ProRealTime
Découvrir le Forex, le Trading sur le Forex, les paires de devises et leurs spécificités pour les trader

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par Euraed » 22 Juin 2017 00:30

Bonsoir Moustique,

J'ai indiqué qu'il me semblait inopportun de placer un ordre de trading dans la perspective UNIQUE d'en recevoir des revenus grâce au carry trade. De nos jours le carry trade n'est pas une fin en soi. Cela devient même dangereux et vraiment déconseillé si une position de carry trade est prise avec un levier.

Nous avons vu que la hausse du niveau initial de la position est systématique dès lors que celle-ci reste ouverte pendant une ou plusieurs nuits (ex: j'ouvre à 1,11980 et le jour suivant ma position est passée à 1,11984 et 10 jours plus tard 1,1202, soit 4 PIPs). La position dérive lentement et sa vitesse/amplitude quotidienne de dérive est proportionnelle à l'écart de taux entre les deux devises.

Pendant ce même temps, le cours sera passé à 1,13 ou 1,14, 1,11, 1,10 etc, il aura varié de 100, 200, 300 PIPs selon la volatilité ou tendance pendant cette période.

On voit donc bien dans ce contexte que l'amplitude du carry trade est très faible par rapport à celle du signal, du moins pour les devises majeures qui ont des taux d'intérêts faibles.
Les taux sont devenus faibles, quasiment partout sur la planète, consécutivement à la crise de 2008/2009. Il s'agissait d'éviter l'effondrement des économies en fluidifiant les échanges, en soutenant l'investissement grâce à l'injection massive de liquidités disponibles aisément à un coût (taux) toujours plus faible.
Toujours est-il qu'aujourd'hui toutes les devises majeures sont disponibles à des taux très faibles, donc en pratique sur le Forex toutes les paires liquides (les paires majeures) rapportent très peu en carry trade car elles ont des écarts de taux très faibles.

Je vais utiliser une métaphore pour exprimer ceci autrement,le carry trade est au trading forex ce que le complément alimentaire est à un bon repas.

Ce n'est pas inutile mais l'essentiel pour un trader forex est d'apprendre à performer sur les cours eux mêmes, pas sur ces très faibles revenus (ou coûts) complémentaires. Il faut bien percevoir cela et ne pas s'abandonner au confort de douces illusions.

Un trader qui réussit raisonnablement sur le forex dégagera par exemple 20% annuel, certains plus (d'autres perdront malheureusement leur capital).

Je considère que ce sont celles et ceux qui savent à peu près comment parvenir à ces résultats qui sauront ensuite comment intégrer le phénomène du swap de taux dans leur système de trading. Cela relève de l'optimisation, non du principal.

Je vais vous donner néanmoins un exemple d'utilité du phénomène. Attention, c'est un exemple qui peut être dangereux et qui nécessite d''être manipulé en toute connaissance de cause et d'effet.
Imaginons que sur la paire A/B, le cours 1,12 représente une résistance et simultanément un support puissant et qu'actuellement on soit sous cette valeur, disons à 1,1180. Le trader anticipe une baisse et pour en extraire le maximummum et sécuriser sa position, il décide de patienter dans l'attente d'une évolution du cours vers les 1,12. Il anticipe une réaction sur cette résistance. Il va prendre par exemple une grosse position à la baisse à 1,1200.
Malheureusement le cours franchit les 1,12 et se retrouve même à 1,1220. Soit le trader prend ses pertes, soit il peut éventuellement utiliser le phénomène de dérive du carry trade pour scalper un peu plus tard sa position actuellement en perte (ne prendre qu'1 PIP par exemple) *. Pourquoi et Comment ? il estime que le cours tentera à nouveau un test à la baisse sur les 1,12 dans la semaine, sur lequel il y aura alors rebond ou pas. Il laisse donc sa position en place et calcule que dans une semaine celle ci sera montée à 1,12025 grâce au swap de taux. Il la fermera alors sans perte, voire avec un très léger gain.
Le swap de taux l'aura légèrement aidé, mais ne nous trompons pas, l'essentiel viendra de la justesse de l'anticipation (retour sur 1,12). Si celle ci est fausse et que le cours monte directement vers 1,13, il devra supporter les 98 PIPs de perte, virtuelle ou réelle (maintenir ou couper).
Il peut aussi décider, en supplément, d’utiliser les revenus du swap de taux pour les réinvestir immédiatement dans une coupure partielle de sa position afin de réduire son exposition au risque. Tant que le cours n’est pas trop éloigné, cela peut permettre une réduction significative (plus le signal s'éloigne et plus l'effet est atténué). Dans ce cas, cela signifie qu’il maintient equity + perte virtuelle à une valeur constante. L'effet se cumule avec le précédent pour réduire un peu plus l'exposition à un risque futur au prix d'un rendement nul même si le signal se retourne à 1,12


Je me répète, c'est un exemple d'application dangereux car il s'appuie sur des décisions de trading risquées et réservées aux funambules expérimentés, qui par ailleurs ont souvent des réserves substantielles en filet de sécurité (et donc peu de levier ou sous levier).
Toutefois je n'ai pas voulu me dérober face à la question.

*Ou d’autres options hors sujet carry trade

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par loilodan » 22 Juin 2017 07:02

Merci pour le partage de connaissances :top:

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par Euraed » 22 Juin 2017 08:18

Bonjour me
Merci de compléter, critiquer, présenter différemment
Un objet acquiert plus de relief sous plusieurs éclairages. Je sais que tes approches le sont...éclairées ;)

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par Euraed » 22 Juin 2017 08:42

Retour à Moustique

Il me paraît important en trading de pratiquer une forme d'alternance:
lire, voir, écouter ce que d'autres font puis l'essayer afin d'en comprendre véritablement les mécanismes.

C'est alors que se constitue une palette d'outils à disposition. Comme tout bon artisan, la palette devrait être étoffée.
Ensuite en fonction des contextes et des objectifs, on pourra s'appuyer sur l'un ou l'autre ou le plus souvent une combinaison.
L'exemple d'utilisation du phénomène de swap de taux ci-dessus est illustratif de la démarche, on détourne l'idée première associée au carry trade (qui est d'en faire une fin en soi) afin de l'employer pour un autre usage ponctuel.
C'est ce que l'on pourrait nommer pour un trader "acquérir de l'autonomie", se construire ses propres approches, flexibles, variées, adaptatives.

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par Euraed » 22 Juin 2017 11:42

En application des principes de fonctionnement vus précédemment, je vous indique un cas de figure où les gains issus (ou coûts) du swap de taux sont annulés. De cet exemple découleront ensuite quelques principes d'utilité générale du swap de taux.

Il s'agit du cas où le trader travaille avec un Take Profit qui suit l'évolution de la position, consécutive au swap de taux.

Exemple:
Sur une paire A/B, le trader prend une position SHORT (Vente) à 0,8820 avec un Take Profit à 0,8810, son objectif à ce moment est donc de prendre 10 PIPs.
Or le cours monte et il maintient sa position ouverte. Après quelques semaines, l'effet swap de taux a positionné son ordre SHORT à 0,8840. Il a donc gagné virtuellement 20 PIPs.
Mais à ce moment le trader estime que le cours ne redescendra pas de si tôt à 0,8840, alors il place son TP à 0,8830, toujours pour gagner 10 PIPs sur cette transaction.
Son equity après cette opération sera donc augmentée de 10 PIPs* la valeur du PIP associée à son volume d'ordre.
Au lieu de gagner les 10 PIPs en quelques minutes ou heures, il les aura gagné en quelques semaines, mais rien de plus.
Dans ce cas, on voit que le swap de taux n'aura rien rapporté directement, en revanche il lui aura permis de sortir "plus vite" de sa position, voire même de sortir tout court si jamais le signal rebondissait sur 0,8830 pour aller au delà de 0,9.
Pour qu'il y ait eu gain effectif directement lié au swap de taux, il aurait du évidemment conservé son TP à 0,8810...
Le raisonnement inverse s'applique, le swap de taux lorsqu'il représente un coût journalier, va éloigner de plus en plus la position initiale et rendre les choses moins aisées.

On perçoit donc intuitivement que le swap de taux, au delà du rendement direct, va en quelque sorte légèrement fluidifier ou rigidifier le trading d'un swing trader. Chaque trader expérimenté a vécu de nombreuses fois des cas où "cela passe d'un cheveu". On a eu chaud, mais finalement sur un retournement temporaire on a pu clore une position que l'on ne "sentait " plus du tout. Ouf ... on a évité de perdre beaucoup.
ou l'inverse, malheureusement.
Et là cela peut faire des différences importantes sur le rendement global, par jeu de dominos, par effet papillon.

Conclusion:
Ce sont donc les effets globaux induits par une "fluidification" du trading grâce au swap de taux qui seront les plus utiles aux traders qui en ont bien compris les mécanismes et les utilisent à bon escient.

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par Aarnii » 22 Juin 2017 19:17

Ah la carry trade! Soit il faut avoir un horizon très très long terme (les variations fx tendant à s'annuler avec le temps...et un gros compte pour encaisser les variations), soit savoir anticiper ce que vont faire les taux de change.

Jusqu'en 2007/2008, avec l'économie japonaise totalement morose par rapports aux autres, des taux toujours en baisse, et le carry trade s'auto-alimentant (plus il y a de carry trade, plus la devise vendue, ici le JPY, baisse), le JPY allait dans le bon sens pour le carry...gagnant sur le carry et sur la pos fx ^^ Mais depuis, il faut trouver d'autres sources de carry, mais ce sera jamais sans risque :mrgreen:

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par moustique » 26 Juin 2017 19:23

Merci pour tes réponses et le temps que tu y as consacré, Euraed.
Je les lirai attentivement demain.

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par AlgoFlex » 26 Juin 2017 20:09

Merci très bien expliqué, je me souviens vaguement de stratégie avec plusieurs paire pour jouer avec la couverture, j'avais entendu dire que certains gros ferme avent la fin de la journée pour pas payer, et rouvre ensuite.

Enfin ça fait toujours plaisir de toucher un peu swap c'est du bonus, la cerise sur le gâteau.

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par Benoist Rousseau » 26 Juin 2017 20:54

ça a ruiné des mlliers de hedge fund aussi quand le franc Suisse s'est écroulé ;)

Re: Pédagogie, carry trade et swap de taux

par TontonDav » 10 Oct 2017 20:57

Merci pour le job, l'article est parfait. Je m'étais déjà posé la question si c'était profitable de spéculer sur le swap de change. J'ai ma réponse :)

Articles en relation
le carry trading, le swap de taux
par Euraed » 19 Juin 2017 18:05 (14 Réponses)
Carry trade
par Aarnii » 15 Mar 2017 23:55 (5 Réponses)
Gain Swap ?
Fichier(s) joint(s) par Venumsnake » 21 Aoû 2018 00:15 (9 Réponses)
Incidence des Taux Espagnol vs EUR/USD
par Les3BB » 20 Sep 2012 09:10 (5 Réponses)
USD/HKD, spéculation sur taux fixe
par Edd » 07 Déc 2015 14:29 (6 Réponses)
Taux d'intérêt directeur
par Euraed » 27 Oct 2018 11:07 (11 Réponses)
Les taux d’intérêts (préteur / emprunteur) des devises ?
par loilodan » 16 Mai 2018 18:22 (2 Réponses)
Suggestion de trade sur devises
par Egy » 17 Jan 2013 00:34 (34 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé