ProRealTime
Un Forum pour discuter des méthodes de trading que nous utilisons, de nos recherches...

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par salador » 25 Nov 2015 13:50

Bonjour,

Je pense effectivement que c'est une très bonne approche.

Pour sélectionner mes titres, je me base sur le livre de Buffet sur les états financiers.

Il faut donc observer les ratios genre ROE, chercher des BNA croissants, des grosses marges etc.
Vas sur google finance :
ROE average 5y >15
ROIC average 5y >10
gross margin >30
net margin >5 (10 c'est mieux, mais la tu deviens trop restrictif je pense)
BNA growth 5y > 5

Tu vas avoir une liste, et là tu peaufines via morningstar.com société par société : tu cherches des sociétés au free cash flow toujours positif, dont le dividende/action est en progression régulière, dont le free cash flow/action est nettement supérieur au dividende/action (payout ratio).

Cela devrait accoucher d'une bonne liste de sociétés solides, généreuses avec les actionnaires sans être excessif (risque de coupure du dividende)

Après, un petit travail de diversification monétaire (eur et usd pour ma part), géographique, sectoriel.

Te voila avec un portefeuille sympa, à toi ensuite de voir comment tu vas lisser tes prix...

Un peu de levier pour booster?
Comment parer un effondrement? (achats de put pour ma part, sur des sociétés au BNA négatif, c'est à dire des sociétés qui perdent de l'argent! -> en 2 minutes tu peux te faire une liste via Google Finance)

etc etc etc

Et je n'ai jamais gagné autant d'argent en bourse depuis que je m'y suis mis.

Fini les graphes en h4 ou daily etc

Voila comment je fonctionne :D

PS : dans son livre, Buffet préconise d'observer les 10 dernières années, je me contente des 5 dernières années

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par plataxis » 29 Jan 2017 13:16

Déterrage express :

Je viens d'observer le DAX depuis le 1er février 2016 où il a ouvert à 2458 à aujourd'hui ou il est à 11812, soit 9354 points de pris / + 381 % sur un achat conservé.

Quel trader peut-il se targuer d'un tel résultat sur 21 ans ? Beaucoup d'appelés, peu d'élus...

Cela représente 445 points par an, soit un peu plus de 2 points par jour de bourse sans aucune perte et sans aucune observation du marché...

Sûrement pas de quoi vivre avec un capital modeste, surtout que la PV n'est jamais réalisée, mais plus que suffisant pour concurrencer n'importe quel placement long terme... Et infiniment plus rentable que toute stratégie long terme que j'ai pu tenter de backtester manuellement !

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par BillyRayValentine » 29 Jan 2017 13:30

Le soucis plataxis c'est que beaucoup se sont dit cela en septembre 1929 ou Mars 2000. Le Buy& hold c'est 8%-10% par an depuis 130 ans, moins l'inflation sur la période. Mais il y a le tout petit problême du MAXDD de 95% et du "Time to recover" maximum, 25 ans sur le dow en 1929, 17 ans sur les nasdaq en 2000. La mémoire de l'investisseur lambda est en train d'oublier que les krach cela existe, et en plus le dernier en date a été très rapidement effacé, en 30 mois, ce qui est rapide historiquement parlant. Quand plus personne ne s'en souviendra, le marché sera mur pour une dérouillée historique.
Quand le monstre se réveille, absolument tous les secteurs sont balayés et aucune action ne résiste, certains vont à 0.
La solution, elle n'est pas dans le buy&hold, à minima elle est là :
weinstein-et-moi-t9134-240.html

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par Djobydjoba » 29 Jan 2017 13:37

Plataxis a écrit:le DAX depuis le 1er février 2016 où il a ouvert à 2458
:?: Le plus bas de février 2016 c'est 8700.

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par Djobydjoba » 29 Jan 2017 14:55

C'est l'éternel débat entre les partisans du B&H et les swing traders.

Pour les premiers, il n'est pas possible de "battre le marché" (cad. de le timer), les marchés sont imprévisibles à court terme, essayer de faire du market timing c'est se prendre des portes de saloon constamment, etc. Donc il faut se composer un portefeuille tout temps (1/3 actions, 1/3 oblig, 1/3 REITS), et investir dedans régulièrement, même dans les phases de baisse. Surtout dans les phases de baisse en fait. Un vrai B&Holder se félicite des baisses de marché qui lui permettent de faire baisser son PRU.

Un B&Holder moins aguerri se félicite de la stratégie B&H dans les marchés haussiers, mais va avoir de sérieuses difficultés à maintenir les investissements dans les phases de baisse. La tentation est alors de craquer lors des baisses, de vendre, au plus mauvais moment, ce qui ruine toute la stratégie.

Les partisans du B&H mettent en avant le peu de travail nécessaire, la sérénité, etc. En fait c'est une approche qui demande des nerfs très solides dans les marchés baissiers. Il faut supporter les drawdowns de plusieurs mois sur le portefeuille. Les B&Holders aguerris ne le disent pas trop, mais ils ont une bonne connaissance des cycles des marchés, maîtrise la couverture, etc.... En ce sens, les meilleurs B&H sont peut être des market timers accomplis qui ont compris que dans la grande majorité du temps il ne sert à rien d'entrer et de sortir à tout bout de champ. Mais ils savent aussi se retirer du jeu à certains moments opportuns...

Croire que, pour le petit porteur qui n'a pas les compétences nécessaires, le B&H est la solution qui va lui amener ses 8%/ans annualisés est AMA une idée assez frauduleuse. Malheureusement c'est la tendance dominante, et au lieu de monter en compétence ils préfèrent se laisser mener sur cette idée, avec des rendements très médiocres au final.

Plutôt que du B&H il vaudrait s'intéresser au trend following, cad suivre les tendances longues, mais toujours avoir des signaux pour rentrer ou sortir du marché à un moment, le timer un minimum.

Qui est capable de voir la valeur de son portefeuille baisser de 30% en un an, tout en continuant à investir dessus ? Personnellement je ne supporterais pas de faire du B&H sur mes investissements. Je crois qu'à ce niveau, en tant que swingueur, je suis dans la même aversion vis à vis du B&H que peuvent l'être les day traders vis-à-vis du swing, ou les scalpers vis à vis du day trading.

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par sobear » 29 Jan 2017 15:00

Pour le long terme, diversifier ses titres dans un PEA ne correspond pas à ma philosophie du placement financier.
Plus on diversifie et plus on se rapproche de la performance de l'indice alors qu'il serait logique de vouloir faire mieux que l'indice.
Au contraire de la diversification je n'ai qu'une valeur dans mon PEA que je connais par coeur, je suis ses bilans et toutes ses annonces et je reste à l’affût de tout document indépendant traitant de près ou de loin des secteurs d'activité de l'entreprise.
Un krach boursier arrivera un jour, c'est cyclique, donc je garde un capital équivalent en devise (protection contre une chute de l'€) pour doubler ma position quand le niveau du cour sera vraiment très bas.
Le retour "plaisir" de cette technique est important car j'apprends beaucoup de choses et je me sens plus responsable de mon investissement car je le travaille à fond et, du coup, je "mérite" les PV réalisées. En cas de MV je ne m'en prendrais qu'à moi et pas au manque de bol ou que sais-je encore.

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par Djobydjoba » 29 Jan 2017 15:14

Bien d'accord avec toi Sobear, la diversification est souvent une façon d’anesthésier la performance, puisque les bonnes lignes sont cernées par les moyennes et les mauvaises. Mieux vaut avoir très peu de lignes sur lesquelles ont a des fortes convictions, et mettre le paquet dessus, que beaucoup de lignes sur lesquelles on a peu de conviction.

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par plataxis » 29 Jan 2017 17:11

Djobydjoba a écrit:
Plataxis a écrit:le DAX depuis le 1er février 2016 où il a ouvert à 2458
:?: Le plus bas de février 2016 c'est 8700.


:lol: lapsus : 1996 bien sûr !

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par Benoist » 29 Jan 2017 17:22

6 ans de hausse non stop. Plus haut historique sur les USA. 95% de ce que je possède en cash. J'attends le krach tranquillement ça me fera ma retraite

Re: Buy and hold (ndt : acheter et conserver)

par plataxis » 29 Jan 2017 17:26

Djobydjoba a écrit:Mieux vaut avoir très peu de lignes sur lesquelles ont a des fortes convictions, et mettre le paquet dessus, que beaucoup de lignes sur lesquelles on a peu de conviction.

C'est ce qui fait la fortune... et la ruine, des meilleurs comme des moins bons. La conviction c'est 95 % de l'investissement, mais avoir des convictions "tempérées" par des diversifications me semble plus serain pour moi : pas besoin de faire fortune sur chaque ligne, simplement d'avoir l'impression d'être cohérent dans l'ensemble, le déchet m'est plus supportable quand il ne représente qu'une portion du portefeuille.

C'est peut être de débuter en la matière mais j'ai le sentiment qu'il est plus serain d'acheter de temps en temps une petite ligne, en oubliant son existence, plutôt que de se croire capable de prévoir l'avenir dans un bilan ou dans un prix.

Côté appel de marge je doute d'y être confronté avec des actions payées comptant. D'ailleurs pourquoi le broker réclame-t-il tout de même une petite marge sur des comptes sans levier ?

Articles en relation
Buy and hold avec prises de PV
par salador » 15 Fév 2016 11:36 (5 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé