ProRealTime
Pour partager sur la nature, les loisirs de plein air, les jardins de l'agrément au potager, du jardin Zen au jardin alimentaire, conseils, photos et autres

#5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par Tiny Greg » 02 Mai 2018 17:52

La Nétiguette Tiny Grégoirienne :
A travers ce programme de formation, je vais chercher à vous transmettre mon savoir et savoir-faire en termes d’agronomie. Ce sera pour certains d’entre vous du grand n’importe quoi, c’est pourquoi cette nétiquette vise ces derniers.
Règle n°1 : On observe la nétiquette d’Andlil.
Règle n°2 : Les échanges se font poliment même si vous n’êtes pas d’accord.
Règle n°3 : Pas de réflexions stériles sans fondements. Les « ça ne marche pas » ne sont pas les bienvenues. J’en suis la preuve, ça marche mais pas à n’importe quelle condition ; et si ça ne marche pas, alors on cherche à savoir pourquoi.
Règle n°4: Les "Je pose trop de questions" sont interdits.



Vaste sujet. Je vous présente d’avance mes excuses. Ce n’est point chose aisée que de traiter ce sujet à l’écrit pour des novices. Donc tout sera un peu en vrac…

La remise en vie d’un sol ne consiste pas uniquement à recréer de l’activité biologique mais également à remonter le taux de matière organique stable. Quand on fait du légume par exemple, ça rapporte beaucoup par unité de surface, pas comme de la céréale. Si on produit 10 tonnes de grain à 150€/tonne, ça ne fait que 1.500€ de chiffre. Pour du légume, 40 tonnes à 1€ ça fait 40.000€. Vous comprenez donc que l’on peut utiliser des moyens forts couteux et forts efficaces pour reconstruire un sol quand le chiffre d’affaire par unité de surface est important.

Il y a bien des manières de remettre en vie un sol. Tout dépend de l’argent que l’on a à y mettre, du temps, ou de la disposition en intrants. On peut utiliser de la paille par exemple, du BRF (bois raméal fragmenté), du compost (même si ce n’est pas efficace, du moins je ne le recommande pas), des couverts végétaux etc.

La manière la moins couteuse mais aussi la plus longue (celle que l’on utilise en céréales), c’est la remise en vie par des couverts végétaux. Mais pour du légume c’est trop long est pas franchement adapté.

Quand on remet en vie un sol avec des moyens financiers conséquents, on en profite pour remonter le taux de matière organique stable du sol. On utilisera principalement du BRF.
(Ne me pompez pas l’air avec les recettes bidon du genre : il faut broyer des branches de moins de 7 cm de diamètre et l’épandre dans les 24h et mettre moins de 20% de résineux. Certes c’est mieux mais personne n’a dit que de mettre des branches de plus de 7 cm (voire même broyer des souches ou des troncs) ou de mettre 100% de résineux c’est mauvais. )

Prenons la calculatrice. Un sol pèse environ 4.000T / hectares. 1% de matière organique stable c’est donc 40T. Selon le coefficient K1 du bois (0,5) il faut donc mettre 80T de matière sèche de bois/hectares. Grosso modo, 80T ça fait environ 4-5cm d’épaisseur à épandre.
Donc pour augmenter d’un point le taux de matière organique stable d’un sol, il faut mettre environ 4 à 5 cm de BRF. Sur un sol mort à 1% de MO, dont la terre a été travaillée, retravaillée tous les ans, il faut donc ajouter entre 15 et 20cm de BRF pour arriver à 5% de MO stable.

Si vous ne disposez pas de BRF, vous pouvez utiliser de la paille. Le souci c’est que l’on ne pourra pas remonter le taux de matière organique stable rapidement qu’avec de la paille. Avec un coefficient K1 de 0,15 il faudrait plus de 310 tonnes de paille pour le remonter de seulement un point le taux de matière organique stable (environ 60cm d’épaisseur à épandre sur le sol).
Alors pourquoi ne pas mettre d’énormes quantités de paille chaque années ?
1. C’est trop de matière à digérer pour le sol
2. Comment pouvez-vous repiquer vos légumes dans autant de paille ?
3. Ça fait beaucoup de manutention et ça revient cher.
4. Point le plus important :!: Un sol mange 10T de Carbone / hectare et par an (environ 25T de paille / hectares / an donc 5cm). Si vous lui donnez beaucoup plus, vous allez avoir des surprises. La paille qui est une matière peu ligneuse comparée au bois, va minéraliser plus rapidement que du bois, donc vous allez vous retrouver avec des quantités folles d’azote disponible qui vont vous faire crever vos plantes et le reste partira à la nappe phréatique.

Une règle à savoir : Plus le carbone est ligneux, plus il va générer de faim d’azote au début et plus il va minéraliser doucement. (Paille = peu de lignine. Bois = beaucoup de lignine) Donc pour remonter le taux de matière organique stable d’un sol rapidement, c’est du BRF et rien d’autre (à moins que vous me fassiez découvrir autre chose !)

Attention, une faim d’azote va apparaître (parce que C/N élevé). Les réserves d’azote du sol sont infimes comparées à la quantité de carbone que vous aurez apporté à votre sol. Pour décomposer tout ce bois, le sol va donc être épuisé en azote (faim d’azote) et les bactéries vont donc s’activer pour capter l’azote atmosphérique et donc décomposer le bois. Plus d’azote dans le sol donc les plantes vont crever. Pour minimiser la faim d’azote, il faudra faire de gros apports azotés comme du compost, de l’azote liquide, de l’urine, fumier, herbe de tonte etc.
Pour éviter ou du moins calmer le plus rapidement possible la faim d’azote, mettez dans votre BRF du fumier. La règle à suivre : ¼ Fumier ¾ BRF. (Donc si je mets 15cm de BRF, j'y ajoute 5cm de fumier)

A retenir.
Pour remettre en vie un sol sans se prendre la tête :
1. Je travaille mon sol profond.
2. J’épands entre 5 et 20cm de BRF (selon votre porte-monnaie)
3. Je mélange sol et BRF pour que le sol digère plus rapidement le BRF. Avec une motobineuse c’est le mieux que l’on puisse faire pour un potager. On mélange sur 10cm de profondeur.
4. Je vais avoir une faim d’azote parce que j’ai mis beaucoup de carbone donc je peux initialement mélanger le BRF et le sol avec du fumier ( ¼ fumier ¾ BRF). S’il y a une faim d’azote (plus d’azote dans le sol donc les plantes vont crever, je prépare de l’azote à épandre (compost, azote liquide, urine, fumier, herbe de tonte etc.)

Si vous n’avez pas de BRF à disposition mais que vous avez de la paille. Ce sera plus long pour remonter le taux de matière organique stable de votre sol mais vous pourrez néanmoins le remettre rapidement en vie. Pour cela :
1. Je travaille mon sol profond.
2. Je mets 2,5Kg de paille broyée/ m²
3. Je mélange le sol avec la paille broyée sur 15/20 cm.
4. Je remets une couche de paille sur mon sol pour le couvrir (2,5Kg /m²)
5. Faim d’azote également…

Il y a beaucoup de processus différents pour remettre en vie votre sol rapidement, mais privilégiez quand même le BRF.

Bien-sûr je me tiens à votre disposition pour répondre à vos questions.

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par cuitaslesbananas » 02 Mai 2018 23:08

eh bien cher ami ca a été une des questions principales de ma journée
je vis en campagne je ne vois qu'a 99% des champs de conventionnel
colza et maís principalement (sud de Rennes)
(on a pas mal de petites exploitations de vaches laitières aussi, pas trop de porc dans cette partie de la Bretagne du moins je les voient pas ils ne sortent pas s'il y'en a
...)
bref je me suis fait la reflexion
admettons je récupère une exploitation
terrains épuisés par des années de conventionnel
fermentation sans vie...

comment faire ?

et voila ti' pas que tu ouvres cette file !
tu lis dans mes pensées !
:merci:

alors merci c'est tres clair je n'ai que quelques questions qui me viennent

-pas d'ortie (purin) pour palier le '' faim d'azote ''
le compost n'a vraiment aucun interet ?
autres non listées?

-reste t'il des polluants dans le sol ( reste d'engrais chimiques et pesticides ?) j'ai vu que les néonicotinoïdes s'accumulaient pour certains avec demi vie d'une ou plusieurs années

-est ce qu'il y a des différences entre un potager de particulier qui a été peu engraissé ou traité mais trop labouré/bêché (techniques dites '' classiques'' pour un potager qui tuent la vie de surface)
lesquelles ?

:merci: beaucoup
longue vie à toi et a tes légumes :bravo: :lol2:

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par sobear » 03 Mai 2018 07:49

Et encore un article très intéressant :merci:

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par beni » 03 Mai 2018 08:17

merci !
- un fois que t'as mélangé ton sol tu fait quoi ? est-ce qu'il est cultivable ? on le laisse reposer quelques années ?
- le couvert végétal va pousser tout seul ? ou il faut le semer ? Et quand à l' activité biologique il faut l'aider ( ajout de bactéries, vers de terre...) ou elle revient toute seule ?

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par Tiny Greg » 03 Mai 2018 11:44

:merci: Chad
:merci: Sobear
:merci: Beni


cuitaslesbananas a écrit:admettons je récupère une exploitation
terrains épuisés par des années de conventionnel
fermentation sans vie...

comment faire ?

Que tu récupères une terre de conventionnel ou de bio c'est pareil. Dans les deux cas si le sol a été travaillé ça restera toujours de la daube.

cuitaslesbananas a écrit:reste t'il des polluants dans le sol ( reste d'engrais chimiques et pesticides ?) j'ai vu que les néonicotinoïdes s'accumulaient pour certains avec demi vie d'une ou plusieurs années

Franchement je ne suis pas du tout expert en matière de produit phyto.
Pour moi la question des résidus de produits c'est un problème d'agriculteur bio intégriste. Tu fais ce qu'il faut pour "dépolluer" le sol. Tu remets en vie ton sol. Tu fais tout pour le rendre meilleur. Et là, ce sera honorable!
Une terre de paysan bio ne vaut pas beaucoup mieux. Pas de vie dans le sol (hors prairie permanente) et pollution fort probable à des produits naturels (cuivre, soufre... ), trop d'oligoéléments...J'ai déjà entendu parlé de vignes stérilisées par des bios :hein:

cuitaslesbananas a écrit:pas d'ortie (purin) pour palier le '' faim d'azote ''
le compost n'a vraiment aucun interet ?
autres non listées?

Jamais entendu parlé de l'ortie pour ce cas précis. Faut essayer.
Le compost peut tout à fait être intéressant dans le cas d'une faim d'azote! L'azote peut se rendre rapidement utile (Chaud + Eau = minéralisation rapide)
Les autres azotes non listées: lisier, jus de fumière, farine de sang séchée, fiente de poule, fiente de gouano etc. Tout ce qui est fort azoté fonctionnera.

cuitaslesbananas a écrit:est ce qu'il y a des différences entre un potager de particulier qui a été peu engraissé ou traité mais trop labouré/bêché (techniques dites '' classiques'' pour un potager qui tuent la vie de surface)
lesquelles ?

Enormément de paramètres à prendre en compte.
Le sol d'un potager est en général travaillé superficiellement (10cm). On peut imaginer qu'il y aura un peu moins de vers de terre de tués. Mais au final il y aura très peu de nourriture pour eux, donc pas grande chance d'en voir beaucoup.
Si vous utilisez une motobineuse ou motoculteur, ça mouline tellement que ce sera pareil qu'une charrue, herse rotative, fraise, vibro, canadien ...
Niveau bactérie et champignon, ça reviendra vite parce que vous leurs mettez de la nourriture. Très peu de bactéries et champignons sur potager classique ou sur grande culture en travail du sol.
Ceci dit, rendons à César ce qui est à César. S'il y a eut des épandages de compost, fumier etc bref de la matière organique, (malgré le travail du sol) le sol sera un chouïa mieux que si vous n'avez mis que de l'engrais de synthèse.

beni a écrit:merci !
- un fois que t'as mélangé ton sol tu fait quoi ? est-ce qu'il est cultivable ? on le laisse reposer quelques années ?

Une fois mélangé, tu peux cultiver directement. Mais attention, si faim d'azote, il faut prévoir un outil de secours (fumier, lisier, compost...)

Laisser reposer? Si tu laisses reposer, spontanément il va y avoir des herbes qui vont pousser. Elles disparaîtront en grande partie lors de la faim d'azote. Mais le principal problème si l'on n'implante pas de culture sur le brf épandu, le sol va partir en anaérobie même si vous avez du vers de terre en abondance.

Solution: Soit vous balancez du légume, soit vous implantez un couvert de légumineuses. Au moins, lors de la faim d'azote la légumineuse va aller capter de l'azote dans l’atmosphère et puis basta.

Attention, ne comptez pas mettre des petites graines au début. Avec une telle couche de brf, ne pensez pas qu'une carotte ou un mesclun puisse réussir.

beni a écrit:merci !
Et quand à l' activité biologique il faut l'aider ( ajout de bactéries, vers de terre...) ou elle revient toute seule ?

Bactérie champignon, on s'en moque, ça va très vite revenir. Nous ce que l'on veut c'est du vers de terre pour nous faire de la porosité biologique rapidement.
Une population de vers de terre se reconstitue vraiment au bout de trois ans.
Tu peux très bien faire un épandage de vers de terre. Mais dans ce cas, il faut veiller à ce qu'il y ait de la nourriture correcte pour eux. N'oublie pas que s'il n'y a pas de nourriture pour un vers de terre, il ne va pas se reproduire. Donc si tu ajoutes du vers de terre à ton sol, veille à ce que le garde-manger suive... Si tu veux mettre du vers de terre, c'est l'anécique qu'il faut réimplanter, pas le petit vers à la c** (bien-sûr, si tu as du petit, tu le mets :P )


Je me rend compte que j'ai oublié certaines choses à dire et vos questions me les rappellent.

:merci: A tous pour votre intérêt :!: Ca fait plaisir de voir que toutes les heures que je passe à rédiger, intéressent du monde :mercichinois: :mercichinois: :mercichinois:

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par cuitaslesbananas » 03 Mai 2018 12:35

non seulement c'est passionnant mais en plus ca va me nourrir et m'eviter de perdre du temps a expérimenté

faut savoir qu'andlil est tres bien référencé il y a de grandes chances pour que des lecteurs n'appartenant pas au forum tombent sur tes files via google

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par Tiny Greg » 03 Mai 2018 12:36

:merci: Tu combles ma journée :!: :!: :!: :D :D :D

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par beni » 03 Mai 2018 14:14

merci, cela donne presque envie de reprendre une exploitation pour faire les choses bien :mrgreen:
tu parlais de gain d'argent, donc gain de temps je suppose ?

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par Tiny Greg » 03 Mai 2018 14:30

"Ah que oui bébé" Bien-sûr beni que ça donne envie!!!

beni a écrit:tu parlais de gain d'argent, donc gain de temps je suppose ?


L'année passée mont potager devait faire dans les 100-150m² (sur sol vivant bien-sûr :P 8-) :lol: )
1. J'ai paillé en début de saison
2. Je plante
3. Je regarde pousser
4. Je regarde encore pousser
5. Je suis revenu au 3. puis au 4.
6. Je vois en moyenne une mauvaise herbe au m²
7. Je me dit "je n'ai rien à faire, je vais retirer les mauvaises herbes" (dit le bonhomme hyper motivé)
8. Finalement je n'ai pas envie de désherber :musique:
9. Je récolte.
10. Je vois des chenilles dans mes choux :hein:
11. Je n'ai pas envie de traiter
12. Je n'ai toujours pas envie de traiter
13. Je me décide à traiter les chenilles, mais en arrivant sur place, les guêpes les avait mangées... :lol:
14. Je plante
15. Je m'ennuie
16. Je me dis que je suis un glandeur :mrgreen:
17. Je regarde pousser et je me dis que je ne suis pas un glandeur mais un gros glandeur :mrgreen: :mrgreen:
18. Je décide de prendre ma plume pour taper sur le clavier et pondre des articles Andill :lol:

Est-ce que je répond à ta question: gain de temps ??? :mrgreen:

Re: #5 Tiny Greg Agronomie: La remise en vie d’un sol mort

par tontondubled » 03 Mai 2018 14:33

bonjour,

pour le brf on preconise quoi comme espece ?

Articles en relation
#2 Tiny Greg Agronomie: Sol mort / Sol vivant
Fichier(s) joint(s) par takapoto » 30 Mar 2018 19:30 (111 Réponses)
#4 Tiny Greg Agronomie: Le compost
par Tiny Greg » 18 Avr 2018 10:54 (14 Réponses)
#0 Tiny Greg Agronomie: Programme
par Tiny Greg » 21 Mar 2018 21:15 (15 Réponses)
#8 Tiny Greg Agronomie: Mes Outils
Fichier(s) joint(s) par noko » 12 Oct 2018 14:03 (28 Réponses)
#3 Tiny Greg Agronomie: La nutrition d’un sol
Fichier(s) joint(s) par Tiny Greg » 12 Avr 2018 11:40 (26 Réponses)
#7 Tiny Greg Agronomie: Arboriculture
par noko » 09 Aoû 2018 15:07 (9 Réponses)
#8 Tiny Greg Agronomie: Désherbage
Fichier(s) joint(s) par Tiny Greg » 24 Sep 2018 10:40 (35 Réponses)
#6 Tiny Greg Agronomie: La maladie et le parasitisme
par Tiny Greg » 09 Aoû 2018 14:45 (2 Réponses)
#1 Tiny Greg Agronomie: L'histoire pour mieux comprendre
Fichier(s) joint(s) par Tiny Greg » 22 Mar 2018 14:08 (3 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé