Trading et déception

11 9 2012 - 7 commentaires
ProRealTime

Il y a des jours comme cela, vous sentez bien le marché, vous êtes dans le bon sens, vos objectifs sont bons et vous ne faites pas un centime. C'est ce qui vient de m'arriver ce 11 septembre 2012.

Petit retour sur cette journée non mémorable. Je suis haussier depuis fin juin 2012 pour des raisons purement psychologiques et non techniques. En résumant de manière grossière entre août 2011 et août 2012 nous avons connu une panique des marchés boursiers avec un Dax qui est passé de 7000 points à 5000 points car, comme chaque baisse brutale, les prophètes apocalyptiques se réveillent et ils nous parlaient de la fin du système banquier, de la disparition de l'euro, de l'insolvabilité des États-Unis d'Amérique… Sans compter la fin du monde à la fin du mois de décembre 2012 selon le calendrier maya.Bref, tous les dépressifs et les médias se régalaient, il y avait de quoi faire de l'audience en angoissant les gens. Idéal pour la télévision spectacle.

Or, force est de constater que nous sommes toujours là, que les banques n'ont pas fait faillite, que les multinationales ont réalisé durant cette crise des profits records (cette crise a permis de faire pression sur les salaires, d'augmenter la productivité et donc d'améliorer les marges), bref que toutes les raisons qui ont fait chuter les marchés fortement ont petit à petit disparu, le point d'orgue étend le discours de Mario Draghi sauvant à lui tout seul l'euro en expliquant indirectement aux spéculateurs qui pouvaient toujours continuer à spéculer sur la sortie de l'euro mais qu'ils avaient beaucoup à perdre puisque super Mario pouvait racheter autant de dette qui le souhaitait, il a pour cela une machine formidable la BCE qu'il contrôle et que en gros « j'aurai toujours plus d'argent que vous les gros nazes de spéculateurs, j'ai la planche à billets ».

Donc psychologiquement la tension s'apaise petit à petit depuis juin 2012, les prophètes apocalyptiques la ramènent moins même s'ils sont toujours prêts à surgir dès que les marchés vont perte 5 %. On ne peut pas leur en vouloir c'est leur fond de commerce, la peur, et tout le monde a bien le droit de manger.

Et m...e...

Bref, aujourd'hui j'étais encore haussier parce que psychologiquement que je me disais que la fédérale réserve américaine devait se montrer aussi ferme et énergique que Mario Draghi pour ne pas être ridicule. Fort de cette inestimable analyse, je me suis mis à acheter le Dax à 7224 pour un objectif à 7250 points. Une heure avant, sur le forum bourse, je parlais avec Bob en lui disant qu'il faudrait que j'apprenne à garder deux trois positions de scalping en day trading. Je sentais la nervosité des marchés, le Dow Jones frémissait, je me suis dit c'est bon achète à 7224, les 7250 c'est dans la poche.

Et bien comme une grosse m..de, le mot reste de circonstances, j'ai fait un scalp à cinq points revendant à 7229 quelques minutes après. 1h30 après le Dax était à 7300 de quoi me faire un salaire très confortable pour le mois. Il est où le day trading que tu devais faire ? Il est mort avant d'exister.

Je manque d'ambition dans mon trading, il faut absolument que je me diversifie et que j'arrête de faire du scalping systématique. Il faut que je me laisse plus porté, que je m'autorise au moins une position de day trading par jour. J'ai encore beaucoup de chemin faire pour être le trader polyvalent auquel j'aspire.

Suite à quelques demandes, je vais reprendre le point Bourse matinal qui a le mérite d'aider quelques personnes et qui me forcera à me lever plutôt que 10 heures du matin lol

Votez pour cet Article
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

7 Commentaires pour Trading et déception

  1. Benoist Rousseau dit :

    Oui je dois bien l'avouer 😉

  2. Scorpy dit :

    C'est le plus dur de laisser courir ses positions. On a toujours peur d'un retournement, de perdre les quelques points de bénéfice. Tu as clôturé dans le vert, c'est l'essentiel.

  3. David linkmann dit :

    slt Benoist

    heureux de constater que tu vas dans la voie du directionnel 😉

  4. Berimed dit :

    La peur de la perte l'emporte sur l'envie de gagner, une balance difficile à manier du point de vue psychologique. Il me parait q'une fois les objectif hebdo réaliser on pourrait se lâcher un peu, mais dans l'ensemble plutôt bonne attitude face à l’imprévisible!!!

  5. Benoist Rousseau dit :

    C'est exactement cela je vend toujours trop vite je ne laisse pas vivre la position. Le scalping a pris trop d'importance dans mon trading. Le problème des objectifs hebdomadaires, je lai fait quelques temps c'est que tu te limites, tu te brides toi même. Le trading est complexe psychologiquement c'est ce qui fait son charme et sa difficulté

  6. nimal 2402 dit :

    Bonjour,
    vous dites "Je suis haussier depuis fin juin 2012 pour des raisons purement psychologiques et non techniques" mais il me semble que l'analyse technique seule permet de capter la psychologie du marché non? L'analyse psychologique n'est pas une discipline comme l'analyse fonda ou technique...à moins que je sois ignorant de cela. Cordialement

  7. Benoist Rousseau dit :

    L'analyse technique permet d'expliquer le passé et éventuellement de faire des pronostics pour les jours ou semaines suivantes, mais cela reste des pronostics comme le PMU. J'utilise plus la psychologie des marchés car je suis passionné de psychanalyse et de psychologie et j'utilise mes connaissances sur la psychologie individuelle ou des groupes (voir les travaux d'Anzieu) que je réplique aux marchés financiers. On a exactement le même type de fonctionnement car à marché boursier n'est autre qu'un inconscient groupal. Donc on peut identifier les différentes phases d'un krach, de la crise que nous venons de vivre depuis un an assez facilement en appliquant ce que nous connaissons sur la dépression chez l'homme par exemple. Donc techniquement avec l'analyse graphique tout le monde est, à juste titre, baissier depuis quelques mois et ils se prennent de grosses claques, alors qu'en appliquant les connaissances de psychologie humaine aux marchés financiers tout nous montre depuis trois mois que nous sommes sortis de la dépression.

    C'est pour cela que je pense, et c'est ce que je fais depuis quelques années, qu'un bon trader n'est pas obligatoirement un bon statisticien, un bon mathématicien, un pro de l'analyse technique mais qu'il vaut mieux avoir une formation de psychologue clinicien, charge ensuite au psychologue clinicien d'adapter ses connaissances sur les groupes, sur l'inconscient aux marchés financiers qui ne sont finalement qu'un inconscient groupal qui fonctionne de manière très primaire, peur, avidité… Ce que nous connaissons très bien en psychanalyse pour un être humain unique. Donc appliquer 100 ans de connaissances cliniques sur l'individu ou les groupes et transférer ses connaissances marchés financiers apparaît vraiment une bonne approche. C'est sûre, ce n'est pas tendance mais c'est mon approche des choses. De plus 90 % des résultats du trading sont d'ordre psychologique, combien de trader perdent parce qu'ils ne respectent pas leurs plans, qu'ils sont trop avides… Ces faiblesses peuvent être connues, comprise et maîtriser dans le cadre d'une psychanalyse par exemple. Tant que l'on n'a pas fait le point sur son rapport à l'argent, sur ce qu'il peut représenter symboliquement… On a alors des barrières, des chaînes pour avoir un trading régulier efficace. Si j'avais à recruter des traders, je ne prendrai pas des polytechniciens mais des psychologues cliniciens ayant fait une psychanalyse et pouvant parler librement de leur rapport à l'argent. Je pense qu'ils seraient bien plus efficaces, ils pourraient lire le marché et non l'interpréter avec des graphiques... Vous aurez du mal à trouver des ouvrages allant dans ce sens, mais si un jour je réussis enfin à terminer ma thèse, ce qui s'annonce plutôt mal par manque de temps, je la publierai sur le blog. Mais sachez que je ne suis pas le seul à penser comme cela, quelques banques privées commencent à s'y mettre mais ils n'en font pas étalage car cela paraît très iconoclaste. Mais à bien y réfléchir chaque décision prise par un trader est avant tout d'ordre psychologique, je pense que l'analyse technique et l'analyse fondamentale ne sont en fait qu'un leurre, une raison « rationnelle » de prendre position alors que le marché est irrationnel. Cela nous rassure. Voilà en gros, désolé je n'ai pas le temps de développer.

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]