ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

La charge fiscale exédentaire

par Benoist Rousseau » 05 Déc 2018 11:23

A redécouvrir c'est d'actualité la charge fiscale excédentaire
« Par ailleurs, il n'existe pratiquement aucun événement économique pour lequel l'offre et la demande n'entrent pas en ligne de compte. Donc, si l'on sait vraiment les manier et les faire jouer dans différents contextes à des moments adéquats, on prend l'avantage. », Arnold Harberger


https://www.andlil.com/la-charge-fiscal ... 55474.html

Re: La chrage fiscal exédentaire

par loilodan » 05 Déc 2018 11:27

:merci:

Re: La charge fiscale exédentaire

par Benoist Rousseau » 05 Déc 2018 11:35

et en complément la Théorie de l'incidence fiscale
"Une bonne taxe, cela n'existe pas." Winston Churchill"

Re: La charge fiscale exédentaire

par noko » 05 Déc 2018 12:34

Une redistribution égalitariste favoriserait selon eux la croissance à long terme.


:top:

Re: La charge fiscale exédentaire

par Euraed » 05 Déc 2018 13:50

Au sujet de l'incidence fiscale

Absolument ! toute hausse de taxe entraîne un mélange complexe de répercussions, car la hausse des co^uts devra être compensée.
Pourquoi "elles devront" ? sous la pression actionnariale (NB: l'actionnaire peut être un fonds de placement donc le public ou un ensemble de personnes physiques etc) et de façon générale pour ne pas dériver vers des déséquilibres structuraux qui in fine pourraient mettre en péril l'existence même de l'entreprise.

Par l'accroissement des revenus
- Hausse des prix des produits/services de l'entreprise
- Hausse des parts de marché et volumes

¨Par la baisse d'autres charges
- Moindre augmentation des salaires
- Allègement de la masse salariale par licenciement ou recrutements moindres ou à plus bas salaires
- Délocalisations . Sous-traitance.
- Réduction des investissements
- Réduction des coûts "matières" par pression sur les fournisseurs / changement fournisseur ou baisse de la qualité intrinsèque des produits
-Comportements de fraude / économies illicites
etc

Notons que ces diverses actions ont des temps de cycle variables et sont plus ou moins faciles à déployer. En général les baisses de charges sont plus faciles et rapides à obtenir que les hausses de revenus.

Il est donc parfaitement vrai qu'une hausse d'un prélèvement, et quelqu'en soit la raison et l'origine, se répercutera plus ou moins rapidement sur l'ensemble de l'environnement économique et sur l'ensemble des acteurs et consommateurs, sans exception.

Comme les arbitrages et solutions trouvées varieront d'une entreprise à l'autre, il est impossible de prédire comment se répercuteront les conséquences. Seules les approches statistiques s'appuyant sur des expériences similaires dans le passé permettront de façon très grossière d'estimer où porteront, dans un premier temps uniquement, le poids de la taxe.

Ainsi choisir de faire porter une taxe sur tel ou tel aspect de la consommation ou de la production, sur telle frange d'acteur, choisi à des fins de communication politique et d'acceptation du prélèvement est en fin de compte une illusion et l'on pourrait même dire qu'elle ressort de la manipulation.
C'est un marketing qui se veut habile. La vérité de l'incidence fiscale est finalement plus simple, mais aussi d'une froideur et d'une efficacité implacable.

Re: La charge fiscale exédentaire

par Benoist Rousseau » 05 Déc 2018 14:21

Merci euraed magnifique analyse

Re: La charge fiscale exédentaire

par Euraed » 05 Déc 2018 15:48

Et un petit complément sur d'autres tours d'illusionnistes
On entend souvent "Facile, l'entreprise n'a qu'à prendre sur sa marge, ses profits." ou une autre version, plus édulcorée, mais signifiant la même chose "Les gains de productivité permettront de financer ce surcoût".

En première approche c'est exact, sauf que les conséquences à terme sont exactement celles de l'incidence fiscale, avec la liste des actions possibles mentionnées ci-dessus.

NB: dans la baisse des charges, j'ai oublié un facteur important. Optimisation des process et digitalisation de l'entreprise

Re: La charge fiscale exédentaire

par falex » 05 Déc 2018 16:12

En fait c’est l’illu Que le pauvre sera moins pauvre avec une augmentation de son salaire mais en fait s’il faut qu’il « monte » dans l’entreprise

Ma remarque étant vrai a tous les étages de salaires.

Re: La charge fiscale exédentaire

par Benoist Rousseau » 05 Déc 2018 17:16

Euraed > j’écrivais un article sur l’augmentation du smig sous Mitterand et ses conséquences sur le blog. Je peux l’enrichir avec tes réflexions ? Je ne veux pas te plagier mais tu exprimes mieux que moi les conséquences d’une augmentation d’une taxe.

Re: La charge fiscale exédentaire

par AlgoFlex » 05 Déc 2018 17:32

Si les patrons pouvait donner des primes sens chargé ce serait bien.

https://www.expert-comptable-tpe.fr/articles/cout-reel-travail-employe-smic-declare-en-france/

(De 107 à 170 % du smic)

Quand je vois le montant des primes des ouvriers en France, par rapport au prime côté suisse c'est le jour est la nuit, je connais des ouvriers qui on ressu 20 euro de prime est d'autre 3 à 9 milles.

Articles en relation
Charge de la dette et budget 2014...
par Tulipe » 11 Sep 2013 17:52 (2 Réponses)
Evasion fiscale
par brucy » 27 Avr 2015 13:42 (3 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé