ProRealTime
Pour parler sur les crypto monnaies Bitcoins Ethereum Block Chain et autres crypto monnaies

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par BeerIsDead » 22 Jan 2019 20:52

:mercichinois: Noko. On avance. Je commence à lire "Blockchain Quick Start Guide" https://books.google.fr/books?id=HNCBDwAAQBAJ&lpg=PP1&ots=e3t4hWt28a&dq=%22blockchain%20quick%20start%20guide%22

J'aime bien son analogie entre le Blockchain et la généalogie. Je détaillerai tout à l'heure. Pour le POW, il semble expliquer que finalement, c'est surtout "dissuasif", donc secure.

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par noko » 22 Jan 2019 21:12

oui mais sans ça le système ne fonctionne pas
ça valide les transactions !!!!

c'est la base du système

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par BeerIsDead » 26 Fév 2019 10:50

Mark Zuckerberg a évoqué la blockchain et souhaiterait l'utiliser davantage dans Facebook. Le fondateur du réseau social a notamment émis l'idée d'y stocker les mots de passe utilisateur pour les protéger plus efficacement qu'aujourd'hui.
https://www.clubic.com/pro/actualite-e-business/blockchain/actualite-851072-facebook-mots-blockchain-mark-zuckerberg-interesse.html

:geek: petit joueur, juste pour les mots de passe :?: j'ai en tête un bel échange sur la file Facebook concernant le blockchain et "nos" portefeuilles de données, je m'en vais de ce pas le recopier ici.

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par Kelyflex » 05 Mar 2019 19:49

Facebook est sur le point de créer une cryptomonnaie courant mars. Malheureusement se sera encore une coin centralisé, par contre, de plus en plus de personne s'interesse au Bitcoin, et particulièrement à celui-ci car il reste le premier sur la blockchain, ce qui est un gros avantage. Le marché est asser calme dernièrement, c'est le bon moment de se pencher dessus.

Pour ce qui est énergie oui, le Bitcoin consomme, mais une comparaison réel avec les banques a été faite (Déplacements employé, serveur etc etc) ? Les amélioration à ce sujet sont possible avec les fork (mise à jour), mais ce n'est pas le principal sujet actuellement. Ensuite le but de la blockchain n'est pas d'éradiquer les banques de la surface de la terre.. Ce sont uniquement les "extrêmes" qui pensent comme cela. La blockchain peut être utiliser par les banques.

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par BeerIsDead » 05 Mar 2019 20:41

Salut Kelyflex. Oui c'est ce que j'ai lu aussi, une crypto Facebook pour l'Afrique notamment. Mais créer un vrai portefeuille de données personnelles basé sur le blockchain, CA ça serait révolutionnaire je pense. Regarde la fin de la file "remplacer Facebook", il faut que je recopie les propos d'Eric, Shz et moi-même sur cette file.

(pour ce qui est de "l'énergivorité" du blockchain "proof of work" il existe le "proof of stake" moins secure mais moins consommateur)

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par Kelyflex » 05 Mar 2019 21:38

Salut BeerlsDead. Binance qui est un gros site de trading est déjà bien actif en afrique et compte faire en sorte que les personnes puissent avoir accès de partout, car comme on le sait, peu d'Africains ont un compte bancaire. Ce n'est pas méchant, mais je n'ai pas du tout confiance en Facebook.

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par Benoist Rousseau » 05 Mar 2019 21:45

Un gafa ou des gafa en cas d’alliance feront la révolution. Ils ont les moyens l’opportunité l’image les fonds etc.

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par Kelyflex » 05 Mar 2019 22:15

C'est sûr. Après ça reste toujours un plus que les gafa rejoignent cette innovation technique, même si pas forcément comme il le faut. A voir la tournure des choses

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par BeerIsDead » 05 Mar 2019 22:47

Je me permets de recopier les propos d'Eric et Shz ici
faut-il-remplacer-facebook-t20722-90.html#p952418

Il y a eu une conférence-think-tank de réflexion autour de ce que pourrait être le web 3.0 à venir, qui a réuni beaucoup de têtes pensantes de l'internet à Chicago il y a quelques semaines.

Le constat actuel:
Leur vision est la suivante: actuellement, le web 2.0 a abouti à créer des trusters de données qui les revendent: Amazon a des big-data proprio. sur qui achète quoi, Microsoft a des big-data proprio. sur qui programme quoi et avec quoi, Facebook a des big-data proprio. sur qui connait qui, ...
Cette concentration de big-data proprio. va à l'inverse de ceux qui ont imaginé le web 1.0: c'est sur ce constat qu'ils proposent de sonner la fin du web 2.0, avec des faits à l'appui: Instagram, Snapshat étaient des concurrents de Facebook qui ont simplement été tués par Facebook, qui a ainsi pu récupérer leurs données-clientes et les inclure dans leur unique base propriétaire centralisée, alors même que Facebook avait promis de ne pas le faire la main sur la cœur lors de leur rachat, sans parler de la location à l'accès à ses base proprio. à des fins marketingo-politiques externes...: tout est bon à revendre.
Les conclusions de la conférence disent que cela va poser un autre gros problème: la prochaine vague de services dans le Cloud sera celle de l'IA aboutie, mature: or, plus une base est big, "deep and true", plus les algo. d'IA peuvent être mis au point de façon très précise, bien plus précise que les concurrents ou chercheurs qui n'ont pas telles big, "deep and true" data.


Deux solutions envisagées pour contrer cela:
- une d'ordre législative: obliger les proprio. de ces big, "deep and true" data à ouvrir ces dernières, un peu comme Microsoft a été obligé en 2000 d'expliquer ses API orientées NET et MIME de façon détaillée et de permettre à d'autres navigateurs qu'IE de tourner aussi efficacement sur Windows, en sus de ses amendes: ça a d'ailleurs permis en son temps l'éclosion de Google (nb: l'amende infligée récemment à Google par l'UE, tombe aussi dans cette problématique).
- miser sur la fonction d'utilité d'une... blockchain. En gros, la conférence conclut que des (si possible Open source) services du Cloud devraient se diriger vers l'utilisation de la blockchain comme une base de données. Pourquoi? Elle a l'avantage d'être décentralisée, infalsifiable, cryptées et de donner à tout internaute une clé privée qui le rend propriétaire de ses données perso. Ainsi, des services du cloud utilisant la blockchain comme lieu de stockage les données utilisateurs eg une BDD y trouveraient des avantages et rendraient à nouveau l'internaute proprio. de ses infos perso. et responsable de ce qu'il veut en faire sur internet par son libre arbitre: en supprimer au cas par cas (droit à l'oubli, moindre exposition) ou inversement en ajouter dans la blockchain (pour augmenter sa communication, ou ses historiques techniques) pour aider les services-IA du cloud hors bases proprio. de deux façons:
▪ leur permettre de continuer à fournir une "meilleure expérience du web", une navigation toujours précise et personnalisée.
▪ et permettre aux services voulant travailler sur des données agrégées big, "deep and true" à partir des données d'un grand nombre d'internautes block-chaînés, d'avoir accès à une telle grande base de données pour mettre eux-aussi au point leurs algos. sur... de telles grandes données perso. En effet, avec de tels {open source} services du cloud orientés blockchain utilisée comme une BDD cliente et publique, la quantité de données perso. des internautes s'y enregistrant augmenterait beaucoup plus vite, que dans les trusters qui veulent rester avec des données propriétaires. Et les start-up empruntant cette stratégie car intéressés dans l'IA individualisée ou surtout collective, ne seraient plus vouées à être rachetées ou coulées par les trusters leur donnant le choix entre être copiées et marginalisées - du fait de leur moindres données - ou rachetées.
Après, dans cette vision du web 3.0, ce serait la comparaison entre les différences de qualités des services block-chaînés rendus, qui feront la différence aux yeux de chaque internaute: dans le web 3.0, quand un internaute en aurait marre d'un service cloud greffable sur ses données perso. block-chaînées, il le résilierait et changerait de service: le nouveau service abonné se grefferait sur ses mêmes données perso. block-chaînées en lieu et place de l'ancien service résilié, et y trouverait la même information que l'ancien service remplacé, mais traitée différemment en mieux ou moins bien.

A noter que les services publiques font déjà des essais d'utilisation de la " Lightning Network " comme BDD. Bref, tout ça pour dire, qu'il existe un scénario plausible pour contrer les trusters de données individuelles comme Facebook & Autres.

Re: Blockchain et autres technologies d'avenir ?

par BeerIsDead » 05 Mar 2019 22:49

Passionnant Eric. :merci: donc pour résumer, soit forcer les GAFAM (pour ne pas les citer) à ouvrir leurs bases de data afin qu'elles puissent être exploitées par qui bon l'entend, soit rendre ces données à la responsabilite de chaque utilisateur, qui serait libre d'utiliser sa base de données personnelle en la prêtant aux services IA qui lui conviennent.

Je préfère la première possibilité perso, et que les meilleures IA gagnent dans un match fair play 8-) (données anonymisées ça va sans dire, point peut-être complexe à mettre en place :?: )

Articles en relation
Blockchain en France, Grande avancée :)
par thomas white » 11 Déc 2017 19:38 (1 Réponses)
Pourquoi la Blockchain va-t-elle faire évoluer l'I.A.?
par Miju » 30 Mar 2018 19:01 (4 Réponses)
l'Avenir des crypto-monnaies
Fichier(s) joint(s) par takapoto » 14 Déc 2017 15:56 (21 Réponses)
les cryptotraders sont-ils des spéculateurs comme les autres
par noko » 15 Oct 2018 19:45 (0 Réponses)
Bitcoin & autres cryptos - mon coup de téléphone au fisc
par Caihos » 10 Jan 2018 16:26 (13 Réponses)

ProRealTime