ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: La mort ... et le stop loss ?

par AlgoFlex » 12 Jan 2016 19:32

Eversa>Oui quand tu n’y crois plus.

j’adore les situations, c'est plus simple a comprendre pour moi.

Heureux les simple d’esprits.
On a le droits de croire au père noël, si cela rend heureux.

Celui qui ne sait rien est plus proche de la vérité que celui qui prétend tout savoir.

(Eversa>je t'avais poser une question hier, par mp je c'est pas si tu la vue)

Re: La mort ... et le stop loss ?

par AlgoFlex » 12 Jan 2016 19:52

DarthTrader a écrit: le jour ou je trouverai le bonheur je serais malheureux

si tu par perdant dans ta recherche pas sûr que tu le trouve.

Re: La mort ... et le stop loss ?

par AD_ » 12 Jan 2016 19:55

vous tournez à quoi en ce moment :mrgreen:

Re: La mort ... et le stop loss ?

par DarthTrader » 12 Jan 2016 20:08

Algo ce n était qu une métaphore sarcastique, juste pour dire que la seule finalité dans la vie c est la mort, le reste n est qu un perpétuel voyage avec son lot de bonheur et malheur, mais le seul truc qui me botte vraiment c est le changement et les découvertes

Re: La mort ... et le stop loss ?

par AlgoFlex » 12 Jan 2016 20:12

Je penssais que c'était un euphémisme :mrgreen:

mais si tu penses a la mort trop souvent que va-t-il se passer ?

Je crois de plus en plus qu’on obtient ce qu’on pense, le subconscient enregistre tous et fais pas la différence entre le bien et le mal.

Re: La mort ... et le stop loss ?

par Renaud-C » 12 Jan 2016 22:03

AD_ moi je tourne à l'Andlil 500 mg matin, midi et soir en ce moment, une découverte qui dure.
La petite mord le stop loss ! Vous aviez compris ?
Du calme Renaud-C, au lit.

Re: La mort ... et le stop loss ?

par Benoist Rousseau » 13 Jan 2016 07:13

Darth < d'iù tes voyages pays je partage ta même vision de la vie. Un passage dont on connaît la fin essayons de vivre plusieurs vies

La petite mort : concept psychanalytique. Quand l'homme ejacule qu'il atteint son stop cela s'appelle la petite mort. c'est la fin de la tension ce qui le libère mais le déprime aussi inconsciemment. Il a perdu sa superbe, pourra t'il recommencer ? Angoisses inconscientes. Après l'acte souvent l'homme aurait plutôt tendance à se reposer dormir se replier l'angoisse de castation revient et la femme est pleine d'énergie. Transfert. On retrouve la même chose dans le trading, la même tension la libération et le deuil du trade. Le dernier petit trade qui fait louper la journée vient souvent de là mais c'est très long à expliquer en psychanalyse et cela soulève trop de tensions réactions pour qu'on puisse en parler sur un forum.

Bref à savoir que l'énergie sportive intellectuelle de trading... est la même une énergie libidinale transformée (ce n'est pas pour rien qu'avant une grande compétotoon les sportifs de haut niveau ne font pas l'amour pour conserver leur énergie sexuelle et la transformer la sublimer et tous nos sentiments sexués frustrations etc se retrouvent dans notre façon d'être et donc de trader, de conduire, de parler... Ce n'est pas pour rien que les forums de bourse sont remplis de celui qui a la plus grande, que 95% ne participe pas mais essaye de piquer etc... Compensation de base.

La mort, l'angoisse de mort, l'angoisse de la castration, la petite mort tout est lié :) et on est en plein dans le trading et ses clefs pour réussir. 90% du résultat est psychologique. C'est contre tout cela qu'on se bat, on ne se bat pas contre la marché mais contre nous même / aime (d'une certaine façon). Le trading est juste un révélateur de nous même un peu plus efficace et violent que la vie quotidienne. Mais en lisant les gens, en les observant c'est toujours le même schéma qui revient plus ou moins forts et c'est toujours les mêmes angoisses qui tentent à être canalisées acceptées domptées mais pas éduquées. La pulsion est inéducable selon Lacan. Ce n'est pas pour rien que les gens crament leur compte, déplacent leur stops etc. Ce la ne vient ni d eMsrs ni de Vénus mais d'eux.

J'arrête je vais vous perdre et ce n'est pas le genre de propos à tenir sur un forum publique ça attire des réactions violentes et j'en ai eu ma dose pour toute une vie (quand on se rapproche trop près les gens deviennent parfois violents par peur tout simplement s'en prendre à quelqu'un permet de transformer le trouble qu'ils ont eu, la violence est là pour permettre de ne pas réfléchir avant tout) mais faire une psychanalyse est bien plus efficace que de payer un formateur qui va nous donner une méthode :lol: mais ça demande bien plus d'efforts... Et faire des efforts ce n'est pas vraiment ce que les gens recherchent en premier lieu en venant au trading.

Donc bouger son stop loss c'est refuser aussi d'être libéré de sa tension et rester dans la toute puissance infantile. J'ai raison le marché a tord na !

Re: La mort ... et le stop loss ?

par DarthTrader » 13 Jan 2016 07:33

yep je ne fais qu une fuite en avant, grâce à mon passé de skieur je parvient à slalomer et éviter les portes, mais quand je vais m en prendre une en pleine tête ça vas faire mal, mas se sera sans doute salvateur également ... prochain but bougé à Singapour

Re: La mort ... et le stop loss ?

par AD_ » 13 Jan 2016 08:28

Non tu ne vas nous perdre Benoist, (enfin parfois si en ce qui me concerne :mrgreen: , mais dans ce cas là je lis, relis et essaie de comprendre :roll: ).
Je suis assez d'accord avec ce que tu dis, sauf la fin
" Donc bouger son stop loss c'est refuser aussi d'être libéré de sa tension et rester dans la toute puissance infantile. J'ai raison le marché a tord na ! "
=> quand quelquefois j'ai bougé mon SL c'était plus par "espoir" car très souvent le marché revient, mais par contre quand il ne revient pas c'est la cata, et là on se dit "mais qu'est-ce que j'ai été c*n". Le SL c'est comme moyenner une position perdante, ça marche 8 fois sur 10 suivant sa position par rapport à la tendance, mais les 2/10 restant c'est le compte à zéro :evil:
Après c'est certains il y en a qui ne reconnaisse jamais avoir tort, c'est toujours à cause des autres mais jamais eux.
Pour progresser en trading comme dans la vie, il faut savoir reconnaître ses erreurs, les accepter et tout faire pour que ça ne se reproduise pas, mais là c'est une autre histoire, car il est possible de changer le cours d'une rivière mais pas son caractère. :roll:

Spoiler:
Oh la chute de naze :twisted:

Re: La mort ... et le stop loss ?

par AlgoFlex » 13 Jan 2016 08:50

Je suis assez d’accord à par sur Freud encore lui.

Je n’est aucune frustration après l’amour, je me souvient qu’à 16/18 ans on pouvait le faire toute la nuit, et que maintenant c’est une autre histoires, c’est physiologique et il faut l’accepter.
Ce qui me soûle le plus après l’amour c’est que madame à envie de parler et nous non on a juste envie de planer.

Le sportif ne dois pas faire l’amour avant une compète pour garder son énergie et mettre toute les chansons de son côté.

Mine de rien cela phatique de faire l’amour qu’en on est jeune on ne se rend pas compte mais en vieillissant, il m’arrive d’avoir la tête qui tourne et des chute de tension qu’elle heure après quand on dois sortir et marcher, un peu quand on n’a pas manger.

Bon j’arrête la pour l'instant on me dis petit déjeuner à préparer. :)


Pour aller plus loin.
20 ans après c'est différent
Le couple vu avec humour par Roland Magdane
http://m.wat.tv/video/8290921

On a le dvd tous pas Hu le temps de regarder. :D

Articles en relation
Le stop loss éliminatoire
par Guipit » 10 Mai 2019 15:30 (11 Réponses)
Stop mental
par Paperbag » 14 Mar 2019 13:08 (16 Réponses)

ProRealTime