ProRealTime
L'endroit pour tenir un journal de trading quotidien de vos gains, pertes en bourse, et tout autre élément lié à votre quête pour devenir un trader. Recommandé pour progresser, cela force à "analyser" sa pratique.

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 17 août 2015 16:45

Sympa les gars. Merci!!!
En fait je m'étais sans doute mal exprimé, Je voulais dire qu'étant donné ma marge d'utilisation en cfd à risque limité sur les positions ouvertes à la clôture de vendredi (très largement inférieure à 5%), je pouvais même me permettre de garder des positions ouvertes plus d'un an car avec la Compensation des dividendes y compris en incluant la taxe prélevée à la source, cela revenait à peu de choses près a payer les frais de broker y compris l''overnight" (les intérêts journaliers) qui sont de l'ordre approximativement de 3-4%/an en ce moment. Cela tout en ayant la possibilité de continuer à investir et de se rapprocher des 5%, limite que les ouvrages de référence considèrent comme la limite à ne pas dépasser. Idéalement il faut ne pas dépasser 2% de marge d'utilisation en cfd à risque limité. C'est ce que je voulais dire, si j'ai utilisé le terme "capital" (édité depuis) ce n'était pas le bon terme de toute façon.
Edit Là où je suis déraisonnable c'est de prendre plus de 3 positions sur ig car 4 positions c'est proche de 10% de marge d'utilisation. Mais le problème quelque part c'est que 3 positions je pourrai arrêter ig, transferer sur Binck et les ouvrir pour de bons sur Compte titre ou transferer sur le pea, au lieu de les prendre en cfd à risque limité. C'est ma problématique....Mais bon...pour l'instant je reste comme cela...Vivement que ig propose des actions "en dur" et accepte les "actions en collatéral"... (en projet pour 2016 mais rien de décidé). Cela changerait un peu ma stratégie.

J'ai pris Veolia (voir en edit post plus haut)

Re: Journal swing trading et PEA

par Valentino » 17 août 2015 18:18

Waou je suis un peu perdu avec toutes ses taxes qui s'imposent, tu as pas mal de choses différentes et je suis un peu larguer.
C’est vrai que je n'ai pas pris en compte les taxes et impôts dans mon plan...ça va me retourner quand ça va tomber.

Sinon pour Veolia je suis d'accord, je trade sur une période plus courte que toi je crois bien mais je ne vais pas trader à entrer long dessus.

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 03 sept. 2015 17:54

28 aout15. 4 positions en short/vente à découvert: Peugeot, Faurecia, Valeo, L'Oreal

1 sep15. 4 valeurs liquidés avec profit. Je pense à me replacer entre le 2 septembre et le 4 septembre toujours à la vente. A voir. Ce qui me fait plaisir c'est que j'ai l'impression d'avoir franchi un cap quand je suis sorti du marché et que j'ai eu le courage d'y rentrer à nouveau. Je commence à être un peu plus pro...après presque 3 ans il était temps...

3 Sep Je suis toujours le plan. Malgré que j'ai bien conscience que c'est très risqué après le bon accueil des propos de Mario D., j'ai ouvert 5 positions en VAD/short juste avant la clôture: Faurecia, vivendi, Bureau Veritas, Numericable SFR et publicis. Je table sur un ralentissement vendredi, le dernier jour de la semaine et une ouverture mitigée lundi en Chine. Sur une semaine je table sur l'inquiétude à venir suite à la réunion de la FED du 16 et 17 septembre. A voir donc.
Edit 4Sep. Je reprends l'Oreal en VAD/short maintenant que les 50%de Fibo sont franchis. Je clôture toutes les positions et prends mes bénéfices. Je table sur éventuellement une petite remontée du CAC en cette fin de journée. On verra pour un repositionnement lundi, sachant que mardi des chiffres importants sur la Chine sont attendus.

Edit 21 septembre. Je retourne sur les marchés en long.
Edit 22 septembre. Long sur vinci et allianz
Edit 23 septembre. Long sur RDSA au plus bas depuis 2009
Edit 25 septembre. Long sur safran et Thales. J'ai donc changé de stratégie pour revenir à la précédente (cad convaincu que sur l'année à venir le cac va se retrouver au moins à 4900 et donc je suis déterminé à rester sur mes positions et à même revenir à la charge si le CAC baisse vers 4100 ou plus bas).
Edit 30 septembre. Je n'ai pas pris le temps de l'écrire mais ma stratégie s'adapte en fonction du positionnement de l'indice de référence. Avec un CAC40 au dessus de 5200, pour les cfd à risque limité je deviens extrèmement prudent et je vise une à 2 semaine et je prends mes pertes très tôt dès 3% (j'envisage même plutôt alors une stratégie à la baisse). Avec un CAC40 autour de 4500 ou en dessous, je prends des positions longues avec horizon juillet 2016 car visant un cac40 à cette date entre 4900 et 5200 (je ne m'interdis pas de vendre si l'objectif de 10 à 15% est atteint en cfd à risque limité avant cette date).
Entre 4700 et 4900: j'évite d'investir en cfd à risque limité ou alors avec visée à court terme car la possibilité de hausse est plus réduite.
Ponctuellement je peux aussi prendre des positions courtes, sur 1 ou 2 semaine si tendance baissière court terme et si des valeurs sont identifiées.
Edit 1 octobre. Airbus en long en cfd à risque limité (ainsi je complète le secteur aéronautique qui devrait profiter de la baisse de l'euro une fois le phénomène accentué par le relèvement des taux de la FED).
Edit 2 octobre Une deuxième valeur SMI en "papier"

Edit 9 octobre vinci est vendu avec une petite perte et je prends en long Eni SpA. Après le désengagement du fond du Quatar, et le fait que l'action stagne et peut même dessiner un double top, je préfère m'en séparer.

Edit 14 Octobre. J'ai clos mes positions sur RDSA chez Saxo, Atos, allianz, Airbus, safran, Alcatel Lucent. Bref comme d'habitude je solde les positions en cfd à risque limité qui sont en PV et je garde ouvert les MV.

Edit 15 Octobre: J'ai vendu: axa, Rubis, GTT, Natixis et total en pea et cap gemini, ING Groep, Thales, Ingenico, RDSA et Eni SpA en cfd à risque limité

Positions ouvertes au 15 octobre
SMI (long): deux valeurs
pea Binck.fr: Veolia environnement, Scor
cfd à risque limité Saxobank.ch (long): 0
cfd à risque limité ig.fr (long) : 0 [/i]

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 01 oct. 2015 10:56

Bon on ne dira pas que je poste juste quand je suis satisfait ou que je fais des profits. Vu que je me suis retiré du marché entre le 20 août et le 21 septembre, le résultat du mois de septembre est de -0.58% et sur le trimestre c'est -4.94% (pea et cfd à risque limité). YTD (au 30 septembre et depuis le début de l'année en comptant les dividendes) c'est 14.25%. C'est toujours mieux que le cac40 même si ce n'est pas fameux.
Ceci est maintenant derrière nous et mes prises de positions à partir du 21 septembre visent le 31 juillet 2016 (et un cac40 au moins à 4920 voire à 5250). Pour moi l'année boursière est donc en quelque sorte terminée car je compte garder les positions ouvertes (aussi bien cfd à risque limité que pea) jusqu'à cette date ou jusqu'à la date d'obtemption de l'objectif (10-15% + éventuellement Dividende). Je l'écris pour m'y tenir...
Mes positions sont tenues à jour sur le message précédent.

Edit Ah j'oubliais, de me lectures récentes une évidence écrite par J bollinger m'a marqué: en gros c'est lorsque l'on a choisi et déterminé ses positions en utilisant une unité de temps (exemple en hebdo), il faut rester sur cette unité de temps pour décider s'il y a lieu de vendre. Application: ayant sélectionné mes positions sur du fondamental/sectoriel/AT en hebdo, je ne dois pas regarder les graphes en journalier pour déterminer le moment de la vente. Je dois regarder dans mon cas en hebdo voire en mensuel et avoir en tête l'objectif en terme de durée (dans mon cas fin juillet 2016).

Re: Journal swing trading et PEA

par fisherman » 02 oct. 2015 15:20

Salut Sagal,

Ne te méprends pas 14.25%, pour du long only, c'est pas mal du tout.
Surtout si on tient compte du marché en ce moment ;)
Je suis assez d'accord avec la réflexion de bollinger. J'ai eu ce genre de soucis quand j'ai voulu faire de l'intraday et que je transformais la position en swing sur plusieurs jours. Changer d'unité de temps pendant un trade, d'expérience je trouve cela compliqué pour ne pas dire néfaste. :roll:

Par contre tu dis que tu vas tenir tes positions jusqu'en Juillet 2016 quoiqu'il arrive et la tu m'inquiètes... tu ne penses pas couper tes positions, si tu vois que tes scénarios ne se réalisent pas? à quels points invalides tu tes positions?

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 03 oct. 2015 15:33

N'oublie pas qu'il y a une part de levier dans les 14% et qu'il y a les dividendes dans la partie PEA et que surtout en vendant au 31 juillet le résultat aurait été bien meilleur. Enfin c'est mieux que de perdre de l'argent...

Non pas quoi qu'il arrive si je fais des profits je pourrai sortir bien avant et si c'est des pertes je pourrai même rester bien plus longtemps.

Je profite de ta question Fisherman pour expliquer plus clairement ce qui constitue depuis le début ma stratégie en cfd à risque limité et SRD et qu’en fait je n’ai fait évoluer qu’à la marge.
Postulat 1 Je sais que je peux perdre la mise de départ plus une réserve d’urgence à moins d’être extrèmement patient et de pouvoir ainsi limiter les pertes
Postulat 2 La stratégie ne s’applique que lorsque l’on est à peu près sûr que la marge à la hausse est d’au moins 10% sur un horizon de temps de 3 mois à 8 ans. De préférence les valeurs sélectionnées doivent verser un dividende.
Donc sur un capital dont on n’a pas besoin de 10000 euros avec une réserve d’urgence de 2000 euros, on peut prendre des positions pour un équivalent de 9000 euros (entre 5 positions à 1800 et 3 positions à 3000). Si cela se passe mal et qu’en fait on était en haut du cycle et que l’indice de référence perd 30% et que les valeurs sélectionnées perdent 40%, il ne faut pas paniquer pour autant et garder ses positions car les dividendes (plus exactement la compensation de dividendes) paieront les frais des positions ouvertes (tant que les taux d’intérêt sont bas). Si le bas du cycle est atteint et que l’économie se reprend ainsi que les marchés, il ne faut pas hésiter alors à ouvrir de nouvelles positions pour un équivalent de 9000 euros. Il suffit alors d’une hausse d’environ 20% pour équilibrer les comptes. Une fois que l’expertise est acquise après de nombreuses années, mais que l’on s’est fait surprendre malgré tout, on pourrait dans la phase baissière investir à la baisse tout en gardant des positions à la hausse.

Si cela se passe bien dans le 1 er exemple et que l’on a une hausse de ses valeurs de 10 à 15% tout est ouvert tant que le postulat 2 est respecté : on peut ouvrir une nouvelle position, remplacer les valeurs par d’autres plus prometteuses ou tout simplement prendre les bénéfices et attendre une baisse du marché et que le postulat 2 soit à nouveau valable pour réinvestir.
Pourquoi cfd à risque limité : pour pouvoir investir à la baisse, parce que c’est moins cher que le SRD (aux taux d’intérêt actuels) parce qu’il y a plus de dérivés possibles et surtout parce qu’en étant strict sur la somme investie on se donne le droit à une 2ème chance (mais ce dernier point est aussi valable en SRD). Si on a plus de fond on peut panacher chez un broker qui l’accepte des actions classiques et des cfd à risque limité. Les actions classiques pouvant jouer le rôle de collatéral . Si on est sur les marchés à plein temps alors il faut utiliser une autre partie de son capital pour faire du scalping ou de l’intraday.
Après c’est comme pour tout, il n’y a aucune garantie, mais jusqu’à présent sur du long terme la bourse a tendance à monter et a tendance à favoriser l’esprit investisseur par rapport au profil de spéculateur…

Edit 8 octobre. Ouverture d'une 2ème position en long et en cfd à risque limité sur RDSA. La dernière en date est en fait le 2 octobre une valeur SMI. J'ai viré des fonds économisés sur Saxo.ch et j'utilise une petite partie de mon cash chez saxo.ch pour prendre une position "réelle" "papier" qui me sert en plus de collatéral.

Edit 14& 15 Octobre j'ai soldé en cfd à risque limité toutes les positions et je garde 2 positions en PEA

En fait cela m'amène à établir une avant règle 4 (je vais modifier mes régles de trading post n°1 pour ajouter cette évidence. En gros le trader sur actions se fiche pas mal de ne pas avoir acheté au plus bas du moment qu'il revend plus cher et fait des profits conséquents plus tard. C'est tout juste s'il se souvient qu'il aurait pu faire encore mieux. De plus on voit bien ces derniers jours que quand le marché consolide suite à une baisse trop prononcée ou se remet à la hausse (car la tendance de fond reste à la hausse) on a des gaps/trous de quotation et on a vite fait de rater le bon moment ou alors on se dit j'attends que cela redescende ou on se dit c'est peut être trop tard etc. (le pire étant d'acheter après une phase de hausse juste avant une nouvelle baisse...). Le trader doit savoir prendre ses responsabilités et se faire confiance quand l'heure de passer à l'acte est venue. Donc avant règle 4: Le trader indépendant a 2 grosses opportunités : il décide du moment de l’achat et du moment de la vente. Le but est de maximummiser les profits entre ces 2 moments en étant bien conscient que la perfection ne sera jamais atteinte (acheter au plus bas et de vendre au plus haut et inversement pour les opérations à découvert). Le critère le plus déterminant des deux étant le moment de la vente. Le trader indépendant doit en toute circonstance veiller à conserver cette liberté. Le trader qui a une gestion rigoureuse de son exposition a même droit à une 2ème chance au cas où tout s’imbriquerait contre lui (cad garder ses positions en cas d’erreur sur la tendance de fond et prendre des positions dans le sens de la tendance en cours ou attendre que la tendance de fond revienne à celle anticipée et doubler son investissement).
--------- -------------

Citation sans doute de B. Graham (et je dois dire que j'essaie d'appliquer): "Achetez seulement des actions dont vous serez heureux si le cours baisse de 50% [afin de renforcer à vil prix]."

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 19 oct. 2015 15:43

J’ai eu une alerte déjà début août et j’étais sorti du marché. Mon analyse de mon comportement est donc à relier avec cette alerte.
Alors que j’avais décidé de tenir mes positions jusqu’en juillet 2016 et l’avoir même écrit sur ce forum plusieurs fois, je n’ai pas tenu parole et je n’ai pas aimé cela. La circonstance atténuante étant que après être passé de Y pertes potentielles, j’avais eu sur 2-3 jours X profits potentiels et que la tendance repartait négativement. J’ai donc arrêté les frais à X/4 profits réels.
Je crois que ce qui me pèse en plus de mon travail et de ma vie de famille est d’analyser très souvent en vue de rechercher des opportunité ou en vue de maximummiser les profits sur les positions ouvertes donc de vendre à temps.
Je suis donc conduit un peu inconsciemment à trouver une solution. Certains feraient une pause. Ma solution est autre. Je poursuis sur mon idée première (hausse vers 4900 ou vers 5200 d’ici à juillet 2016) et je choisis des dérivés qui sont moins volatiles et qui demandent plus de reflexion avant de les vendre. Pour moi c’est les ETF sectoriels. Un signe de mon mal être, je n’ai même pas voulu attendre les résultats de GTT, j’ai pris de suite pour le PEA (circonstance atténuante j’ai été voir le taux de surprise sur les résultats passés, mais c’est plus pour s’autopersuader que cela n'a de réelle valeur). Autre exemple alors que je n’ai pas pu prendre l’ETF Healthcare chez IG (spread trop étendu suite à des nouvelles dans la presse), je l’ai pris chez Saxo et pour être sûr de ne plus avoir de possibilités d’investissement sur IG, j’ai pris l’ETF Basic resources qui ne figurait même pas dans ma sélection de départ (après avoir revu Banks et Industrial goods)...

Je suis bien conscient que le CAC peut rechuter à 4300 et je m’étais dit : attends une clôture au dessus de 4730 puis assure-toi que la hausse se poursuit et seulement si…lance toi. Et pareil pour le pétrole, attends que le WTI soit au dessus de 50 de façon pérenne etc... Et bien je n’ai pas tenu non plus. Bref c’est un peu suicidaire mais je veux suivre mon plan et avoir un peu plus de relachement psychologique.


Là ou il y a cohérence c'est avec ma règle de trading 4 (1er post)
Règle n°4 : Privilégier la diversification (7-10 titres sur le PEA et au moins 4 titres sur les cfd à risque limité representant entre 4 et 7 supersecteurs, éviter d’aller au dessus de 10 supersecteurs en cfd à risque limité). En cfd à risque limité les ETF sectoriels sont à considérer de façon préférentielle par rapport aux actions individuelles, sauf si opportunités de gains supérieurs à 10% à horizon de 3 mois sont identifiées
et la règle 1a - "Buy strong stocks in strong sectors in an upward-trending market". Pour moi la tendance de fond du marché est haussière.

Edit 22Oct Avec un cac40 au dessus de 4800, les choses se présentent mieux je suis passé de -X à +X. Ce jour 7 ETF sur 8 font mieux que l'indice de référence sauf Oil & gaz, cela aussi est pas mal et prometteur. J'ai bien sûr pris un risque en misant sur un rebond de Oil&Gaz et Basic resources et bien entendu je ne comptais pas les associer sur le même compte trader, mais le problème est que IG propose environ 6 ETF stoxx 600 sectoriels et j'ai fait l'erreur de commencer par acheter ceux bien plus nombreux sur Saxo. Puis j'ai été bloqué sur IG quand l'EFT Heathcare m'a été refusé. Finalement je me suis rabattu sur Basic resources qui ne figurait pas dans mes 7 de départs.

Positions ouvertes au 19 octobre (graphes supersecteurs pea et cfd à risque limité)
SMI (long): deux valeurs
PEA Binck.fr: Veolia environnement, Scor, Axa, Natixis, Total, Rubis, GTT
cfd à risque limité Saxobank.ch (long): ishares stoxx europe 600: Food & Beverage - Insurance - Personal & Household goods - Technology - Automobile & parts - Healthcare
cfd à risque limité IG.fr (long) : Lyxor stoxx europe 600 Oil & gaz - ishares stoxx europe 600 Basic resources [/i]

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 29 oct. 2015 10:32

La façon dont a réagi le S&P500 et le DJIA juste avant l'annonce de la FED pendant puis une heure après et enfin en clôture est le signe pour moi de ce qui risque de se passer lorsque la FED va enfin remonter ses taux directeurs. Petite baisse très passagère et remontée. Les banques devraient en tirer profit, donc à l'heure ou peut être une stratégie établie plus d'un an à l'avance pourrait porter ses fruits, il serait dommage pour moi de ne pas en profiter. J'achète donc en long et en cfd à risque limité ishares stoxx 600 europe banks. De plus dans l'ensemble et jusqu'à présent les résultats trimestriels sont plutôt meilleurs qu'attendu. Enfin ma stratégie de miser sur des indices sectoriels européens marche bien pour l'instant (hormis oil & gaz et Basic resources mais cela était attendu: il faut au moins 3 à 5 mois) et en tout cas m'apporte une plus grande tranquilité d'esprit. Je surveille autant mais plus détaché et je surveille aussi d'autres compagnies européennes (HSBC, Glencore, ABInterbrew, Imperial tobacco, Nestle, sap etc.) cad celles les plus représentatives des indices sectoriels que j'ai en portefeuille.

Edit 3Nov15 Il est facile de perdre le cours, voilà pourquoi j'ai trouvé je pense une bonne solution pour avoir une comparaison avec l'indice de référence qui est SXXPIEX:GR (stoxx 600 europe). J'ai ajouté une seule position fictive de cet indice de référence sur ma watchlist bloomberg et je peux donc facilement comparer avec mes secteurs en journalier, depuis la prise de position ou même 15mn par 15 mn (je pourrais éventuellement importer une cellule du tableau directement dans google Sheet mais cela me prendrait du temps de trouver la bonne formule et de la frustration et le jeu n'en vaut pas la chandèle). A ce jour l'indice de référence fait +4.17% vs 3.64% pour mes supersecteurs chez Saxo et 1.02% chez ig (3.06% au total) Donc au total je fais moins bien que l'indice à ce jour (je ne sauterai pas encore à la conclusion: pour encore plus de tranquilité j'aurai mieux fait de choisir l'indice de référence plutôt que de sélectionner certains secteurs car le bilan se fera à l'heure de la vente mais...je constate et je continue de surveiller). C'était donc juste pour signaler cela. Et puis un rappel à moi-même sur la modestie et que peut être jusqu'à présent je n'ai été que chanceux pour expliquer les résultats que j'ai obtenu...Mais bon les 2 positions sur ig étaient mes derniers choix et très spéculatifs et la position banque sur Saxo était un dernier choix, presque un choix nostalgique ou de regret et d'impulsion. Je sais aussi que 10 supersecteurs c'est bien pour la diversification mais moyen pour la performance.

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 04 nov. 2015 13:04

Edité (topic au dessus) le 3Nov et 4 Nov par la vente du secteur automobile (PV: 4.67%). Je n'exclus pas d'y revenir mais pas avant plusieurs jours.
Edit: Explication à la vente: J'ai du mal à tolérer une perte de plus de 50% de profits potentiels par rapport à un moment donné, c'est donc la raison pour laquelle je vends de plus compte tenu des dernières nouvelles en provenance de VW (émission CO2 non conforme, moteur 3l diesel touchés, conflit avec 3 administrations américaines etc.). Etat de fait qui pourrait à tout moment s'étendre à d'autres fabriquants, car je ne crois pas que VW ait été le seul à tricher.
Je passe donc à 9 supersecteurs au lieu de 10 et je diminue mon exposition au niveau prévu au départ.
Edit A noter que cela se joue à un ou deux jours près et que c'est très volatile (Basic resources et Oil & gaz sont en train de passer de -2% à +3% en 3 jours) mais un an après l'ouverture du compte chez ig, je suis potentiellement en tenant compte du cours actuel des positions ouvertes et au moment ou j'écris à: +50% de gains. Et ce malgré une perte de 900 euros en 1h30 pour mon 1er trade chez ig en tradant 3 lots de CAC40 alors que je croyais trader 3 mini lots...(venant de chez Saxo ou il n'y a que des mini-lots qui sont appelés lots...bref...). C'est mieux que ce je fais chez Saxo (+68% en 19 mois par rapport au cash de départ et ajouté par la suite) et cela tend à démontrer qu'en étant plus prudent j'obtiens de meilleur résultats (le collatéral n'est pas encore accepté chez ig, donc je prends moins de risque, en ce moment mon exposition correspond quasiment au cash et je n'ai quasi pas d'effet levier).

Re: Journal swing trading et PEA

par Sagal » 05 nov. 2015 10:53

Edit 5Nov. Finalement je vends mes positons Oil&Gaz et Basic resources chez IG. Explication: je reviens de -2% j'ai vu hier milieu de journée +3% et je constate que cela repart vers le bas, je prends donc mes PV à 1%. La situation du pétrole est toujours incertaine et pareil pour les Basic resources. Enfin vu la limitation des secteurs que l'on peu prendre, je ne suis pas satisfait d'avoir ce mix chez IG. Je voulais Health care et Oil & Gaz originellement. Pour les résultats sur un an c'est donc 48.6% sur un an et non 50% (et oui cela va très vite en cfd à risque limité dans les 2 sens...). Je ne vous cache pas que je m'interroge sur la poursuite des opérations et qu'il se peut que je liquide toutes les positions en cfd à risque limité sous peu. En fait ils ont seulement chez IG en supersecteur Stoxx europe 600: l'indice de référence, Health care (en fonction de la volatilité), Banks, Food & Beverage, Oil & Gaz et Basic Resources. Mais je peux aussi prendre finalement Health Care chez IG (doubler ainsi la position) et par exemple prendre l'indice de référence ou doubler la position Food & Beverage. Tout est ouvert....Y compris revenir sur des actions pour des compagnies qui ont déjà publiées leur résultats ou attendre...
Edit finalement je vire les PV d'IG sur le compte Bourse Direct et j'ouvrirai une ou 2 positions PEA-PME. Tiennent la corde: Lyxor ETF PEA PME, Albioma, Maurel & Prom, Virbac le fond Alto Invest Nova Europe part I etc..

Ah bon j'avais écrit que je ne vendrai rien avant juillet 2016...Je suis adaptatif et cela etait valable si je suis dans le rouge. Si j'ai des PV à prendre, je les prends ETF sectoriels ou pas...
Une de mes règles est: ": 'Il vaut mieux vendre en prenant des bénéfices et s'en vouloir que de ne pas vendre et s'en vouloir’

Sujets similaires
PEA et PEA 0% Boursorama
par loul42 » 23 août 2019 10:55 (8 Réponses)
Trackers pour Swing dans un PEA/Compte Titre
par alexandre511 » 05 janv. 2015 18:28 (12 Réponses)
Journal du PEA de Plataxis façon Weinstein
par plataxis » 18 avr. 2018 19:41 (38 Réponses)
Journal de Nexs (swing trading)
par Nexs » 02 juin 2014 17:16 (5 Réponses)
Journal de swing trading de BearIsDead
par BeerIsDead » 10 nov. 2017 11:08 (53 Réponses)
Journal de swing trading Sid
par Sid » 17 nov. 2017 18:32 (124 Réponses)
Cloture de PEA
par Benoist Rousseau » 19 juil. 2012 16:46 (3 Réponses)
Lancement du CAC PEA PME
par FD707 » 05 mars 2014 20:46 (4 Réponses)
L'argent mis sur PEA
par Jam64FR » 26 avr. 2014 18:14 (5 Réponses)