Trading de rente et Trading d'accumulation

Deux types de trading très différents et spécifiques - 25 5 2016 - 13 commentaires
ProRealTime

Il existe principalement deux types de trading, le trading de rente et le trading d'accumulation. Les objectifs du trader, le money management et la vision même du marché sont très différentes en fonction de ces types de trading.

Le trading d'accumulation

Le trading d'accumulation est le trading le plus courant, il consiste à faire fructifier son capital car celui-ci n'est pas suffisant pour faire un trading de rente. C'est généralement un trading plus agressif avec l'utilisation de leviers parfois élevés.

En effet, la faible somme initiale procure souvent de nombreuses frustrations car les gains réels sont faibles du fait du faible capital. Généralement, au bout d'un certain temps, on est tenté d'augmenter la vitesse, d'augmenter ses leviers pour accélérer les choses. Mais le trading à faible levier ou fort levier c'est comme la conduite à 90 km/h ou à 300 km/h, ce n'est pas du tout la même chose et bien des traders finissent dans le mur suite à un dérapage incontrôlé du levier.

J'ai passé plus de 10 ans à faire un trading d'accumulation et j'ai perdu de nombreuses années à vouloir aller trop vite. C'est le trading le plus frustrant qui existe, on a bien souvent l'impression de ne pas avancer assez vite et on veut accélérer les choses. C'est un petit peu la fable du lièvre et de la tortue et  il faut absolument s'efforcer de rester constant même si cela est frustrant. Si j'étais resté constamment dans l'optique de la tortue, je serais parvenu à un trading de rente beaucoup plus rapidement qu'en ayant fait mon lièvre. Seule la régularité dans le trading est payante à moyen terme et long terme.

Le trading est l'activité la plus frustrante que j'ai connue, on n'st jamais satisfait, même quand on fait un beau trade, quelques minutes après, on peut être déçu car nous sommes sortis trop tôt. C'est pour cela que je pense que les meilleurs traders sont ceux qui arrivent à gérer la frustration et pour cela, il faut faire un grand travail psychologique sur soi-même. La clé de la réussite n'est pas dans la méthode de trading, mais dans sa psychologie personnelle et la gestion de la frustration permanente auxquelles nous sommes très exposés avec le trading d'accumulation. Je pense que l'objectif principal du trading d'accumulation devrait être de pouvoir obtenir une somme suffisamment confortable pour pouvoir basculer vers le trading le plus agréable, le trading de rente et non "devenir riche".

Le trading de rente

aime rente

J'aime le trading de rente sans inflation

Le trading de rente est le trading le plus agréable psychologiquement car il consiste à gérer en bon père de famille son capital. Le niveau de capital doit être suffisant pour générer une rente annuelle permettant de vivre selon ses critères personnels. Certains pourront vivre de manière très confortable avec 2000 € par mois et d'autres auront du mal à boucler les fins de mois avec 10 000 € par mois. Le capital peut donc être très variable selon les traders, un trader bling-bling ou un trader décroissant n'ayant pas du tout les mêmes besoins.

Il y a beaucoup moins d'agressivité dans le trading de rente, idéalement il faut pouvoir trader en sous levier et ne pas dépasser le levier 2. On est plus dans un trading confortable. Le degré de confort va aller bien entendu avec l'importance du capital de départ. Si j'ai besoin de 2000 € par mois net pour vivre, il sera bien plus « facile » psychologiquement de le réaliser avec 1.000 000 € sur mon compte de trading qu'avec 100 000 €. Donc il ne faut pas nous cacher derrière notre petit doigt, plus on a d'argent en bourse et plus il est "facile" d'en gagner car la pression est moindre.

De plus, on a tendance à beaucoup moins trader, quand on a un trading régulier, on se fixe plutôt des objectifs mensuels et quand ils sont atteints, on a tendance à lever le pied pour le reste du mois. En effet, le job est fait donc on a plutôt tendance à surveiller la bourse pour profiter de très belles opportunités, on n'a plus à aller chercher sa pitance sur les marchés. C'est ce que ne comprennent pas beaucoup de traders d'accumulation. Par exemple, on m'interroge souvent sur le fait que je pourrais trader avec beaucoup plus de lots. C'est ce que j'aurais fait si j'étais dans un trading d'accumulation, mais dans mon trading de rente, mon objectif avant tout de générer des revenus avec le minimum de risques et donc de stress. On est dans un trading conservateur avant tout, on n'a absolument plus besoin de prendre des risques, si on trade de manière prudente et raisonnable, on arrive à ses fins à la fin du mois sans pic de stress.

Il faut préciser que le trading de rente est plus facile actuellement car on n'a pas à courir après l'inflation. Dans une période inflationniste, le trading de rente est plus compliqué car il faut parvenir à se nourrir mais aussi à faire progresser son capital de la valeur de l'inflation pour ne pas se retrouver en difficulté 10 ou 20 ans après avec un capital qui ne vaut « plus rien ».

L'ennemi du trading de rente est l'inflation qui mange petit à petit le capital. Par exemple, la France avant la première guerre mondiale comptait énormément de rentiers qui se sont faits massacrés par l'inflation d'après-guerre qui est montée parfois à plus de 20 % par an. Le trading de rente est donc idéal en période déflationniste ou à faible inflation. Et si inflation revient, il faut repasser sur un trading un peu plus agressif pour accumuler afin de compenser l'effet inflationniste (on peut aussi se couvrir contre l'inflation chose que ne pouvait pas faire nos ancêtres...) . Le trading de rente n'est donc pas non plus la panacée, il faut surveiller de près l'inflation. Ces dernières années, avec la crise, ont été du pain blanc pour les traders de rente mais pour combien de temps encore ?

Deux philosophies différentes du trading

Vous l'aurez compris, le trading d'accumulation et le trading de rente sont deux trading à l'opposé.

Dans le trading d'accumulation, on a tendance à prendre des risques, utiliser du levier, être pressé et donc on a tendance à tenter des "coups". On essaye finalement de devenir « riche » pour nombre d'entre nous, c'est l'idée sous-jacente du trader d'accumulation.

Dans le trading de rente, on essaie de prendre le moins de risques possibles, on essaye de ne pas utiliser de levier et on a le temps avec nous. On n'essaie plus de devenir riche, on a estimé que notre capital est suffisant pour vivre selon nos normes et que d'accumuler plus ne servira qu'à enrichir à notre mort l'État ou nos ingrats d'héritiers.

Je vous invite donc à réfléchir sur votre type de trading, êtes-vous un trader de rente ou un trader d'accumulation ?

Et quel capital vous faut-il viser pour devenir trader rentier, si c'est ce que vous souhaitez ? Il faut alors estimer ses besoins réels  et c'est parfois une remise en cause totale de sa façon de vivre...

Trading de rente et Trading d'accumulation
3.04 1349 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

13 Commentaires pour Trading de rente et Trading d'accumulation

  1. Hervé dit :

    Il peut être possible de combiner les 2 en se basant sur un principe d'intéret composés, c'est qu'une fois la plus value réalisé par exemple, on repartit cette derniere, exemple on retire 60 % de la plue value et on ajoute les 40 % restant dans le capital pour le prochain trade. et ainsi de suite, le capital au fil du temps deviendra plus gros et le montant de la plue extrait le deviendra aussi, il faut accorder une grande importance à la valeur temps, c'est ce que j'essaie de faire.... et ne me parler pas d'impot svp))))

  2. fl9278 dit :

    Comme d'hab. élève Benoist ROUSSEAU, excellent travail !!!!
    Toute cela parait évident, mais combien appréhendent ils le trading de la sorte ?
    Perso et par nécessité, je fais du trading d'accumulation, mais je sors aussi régulièrement des fonds pour avoir un des revenus pour vivre. Ce qui a pour conséquence de me faire faire du trading d'accumulation. Si je n'avais pas retiré un sou, peut être serais -je à l'aube de devenir tradeur de rente. Oui mais ! Comment aurais-je fais pour vivre ? C'est un peu la quadrature du cercle.

  3. Benoist Rousseau dit :

    Hervé > c'est un compromis efficace
    FL9278 > c'est un combat quotidien... mais avec de la patience et du temps...

  4. Olivier dit :

    Comment peut-on se couvrir contre l'inflation ? J'avoue que je ne sais pas trop comment faire et que cela m'intéresse.

  5. Sobear dit :

    L'absence d'inflation et des taux d’intérêts ridicules sur les capitaux placés sur des comptes rémunérés permettrait de croire qu'un trading de rente à 1% par mois soit 12% par an serait une bonne alternative à tous les comptes sur livrets ou les assurances vies actuellement disponibles.
    Après tout 1% par mois en levier 1 cela fait 100€ pour un capital de 10K soit environ 5€ / jour ou 1 point d'un contrat mini dax à 5€.
    Vu comme cela cela parait évident voire enfantin à réaliser pour un scalpeur modeste et pourtant non car il y a le risque propre au trading de plonger à un moment donné dans une spirale perdante difficile à rattraper.
    Finalement les comptes rémunérés apportent la sécurité et permettent de gagner de l'argent en dormant comme disait l'autre et c'est un avantage énorme. Un proverbe chinois le dit très bien: mieux vaut deux oiseaux dans la main que cinq dans le buisson.
    Au final on arrive toujours à la même conclusion que ce soit trading de rente ou trading d'accumulation car c'est un peut la même chose, il faut que le trader soit au top avec un score régulier et profitable sur le long terme.
    Ceux là sont rares, très rares.

  6. claude dit :

    Excellent article dans lequel on se retrouve parfaitement

  7. Sagal dit :

    Tiens un concept intéressant, je n'avais pas vu les choses sous cet angle tout en essayant de pratiquer. Merci Benoist. Avec un capital suffisant, on peut effectivement faire un mix des 2. Par exemple affecter systematiquement les PV du compte trading accumulation vers le compte trading rente (type PEA). On peut même distinguer une sous catégorie du trading de rente: trading de dividende (acheter et garder sur une très longue période) et vivre des dividendes. On a tous entendu parler d'un trader en particulier qui arrive avec un capital de 470K à ressortir 2K/mois de dividendes...

  8. jean doberman dit :

    excellent, un article qui illustre parfaitement le piège vers lequel tendent bon nombre de particuliers.
    Toutefois je rajouterais que le trader idéal est celui qui sait utiliser le levier ds des phases de fortes proba en aillant un risque prédeterminé. et tenir la pression engendrée .. et là est la clef du trader qui dépasse le cadre de vivre du trading..

  9. Ernesto dit :

    Bel article... qui me parle... j'ai adopté ce point de vue depuis quelques mois et miracle , je fais des gains, modestes, mais des gains... une petite citation qui me semble adéquat :
    " En bourse, la meilleure façon de s'enrichir rapidement, c'est de ne pas être pressé... ! "

  10. jctrader dit :

    un facteur important dans les 2 cas : l'imposition des plus values ++++
    il faut parler en net de frais ...

  11. Benoist Rousseau dit :

    oui mais comme personne n'a la même imposition sur les 15.000 lecteurs journaliers du blog venant de 150 pays différents, de 0% à 65%, c'est difficile d'en parler pour le trading de rente 🙂

  12. jyong dit :

    Bonjour à tous,

    Je suis d accord
    Je voudrais ajouter une chose qui concernent certaines personnes ET sont en trade de rente: la dévaluation monétaire.

    Ton capital est en euros, mais admettons que tu vis durablement dans un pays hors zone euro. Il faut prendre en compte l evolution des taux de change.

    Pour ceux qu veulent conserver leur capital en euro, et qu il veulent vivre au Japon.
    Il faudra aussi prendre en compte le taux euro yen. si l euro baisse et le yen monte.
    il faudra travailler un peu plus le compte en euro pour pallier au taix de change defavorable.

    je ne peux me connecter sur le forum. meme en indiauqnt mon mail et mdp oublié
    coucou dpuis Reykjavik Islande
    Jyong

  13. Le Journal D'un Trader dit :

    Superbe article qui éclaircit bien des choses. Pour l'instant je constate que je suis dans une phase de trading d'accumulation : effectivement c'est difficile et cela prend du temps. Mon plan est d'ensuite passer en trading de rente dès que j'ai un bon capital ; mais en partant d'une petite somme (1000e ou 2000e par exemple), je me demande combien de temps cela prendra-t'il... Du coup j'ai pris une décision : si cela prend trop de temps (plus de 3ans, sachant que cela fait 2ans que je m'y suis mis à fond), je vais me débrouiller pour avoir un bon capital d'une autre manière et passer en trading de rente directement avec au moins 50K.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]