ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 11 Fév 2018 13:26

Oui tout à fait jhana, merci pour ton post.
Je me suis mal exprimé sur la création monétaire.
Les banknotes c'est les billets en circulation. Cela augmente régulièrement depuis le début, c'est aussi de la création monétaire non ? La fameuse "planche à billet".

Cependant quelque chose m'échappe dans ce que tu expliques.
Concernant la création monétaire à l'actif, oui tout à fait, ligne 5 correspond au LTRO, prêt long terme., ligne 7 aux achats de titres (QE)
Spoiler:
elle achète des obligations en mettant une créance à son actif par création de monnaie et crédite le compte des banques intermédiaires dans le passif de son bilan.


Je vois l'analogie avec le bilan d'une banque "classique" avec le multiple de bancaire prêt/dépots etc, mais la BCE n'est ce pas un peu différent ?
Je veux dire, le passif ligne 2, ne correspond pas du tout aux montants de la ligne 5 et 7 de l'actif..
Tu veux dire donc que c'est tout à fait normal, de voir les dépots bancaire augmenter avec l'achat de titre ? Que c'est comme cela que ca fonctionne ?

Ce que je souhaite surtout pointer du doigt, c'est le faite, que les banques semblent redéposer presque l'intégralité de ce que la BCE leur donne en liquidité en échange de titres (QE)
Et que les dépots (ou prêts ? ils ne percoivent pas de taux d'intérêts ?) des administrations me semblent anormalement élevés et viennent combler un trou grandissant entre achats de titres + prêt long terme et dépots bancaires + banknotes.
Il n'y avait pas d'écarts avant entre les banknotes + dépots bancaire et LTRO + QE ou plutot si, il était positif. Les banknotes + dépots (passif 1 et 2) étaient plus élevés que actif (5+6+7). Là c'est le contraire, et l'écart se creuse, il est comblé par les dépots d'admnistrations de la zone euro et non résidentes maintenant..

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par jhana » 12 Fév 2018 05:11

Stan,
Je me suis permis de réagir parce que ton questionnement venait en partie d'une lecture erronée du bilan: incompréhension de la création monétaire et sa place dans le bilan ainsi que confusion entre dépôt et prêts.
A mon avis, tu devrais te pencher sur le détail des différents postes pour avoir une réponse possible. A qui la BCE a acheté des obligations et qui a déposé des fonds à la BCE. Tenir compte aussi du fait que les banques sont tenues de déposer des réserves obligatoires auprès de la BCE.
Bon amusement :)

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 12 Fév 2018 08:26

Oui je suis au courant de tout ça.
A qui la BCE a acheté des obligations et qui a déposé des fonds à la BCE.

A part à éplucher les comptes de chaques banques je ne crois pas que cela soit possible, et ca ne m'apporterait pas grand chose.
Je suis conscient du fonctionnement, du concept de la création monétaire fiduciaire et bancaire mais pas mal de choses m'échapent avec la BCE faute de trouver des explications appuyés.

Les administraitons résidentes et non résidentes qui déposent 550Mds, je ne pense pas que c'est par "hasard", mais c'est bel et bien pour cloturer à l'équilibre le bilan. D'où la confusion facile avec le prêt.. On ne peut pas non plus m'enlever l'idée que c'est "anormal" étant donné qu'à chaque fois qu'on atteingnait des montants >300Mds c'était uniquement pendant de grosses secousses financières.

Je ne trouve nul part d'explication pour éclaircir sur les dépots bancaires et les achats de titres, sauf sur un site qui dit a peu près la même chose que moi lol.
A chaque fois on a des explications approximatives insuffisante à mon sens et ne reposant sur rien :S

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 13 Fév 2018 20:17

Spoiler:

On peut voir que la BCE a acheté des titres en relation avec le QE pour 9Mds ligne 7.1. (elle a pour objectif d'en acheter 30Mds/mois jusqu'en septembre 2018 pour l'instant)


Spoiler:

On remarque une hausse des dépôts des établissements de crédits, 2,3Mds ligne 2. (3.7Mds en facilité de dépôts, pour rappel à taux négatif...)
Une hausse des dépôts des administrations publique de 10,8Mds ligne 5.
Remarquez la relation toujours intéressante que j'expliquais plus haut dans la file :
ligne 7 Actif = 9 648 (QE), à l'observation financé par ?
Dépots bancaire ligne 2 + dépots institution publiques ligne 5 = 9851..
Tout ceci n'est qu'une supposition face à des constations de bilan faite par un pur amateur que je suis, ca se trouve j'ai tout faux. Mais force est de constater cela pour l'instant.


Rien de bien intéressant la semaine dernière en somme ^^.

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 13 Fév 2018 20:31

J'ai réussi, en fouillant pas mal sur le site à la recherche d'informations, à trouver des graphiques des lignes du bilan. Il faut dire que le site de la BCE est superbe et remplis de choses intéressantes pour celui qui s'y intéresse :mrgreen: !

Ci-joint les graphiques très instructif je trouve !

Spoiler:

Ce graphique représente la ligne 5 de l'actif, qui sont en gros les LTRO depuis 2008 (prêt à long terme)


Spoiler:

Ligne 7 de l'actif, les achats de titres, je pense que le QE est assez visible.. ^^


Spoiler:

Ligne 1 du passif, les banknotes ! Vive l'euro !


Spoiler:

Ligne 2 du passif, les dépôts des établissements de crédit zone euro..
C'est là où j'aimerais comprendre si c'est un mécanisme de création monétaire avec le QE ou si simplement les banques redéposent une grande partie de ce que la BCE leur donne en cash.. Belle corrélation avec ligne 7 actif.


Ligne 2.1 passif


Ligne 2.2 passif, normalement taux négatif sur ces dépots..


Spoiler:

Ligne 5 passif, les dépôts des administrations publique résidentes de la zone euro..
On voit bien le caractère inhabituel que je parlais..


Spoiler:

Ligne 6 du passif, les dépôts des non résident de la zone euro..
On voit bien le caractère inhabituel que je parlais..


Les graphiques parlent d'eux même je pense !

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 18 Fév 2018 11:57

Spoiler:
jhana a écrit:Stan,
Je me suis permis de réagir parce que ton questionnement venait en partie d'une lecture erronée du bilan: incompréhension de la création monétaire et sa place dans le bilan ainsi que confusion entre dépôt et prêts.
A mon avis, tu devrais te pencher sur le détail des différents postes pour avoir une réponse possible. A qui la BCE a acheté des obligations et qui a déposé des fonds à la BCE. Tenir compte aussi du fait que les banques sont tenues de déposer des réserves obligatoires auprès de la BCE.
Bon amusement :)


Héhé en effet jhana. Merci encore pour tes explications précédentes. J'ai passé une partie du week end à fouiller le site de la BDF et de la BCE, bref à m'amuser :mrgreen: . Après pas mal de recherches, je commence à voir les choses un peu différement. Et notamment à comprendre ce que tu m'expliquais.
Il est évident que j'interprête en partie mal le bilan de la BCE du à mon ignorance.
L'étude principal se porte maintenant sur la ligne 2.1 du passif "current account" ou "compte courant". Très difficile à bien cerner.

Toute fois, même avec de nouveaux éléments, je continue de constater que les banques redeposent pas mal à la bce (mais dans une ampleur bien éloigné que celle que je présentais) et que les dépots des admnistrations sont élevés.

Je posterai l'avancement de ma compréhension et l'expliction de certaines choses dans la semaine, en espérant avoir des avis éclairés :D.

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 19 Fév 2018 12:02

Hello, suite des recherches et à l'avancement dans la compréhension du bilan de la BCE et le fonctionnement du schmilblick bancaire. Je continue de m'intéresser au fonctionnement de la politique monétaire à travers le bilan de la BCE. J'ai dû faire des recherches pour comprendres certains mécanismes à l'oeuvre et pour comprendre à quoi correspondait vraiment certains poste du bilan, comme le passif 2.1, compte courrant.
Oui ca me passionne il faut avoir envie :P et donc j'espère éclaircir certaines questions à travers mon étude du machin :lol2: !
Aussi n'hésitez surtout pas à me dire si je me trompe.
Je continue de me poser pas mal de question.. :D

Passif 2.1 current account/compte courant, représente les comptes courants des banques ouvert à la BCE.
Avec les politiques non conventionnelles et l'arrêt du marché interbancaire, les banques ont accés à des niveaux de liquidités qui dépassent leurs besoins.
Toute la liquidité en excédent se trouve sur ces comptes courants auprès de la banque centrale ou a été renvoyée vers la facilité de dépôt (passif 2.2).
Le taux de facilité de dépôt étant négatif (-0,40%), la BCE traite de la même façon les soldes de comptes courants (les montants dépassant les réserves obligatoires) et la facilité de dépôt.
(la facilité de dépôt représente les dépôts de liquidité des banques pour 24h auprès de la banque centrale)

Différents liens explicatif sur le site de la BCE qui est incroyablement pédagogique :top: :
https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me-more/html/excess_liquidity.fr.html excédent de liquidité
https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me/html/what-is-the-deposit-facility-rate.fr.html facilité de dépôt
https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me/html/minimum_reserve_req.fr.html réserves obligatoires

Le système bancaire étant "noyé" de liquidité, il y a excédent, avec un marché interbancaire toujours éteint, ce cash reste dans les comptes de la BCE et permettrait donc l'équilibre bilancielle pour le QE + LTRO.
Le spread étant a peu prêt comblé par l'emission monétaire de banknotes, et par moment par les dépots d'administration publiques.
Actif 7.1 (QE) 2 425 198 + actif 5 (opérations de refinancement via politique monétaire LTRO etc) 762 215 = 3 187 413
Passif 2 (Dépots des banques) = 2 023 529
Spread au 09/02/18 = 1 163 884
Banknotes = 1 149 541

Je trouve intéressant de le remarquer ou du moins de le supposer.

Achats de titres aux banques (par création monétaire électronique ?) -> hausse actif 7.1
Banque en excédent de liquidité dépose aussitôt une partie du cash dans les comptes de la BCE -> hausse passif 2.1 et/ou 2.2
(="autofinancement" partiel du QE)

Titre arrive à maturité -> baisse actif 7.1 (détruction du titre, pas du cash flow venant des intérêts)
Mais qu'en est t-il du cash échangé aux banques contre les titres?
Est il vraiment détruit de leur compte comme ça ? Je ne pense pas, je n'en sais rien.
Les banques auraient perdu leur titre et le cash...?! Je pige pas bien là ^^

Je souligne cela car, on peut supposer une autre situation où la liquidité accordé aux banques (via
des opérations de refinancement presques illimités (tant qu'ils ont des garanties + voir autres conditions (exemple encours de prêts aux entreprises)) + liquidité en échanges de titres (QE)) aurait quitter en grande partie les comptes de la BCE. C'est là que je me demande comment le QE + LTRO auraient fonctionnés.
Quel poste du passif aurait comblé le trou ? Banknotes ? Dépots admnistrations ? Ou cette situation n'est tout simplement pas envisageable peut être.

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 20 Fév 2018 17:52

Suite des recherches pour comprendre comment fonctionne le bilan de la BCE (et potentiellement des banques centrales en générales ^^), mais surtout les effets et fonctionnement bilancielle de telles politiques monétaires expansionnistes.

Je me suis donc "amusé" à étudier un peu le bilan de la FED. Pour voir si je retrouve les mêmes "tendances". Tout en considérant que ces 2 banques centrales ont des statuts qui peuvent être différents.

J'ai aussi collecté des données pour établir des graphiques perso ;), voici ce que ca donne :

Concernant la BCE (Toutes les données viennent du site officiel de la BCE et sont tirées de son bilan).

Spoiler:

Ce graphique illustre bien le fonctionnement de la politique monétaire. Et donc la relation direct entre les différents refinancement long terme et/ou court terme accordés aux banques + l'achats de titres (voir actif 5 et 7) avec les différents dépôts bancaires + l'émission de billet (voir passif 2 et 1).
A constater la ligne bleu qui passent en dessous de la ligne rouge depuis peu. Il y a un écart, un spread qui est négatif en ce moment (passifs 1 + 2 inférieurs aux actifs 5 +7). C'est l'objet du prochain graphique.


Spoiler:

Le spread en vert à pour échelle l'ordonné de droite. Spread = (passif 1 + 2) - (actif 5 +7) (voir graphique précédents pour les postes).
La droite en rouge est l'addition de deux ligne du passif, qui correspondent pour rappel aux engagements en euros envers d’autres résidents de la zone euro (passif 5) et aux engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro (passif 6). La relation inverse est fort intéressante. On constate que le spread est passé négatif depuis fin 2015.



Concernant la FED. (Toutes les données viennent du site officiel de la FED et sont tirées de son bilan).

Spoiler:

Ceci est une vue d'ensemble de certain poste clé du bilan de la FED.
Rapidement pour simplifier : Securities Held Outright correspond aux titres net détenus (actif)
Treasury Balance est le compte de dépôts du Trésor US (passif).
Deposits of Depository Institutions correspond aux comptes de dépôts bancaires à la FED.(passif)
Liquidity facilities + Support for specific institutions corréspond aux différentes lignes de crédits accordés (en urgence en 2008/2009 !) et aux supports financiers accordés (par ex à AIG etc..).
(Merci de me corriger si je me trompe.)
On constate aisément les turbulences de 2008/2009 et le changement profond du bilan.


Spoiler:

Ce graphique correspond à peu de chose près au graphique 1 de la BCE mais pour la FED.
On voit très bien la relation direct, entre l'émission de billet + comptes dépôts bancaire (passif) et l'achat de titres + ligne de crédits aux banques (actif). Le spread ici est régulièrement négatif.(Voir graphique suivant)
On constate bien à première vue le même fonctionnement relatif à une politique monétaire expantioniste.


Spoiler:

Pour des raisons de "clarté", je n'ai pas mis de double échelle en ordonné, c'est moins beau certe ^^. Ce graphique correspond grosso modo au graphique 2 de la BCE.
Le spread en rouge = (Currency + Deposits) - (Securities + Liquidity facilities + Support), (postes passif - postes actif).
Malheureusement je n'ai pas trouvé de données historiques sur les dépôts des "other" (passif) à ajouter au poste "Treasury Balance". Cela aurait permis d'apprécier encore d'avantage la corrélation inverse au niveau des montants.


On constate donc aisément le fonctionnement similaire du QE (+ certains prêts de refinancements) entre les deux banques centrales. (Je ne parles pas dans les "détails" mais "à 1ère vue" ..)

D'autres postes explicatif (mais simplifié...) à venir concernant la relation dépôts bancaires et QE/LTRO.
Merci de bien cerner le caractère purement amateur de mes postes précédents, présents et futurs.
Bien sur, n'hésitez pas à poster des questions/réagir ou mettre en doutes tout ce que je dis ! C'est le but de la file :) !

sources :
bce http://sdw.ecb.europa.eu/browse.do?node=9691294
fed https://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/bst_recenttrends.htm

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 20 Fév 2018 17:58

@ un modérateur(trice)/admin, il serait pertinent de renommer le titre de la file si possible sinon tant pis :) ?
-> BCE, états financier et politique monétaire
(ou un truc du genre si trop long :D)
Merci de supprimer ce post ensuite dans tout les cas :)

Re: BCE, état financier préoccupant ?

par Stan » 22 Fév 2018 13:06

Hello. On continue l'exercice :mrgreen:

L'actif

Spoiler:
Rien de particulier à l'actif.

On constate que la BCE poursuite son QE, et a acheté en net pour 8mds de titres (Actif 7.1), graphique ci dessous.

Spoiler:


Dans les commentaires relatif au bilan hebdomadaire, on peut voir le détails des opérations hebdomadaire.
https://www.ecb.europa.eu/press/p r/wfs/2018/html/ecb.fs180220.en.html Commentaires (attention à bien enlever l'espace dans le lien, c'est pour éviter un bug avec "p r").

Explications rapides de certains postes de l'actif 5 :

5.1 MRO, main refinancing operations, opérations principales de refinancement) -> Opération de refinancement pour fournir des liquidités au système bancaire à échéance d'une semaine (taux actuel 0%)

5.2 LTRO Longer-term refinancing operations, opérations de refinancement à long terme -> Opération de refinancement à plus long terme, horizon mois. (non je me répète pas du tout :mrgreen: )

Il y a aussi les TLTRO, qui sont à bien plus longue échéance 3ans+. Les banques pouvant rembourser avant échéance..
Les taux peuvent varier suivant plusieurs componsantes (voir lien).

5.5 Marginal lending facility, facilité de prêt marginal (taux actuel 0,25%), un crédit overnight (de 24h), souvent contre des actifs en collatéral.

https://www.ecb.europa.eu/mopo/implement/omo/html/index.en.html Open market operation
https://www.ecb.europa.eu/mopo/implement/omo/tltro/html/index.en.html TLTRO
https://www.ecb.europa.eu/home/glossary/html/glosss.en.html#443 glossaire "stanging facility" voir aussi à "M", "margin call", pour l'actif 5.6.

Petite série de graphique de ces postes de l'actif 5. (quoi moi j'aime les graphiques ? :joker: )

Spoiler:

(Echelle de droite pour l'actif 5.5)


Spoiler:


On constate bien les turbulences et les pics d'intensités, de 2000/2001, 2008/2009/2010/2011/2012 (A noter l'intensité des besoins en liquidité fin 2011 début 2012 pendant la "crise de la zone euro") à travers l'accord de différentes lignes de liquidités par la BCE au système bancaire.


Le passif

Spoiler:


Les billets en circulation passif 1 ont diminués, je ne comprends pas encore bien correctement le fonctionnement de ce poste. Donc je me passe de commentaire ^^ :joker:

https://www.ecb.europa.eu/euro/banknotes/circulation/html/index.fr.html Banknotes

On constate une variation négative de 36,77Mds sur les comptes de dépôts bancaires (passif 2.1) et une variation positive de 35,55Mds sur les comptes de dépôts des administrations publiques (passif 5.1).
Il peut y avoir des corrélations direct entre ces 2 comptes. Le passif 2.1 peut fonctionner en système de "vase clot".
Si une banque A règle un montant à une banque B, la variation ne se verra pas forcément dans le passif 2.1 car l'argent n'aura pas quitter les comptes de la BCE. (voir lien vers site bce sur poste précédent, excédent de liquidité)

Il peut y avoir le même type de relation de vase clot entre le passif 2.1 et le passif 5.1.

En effet par exemple pour le transfert de paiement de taxe/impots gouvernementaux. L'argent pourrait quitter les comptes courants des banques (passif 2.1) pour aller vers les comptes courants gouvernements ouvert à la BCE (passif 5.1) (je crois aux travers des comptes des banques centrales nationales)

https://www.ecb.europa.eu/mopo/liq/html/treas.en.html Government deposits

On trouve des explications plus détaillés encore sur le site de la FED, entre le compte du trésor US et les comptes bancaires dans le bilan, mais aussi sur la relation avec des dépôts bancaires sur les comptes de la FED et l'achats de titres pour sa politique monétaire :

https://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/bst_frliabilities.htm explications du passif FED

Comme l'a expliqué jhana : Création monétaire électronique par -> Achat de titres = hausse actif 7.1 -> Crédite les comptes courants des banques -> hausse passif 2.1. Sur mes graphiques on peut observer parfaitement le phénomène chez la BCE ou la FED. (voir postes précédents)
Les banques ayant en partie utilisé cette argent, l'intégralité ne semble pas rester sur les comptes de la BC et donc, les banknotes et les dépôts des administrations viennent par moment assurer l'équilibre bilancielle. (écrit noir sur blanc sur le site de la fed)
Cependant la BCE gardant les titres jusqu'à maturité, qu'en est il de cette argent crée une fois le titre "détruit" (et les intérêts encaissés), il reste dans le système bancaire, dans les comptes de la bce (passif 2.1) (mais baisse actif 7.1)?
Est-il détruit ? Si oui, les banques auraient perdu leurs titres et leurs cash... ?!!



Simplement pour dire qu'il est donc très difficile d'interpréter les variations des passif 2.1 et 5.1 .
On peut simplement constater que suite aux montants des facilité de dépôts (dépôts overnight (de 24h) au taux de -0,40%) (et outre les montants des comptes courants passif 2.1), il y a potentiellement un fort excédent de liquidité dans le système bancaire. (Surement en relation avec le fait que le marché interbancaire est toujours assuré par la BCE (ce qui n'est pas "normal" et illustre aussi le fait de risques toujours très présent dans le système bancaire européen)).

Spoiler:


Spoiler:

Articles en relation
Marchés financier Vs La Société
par thebounce » 06 Avr 2014 16:13 (17 Réponses)
Au moyen âge, l'Etat était il privé ?
par loilodan » 21 Avr 2018 11:44 (8 Réponses)
L’état du monde selon Gates
Fichier(s) joint(s) par Barnabe » 29 Juin 2018 06:18 (29 Réponses)
Différence actionnaire caisse des dépots et état
par Benoist Rousseau » 20 Sep 2016 13:35 (1 Réponses)
L'affaire Nutella et l'état de la société française
Fichier(s) joint(s) par chad » 26 Jan 2018 10:31 (163 Réponses)
Apple est plus puissant qu'un Etat. Faut-il en avoir peur ?
Fichier(s) joint(s) par Luksei » 02 Fév 2018 00:49 (123 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé