ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par Guillaume » 13 Nov 2015 10:27

merci à tous. vais lire tout cela plus tard

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par AlgoFlex » 13 Nov 2015 10:43

Le moyennage te couteras ton compte un jour ou l’autre sur une tendance fort qui s’emballe.

Je ne prends qu’une position à la fois, (vos mieux couper vite et reprendre un point plus favorable).

Après une perte si les conditions sont fortement probable je peux envisager d’augmenté ma taille dans le respect de mon MM, je me limite à 3 fois max.

Il est recommander de baisser la taille de ses lots quand on paire et de l’augmenter quand on gagne.

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par RoofisHigh » 13 Nov 2015 12:04

Est-ce que tu as essayé d'adapter ton MM pour mettre en place une vraie stratégie de moyenne à la baisse ? Par exemple, 50% de ta position au prix d'entrée, 25% au stop, 12,5% à un demi stop plus bas, etc en restant dans les limites de ton risque maximummum par trade. Mais en l'écrivant je me rend compte que ça ne fait que repousser le problème.

Peut-être que si tu n'acceptes pas ton stop, c'est que la perte est plus importante que ce que tu es prêt à perdre et donc il faut baisser le risque max par scénario.
Peut-être que c'est parce que tu n'aimes pas l'idée de rater une opportunité que tu avais identifiée à cause d'une mèche ou d'un excès de 20 points, et dans ce cas là tu pourrais baisser ton risque par trade pour t'autoriser plus de trades par scénario.

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par Guillaume » 13 Nov 2015 15:13

> Falex : je n'ai jamias pensé ou essayé de trader avec des fractions de lot. C'est une bonne idée pour diminuer le levier si un retour futur est possible.
En revanche prendre un second lot plus loin en moyennant, je me suis souvent dis ça, mais dans l'action la tentation est trop grande pour moi de ne plus trader les niveaux techniques mais le résultat. Je me fait souvent pièger dès que j'ai 2 voire plus de trades. Même si mon analyse des niveaux S/R est bonne, il y a en moi une énorme tendance à tomber en mode espoir résultat. Trop dangereux pour moi pour le moment.

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par Guillaume » 13 Nov 2015 15:28

>Valentino : Merci pour ton enthousiasme. Effectivement les échecs sont les étapes indispensables à la réussite, à condition de savoir les lire. Le problème c'est que au bout d'un moment tu te demandes quelles est la frontière entre obstination malsaine et persévérance rigoureuse.

Le gros problème aussi c'est que mon capital diminue toujours. Va falloir que cela s'arrête un jour.

Je suis en train de voir , de toucher à quel point notre état d'esprit colorie nos actions. Hier j'étais démuni, touché profondément, des gros doutes sur un arrêt définitif à décider finalement.
Auj, après une nuit très agitée, bcp d'énergies brassées, je me suis rendu compte à quel point il suffit de peu de chose pour passer d'une journée enthousiasmante à une journée qui semble cauchemardesque. Un engrenage de petites choses.
J'ai revu les mouvements du dax hier, et si j'avais pas fait qlq écart à ma méthode, cela aurait pû bien se passer.

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par Guillaume » 13 Nov 2015 15:32

> Valentino : pour ce qui est de la démo, je reposte un mail écrit il y a qlq jours sur mon sentiment :

> Constance, le paper trading est effectivement un outil formidable qu'il faut utiliser. cependant, mon avis serait de l'utiliser avec des aller et retours avec le réel ; à utiliser selon ses besoins, d'où l'importance de s'écouter.
Il y a une très grosse différence entre le réel et le paper ( je sais je répète ce qui est déjà dit régulièrement par Benoist et bcp d'autres ) , une méthode qui peut fonctionner en paper peut ne rien donner en réel car il manque les paramètres les plus importants : sa psychologie face la perte ( drame personnel ) mais aussi face aux gains ( euphorie, greed ). Ma méthode ne se construit qu'avec ses paramètres pour trouver le bon niveau de TP que je sais gérer, savoir quelle méthode pour couper les pertes ( SL auto, manuel ,...).
J'ai pris encore une très grosse claque la semaine dernière, pour autant je ne ressens pas le besoin de retourner en démo. Seul le réel pourra m'aider à soigner mes pathologies et mes nombreuses névroses... :mrgreen:
Mais j'ai fait pas mal de période en démo dans le passé aussi.

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par plataxis » 13 Nov 2015 15:46

Guillaume a écrit:Le problème c'est que au bout d'un moment tu te demandes quelles est la frontière entre obstination malsaine et persévérance rigoureuse.

C'est absolument ce que je pense de ma pratique. Et pourtant, il y a tant de "moment" où je pense être sur la bonne voie...

Mais quels résultats de démo / paper as-tu pour te conforter sur ta technique ? Parce que je vois bien souvent des membres ici prétendre que la démo est "trop facile" sans jamais avoir tenu le compte des gains et pertes qu'ils ont en démo.

Si une chose est facile en démo, c'est de ne garder en mémoire que les gains, et de négliger les pertes qui ne coûtent rien. Mais en prenant le temps de regarder le résultat du jour / semaine / mois (selon la proximité du stop), il est possible d'avoir un autre point de vue.

Même en moyennant comme un cochon sur mon compte démo sur-capitalisé, je finirai par me prendre la baffe qui remet en question cette mauvaise habitude. Mais si je me contente de dire "ok, en dehors d'une journée à -XXXX) toutes mes sessions sont dans le vert", je pourrais me prendre au jeu et "attaquer" le réel en pensant qu'il "suffit" d'être ailleurs le "mauvais" jour.

Pour en revenir au réel, si ta technique te permet de trader à 90% dans le vert, ne laisse que la valeur minimale de la couverture sur le compte (par exemple, 165 € pour 1 mini contrat DAX avec stop à 6 points) et trade avec ça : sauf à avoir doublé ton capital (auquel cas retire immédiatement le surplus), tu ne pourras pas techniquement prendre de position en moyennant, ce sera refusé par le broker.

Quand on a peur de tomber dans le vide, il faut une rambarde. Le vide c'est le moyennage, la rambarde c'est la sous-capitalisation du compte de travail (avec un compte en banque dédié à ton K de trading au moins 100 fois supérieur, je n'invite pas à trader en levier pour le levier...).

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par ZeBlob » 13 Nov 2015 17:34

Quelque soit le dénouement, je pense que tu es proche du but.
Le jour où tes pertes seront réellement devenues insupportables, il ne pourra arriver que 2 choses:
Soit tu arrêteras de trader, soit tu arrêteras de perdre.
Dans les deux cas, ce sera positif, parce que ce sera la fin d'une souffrance que tu as construite, et tu auras appris beaucoup sur toi même.

Depuis quelques semaines, tu tournes autour du pot dans la file du Day trading. Tu as notamment fait une excellente intervention sur l'ego en Mode "Conseil et auto-analyse/Réassurance", il y a 15 jours de cela. Je suis donc persuadé que quelque chose de significatif est en train de se passer au niveau de ta psycho.

Je suis très branché conscience/pleine conscience. Tu médites, et c'est un outil formidable pour justement développer cette conscience que nous avons tous de manière naturelle, mais que nous perdons plus ou moins, que nous enfouissons en grandissant et en nous construisant une image d'adulte.
En conscience, nous ne sommes pas égaux à ce point de vue et cela n'a malheureusement (ou fort heureusement) rien à voir avec l'intelligence et les facilités intellectuelles, mais avec notre construction, notre histoire.
Dans ce que tu as écris je vois plusieurs niveaux d'inconscience (peur): lors des sessions où tu as tendance à fuir la réalité dans le feu de l'action et aussi dans ton rapport avec le trading.

Mon conseil: Prends tout le temps qu'il te faut pour digérer tout ça, médites si cela te correspond. Mais surtout ne penses pas en boucle, ne rumine pas. Penser sans cesse ne sert à rien. La pensée est un mouvement entre ce qui est et ce qui devrait être (passé ou futur). C'est donc une insatisfaction qui te plombe.

Fais donc le vide et à un moment le déclic viendra obligatoirement, naturellement.
Je suis sûr que tu va nous revenir gagnant. Bon courage et le plus important: sois bienveillant avec toi même.

----------
"Heureux les simples d'esprits, le Royaume des cieux leur appartient". Copyright Jesus. Que voulait-il dire?
Selon moi, les simples d'esprit ne sont pas les idiots du village, mais les gens qui réfléchissent peu. qui sont minimalistes. qui ne se torturent pas l'esprit.
Le royaume des cieux n'est pas le paradis comme on l'entend, mais une forme de sérénité, bleue et sans nuage...
Allez, j'arrête, vous allez me demander quelle drogue je fume :D
(Merci de n'y voir aucun prosélytisme, il n'y en a pas...)

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par Benoist Rousseau » 13 Nov 2015 18:00

je vais faire mon vieux mais il y a des phases aussi à 20 30 40 ans et surement 50 ans on a pas envie de trader de la même manière non plus. a 20 ans je voulais le jackpot, risque max, levier max, à 30 ans, une épargne très agressive, à 40 ans du cash, à 50 ans je ne sais pas encore.

On a différent cycle dans la vie, à 30 ans j'ai arrêté de trader quelques mois en ne pensant jamais y revenir

Re: Fin du trading ou fin du moyennage ?

par Guillaume » 13 Nov 2015 18:22

> Zeblob : tu ne peux pas savoir à quel point ce que tu évoque raisonne en moi. Je suis en effet passionné de méditation, je pratique régulièrement depuis un petit moment.
Il faut d'ailleurs que j'avoue que mes réactions fortes sont sincères mais elles sont aussi amplifiées par ma pratique méditative. En effet au bout d'un moment l'ego s'efface et avec lui son rôle de matelas protecteur ( je ne veux rien ressentir, pas souffrir svp ). Et je ressens les évènements de ma vie plus fortement, je plonge dedans au point de parfois perdre pied, mais ce n'est en général que pour me rendre compte après à quel point tout est fabriqué par mon esprit.
Exemple frappant et aigu : cette nuit je me suis réveillé en plein agitation par rapport au trading, j'ai ressenti ma souffrance aigue ( comme largement décrite précédemment ) puis petit à petit mon esprit à commencer regarder la journée d'hier différemment, avec un éclairage cinglant : toutes les petites choses insignifiantes sur le moment qui transforme une journée en cauchemar. J'ai rejoué tous les mouvs dans ma tête, en appliquant ma méthode sereinement, je sentai mes repères sur des patterns déjà exécutés des dizaines de fois.

J'ai vu et surtout commencé à croire à nouveau que j'avais en moi ce qui était nécessaire pour faire une belle journée. Un même marché, une projection différente de mon esprit.

Sinon,

"on ne voit bien qu'avec le coeur" a dit qlq'un. Pas avec l'esprit.

Articles en relation
le Trading...
par trader-incognito » 14 Mai 2017 16:45 (9 Réponses)
CAP trading
par swingwin » 17 Juil 2017 10:44 (5 Réponses)
La liberté et le trading
par Bella Swan » 06 Oct 2015 09:15 (68 Réponses)
Confiance en soi et le trading
par DarthTrader » 28 Oct 2015 20:07 (4 Réponses)
Gestion du trading
par Pierre-trading » 09 Jan 2016 15:43 (53 Réponses)
Le trading et la mythomanie
par AlgoFlex » 14 Jan 2016 09:41 (13 Réponses)
Day trading et frustration...
par Pierre-trading » 01 Mar 2016 11:20 (18 Réponses)
Trading et inconscient...
par YanaPhil » 13 Déc 2016 22:14 (7 Réponses)
Trading et plaisir
par YanaPhil » 09 Jan 2017 23:29 (12 Réponses)
Les scientifiques et le trading
Fichier(s) joint(s) par Junior » 10 Aoû 2017 14:55 (37 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé