ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par Burzum » 27 nov. 2016 16:13

Oui mais, cette bulle marche sur un fil, la durée moyenne d'un prêt en France est de 7 ans, due aux mutations professionnelles, séparation, agrandissement de la famille.
Quand le capital restant dû est supérieur au prix du bien de 20 , 50 ke , la perte est réelle et non avenue, car pressée par la nécessité de vendre.
Une banque table sur les 7 ans quand elle octroie un prêt pour récupérer son capital .même si je suis persuadé qu'avec la période des taux bas la durée moyenne nationale risque de passer à 10 ans car le plus gros des rachats de crédits et des transactions se sont faits sur 2014-1016. Ce qui va les mettre encore en danger sur les taux cours malgré l'augmentation de taux de la FED.

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par chad » 28 nov. 2016 02:51

j'ai des potes , un couple, qui ont revendus après séparation l'achat avait 3 ou ans, ils ont perdus 10Ke chacun à la revente car l'immobilier avait baissé et peut-etre une part du credit

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par Burzum » 28 nov. 2016 09:20

Oui Chad et des exemples comme celui ci y a en énormément.
Ce qui faut comprendre dans l'immobilier et on peut faire le parallèle avec l' épargne sécurisée en euro comme les livrets. C'est qu'il faut que ça tourne , rien de mieux qu'une petite perte et des IRA que quelqu'un qui reste 20 ans dans son bien en payant ses traites sagement.
C'est pour cela , comme sur l' épargne liquide, que l' état a voulu inventer le loyer pour les propriétaires une fois que l' emprunt était remboursé, comme le PSA sur l' épargne liquide pour pousser à l'investir ailleurs ou tout simplement la dépenser.
Que cela soit dans l'immobilier ou dans l' épargne ce qui prévaut ç'est la rotation du capital

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par tontondubled » 28 nov. 2016 11:19

la bulle immo on peut dire ce que l'on veut sur leurs projections erronne mais personnellement j'y ai appris enormement.

on a toujours pas acheter avec mme mais ici c'est pas la bourse, c'est de l'immo et en immo, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel comme en bourse.
je suis du cote de ceux qui pensent que c'est grasse au taux bas que l'immo se vend encore. ils remontent ça bloquera pas mal a mon avis.

aujourd’hui lorsqu'une maison m'interresse et que je connais la localistion (photo du bien + google earth est ton ami + cadastre.gouv) j'envoie une demande de renseignement au service de la publicite fonciere (merci la bulle immo....) pour avoir tout l'historique du bien depuis 50 ou 60 ans.
anciens proprio, prix d'achat etc. ça permet de savoir ce que le proprio a paye et le * 2 depuis 1998 est bien la. j'ai vue un terrain paye 45 000 fr revendu 45 000 euro. mon salaire lui en 17 ans il a pas fait *2 ou *6. du coup j'estime qu'on est bien dans une bulle qui ne pourra durer aujourd'hui compte tenu de tout ce qui se passe en france.

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par falex » 28 nov. 2016 12:00

Le fait d'avoir toi sur la tête (et si possible "le siens") est la base de la pyramide de maslow.

Donc sur ce marché, ce qui compte c'est surtout de "bien acheter" son bien, car la PV tu la feras surtout à ce moment là (seule moment où tu maitrise quelques choses).

Ce qui compte aussi, c'est d'achetr/vendre régulièrement, pour acter de la PV ou en tout cas du K (même si tu perds un peu ce n'est pas grave), comme ça le coup d'après tu peux acheter plus gros (principe de réinvestissement du capital ... la base de la base ...).

J'essaye d'expliquer ça à ma femme, Elle comprend très bien le principe mais ... n'y adhérer pas du tout ... (Je pense que c'est une sorte de peur de ne plus avoir de toit sur la t^te et/ou le temps passer à aménager notre logement actuel ...)

:lol:

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par tontondubled » 28 nov. 2016 12:14

c'est là ou je suis en total desaccord avec vos propos, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, la pv lors de la revente c'etait bon il a 6 ans maintenant c'est de moins en moins souvent le cas.

surtout que vendre plus cher qu'on a acheter et dire qu'on a fait une pv sans tenir compte de l'ensemble des frais annexes lie a une maison c'est un peu limite. travaux taxes diverses que l'on avait pas en tant que locataire, frais de notaire etc etc sont souvent des elements non pris en compte dans le calcule de la pv.

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par Benoist Rousseau » 28 nov. 2016 13:30

c'est ce que je fais depuis 2011. Tours même bien même quartier 320.000€ je peux le toucher à 220.000 240.000€ actuellement. J'ai vu des résidences secondaires / 2 /3

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par Eversa » 28 nov. 2016 14:37

A l'époque actuelle, je ne conseillerais pas aux jeunes d'acheter, vu qu'ils se séparent souvent sur un coup de tête ou histoire de changer (désolée, mais c'est bien ce que je constate depuis X années). Que des ennuis à la revente et de grosses pertes assurées.
Maintenant, acheter ou être locataire, c'est plutôt une histoire de caractère. Personnellement, j'ai un très grand sens de la propriété. Il faut que je sache que les murs sont à moi, bien à moi, que je peux les abattre si besoin, refaire tout l'intérieur à ma façon sans demander la permission, que je ne suis pas à la merci du propriétaire qui veut reprendre son bien, augmenter le loyer. Il me faut ma sécurité, c'est vital. Pour les 2 maisons de notre vie, on y a consacré tout notre temps. Modifier, toujours amélioer notre cadre de vie, c'est une véritable passion.
Aucune envie d'aller voir ailleurs, même plus jeunes.
Question de caractère, de but dans la vie. La sédentarité, l'implantation a aussi des avantages non négligeables.

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par Sylvain P. » 05 déc. 2016 23:39

Je suis assez d'accord avec toi Eversa.
Mais force est de constater qu'en location la plupart des biens (surtout les maisons) répondent rarement aux critères que l'on souhaite.
Le gros (le seul ?) avantage lorsque l'on achète c'est que l'on fait ce que l'on veut à partir du moment où on a le budget. La question à se poser en achetant n'étant pas "combien je vais pouvoir revendre ?" mais plutôt "suis-je prêt à prendre le risque de payer XXXXX€ de plus qu'en location pour avoir le luxe de choisir comment je vais agencer mon habitation ?".
De plus, on peut aussi prendre le parti de se dire que si l'on doit revendre son bien moins cher car l'immobilier a baissé, celui que l'on achètera aura sûrement baissé dans les mêmes proportions.

Et j'ajouterais qu'en ce moment, il est plus facile de négocier un crédit avec une banque que de trouver une location quand notre dossier n'est pas parfait aux yeux des régies (CDI depuis X mois, garants, ....)

Re: La baisse des prix de l'immobilier, il suffit de patient

par Junior » 25 juin 2017 14:34

Bonjour ! Sur le sujet les travaux passionnants de J.Friggit son vraiment à lire. J'essaye de résumer:
Spoiler:
(Conseil général de l'environnement et du développement durable)h**p://http://www.cgedd.fr/prix-immobilier-presentation.pdf
En gros l'explosion des prix depuis 2000 est due à l'augmentation des durées de crédits ainsi qu'à la tolérance de l'augmentation de l'endettement des ménages plus qu'aux faibles taux d'interets net (les taux net ayant déjà été très bas dans l'histoire sans provoquer une telle augmentation de prix).
Spoiler:
Sans titre (10).jpg
Les rendements locatif sont faibles car les loyers n'ont pas augmenté proportionnellement aux prix.
Paradoxalement les loyers représentent une part plus grande des dépenses (expliqué par la diminution des revenus du parc locatif soit une paupérisation des locataires)
Spoiler:
Sans titre (9).jpg

Le scénario de hausse est écarté car plus de marge d'endettement des ménages et rendement locatif trop faibles qui ne peut etre corrigé que par une baisse des prix et non des augmentation de loyer car ceux ci pese déja trop .

Il reste les scénari de stagnation de prix élevés ou bien de retour rapide ou lent au tunnel de prix des années 1965/2000.

Les moteurs de la baisse rapide sont une hausse des taux d'interets et une diminution des durées d'emprunts.
Seuls les membres inscrits peuvent voir les fichiers.
L'inscription au forum prend moins de 30 secondes.

Sujets similaires
Les forces pour la hausse et la baisse de l'immobilier
par benpen » 30 avr. 2014 18:57 (14 Réponses)
Faire simple : il ne suffit pas de le spécifier...
par Anonyme01 » 03 janv. 2015 03:15 (8 Réponses)
Pourquoi s'embêter à trader quand il suffit de creuser ?
par loilodan » 19 juil. 2018 12:19 (6 Réponses)
Quand le DAX baisse, on scalpe à la baisse ?
par Davidof » 09 oct. 2018 11:32 (2 Réponses)
Evolution des prix de l'immobilier
par chad » 17 févr. 2018 15:50 (24 Réponses)
économie et prix de l'immobilier
par plataxis » 12 sept. 2018 09:58 (11 Réponses)
Le Prix, rien que le prix, oui mais !
par Trade - humour » 13 janv. 2017 13:29 (27 Réponses)
Immobilier, fiscalité et location.
par robin32 » 26 févr. 2014 10:48 (16 Réponses)