ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Re: Le Loup De Wall Street.

par GOLDS » 26 déc. 2013 13:03

ah je connaissais pas l'histoire, c'est interessant

Re: Le Loup De Wall Street.

par maliko » 26 déc. 2013 21:39

GDX23 a écrit :Salut à tous !!

J'ai vu le film aujourd'hui, il est interdit au moins de 12... Plutôt moins de 16 à mon gout

Bref, bon film à voir mais comme tous les films qui traitent de la finance, les parties qui nous intéressent sont toujours traité rapidement :musique:
Salut a tous,

Je dirai meme un film interdit au moins de 18 ans oui!!! lol

Entre la drogue, le sexe, et l'argent, il y a de quoi faire tourner vite fait la tete d'un mineur,

L'histoire est interessante, mais sa parle tres peu de finance finalement, sa ouvre plutôt les yeux sur les commissions onéreuses des courtiers et leurs pratiques douteuses...

:musique:

Re: Le Loup De Wall Street.

par Djobydjoba » 28 déc. 2013 08:55

Au risque de paraître réac, j'aime pas les films sex and drugs and rock n'roll. Perdre 2 heures de mon temps à regarder des gars se faire des lignes de coke et se taper des p.., non, merci. Je trouve que les films de Scorsese, comme beaucoup d'autres films (Tarantino...), se complaisent à dépeindre la décadence et, sous couvert de la "dénoncer", ces films la banalisent, voire la légitiment, puisque le spectateur est invité à se mettre dans la tête de ses héros et donc à leur témoigner de l'empathie, voire de l'envie. Car sans un minimum d'empathie pour le héros, personne n'irait voir un film. Qui accepterait de suivre les pérégrinations d'un personnage dont il ne peut en aucune manière s'identifier ?

Je trouve donc ce genre de films très malsain. J'attends du cinéma plutôt de la poésie et du rêve, qu'il élève le spectateur, et non pas qu'il distille une apologie de la décadence (apologie pendant 1 heure 1/2 de film, qui se résoud à la dernière heure par une descente aux enfers du héros.. ouf, la morale est sauve :roll: ).

Le genre de film que j'aime par exemple : Abyss de James Cameron

Re: Le Loup De Wall Street.

par Amarantine » 28 déc. 2013 09:41

:bravo: +1 pour le commentaire de Djoby. S'élever plutôt que s'enfoncer.

Re: Le Loup De Wall Street.

par HopeSprings » 28 déc. 2013 17:13

Djobydjoba a écrit :Au risque de paraître réac, j'aime pas les films sex and drugs and rock n'roll. Perdre 2 heures de mon temps à regarder des gars se faire des lignes de coke et se taper des p.., non, merci. Je trouve que les films de Scorsese, comme beaucoup d'autres films (Tarantino...), se complaisent à dépeindre la décadence et, sous couvert de la "dénoncer", ces films la banalisent, voire la légitiment, puisque le spectateur est invité à se mettre dans la tête de ses héros et donc à leur témoigner de l'empathie, voire de l'envie. Car sans un minimum d'empathie pour le héros, personne n'irait voir un film. Qui accepterait de suivre les pérégrinations d'un personnage dont il ne peut en aucune manière s'identifier ?

Je trouve donc ce genre de films très malsain. J'attends du cinéma plutôt de la poésie et du rêve, qu'il élève le spectateur, et non pas qu'il distille une apologie de la décadence (apologie pendant 1 heure 1/2 de film, qui se résoud à la dernière heure par une descente aux enfers du héros.. ouf, la morale est sauve :roll: ).

Le genre de film que j'aime par exemple : Abyss de James Cameron
Pour ma part, un bon film, mais pas un chef d'oeuvre. Je ne trouve pas que Scorsese fasse l'apologie de toute cette décadence. De plus, on peut très bien apprécier un film sans avoir aucune sympathie pour les personnages centraux (exemple extrême : la Chute).

Côté morale de l'histoire, c'est tellement gros que ça semble exagéré. Ca semble invraisemblable ces sociétés qui arrivent à refourguer n'importe quel actif financier pourri sans retour de bâton (mais on a un exemple récent avec les sub-primes). De même, la débauche omni-présente dans le film. Pourtant, on ne doit pas être bien loin de la réalité : Di Caprio expliquait au journal de 20h sur France 2 qu'il avait pas mal côtoyé l'intéressé (Jordan Belfort) pour améliorer l'authenticité de son personnage.

Pour finir, le plus flippant, que je tire de h**p%3A//www.parismatch.com/Actu/Societe/Jordan-Belfort-A-fond-la-caisse-138686, dixit Jordan Belfort :

"La crise actuelle, il l’analyse avec détachement. «Pour moi, c’est du passé, affirme-t-il. Mais je suis persuadé que tout ce que j’ai connu, la cocaïne, les prostituées, les manipulations sur les cours, c’est encore pire à présent.»"

:gloups:

Re: Le Loup De Wall Street.

par GDX23 » 29 déc. 2013 02:22

Pourtant tu as plus de 16 ans :lol2:

Re: Le Loup De Wall Street.

par Amarantine » 29 déc. 2013 14:51

Pas +1, mais plutôt +100 avec

Re: Le Loup De Wall Street.

par GDX23 » 29 déc. 2013 20:12

Du vulgaire tu en as dans ce film, à plusieurs reprises, les scènes sont à la limite du po*no :lol2:

Re: Le Loup De Wall Street.

par Rogue » 29 déc. 2013 22:00

Je l'ai vu jeudi soir, j'ai commencé à regarder ma montre à la moitié du film...

Scorcese a réalisé deux des meilleurs films de ces 50 dernières années : Les Affranchis et Casino... et même si on est dans le même registre (grandeur et décadence d'un self-made-man), dans le même jeu de réalisation (flash-backs, ralentis, arrêts sur image, voix off), on est loin mais alors très loin de ces deux chefs-d’œuvres.

Alors, pour le côté drogue-sexe-argent-éclate totale, je serais plus mesuré : je n'y vois aucune apologie de quoi que ce soit, au contraire, on comprend bien que tous ces abus participent pour une bonne part de la déconnexion de la réalité du personnage principal et donc de sa perte...

Sinon, l'histoire reste plausible, les décors et costumes sont hyper réalistes ; il manque une certaine profondeur d'analyse et aussi des seconds rôles plus "charnus" (même si le copain/assistant de Belfort est assez bien trouvé), comme on a pu en avoir dans les réalisations précédentes de Scorcese. J'ai comme un impression qu'il a voulu faire du Tarantino/Cohen...

Mais effectivement, je peux comprendre que la rudesse des images puisse choquer, même si je suis loin de l'être. La limite à 12 ans est aussi un peu basse, 16 c'est plus conforme.

Bref, là où je mets 5 étoiles aux Affranchis, 5 aussi à Casino, j'en mettrai 3, voire 2 à ce film, au final, quelque peu ennuyeux.

Re: Le Loup De Wall Street.

par Alex974 » 29 déc. 2013 23:11

Merci pour ton retour Rogue.
Je n'irai donc pas le voir :D

Par contre ce soir j'ai vu "the lunchbox".
C'est un film indien à petit budget.
Mais j'ai adoré. On ne voit pas le temps passé tant l'histoire est prenante.
Je lui met 4,5 sur 5 ! :top:

Sujets similaires
Le loup de Wall Street
par Rogue » 17 juin 2013 10:22 (6 Réponses)
Le loup de Wall Street, un navet ?
Fichier(s) joint(s) par SURFEUR » 10 juin 2017 17:33 (22 Réponses)
Hypothèse sur Wall Street !
par riviere2diamant » 30 oct. 2012 10:59 (12 Réponses)
Le dress code de Wall Street
par ladefense92800 » 05 sept. 2013 17:04 (13 Réponses)
Wall Street relance la machine à bulles
Fichier(s) joint(s) par WSshark » 28 oct. 2013 09:27 (13 Réponses)
[site]Simply Wall Street
par cimourdain » 30 nov. 2014 23:24 (3 Réponses)
Les Nouveaux Loups de Wall Street
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 01 mai 2015 22:13 (18 Réponses)
Film Wall Street de Oliver Stone
Fichier(s) joint(s) par SURFEUR » 30 oct. 2016 19:47 (5 Réponses)
Documentaire Les Nouveaux Loups de Wall Street
par loilodan » 16 mars 2017 18:42 (4 Réponses)
Documentaire Les Nouveaux Loups de Wall Street
par Benoist Rousseau » 16 mars 2017 18:49 (3 Réponses)