ProRealTime
On y parle Livres et Outils de Trading, Station de Trading, des livres lus sur le trading, de notre vision du trader et de son métier

Re: Déclic psychologique et trading

par falex » 15 Avr 2014 17:59

En tout cas le fait d'écrire ma remis en tête un truc :
Quand on fait un backtest la colonne "Gain Moyen" est finalement la donnée la plus importante car c'est celle-là qui permet de filtrer au mieux pour avoir la stratégie la plus linéaire possible dans le temps.

Je viens de faire le calcul, si je veux jouer mon setup comme il se doit avec les contrats IG et avec le bon effet de levier faut que je mette sur le compte 5K€ ...
Mouais faut que j'affine ...

Re: Déclic psychologique et trading

par Tulipe » 15 Avr 2014 20:55

Je vais apporter ma pierre a l’edifice ,

1/ il y a un facteur exterieur a toi-meme qui trouve ses racines davantage dans la nature humaine : L’instinct de survie

Ne nous le cachons pas , la bourse est un lieu de survie et non de vie.

Ce qui en terme financier mene a ce comportement aussi naturel que “ etre agressif quand on perd , et defensif quand l’on commence a gagner “

Avoir la capacite de depasser ce biais la , donc de devenir agressif dans les series gagnantes et defensif dans les perdantes est bien plus compliquer qu’on le croit , tant au niveau comportemental que dans la technique meme.

J'ai par exemple fait un tres gros travail sur ce point-la , meme si mon experience me montre qu'il y a une part d'innee , je t'en parlerais davantage en privee si tu le souhaites ;)

2/ La reponse est paradoxal car elle repose dans les fondements de ta reussite en bourse.
Ta gestión de “ cash extraction “ et de “ risque mínimum “ sont des pares-feu important pour rester en vie sur les marches.

Mais ton insconcient est profondement impregner de cela , va doucement , prend pas de risque , attends , des qu’un gain apparait je le prends.

Tu l’as souvent mentionner ton plus gros point faible c’est ce manque de cojones , de jouer le coup a fond.

Comme dirait Soros “Il n’y a aucun sens a etre convaincu d’un scenario et avoir une petite position “

Quand on est face a un scenario a plus de 80% de probabilite , il faut y aller et lourd.

Malheureusement tu es maintenant face a un grand paradoxe : ton scalping

C’est ton “art”, ton excellence mais il te donne aussi des habitudes et modele ton psychisme de telle facon que ca devient de plus en plus dur de reussir de grosse performance en day-trading ou swing.

Pourquoi parce que ce sont des qualities opposes qui sont requises , est ce qu’un joueur de foot peut jouer et exceller a tous les postes : pas vraiment

En scalping , il n’y a pas d’hesitations , c’est du travail de besogneux , repetitive , ennuyant , mais sur et rapide.


Le day trading et swing , Il faut supporter les oscillations des cours , les fakes , de voir une position perdantes pendant un bon moment …

La polyvalence dans le trading est tres rare meme 1% reussiront a jouer plusieurs postes avec talent.

En resume : ton cote raisonable te nourrit mais te detruit aussi.

Re: Déclic psychologique et trading

par Sylviodv » 15 Avr 2014 23:52

Ce petit message pour apporter aussi ma pierre à l'édifice:

La perte de tes 4000 euros t'as mis dans une situation "d'action". Je m'explique. Après une grosse perte, tu vas tout faire pour mettre en place une stratégie gagnante, tu vas revisualiser le marché etc... tu ne peux pas te satisfaire de quelques scalps, tu choisis de jouer les trades à fort potentiel, bien orientés et surtout tu décides de les jouer à fond malgré les oscillations des cours etc.

En fait, tu fais TOUT ce qu'il faut !!!!!! Donc pour résumer, il faut trader comme si on etait en situation critique, avec la capacité de résister aux oscillations et aux fausses sorties ou faux signaux donnés par le marché... marché qui - si vous regardez bien - adore vous faire croire tout le contraire de votre stratégie, vous mener dans vos derniers retranchements puis finalement aller dans le bon sens...

En tout cas, pour ma part, cela marche très bien. Je n'hésites pas à prendre des trades "en dehors" des normes de ma méthode. Pour la simple et bonne raison que si je me retrouve en MV latente, je vais etre beaucoup plus efficace.... Mes plus gros gains ont été effectués en travaillant mes MV latentes (je ne sors quasiment jamais de ma position tant que celle - ci n'est pas gagnante). Plus les cours s'éloignent de mon point d'achat, plus je dois sélectionner des signaux qualitatifs, réfléchir, anticiper et entreprendre des trades courts ou longs qui doivent etre gagnants.

A méditer...

Re: Déclic psychologique et trading

par falex » 16 Avr 2014 09:49

En résumé tu n'es bon que si tu es au pied du mur, je crois que j'ai un peu le même travers.

souvent je compare avec une piste de ski : tu débute on te met sur une verte, tu tombe tu te reléves et tu progresses.
Arrive un moment où tu as suffisamment progresser pour aller sur toutes les pistes jusqu'à la noir de type mur avec champs de bosse intégré (le tunnel de l'alpes d'huez par exemple pour les connaissauer après un passage des vacancier pendant plus d'une semaine).
Tu te satisfait de ce niveau acquis pendant un certains temps puis tu commences à t'ennuyer voir à régresser.
Comme me disait une fois un prof de ski : tu es en zone de confort maintenant il faut te mettre en danger à nouveau et accepter d'aller chercher de nouvelle référence/zone d'apprentissage.

tout ça pour dire que tu as atteins le niveau passe-partout/piste-noir. Maintenant à toi de trouver les nouvelles zones que tu dois franchir pour progresser, en vrac je verrais bien :
- faire le double PV par jour
- travailler de nouvelle straégie (tu a évoqué les options)
- travailler de nouvelle piste comme le day ou le swing (mais Tulipe semble dire qu'il faut choisir son camps)
- travailler de nouveau sous-jacent (Russl, WTI/Brent, Commodities, ...)

Re: Déclic psychologique et trading

par Sylviodv » 16 Avr 2014 10:13

Tu as tout a fait raison Falex... une situation d'inconfort est propice a la performance.
D'autre part, en ce qui concerne le swing et le scalping, pour ma part, je pense qu'un trader doit etre capable de scalper tout en ayant des positions swing. Les deux ne sont pas incompatibles, au contraire, ils sont complémentaires... Un scalp, selon ou il est placé, peut donner lieu à un swing selon le déroulement des opérations tout comme un swing peut se transformer en scalp s'il y a retournement...

Re: Déclic psychologique et trading

par Maxi » 16 Avr 2014 10:28

Bonjour Sylvio, les 2 (scalp et swing) ne sont d'autant pas incompatibles qu'ils sont inévitables dans ta façon d'aborder les trades puisque tu indiques ne jamais couper une position perdante: un scalp "raté" prend le statut de daytrade ou swing.... si je comprends bien.
Tu n'as jamais eu de souci de money management ? Car il me semble du coup que cela implique de ne jamais accepter/prendre une perte.

Re: Déclic psychologique et trading

par Sylviodv » 16 Avr 2014 10:49

Maxifab a écrit:Bonjour Sylvio, les 2 (scalp et swing) ne sont d'autant pas incompatibles qu'ils sont inévitables dans ta façon d'aborder les trades puisque tu indiques ne jamais couper une position perdante: un scalp "raté" prend le statut de daytrade ou swing.... si je comprends bien.
Tu n'as jamais eu de souci de money management ? Car il me semble du coup que cela implique de ne jamais accepter/prendre une perte.

Tu as bien compris mon système de trading. Quant au money management, j'ai mis en place une strategie qui me permet de tenir jusqu'à retrouver mes points d'entrée. Le timing est important tout comme la tendance intraday...

Re: Déclic psychologique et trading

par Maxi » 16 Avr 2014 10:50

Merci Sylvio. Comme "stratégie" money management, j'imagine qu'il s'agit d'un gros capital !

Re: Déclic psychologique et trading

par Sylviodv » 16 Avr 2014 10:55

Maxifab a écrit:Merci Sylvio. Comme "stratégie" money management, j'imagine qu'il s'agit d'un gros capital !

Au contraire, je n'ai pas un gros capital, mais je prête une forte attention aux nombres de lots investis. Pour ma part, la seule stratégie de trading nécessitant un gros capital reste les options/synthétiques etc...

Re: Déclic psychologique et trading

par Maxi » 16 Avr 2014 11:06

Tout est relatif concernant la notion de gros capital.. Je me disais simplement que si tu trades le dax à 25 euros le point chez IG par exemple, les variations quotidiennes peuvent se faire couramment sur 100 à 250 points; donc pour tenir un position perdante même avec 1 seul lot sur plusieurs jours ou semaines, et bien il faut je pense minimum 100 K€ de capital (considérant que tu peux avoir par exemple 3 ou 4 positions en MV en cours). Ce qui peut paraître peu ou beaucoup, c'est selon. :-)

Articles en relation
Le trading psychologique
par maliko » 26 Avr 2013 19:20 (35 Réponses)
Le trading n'est pas seulement psychologique
Fichier(s) joint(s) par plataxis » 29 Avr 2015 21:14 (43 Réponses)
Projet création Salle de Trading - Trading Room
par jctrader » 20 Sep 2014 16:53 (21 Réponses)
Trading Pro
par Zakaria » 17 Fév 2014 14:02 (3 Réponses)
Statistiques de Trading
par Benoist Rousseau » 13 Nov 2011 12:18 (3 Réponses)
UT swing trading
par kapistar » 25 Juin 2012 10:39 (12 Réponses)
Le trading en cascades
Fichier(s) joint(s) par jyong » 23 Nov 2012 03:32 (28 Réponses)
Plan de trading / PRT
par maliko » 09 Déc 2012 18:00 (6 Réponses)
la psychologie en trading
par colmax » 23 Mar 2013 00:46 (0 Réponses)
jour de trading
par LVO » 25 Avr 2013 07:19 (5 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé