Le Trading et le Transfert émotionnel

Petite claque en scalping : -98€ - 13 3 2013 - 15 commentaires
ProRealTime

La reprise sur cfds n'a pas été des plus brillantes, j'ai fait n'importe quoi, résultat -98€ en trois trades en deux heures de temps. Je m'arrête donc là pour la journée, j'ai atteint ma perte maximum journalière autorisée sur cfds pour mon scalping. Si je continue je finirai à -1000€

Un trading désastreux

Il va mettre difficile de décrire pourquoi j'ai ouvert telle ou telle position, je ne le sais pas moi même. "Comme ça", il "fallait" en ouvrir, il "fallait" que je me prenne une claque.

J'ai commis toutes les erreurs en trading ce matin, j'ai même bien forcé le trait :

1) Non lecture de mes commandements de trading qui sont restés à la maison (acte manqué)

2) Trading sans graphique, j'étais devant mon pc mais je n'ai pas pris la peine de lancer Prorealtime, à quoi bon je savais que j'allais perdre 🙂

3) Trading sans avoir la moindre idée des Points Pivots, Résistances et Supports du jour, j'avais vaguement mémorisé les points pivots hebdomadaires

Bref rien de bien sérieux mais surtout je n'avais pas envie de trader ce matin, je me sent fatigué et j'ai un très petit moral. C'est le point 3 de mes commandements, ne pas trader si on est fatigué, petit moral etc que je n'ai pas respecté (d'où l'acte manqué "d'oublier" mon petit cahier contenant les maximes à lire avant de trader).

J'ai donc, si je prends un peu de recul, et tout l'intérêt du blog est là, j'ai tout fait pour perdre de l'argent, une forme de conduite "suicidaire", si j'avais voulu perdre de l'argent, je n'aurai pas fait mieux 🙂

Le trading et l'état émotionnel ?

Je pense que notre état émotionnel a une incidence sur notre trading et quand "on en a marre de tout" comme moi en ce moment et bien on fait un trading de cette qualité, un trading de m..de.

Le seul point positif, celui qui me fait du bien, c'est que je vois que je respecte mon money management même quand tout va mal et que j'arrive à contrôler mes pertes donc que je ne pousse pas la logique suicidaire jusqu'au bout.. Il y a quelques années, c'était le type de journée où je pouvais finir à -10.000€, en étant dans un état émotionnel déplorable (cries, pleures...) et parfois bien pire juste en m'obstinant, en voulant me refaire...

Le trading et le transfert

En écrivant ces lignes, je me demande si je n'ai pas fait un transfert sur mon trading, un déplacement. En effet, pourquoi j'ai recherché volontairement à me prendre une claque, qu'elle est l'objectif in fine ?

Je crois au final que c'est pour avoir l'occasion de pleurer. Si je me prends une grosse claque en trading, je peux me mettre à pleurer, à hurler, à crier, bref à évacuer de la tension... ce serait "normal". Hors c'est ce que je n'arrive pas à faire depuis 3 mois, je n'arrive pas à verbaliser ma souffrance, à pleurer, à évacuer. Je fais tout pour "oublier", nier, refouler ce "problème" mais en écrivant ces lignes les larmes commencent à couler donc c'est que mon auto analyse n'est pas si mauvaise que cela.

C'est ce que l'on appelle couramment un déplacement, un transfert en psychanalyse, un processus de défense du Moi. Cela peut expliquer le comportement absurde que je viens d'avoir en trading, refoulant ma souffrance, je l'ai déplacé sur le trading. En me plantant volontairement en trading, je me donne l'occasion de pleurer, mon refoulement s'exprime par un autre biais indirectement, une partie de cette tension peut sortir avec "l'excuse" de la perte... Et c'est la possibilité de la perte d'un proche touché par le cancer qui m'affecte. La perte en bourse me permet d'exprimer ainsi la crainte d'une autre perte beaucoup plus importante... C'est le principe même du déplacement, je pleurerai sur la perte de l'argent car je suis incapable d'envisager la perte de mon ami, moyen habile du psyché humain qui  crée un mouvement de l'affect, d'une représentation à une autre.

Je viens de réalise que cela fait trois mois que je fuis, mon hyper activité pour développer ma société, la recherche des locaux etc sont aussi une façon de n'avoir pas à penser à cela, à ne pas le regarder en face. Mais maintenant que je suis installé dans les locaux, que tout est fait, ça remonte à la surface, je n'ai plus de "palliatif" pour ne pas y penser. Le retour du refoulé dans mon trading...

Bon, j'étais parti pour écrire 5 lignes sur mon trading du jour, et chemin faisant... en essayant de comprendre pourquoi j'ai fait n'importe quoi... je vous laisse le cheminement de ma pensée. Cela vous servira peut-être si vous ne connaissiez pas le principe du transfert, du déplacement en psychanalyse.

Les petits trades (petites pertes) :

trading du jour 1024x194

Le Trading et le Transfert émotionnel
1 1 vote
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

15 Commentaires pour Le Trading et le Transfert émotionnel

  1. DéBé dit :

    Pour détendre ... finalement, tu avais dis que tu allais faire 100 eur aujourd'hui ... tu n'as fait que te tromper de sens. A+

  2. ladefense92800 dit :

    Bon t inquiete on est la ..............

    Moi aussi aujjourd hui ça va pas , la preuve je viens juste de me lever .....

    Et moi aussi , le blog est devenu un moyen ou je peux evacuer , m exprimer , me defouler , provoquer ..........

    Sauf que moi j ai pas creer et installer ma boite durant les deux dernières semaines ........................

    Si ça peut te rassurer il y a pire que toi ................

  3. Guillaume dit :

    Très belle analyse, qui fera sûrement écho aux souvenirs de nombreux traders.

    On voit ici toute l'importance du money management : il est très facile dans ces moments-là de dériver et de générer des pertes exponentielles. Bravo, tu n'as pas craqué.

    Courage dans ta vie personnelle, on ressent vraiment toute ta douleur dans ce post. 🙁

  4. MONIER JEAN-PAUL dit :

    SALUT BENOIST
    Je vois que la reprise est difficile pas tant au point de vue perte d'argent
    Je pense que ce qui te touche le plus c'est le risque de plus en plus probable malheureusement de perdre ton meilleur POTE dis toi bien qu'il faut te faire a cette idee aussi penible soit elle
    J'ai passe 42 ans de ma vie avec des cancereux et malheureusement je continue je peux te dire une chose on ne s'y habitue jamais car ils ont toujours la reflexion qui t'empeche de l'oublier
    Par exemple le soir en se couchant apres une journee pas toujours agreable C'ETAIT PAS TERIBLE MAIS CELLE LA PERSONNE NE ME LA PRENDRA POUR DEMAIN ON VERRA
    A cela on ne s'y fait jamais et en plus tu penses
    Si j'etais a sa place qu'est ce que je ferais et bien depuis le temps je n'ai pas encore trouve la reponse
    Prepare toi a passer quelques mauvais moments et puis petit a petit tu t'apercois que la vie reprend le dessus et cela te permettra d'apprecier encore davantage la chance que tu as
    C'est de cette maniere que je concois la vie et a mon age je considere que je fais du RAB
    Pour combien de temps qui peut le savoir
    En tout cas ne perd pas courage et prend de la vie tout ce quelle veut bien te donner

  5. louloute dit :

    Bonsoir Benoist.

    J'ai ma mère morte d'un cancer et mon 1er mari parti soudainement dans son sommeil.
    Au début cela faisait un choc et il y avait plein de choses à régler, c'était le stress total....
    Il est normal d'être triste, d'avoir des regrets, de ne pas avoir mieux vécu avec eux....

    Cela prend du temps de faire le deuil mais les gens qui sont partis ne disparaissent pas, ils continuent à exister sous d'autres formes: dans ce qu'ils ont créés, dans les pensées de leurs proches. Leurs empreintes restent.

    La mort des autres nous renvoient aussi à notre mort et à notre vie. Comment veut on vivre et qu'est ce qu'on veut laisser de notre passage?
    La réponse est de vivre pleinement notre vie, de ne pas se bouffer la tête pour des petites choses (comme ta perte de 100euros, tu vas les rattraper), de profiter des gens que tu aimes...

    Du courage et de la patience

  6. Djobydjoba dit :

    Bel article, merci. Nous sommes tous à fuir plus ou moins quelque chose.

  7. falex dit :

    Bonsoir, en ce début d'année j'ai perdu un frère en 6 semaine d'un cancer du foie/prostate. Aucun signe avant coureur, il est partie aussi vite que sa maladie a été découverte. Mais ce que je retiens de ces 6 semaines c'est des choses toutes simple comme : "J'avais prévu de fair mon voyage de noce en 2014, je verrais quand je vais pouvoir le faire" ou encore "J'y crois, je me bat contre mon "dragon"" ou pour finir "la vie est belle il faut la croquer en permanence". Alors oui c'est dur, oui tu te dis : mais merde pourquoi lui, pourquoi si jeuen (à peine 30 ans) ... mais c'est le destin. Maintenant faut voir la vie tel quel avec un début et une fin et ce qui est génial c'est que personne ne connait ses deux dates !
    Carpe Diem, voilà ce qu'il faudrait que l'on soit tous, en permanence.
    Merci pour ces leçon de bourso/psycho/analsye, c'est que j'aime chez toi : ton côté humain plein de sagesse.

  8. Jeff dit :

    Le succès passe par la rigueur et la discipline dans toutes les activités y compris dans la vie pro.

    Dans le trading , la technique n'existe pas, le succès est le MM appliqué de manière robotique

    Benoist a fait le tour de ces questions et a énormément de pratique dans la spéculation, il a parfaitement raison dans ces analyses, car il a appris de ses erreurs.

    Je pense que sa force est d 'avoir perdu que 98 euros et c'est la force des meilleurs traders.

    Le sport permet de se rééquilibrer dans ces moments la.

    Pour ma par ce sont des belles paroles que je n 'arrive pas a appliquer , même après 12 années de pratique.

    Jeff

  9. Benoist Rousseau dit :

    Merci pour vos retours, oui ce n'est pas évident à gérer, on trouve cela injuste, on se sent impuissant etc C'est aussi pour cela que je trade rarement depuis décembre 2012, cela ne sert à rien de perdre de l'argent parce que l'on est mal. On peut se faire une année de PV en 3 semaines en bourse 200 300 points et c'est fini, on a les gains annuels.

    J'essayerai d'être plus présent sur le blog la semaine prochaine, la vie continue. Bon week-end à tous

  10. pariste dit :

    Salut Benoist
    Très beau mail. La maladie et la mort nous rendent plus humbles et nous font apprécier des moments plus simples.
    Je me demande si dans la vie aussi on peut se construire une liste de "fondamentaux" comme celle que tu t'es faite en trading.
    Bon courage pour ta société,et garde le cap !
    En espérant te relire régulièrement
    Pariste

  11. phili711 dit :

    Je ne sais quoi ajouter sinon ce message
    Bonne journée à tous à Benoist en particulier
    Phili711

  12. kalish dit :

    Le soucis de la mort, (enfin le...) c'est qu'on ne peut rien y faire, rien contrôler, que dire à part courage, bonne chance, etc... Je crois que le trader n'est pas forcément un vieux requin, mais aussi beaucoup quelqu'un qui tente sa chance car il sait que rien n'a de valeur, ou plutot qu'on ne peut s'attacher à rien. Faire des transactions dématérialisées à outrance est un exercice purement intellectuel, on ne souffre pas de la réalité. La vie ne vaut rien mais...rien ne vaut la vie parait il (désolé pour le poncif). J'espère que tu gèreras ça de manière raisonnable, c'est probablement une bonne façon de s'en sortir, sans excès.

  13. starmike dit :

    Hello,

    Intéressant ton témoignage. On est des hommes pas des machines!

  14. kalish dit :

    ou des machines émotives, ce qui revient au même finalement.

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]