ProRealTime
Pour faire découvrir et partager sur nos films et séries TV préférés

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Raoul Volfoni » 13 Avr 2017 20:10

Sur Jésus Benoist je me rappelle de cette phrase qui m'avait marqué dans la Condition humaine de Malraux "Jésus est un anarchiste, le seul !, qui a réussi". :lol:

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Benoist » 13 Avr 2017 20:12

La notion de propriété et l'argent tu serais bien surpris Raoul ^^ la preuve je ne possède rien pas de terre pas d'immobilier. Et l'argent c'est juste une monnaie d'échange pour simplifier le troc. Rien de plus. Tu vois tu as vu un documentaire et cela ne t'a même pas fait réfléchir à l'évidence sur ce qu'est les descendants des anarchistes :) mon passeport ma carte d'identité je rêve de la déchirer et circuler librement :) j'aimerai pouvoir ne reconnaître aucun État je le suis renseigné pour être apatride par exemple.

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Raoul Volfoni » 13 Avr 2017 20:18

Oui enfin on ne parle pas de toi Benoist là. :D

Je ne suis pas spécialiste de la pensé libérale mais il ne me semble pas qu'elle récuse le droit de propriété.
Anyway, il y a pas mal de point commun entre les libertariens US par ex et l'anarchisme et évidemment le libéralisme.

Un des pb vient du choix des mots. Le libéralisme est un mot repousseoir notamment car on l'associe à Thatcher ou à ce qui est le régime actuel du capitalisme, néo-libéral, qui n'a pas grand chose à voir avec les idéaux d'Hayek et d'autres penseurs. Libéralisme c'est un mot valise.

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Benoist » 13 Avr 2017 20:21

Et oui les gens n'ont pas le niveau collège c'est ce que je te disais. Disons lycée. Notion communiste libéralisme anarchisme etc un peu poussé c'est au lycée qu'on apprend. Et les gens confondent tout.

Idem pour anarchiste ils confondent tout :)

Mais bon pas le temps de refaire des cours de 3 eme :) il y a bien plus en commun entre un anarchiste et un libéral :) et un libéral n'est pas forcement capitaliste par pitié :prier: tout comme un anarchiste n'est pas communiste... la différence est la même le même gap.

Donc aujourdhui la seule personne qui vit l'utopie anarchiste est un trader nomade. Je n'en vois pas d'autres. Il n'y a pas de personne plus proche de la pureté anarchiste. Les zadistes qui vivent du RSA versé par l'Etat ça fait bien rire un anarchiste. Des moutons tenues en laisse et en dépendance volontaire.

Et c'est pour cela que les traders nomades sont détestés par la population et persécutés fiscalement par les États. On déteste les anarchistes tout en les enviant. Je connais pas trop mal Darth c est un vrai trader anarchiste au sens noble du terme. J'espère le rejoindre un jour dans cette liberté mobilité

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Raoul Volfoni » 13 Avr 2017 20:27

Sinon sur les docus je ne comprends pas bien où tu veux en venir. Un docu c'est un docu, pas un cours de fac : on ne peut pas mélanger les choux et les carottes.

Leurs objectifs ne sont pas les mêmes (vulgarisation VS public spécialiste),
...idem sur leurs moyens - temps notamment -
...et leurs contraintes - nécessité ou non de maintenir l'intérêt du public...

Déjà que sur n'importe quel sujet d'histoire tu peux avoir des débats historiographiques plus que vifs sur quelques pages dans un bouquin des 800 pages, évidemment que tu peux trouver matière à critiquer faiblesse et approximation sur un docu d'une heure :lol: mais c'est un peu ridicule non ? Enfin ce n'est pas le sujet quoi :roll:

Quand on débute une matière on est dans la simplification, c'est forcé. Un docu comprend moins d'infos qu'une émission de radio (plus de mots à la radio), ou qu'un article sur le sujet ou qu'un bouquin ou qu'un semestre de fac sur la question :lol:

Un docu c'est un peu le SMIC culturel dont parlait un de mes profs, le début du commencement. Tu n'es pas savant avec ça, mais ça donne des pistes pour aller plus loin, pour commencer à tisser des liens entre des savoirs épars. C'est mieux que RIEN il me semble et tant qu'on ne se pose pas en spécialiste de la physique quantique, de la bouture des rosiers ou de l'anarchisme car on a vu un docu de 55 mn, moi ça me va bien. :D

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Benoist » 13 Avr 2017 20:30

Un docu pour moi c est faire réfléchir les gens. Pas balancer des infos. Ce n'est pas cela l'histoire. Ce n'est pas une accumulation de faits et de dates. Ça c'est l'histoire des années 60. L'histoire c est la pensée la réflexion pas une narration des dates... je l'ai découvert qu'à l'université. Avant je pensais que connaître le déroulement les faits c'était de l'histoire. Non c'est le degré zéro. Et de ce que j'ai lu dans la file du jour il y en avait quelques uns qui ont vu l'émission et qui n'ont pas capté ce que c'était :) ce qu'il décrivait c'était l'antib' capitalisme primaire qu'on ressort toujours rien à voir avec l'anarchisme. L'anarchisme c'est le libéralisme, le libéralisme ce n'est pas le capitalisme, l'anti capitalisme ce n'est pas l'anarchie. Il n'y a jamais eu de gens qui se sont autant détesté que les communistes et les anarchistes. Donc lier l'anarchisme à l'anticapitalsme c'est injurier les anarchistes et leur memoire, être passé à côté de la question. L'anti capitalisme c'est le communisme l'ennemi juré des anarchistes. Mais passons.

Belle soirée et pensez comme des traders anarchistes :)

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par DarthTrader » 13 Avr 2017 20:33

Claire même si les reportages historique sur Arte ce n 'est pas du niveau d un mastère d histoire , il serait bien que la population les regardes plutôt que de regarder la diantre de tf1 ou nrj12 ; l avantage de Arte , déjà c est en français correct , et même si le niveau est faible , ça permet d apprendre quelque trucs.
le dessous des cartes est également un pg d Arte

je suis persuadé que ci les gens passait plus de temps devant arte et moins devant nrj12 notre blonde facho ne serait pas si haute dans les sondages

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Raoul Volfoni » 13 Avr 2017 20:36

Plus on apprend et plus ou découvre ce qu'on ne sait pas.
Mais à nouveau, c'est toujours mieux que rien. Et si ça permet à ne serait-ce qu'une seule personne, à un gamin qui zappait par hasard ce soir-là de s'intéresser à l'histoire ou à autre chose que Facebook et sa console... ben c'est bien ! Idem pour les jeux vidéos. En jouant à Rome Total War, un jeu de strat et gestion pendant l'empire romain et à Age of Mythology ça m'a appris des trucs réducteurs mais ça m'a donné envie d'en savoir plus. Je me suis acheté un bouquin de mythologie ou je me suis renseigné sur l'empire romain, etc.

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par Raoul Volfoni » 13 Avr 2017 20:37

+ 10 000 Darth !!! :mercichinois: :merci:

(le contre-exemple sur la blonde c'est qu'en 1933 ceux qui ont élu le petit moustachu était - à leur époque - le peuple le plus éduqué et alphabétisé du monde, comme quoi... mais c'est un peu réducteur... c'était pour le plaisir de marquer un point ...Godwin ! :mrgreen: )

Re: Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

par DarthTrader » 13 Avr 2017 20:40

le truc drôle est que pour beaucoup arte est élitiste, pour benoist c est du niveau collège donc plus un divertissement.
la réalité je pense est qu ils sont obligé de ce mettre au niveau de leur public déjà qu il y a peu de monde qui regarde arte alors si il devenait encore plus élitiste il n y aurai plus personne

sinon il reste les les MOOC pour ceux qui veulent apprendre et les livres

Articles en relation
L'histoire du capitalisme en 6 partie
par Mister Hyde » 16 Mai 2015 13:15 (3 Réponses)
Pétrole, une histoire sans fin ?
par Rogue » 10 Sep 2015 15:11 (1 Réponses)
La drole histoire des banques françaises
par Mister Hyde » 16 Mai 2015 12:52 (2 Réponses)
Arte Reportage - histoire bouleversante d'une famille d'Alep
par Khalyser » 21 Mai 2016 19:49 (1 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé