ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises au surdoués

par Benoist Rousseau » 03 oct. 2017 15:11

tu sais quand tu commences à vouloir faire des choses, tu es bloqué bien souvent par la réglementation, directives etc et tu abandonnes.
Essaye d'ouvrir un Hedge Fund... tu renonces

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises au surdoués

par falex » 03 oct. 2017 15:14

ça sent le vécu :-)

Je me rappel d'un patron d'une PME (environ 50 personnes ) : je consacre 15% de mon temps à mon role de PDG le reste du temps je remplace mes collaborateurs ou je fais des missions qui ne relève pas du rôle du PDG ...

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 03 oct. 2017 16:12

- falex
Entre Le marteau et l'enclume... c'est très vrai selon mon propre vécu en entreprises.
Le job de Middle-manager est difficile d'un point de vue humain. Certains alors ne peuvent ou ne veulent pas gérer les contradictions, les tensions internes.
Selon le contexte, cela peut réellement se transformer en chemin de croix.

C'est aussi le poste, l'étape intermédiaire qui grâce aux premières difficultés managériales rencontrées va permettre d'identifier ce que l'on appelle les hauts potentiels.
Dans une logique d'entreprise et de carrière, ce sont les jobs reconnus difficiles et à risque, qui permettront à certain(e)s de s'extraire vers le haut. L'idée est basique (et brutale diront à raison certains), la facilité engendre la médiocrité.
On peut donc le voir comme une sorte de parcours initiatique... qui sera répété aux niveaux suivants.
Sélection Pyramidale avec niveau de difficulté croissant

On ne peut pas dire qu'il y a des profils uniques gagnants, ici l'un des objectifs de tout participant sera de décoder la culture des dirigeants.
Néanmoins haut QI ou pas, les profils émotifs ont de grands risques de se faire laminer.
C'est effectivement une compétotoon pour l'accès à la canopée.
Et parmi les gagnants, la probabilité sera forte d'y trouver d'habiles prédateurs et communicants.

Les plus puissants et influents n'auront pas nécessairement les QI (au sens Stanford Binet) et les diplômes les plus élevés, néanmoins un "QI élevé" associé à d'autres qualités comportementales mobiles seront de sérieux atouts.

@Benoist
Je parle de la majorité des grandes entreprises, les deux cas cités sont à part en raison de la forte implication de l'état.
Un jour, il y a longtemps, j'avais été approché pour un job à la direction stratégique d'un très grand groupe étatique. J'ai décliné poliment, pas le goût pour des tsunamis de frustration et des noeuds additionnels et inutiles au cerveau.

Je connais un jeune de 19 ans qui vient de faire un choix que je trouve admirable, alors que son niveau d'excellence en prépa l'amenait tout droit vers HEC, il a tout quitté pour suivre une voie disons 'manuelle'
À son âge il sait dèjà les dangers de l'ennui et du contre-nature et s'en prémunit.

Accéder à un job de direction n'est certainement pas une panacée, ni pour aucun autre job, cela ne le devient qu'à condition d'avoir de réelles aspirations pour le sujet. Toutes celles et ceux qui s'engagent dans cette voie par simple accident, quête d'argent, besoin de reconnaissance sociale etc courent quelques risques, tels qu'un sentiment de vacuité, d'échec, de manipulation.
Les objets n'ont souvent que le sens qu'on veut bien leur attribuer. Sans projection intense il n'y a plus consistance.
Cela devient nul et cela se voit.

Mais pas de corrélation avec les hauts QI , simplement ils en auront une conscience plus aigüe

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Benoist Rousseau » 03 oct. 2017 16:16

Oui Euraed comme tu dis entreprises d’Etat à l’époque. C’était disons... spécial :)

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par falex » 03 oct. 2017 16:36

Ah mince euraed, tu réussis à me faire douter sur la suite de ma carrière.

J'avais postulé pour un psote de managère (bas de l'échelle) et je n'ai pas été retenue. Suite à cette expérience, j'en ai fait l'analyse et j'en étais arrivé à la conclusion : Heureusement car je me vois plus dans un poste d'expertise que de manager.

Et donc là où tu me fais douter, c'est pendant l'entretien, le recruteur me demande où je me vois dans le poste d'après (donc un coup après celui que je visais). Et là j'ai séché.
Pas de vision plus long-terme.
J'ai certainement tenté de concourir à ce poste, plus pars jeux que par réelle envie et projection. Mais maintenant que tu le dit ... je n'avais pas vu ça sous cet angle de pré-selection pour trouver ceux qui peuvent/veulent monter.

Après pour certains les parcours sont aussi biaisé. Nous avons une filière d’excellence, où certains employés sont repérés avant même d'être embauché (les critères ne sont pas clairs, le diplome en fait partie mais c'est loin d'être l'unique critère) et font partie d'un "club" des gars sur qui on pense que se sera les managers du CoDir de demain.
Quand vous voyez ça, vous vous dites immédiatement deux choses :
L'égalité des chances est très très loin d'être acquise dans le monde de l'entreprise
Qu'un plafond de verre existe que vous ni'riez jamais plus haut qu'un certain niveau ...

soit on accepter soit on dégage , chacun choisit.

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 03 oct. 2017 16:47

Et quand même un conseil qui me semble utile pour les amis qui sont dans la situation décrite par xxxx.
Rejoindre une entreprise patrimoniale, certaines start up, cela redonnera du sens...

Ce Futures mon choix heureux il y a des années, un choix guidé par une envie de liberté et moins d'absurdités.
On se rassure, il y en a toujours un peu et d'ailleurs ne jamais oublier que l'on en sera parfois soi même la cause aux yeux des autres ! :D
D'ailleurs Quand j'organise des référendums internes sur des questions collectives, Les scores d'adhésion sont de 85 à 90%, ce qui signifie aussi que 10% pensent que c'est mauvais, voire même assez idiot

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par falex » 03 oct. 2017 17:18

Super QI : Franchement je ne pense pas me concernant et en tout objectivitié.
Il m'arrive parfois d'être bluffé par la vitesse de réaction, d'analyse et de réponse de certains collègues quand nous somme dans certains réunions "de groupe".
Et là je vois bien quel est mon niveau. En creux je vois aussi que certains cache leur jeux la plus part du temps (ce qui rejoint le propos de Florine).

Euraed, disons que la petite structure a cette avantage que le traaile n'est pas aussi découpé que dans une grande, donc le sens et la'action dans sa globalité sont plus tangibles. Elles ont aussi un management plsu direct, donc forcément soit ça passe soit ça casse et si ça passe ça peut être le pied.
L'inconvénient majeur que je trouve aux petite strucutre peux être de deux ordres : le manque de moyen, et le fait qu'une situation paradisiaque peut tourner au cauchemar sur un mauvais recrutement (ça arrive aussi dans les grosses strucutre, mais là tu peux fuir les Schtroumpf pour aller sur des terres moins polluer)

Les deux type de boites sont à faire et à connaitre, sinon c'est comme connaitre uniquement une seule langue ... on est vite limité à son paysage et il y a plein d'autre chose à découvrir ailleurs.

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Djobydjoba » 03 oct. 2017 21:05

La société nous tire vers le bas. Médiocrité de la télévision, de la presse, de l'éducation, des représentants politiques. La médiocrité est montrée en exemple, les bons sont raillés et dévalorisés.

Le devoir des surdoués c'est d'avoir un esprit de résistant. Ne pas lâcher un pouce de leur intelligence et de leur intégrité, quitte à traverser des déserts. Si les surdoués se mettent à jouer les idiots la société ne va pas aller en s'améliorant. Un surdoué qui déploie pleinement ses capacités est gênant pour les arrivistes, mais un exemple pour tous les autres. Son rôle est de tirer l'intelligence des autres vers le haut.

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Jim » 03 oct. 2017 21:23

Pour détendre l'atmosphère et rester dans le sujet :

Une série télé sur l'inadaptation de la société aux sur-surdoués...
Spoiler:
[youtube]http://youtu.be/dwC6N8TAe4U[/youtube]
Bazinga ! :D

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Benoist Rousseau » 03 oct. 2017 21:25

Oui enfin quand le surdoué doit passer ses journées à expliquer que la Terre n’est pas plate, il n’a plus le temps de faire autre chose pour tirer les gens vers le haut. Il y a le poids de la masse qui tire vers le bas. Difficile de s’en extraire. On a encore la moitié de la population qui lit son horoscope en y croyant au XXIeme siècle...

Sujets similaires
De l'inadaptation de nos élus au monde moderne
par Euraed » 03 oct. 2017 17:10 (13 Réponses)
Les webinars arrivent, grosses galères
Fichier(s) joint(s) par Bruce Wayne » 10 mars 2015 11:09 (25 Réponses)
Grosses claques des indices samedi
Fichier(s) joint(s) par alerander81 » 01 juin 2019 19:12 (30 Réponses)
Sous macron: les plus grosses faillites
par Stochastic » 13 avr. 2020 19:27 (12 Réponses)
Accéder aux résultats des entreprises
par lopo06 » 24 avr. 2019 07:40 (3 Réponses)
USA Argent aux petites entreprises
Fichier(s) joint(s) par Berna » 12 oct. 2020 13:47 (1 Réponses)
Saison des résultats entreprises US
par tonpote » 09 janv. 2012 14:29 (14 Réponses)
Résultats d'entreprises
par Djoker02 » 29 juil. 2014 18:43 (7 Réponses)
Résultats des entreprises !
par DarthTrader » 18 oct. 2016 13:04 (8 Réponses)