'on fait de ce bien. La deuxième est la valeur d'échange qui correspond à la valeur monétaire du bien.

Marx appliquait cette comparaison au travail car selon lui, le travail est un élément de la croissance du capitalisme.

La valeur d'usage du travailleur est la capacité de produire des biens, et sa valeur d' échange est le salaire qu'il reçoit en échange de ce travail.

Mais, cette valeur d'usage de l'ouvrier vient s'ajouter aux équipements de l'entreprise pour produire des biens qui ont alors un coût supérieur à la valeur monétaire du travail. De ce déséquilibre se créé un surplus que Marx appelle l'exploitation et que l'employeur garde en tant que profit.

L'accumulation du profit permet de renforcer le capitalisme. Avant même d'inventer le marxisme économique, Karl Marx a dénoncé et analysé les origines du capitalisme. Ses premiers travaux sont dédiés aux origines du capitalisme, à l'aberration de la concentration des richesses dans un petit nombre de mains.

Marx évoquait que cette montée rapide du capitalisme pouvait pousser à des contradictions au sein du marché et donc amener à une prise de contrôle des moyens de productions par les ouvriers qui pourront alors mettre en place une économie communiste. Le communisme vient de l'idée de la lutte des classes avancée en premier par Karl Marx. La lutte des classes met en exergue qu'une société n'est pas homogène, elle est subdivisée en classes et ses individus ont des aspirations divergentes. Karl Marx a ainsi montré que la lutte des classes est à la base de l'histoire de notre monde et est présente depuis la sédentarisation des hommes.

De cette idéologie, Karl Marx fait apparaitre une nouvelle classe sociale : le prolétariat, la classe sociale qui n'a comme seule richesse sa force de travail. Karl Marx estime alors que cette classe a des intérêts foncièrement en opposition avec ceux de la bourgeoisie et qu'étant la classe la plus nombreuse elle est capable de transformer la société pour la rendre plus égalitaire pour tous.

Si le marxisme défend la classe ouvrière si férocement, c'est pour lutter contre l'aliénation dans le  travail. Cette notion développée par Karl Marx est le fait que dans un système capitaliste le travail n'est plus qu'une simple marchandise. Le travail étant au prix du temps de vie des ouvriers, le prolétaire devient une marchandise qui tue son temps de vie au profit du capitalisme. À ce sujet Karl Marx dit les mots suivants :

« Un homme qui ne dispose d'aucun loisir, dont la vie tout entière, en dehors des simples interruptions purement physiques pour le sommeil, les repas, etc., est accaparée par son travail pour le capitaliste, est moins qu'une bête de somme. C'est une simple machine à produire la richesse pour autrui, écrasée physiquement et abrutie intellectuellement. Et pourtant, toute l'histoire moderne montre que le capital, si on n'y met pas obstacle, travaille sans égard ni pitié à abaisser toute la classe ouvrière à ce niveau d'extrême dégradation. »

 

Marxisme 274x300

Karl Heinrich Marx, père de la théorie marxiste

Analyse de la théorie Marxiste

La chute du Communisme, au début des années 1990, a mis à mal le Marxisme. Cette théorie est elle encore d'actualité au vu des inégalités qui restent encore ancrées dans nos sociétés post-modernes ?

Le résultat de l'application de l'idéologie Marxiste durant l'ère communiste en fait douter. Cependant, il est toujours possible de voir dans l'interprétation / l'adaptation du Marxisme par Lénine et  Staline une mauvaise lecture de l'idéologie de cette théorie. La vision plus réformatrice des théories communistes et marxistes apportée par Mikhaïl Gorbatchev à la fin de l'URSS laisse croire à la viabilité de cette idéologie, même si ces réformes sont apparues trop tard pour le bloc communiste.

Citation sur le marxisme

"En un mot, à l'exploitation voilée sous des illusions religieuses et politiques, le capitalisme a substitué une exploitation délibérée, brutale, directe et éhontée"

Karl Heinrich Marx

Guide des grandes théories économiques

 I. Les grandes écoles de pensée  II. Les systèmes économiques  III. Les principaux cycles économiques
 L’économie classique  Le capitalisme libéral  L'économie Keynésienne normative
 Le Marxisme  Le socialisme de marché  Le monétarisme
 L'économie Keynésienne positive  La planification centralisée  La courbe de Phillips
 La Synthèse Néoclassique  Le mercantilisme  L'hypothèse du revenu permanent
 L'école Autrichienne  La thérapie de choc  Les attentes rationnelles
 Le consensus de Washington  La cohérence temporelle
 L'accélérateur financier
 L'hypothèse d'instabilité financière
 Le prêteur en dernier ressort
  IV. Les théories de la croissance et du commerce
 V. L'individu et l’État dans l'économie  VI. Les théories sur les marchés
La croissance néoclassique La recherche de rente  L'efficience du marché
La théorie de la nouvelle croissance Le choix rationnel  La main invisible
La destruction créatrice Les droits de propriété  Le marginalisme
Le capital humain L'incidence fiscale  La tragédie des biens communs
L'autorité de la loi La charge fiscale excédentaire  La sélection adverse
La loi d'okun L'économie de l'Offre  L'aléa moral
Les limites de la croissance L'effet d'éviction
L'avantage comparatif Le choix Public
Le modèle Heckscher-Ohlin La théorie de l'utilité escomptée
Le commerce international: Théorie de Paul Krugman
La théorie des perspectives
La zone monétaire optimale La théorie des jeux
L'impossible trinité Le principe pollueur-payeur
La parité de pouvoir d'achat

 

Retrouvez plus de définitions dans notre rubrique Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Théorie du Marxisme
2.14 7 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

4 Commentaires pour Théorie du Marxisme

  1. Diggy dit :

    Bonjour a tous amis économistes, que représente la théorie du marxisme sur le marché du capital ?
    Merci d'avance, au plaisir de recevoir une réponse au plus vite

  2. David dit :

    LA theories du marxisme est totalement vraie,que le marxisme soit rependu Sur toute l'étendue de la terre!!

  3. Patrick Sintilien dit :

    Le maxisme est le moyen que peut établir la loi de la croissance économique et les limites de la croissance économique.

  4. Casimir dit :

    Le marxisme est un humanisme militantiste

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Medi : Marshall Alfred est un grand homme. Ses pensees m'inspirent …
  • Laurent : Bonjour Je m'intéresse depuis peu au forex et j'aimerai sa…
  • NAKIB-EDDINE AHAMED : A mon avis, la mondialisation ou globalisation est très ind…
  • chrono : Merci Benoist, Sympa de te voir à l'oeuvre :) J'ai même …
  • Ramdani : Ce site est à la hauteur ,j'ai appris beaucoup de nouvell…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]