ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire

par Florian » 31 Aoû 2018 06:32

Tout est une histoire de survit. Mais de qui ? :lol:

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par trappiste73 » 31 Aoû 2018 07:37

Bémol : la notion de risque
Le risque dans le nucléaire est tellement élevé qu'il condamne à lui seul la technologie. Des zones immenses peuvent devenir inhabitables pour des dizaines voir centaines d'années ou plus ...
L'ASN démontre dans chacun de ses rapports les manquements dans la gestion au jour le jour mais c'est pas celle-ci qui pose le plus de problèmes. Les centrales sont incroyablement vulnérables à des attaques terroristes ou catastrophes naturelles du genre aussi basique que plus d'eau pour refroidir les réacteurs (qui donna lieu au plus grave incident nucléaire en France). Sans parler des risques induits par les déchets qui ont pour certains des durées de vie en milliers d'années ...
Nous pourrions ergoter sans fin mais notre ami Reagan, ultra libéral qui ne manquait pas de bon sens, et était poussé par le lobby nucléaire dans les années 1980 à ouvrir de nouvelles centrales, accepta avec une seule contrainte : les exploitants devaient s'assurer. Résultat, plus aucune nouvelle centrale aux Us. Soit les assureurs sont vraiment demeurés soit ...

Bémol : la notion de compétence
Très malheureusement, nous n'avons jamais eu des compétences suffisantes en France pour devenir indépendant en matière de nucléaire civil. Du coup, nous avons du exploiter des brevets américains qui après diverses vicissitudes se sont vus laissés sans plus de développement par leur titulaire américain (maintenant il me semble japonais). D'ou la fuite en avant dans l'EPR (due aussi à l'épuisement des réserves d'uranium et à la bien meilleur sécurité théorique du procédé, et à la bien moindre création de déchets).
Dans l'exploitation, pour diverses raisons un peu longues à expliquer ici mais dont une fut la volonté d'en assumer justement les risques sur le personnel, des tâches y compris vitales, sont depuis toujours concédées à des sous-traitants privés. Notamment tout ce qui a trait à la soudure, essentielle pour la sécurité des EPR et qui pose les problèmes actuels dont les plus graves sont au niveau du liner (coque métallique autour du réacteur).
Un exemple parmi 100 mais on est toujours incapable au stade actuel de savoir ce qu'on fera exactement des déchets issus des démantèlements des centrales.

Bémol : la notion de prix
Les experts internationaux évaluent au bas mot le coût d'un epr à 5 à 6 milliards d'euros. Mais celui de Flamenville pourrait atteindre 10,5 à 10,9 milliards d'euros d'après les dernières estimations d'EDF. Si on arrive vraiment à dominer le sujet. La question actuelle c'est carrément de s'interroger: faut-il tout reprendre à zéro ?
Difficile de dire ce qu'il en sortira au niveau du coût du MWh, au moins 55 euros, très probablement beaucoup plus. Prix auquel, il faudrait ajouter le coût énorme et inconnu du démantèlement des centrales actuelles.
Bref un niveau très nettement plus élevé que celui des autres énergies.

Oui, oui, je fus partisan de l'EPR, aujourd'hui, je suis beaucoup plus sceptique. ;)

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par noko » 31 Aoû 2018 09:53

eh oui les allemands ne peuvent toujours pas manger leurs sangliers dans une certaine région à cause de Tchernobyl

un exemple parmi d'autres

alors assumons ok

ne construisons pas de centrales nucléaires
mais il est hors de question de faire des centrales a énergie fossile !

alors assumons les penuries dans un futur proche

personnellement ça ne va pas me tuer

et le linky est là pour ça :top:

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par beni » 31 Aoû 2018 09:58

[mode jemelapète ON]
Bâ voilà au moins je n'aurai pas prêcher dans le désert :mrgreen: :lol:
[/mode jemelapète OFF]

Tout ce qui a été dit on en avait plus ou moins discuté dans les précédentes files (coût réel des ENR, gestion des déchets, pertes des compétences...)

Les accidents font bien moins de victimes qu'on ne le dit. Lire les rapports de l'UNSCEAR à ce sujet. Et si le coeur vous en dit vous pouvez visiter chernobyl.
http://www.chernobyl-tour.com/english/

Je ne croirai pas aux ENR tant qu'on aura pas développer une solution efficace à faible coût pour le stockage.

Concernant les déchets je vous conseille la visite du site de l'Andra qui explique très bien les sources et les différentes classifications.
https://inventaire.andra.fr/
Par exemple supprimer les centrales nucléaires ne supprimera pas les déchets car 40 % d'entre eux proviennent d'autres secteurs (médicales, recherche, défense)
Et les déchets les plus dangereux représente 1% du volume total. Déchets potentiellement recyclables pour les réacteurs de 4ème génération (réacteur à sels fondus, super critiques...) qui sont beaucoup plus proches que la fusion nucléaire.
L'OPESCT a fait une table ronde à ce sujet très intéressante, la première partie surtout.
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6043964_5b06611a84f80.opecst--nouvelles-tendances-de-la-recherche-sur-l-energie--l-avenir-du-nucleaire--24-mai-2018

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par noko » 31 Aoû 2018 14:51

de toutes façons il faut fermer des vieilles centrales
er garder un savoir faire (y compris pour le démantèlement)
donc construire des centrales

nous sommes a 1000 années lumières de pouvoir se baser sur les ENR à 100%

@Beni =

le stockage ça fonctionne

batteries domestiques (en se rapprochant de l'autoconsommation)

supercondensateurs
http://www.supercondensateur.com/bus-electrique-supercondensateur-adopte-en-chine

utilisation des batteries de voitures électriques et autres appareils dans un réseau ultra-connecté (smartgrid)

construction de stations de pompage/turbinage
(...)

le problème c'est que tout ceci necessite une transformation totale du réseau

cela prendra un temps fou

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par plataxis » 31 Aoû 2018 19:40

Pourquoi agiter le chiffon noir de l'Allemagne et son charbon au lieu de montrer la réussite verte des pays bas ?

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par noko » 31 Aoû 2018 20:21

quelle réussite verte des Pays Bas :shock: ?

(bon ceci dit ils commencent à paniquer sérieusement car quand la mer va monter ils seront les premiers sous les eaux en Europe)

En 2014, l'approvisionnement en énergie primaire du pays provient à 90,9 % des combustibles fossiles (gaz naturel : 39,5 %, pétrole : 39,1 %, charbon : 12,3 %), du nucléaire pour 1,5 %, des énergies renouvelables pour 5,9 % et des importations d'électricité pour 1,7 %.

La production d'électricité se répartissait en 83 % d'énergies fossiles (gaz 49,8 %, charbon 31,3 %, pétrole 1,8 %), 4 % de nucléaire et 13 % d'énergies renouvelables (éolien 5,6 %, déchets 3,4 %, biomasse 3,0 %, solaire 0,8 %).

Les émissions de CO2 liées à l'énergie aux Pays-Bas sont parmi les plus élevées en Europe : 8,80 tonnes de CO2 par habitant en 2014, supérieures de 42 % à la moyenne de l'Union européenne



ils ont bien quelques éoliennes

Fin 2016, les turbines offshores représentaient une puissance cumulée de 957 MW, [l'équivalent d'un seul petit réacteur nucléaire sans aucune garantie de disponibilité]

en 2016 les turbines ont couverts seulement 6.5% de la consommation nationale
objectif 14% en 2020 (pour le vent seulement)

nous sommes à ce niveau ou plus grâce à l'hydraulique....

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par noko » 31 Aoû 2018 20:27

pour la France

la citation est un peu longue car je la trouve pertinente sur bien des points =

""
La consommation finale d'énergie (au niveau des consommateurs) de 2015 se répartissait comme suit par source primaire d'énergie :

combustibles fossiles : 68,2 % (charbon 2,4 %, pétrole 45,7 %, gaz naturel 20,1 %) ;
nucléaire : 19,0 % ;
énergies renouvelables : 12,8 % (biomasse-déchets 8,8 %, hydraulique 2,6 %, éolien 0,9 %, solaire 0,3 %, autres 0,2 %).


L'électricité représentait 24,7 % de la consommation finale d'énergie en France en 2015.

L'électricité produite en 2016 provient pour 72,3 % du nucléaire, pour 17,8 % de sources d'énergies renouvelables (surtout production hydroélectrique : 11,1 %) et pour 8,6 % de centrales thermiques fossiles.

La France se place au 2e rang mondial des producteurs d'énergie nucléaire après les États-Unis, et au 1er rang pour la part du nucléaire dans la production d'électricité.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) dues à la production et à l'utilisation d'énergie représentaient 78,3 % des émissions totales de la France en 2014 ; elles ont baissé de 16,8 % entre 1990 et 2014. Les émissions de CO2 par habitant s'élevaient à 4,79 tonnes en 2013 (moyenne mondiale : 4,52 ; Allemagne : 9,25 ; États-Unis : 16,18 ; Chine : 6,60). Mais les émissions de GES générées par la consommation de produits et services des Français (empreinte carbone), importations incluses, atteignait 11,6 tonnes équivalent CO2 par personne en 2010, niveau identique à celui de 1990 : en 20 ans, les émissions associées aux importations se sont accrues de 62 % pour atteindre la moitié de l’empreinte carbone de la consommation de la France en 2010.
""

Re: pourquoi j'ai changé d'avis sur le nucléaire ?

par noko » 31 Aoû 2018 21:40

pour contre ça c'est ambitieux

Les Pays-Bas viennent de présenter |juillet 2018] une loi inédite sur le changement climatique. Sans doute l’une des conséquences positive de l’affaire Urgenda, premier procès climatique à avoir eu lieu en Europe en 2015.

À l’issue de ce procès, l’État néerlandais avait en effet été jugé « responsable » pour ses carences en matière d’action climatique au nom de son devoir de vigilance envers ses concitoyens.


https://www.sudouest.fr/2018/07/16/aux-pays-bas-les-retombees-vertueuses-de-la-justice-climatique-5237536-10275.php

ils paniquent

À l'heure où le réchauffement climatique entraîne une montée du niveau de la mer et un nombre croissant de tempêtes dévastatrices, la protection des zones côtières et deltaïques est une nécessité. Les Pays-Bas sont « le » poids lourd du secteur. Il est vrai que sans ses 17.500 kilomètres de digues, dunes et barrages, le pays serait un marais : plus de la moitié de sa population vit dans des terres situées sous le niveau de la mer ou présentant des risques d'inondations.

Articles en relation
Le nucléaire en France
Fichier(s) joint(s) par beni » 16 Avr 2019 16:51 (23 Réponses)
Pourquoi je trade ?
Fichier(s) joint(s) par Jili » 16 Juil 2018 06:56 (36 Réponses)
Mais qu'est-ce que c'est, pourquoi, comment?
Fichier(s) joint(s) par Oli » 17 Nov 2016 21:23 (110 Réponses)
Pourquoi l'égalité est si détesté?
Fichier(s) joint(s) par Eversa » 11 Juin 2018 11:28 (82 Réponses)
je sais pourquoi je vis la nuit
Fichier(s) joint(s) par Jim » 14 Juin 2018 23:04 (7 Réponses)
Pourquoi le 15 août est férié ?
Fichier(s) joint(s) par Jim » 15 Aoû 2018 07:16 (19 Réponses)
pourquoi un tgv deraille a 30km/h ?
Fichier(s) joint(s) par noko » 25 Aoû 2018 23:19 (12 Réponses)
Pourquoi le nombre 42 est-il spécial ?
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 01 Avr 2019 13:10 (14 Réponses)
pourquoi le trading sur action n'est pas marketing ?
par OlivieRRR » 26 Déc 2014 20:06 (5 Réponses)
Pourquoi le 15 août est férié en France ?
par OlivieRRR » 15 Aoû 2016 05:55 (5 Réponses)

ProRealTime