ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)
Répondre • Page 1 sur 1

L'écologie problème pris dans le mauvais sens

par Lysan » 22 sept. 2021 03:41

L'article ci-dessous conforte mon idée, bien que je respecte l'écologie mais ici c'est contre productif, ils ont voulu se passer du nucléaire et aujourd'hui, ils font partis de ceux qui réchauffent encore avec de l'énergie électrique produite grâce au charbon et gaz en complément de l'énergie verte après avoir dépensé des milliards dans cette énergie verte financé par les contribuables. C'est de la fausse écologie, pour moi ce n'était que du business.... Ne pas reproduire en France, pourtant cité en exemple par nos écologistes Français, soit ils sont incompétents, soit ils sont financés par les conglomérat des énergie fossiles qui émettent du CO2, en tout cas cela ne semble pas sérieux en ces temps de réchauffement climatique.

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/allemagne/allemagne-dix-ans-apres-la-decision-d-angela-merkel-de-sortir-du-nucleaire-quel-bilan-pour-le-pays-en-termes-d-ecologie_4778213.amp

Extrait :
Allemagne : dix ans après la décision d'Angela Merkel de sortir du nucléaire, quel bilan pour le pays en termes d'écologie ?

Article rédigé par

L. Desbonnets, B. Boussouar, J. Méchaussie - France 2
France Télévisions

20 Heures
Édition du lundi 20 septembre 2021
La chancelière allemande Angela Merkel a pris, il y a dix ans, la décision de sortir du nucléaire d'ici fin 2022.

Six mois après avoir décidé de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires, la chancelière allemande Angela Merkel avait annoncé, en 2011, après la catastrophe nucléaire de Fukushima (Japon), leur fermeture. "Nous voulons que l'énergie du futur soit plus sûre", avait-elle déclaré le 30 mai 2011. L'engagement a été tenu : les tours de refroidissement ont été démolies une par une. L'Allemagne comptait 17 centrales nucléaires en activité en 2011 ; il n'y en a plus que six, qui seront toutes débranchées d'ici l'an prochain.

Le renouvelable ne suffit pas pour remplacer le nucléaire
L'un des derniers réacteurs se situe dans un village bavarois, Gundremmingen. Ici, beaucoup n'ont toujours pas digéré la décision de la chancelière. "Faire un tel virage à 180 degrés, dire à l'époque : 'Maintenant, tout est fini', et donner des dates de fermeture pour chaque centrale, ça m'a choqué", affirme Wolfgang Mayer, ancien maire de Gundremmingen.

Mais en termes d'émissions de gaz à effet de serre, le bilan est loin d'être positif. Même si depuis dix ans, Angela Merkel a misé sur les énergies vertes et que le renouvelable produit désormais un tiers de l'électricité en Allemagne, le renouvelable, justement, ne suffit pas pour remplacer le nucléaire. Alors, 44% de l'électricité en Allemagne provient encore des énergies fossiles, comme le gaz et le charbon. De gigantesques mines continuent de gagner du terrain.

Re: L'écologie problème pris dans le mauvais sens

par Francis1 » 22 sept. 2021 07:38

Merci

Re: L'écologie problème pris dans le mauvais sens

par max38250 » 22 sept. 2021 07:52

Avant j'étais contre le nucléaire, depuis j'ai revu mon avis.
C'est une des sources d'électricité la plus importante que nous ayons. Alors oui elles occasionnent beaucoup de déchets polluants, mais pour le moment on a pas mieux pour le même niveau. La Chine veut se doter d’un réacteur au thorium, c'est quelque chose que je suis de près, car cela m'a l'air prometteur (on manque toutefois cruellement de recul) La solution à mon avis ne serait pas d'augmenter tout ce qui touche aux énergies fossiles comme les centrales aux charbons, mais d'innover. De nouvelles idées, des créations d'emploi, de la recherche, des nouvelles technologies, infrastructure qui pourrait nous aider à réduire notre empreinte carbone.

Re: L'écologie problème pris dans le mauvais sens

par sakado » 22 sept. 2021 08:23

1) 80% de nos consommations d'énergie finales, partout dans le monde, y compris en Allemagne, c'est du pétrole.
Donc là on ne parle que de 20% du problème (même encore moins si on enlève le gaz pour se chauffer).

2) Le gouvernement allemand s'est engagé après l'accident de Fukushima à sortir du nucléaire. On peut saluer le fait qu'ils tiennent leurs promesses.

3) Oui le nucléaire est une électricité qui n'émet pas beaucoup de carbone (en émet quand même, les employés vont travailler en voiture, les pièces des centrales (construction et maintenance), l'extraction et le transport du combustible, le démantèlement, la fabrication et la maintenance des lignes électriques...), mais il y'a le problème des déchets à vie longue (centaines de milliers d'années), le risque d'accident (qui augmente en proportion de l'age des centrales).

Et les nôtres, comme celles des allemands n'ont pas été conçues pour fonctionner si longtemps, donc les allemands ont fait le choix de respecter les normes, sans devoir investir des sommes folles dans la "mise à jour" des centrales, mais qui ne sera jamais complète.
La cuve (et le circuit primaire je crois) ne sont pas remplaçables.
La France et les USA prennent donc des risques en poussant la durée de vie au delà des 40 ans !

4) Oui les mines de charbon à ciel ouvert c'est un désastre écologique, sanitaire et visuel.

5) Oui les éoliennes et les panneaux photovoltaïques c'est de la mouise (hors autoproduction).

6) Il faudrait construire une centrale nucléaire par semaine pendant dix ans pour se sevrer du charbon. Et çà ne réglerait pas le problème des 80% de notre énergie et de nos pollutions, qui est lié au pétrole. Et si on faisait ça, on n'aurait que quelques décennies d'uranium (qui s'épuise lui aussi).

7) Ne pas oublier que les différentes énergies utilisées au court des temps ne font que s'additionner au global. Toujours plus, toujours plus fort.
Les énergies renouvelables (hors hydrauliques), selon moi, ne sont là que pour palier (mal) au déclin inéluctable du pétrole. Mais ce ne sera pas suffisant. Il faut réduire nos consommations.

8) Réduire nos consommations, ça veut dire réduire le pib. Puisque tout est corrélé. La fable du découplage entre pib et énergies (fossiles à plus de 80% donc) est, et reste une fable.
On note un découplage relatif entre pib et énergies fossiles mais il y'a report sur la consommation de terres et de métaux (plus ou moins rares).

9) Le nucléaire a sa place (mais ce n'est pas une solution miracle), les chinois en construisent plein (mais moins que les centrales à charbon, je crois qu'ils en ouvrent une par semaine, de charbon), ils veulent en mettre une tous les 30km sur la nouvelle route de la soie. Les trains commencent à livrer de la Chine à l'Europe... Il y'a aussi les minis centrales pour faire tourner une mine ou une ville isolée (y compris des centrales flottantes).

10) On ouvre le débat sur l'hypothèse de renforcement synergique des énergies, et dans ce cas les éoliennes et les minis centrales nucléaires ne sont là que pour extraire plus d'énergies fossiles, et surtout augmenter le taux de retour sur investissement, qui baisse dangereusement (un baril de pétrole investi en 1930 permettait d'en extraire 100, aujourd'hui c'est plutôt un pour 30 voir beaucoup moins pour le bitumineux).

11) Le nucléaire est un bon amortisseur de la décroissance (énergétique et économique) inévitable.

12) Les allemands ont pris énormément d'avance en tant que démanteleurs de centrales et ils vont vendre leurs services. C'est une industrie nouvelle en fait. En tous cas à cette échelle (industrialisation du process), car il va y en avoir un paquet à démanteler partout dans le monde.


La part marginale du nucléaire en gris, et l'addition (aucune substitution) des énergies au fil du temps

ob_707376_image-1025.jpg
ob_707376_image-1025.jpg (50.25 Kio) Vu 74 fois

Une mine de charbon à ciel ouvert et sa centrale en Allemagne

060589635084-web.jpg
060589635084-web.jpg (86.15 Kio) Vu 74 fois

Re: L'écologie problème pris dans le mauvais sens

par ChristelleP » 22 sept. 2021 21:09

Lysan :mercichinois:

Re: L'écologie problème pris dans le mauvais sens

par sakado » 22 sept. 2021 21:49

Petite coquille.

*10) Ce n'est pas le "taux de retour sur investissement" mais "taux de retour énergétique", en français.
Mais la version anglaise fait bien apparaître la notion d'investissement.

EROEI, «Energy Returned On Energy Invested», ERoEI, ou EROI, «Energy Return On Investment»

Sujets similaires
livres sur l'écologie et la fin de l'humanité
Fichier(s) joint(s) par takapoto » 09 mai 2018 00:58 (40 Réponses)
Nicolas Hulot; l'Écologie démissionne !
Fichier(s) joint(s) par Stochastic » 28 août 2018 19:52 (25 Réponses)
Économie et écologie
par Amarantine » 27 nov. 2018 12:56 (14 Réponses)
Livre : "Trading à sens unique"
par LLivingstone » 01 mai 2013 16:27 (4 Réponses)
Reverse / D'Alembert ou l'art d'être dans le bon sens
Fichier(s) joint(s) par falex » 10 avr. 2014 11:40 (29 Réponses)
Entrer dans le sens du gap sur le Dax ?
par libertarian » 16 avr. 2015 12:12 (6 Réponses)
Sens des ordres mis en attentes.
par falex » 13 avr. 2016 12:41 (6 Réponses)
Est-il possible de n'être "rien" au sens administratif ?
par Cedric88 » 11 févr. 2017 17:00 (262 Réponses)
l'analyse technique des indices a-t-elle du sens?
par Toutep » 13 sept. 2017 17:52 (16 Réponses)
S, R et PP: distance et sens du scalping
Fichier(s) joint(s) par Sylvain P. » 21 sept. 2017 21:07 (10 Réponses)