ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par traderob » 09 Nov 2017 00:15

Voici le début :

"J’ai dit que je ferai ça donc allons y

j’ai travaillé avec des milliers de traders, j’ai été payé pour en former des centaines. J’ai fait gagné beaucoup d’argent à mon employeur pourtant j’ai perdu beaucoup sur mon propre compte. J’ai été opérateur de marché, courtier action, prop trader, firm trader, gérant de fortune privé.

Pourquoi j’ai fait tant de mal à mon propre compte ?

Raison : la responsabilité
Le sujet de ce post : Essayer et aider les particuliers à réussir à trader leur propre compte… en d’autre mots, « the typical et trader »

la chose la plus commune que font les nouveaux traders (sans exp) est l’overtrading. c’est compréhensible pour moi que les nouveaux trader sont impatient. On leur dit qu’ils doivent apprendre de leurs erreurs, ne pas avoir peur de perdre. Encouragé à trader beaucoup de petite position dans le but de gagner de l’expérience plus rapidement. Ils voulaient augmenté la rapidité du processus d’apprentissage pour arriver à leur objectif et gagner de l’argent aussi rapidement que possible "

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par Gabinou159 » 09 Nov 2017 11:18

Merci du partage, ne t'en fais pas traderob je viens à ton secours si ça te tente on peux diviser la traduction en deux, ça me fera réviser pour mes partiels en même temps :top:

Disons tu t'arrêtes à: (I guess this was pre-cellphone days).
Et je termine?

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par traderob » 09 Nov 2017 13:14

Avec plaisir Gabinou car j'allais avoir du mal à faire tout ça rapidement !

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par sobear » 09 Nov 2017 13:45

Si vous voulez, cet après midi je vous proposerais une traduction.

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par Gabinou159 » 09 Nov 2017 14:06

Plus on est, plus on s'amuse :)

On peut se diviser le texte en trois sobear ou tu veux tout faire puis comparer?

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par sobear » 09 Nov 2017 14:21

Je fais tout car il y a une ligne directrice dans le texte qu'il ne faut pas perdre mais vous vérifierez qu'il n'y a pas de contre sens.

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par Gabinou159 » 09 Nov 2017 15:09

Super :top:

Traduction

par sobear » 09 Nov 2017 15:51

Ci dessous la traduction du premier post...c'est pas précis au mot à mot mais j'ai essayé de garder la cohérence et surtout l'esprit des idées données dans ce texte.
N'hésitez pas à corriger s'il y a un contre sens.

J'ai dit que je le ferais, alors voilà:

J'ai travaillé avec des milliers de traders. J'ai été payé pour former des centaines de traders.
J'ai fait beaucoup d'argent pour mes employeurs et j'ai perdu beaucoup d'argent dans mes propres comptes.
J'ai été teneur de marché, courtier en valeurs mobilières, négociateur pour compte propre, négociateur de sociétés et gestionnaire de fonds privés.

Pourquoi ai-je été perdant sur mon propre compte?

Raison: la responsabilité de ses actes!

But de ce post: Tenter d'aider les individus à trader avec succès leurs propres comptes...

La chose la plus courante que je vois des erreurs des nouveaux traders c'est la sur négociation (over trading).
Je comprends que les nouveaux soient impatients d'autant qu'on leur dit d'apprendre de leurs erreurs et donc de ne pas avoir peur de perdre.
Poussés à négocier un grand nombre de petites positions afin d'acquérir plus rapidement de l'expérience, ils veulent accélérer le processus d'apprentissage pour atteindre leur objectif et faire de l'argent le plus rapidement possible.

Les traders sont encouragés dans certains cas à générer des commissions et des frais à la charge du client. Ils se sentent donc obligés de multiplier les échanges pour faire du chiffre et profiter d'un bonus en fonction du volume traité.

Les nouveaux traders lisent des livres, apprennent des figures graphiques et étudient de nombreux systèmes de trading. Ils parlent d'analyse technique, de principes fondamentaux, d'élan, de force relative. Ils discutent sur les meilleurs paramètres pour leurs indicateurs. Ils vont sur les chats et les forums. Ils paient cher des formations pour "apprendre à trader" lors de séminaires.

quelques unes de ces choses je les ai faites mais peu finalement.
Invariablement, je gagnais toujours de l'argent pour les autres, et je ne pouvais pas le faire pour moi-même.

Après tant d'années, j'ai trouvé une approche mentale qui me semble évidente maintenant mais qui m' a tout de même donné du mal.
J'ai dû me considérer comme un client de moi-même et ne plus utiliser mon intuition, mon instinct, mes espoirs et mes prières comme avant dans mon trading personnel car ça je ne l'ai jamais fait pour mes clients, mes employeurs et les investisseurs mais pourtant je le faisais quand je tradais mon propre compte. Et qu'est-ce que ça m' a apporté?
Un résultat minable!

Alors voici mon Super Secret..... si vous travaillez votre argent, pensez à lui comme si ce n'était pas le votre.
Il vous faudra toujours déterminer une bonne raison pour prendre une transaction.
Comment expliqueriez-vous vos positions à votre mère si c'était son argent que vous tradiez (vous pouvez choisir aussi comme exemple votre femme, votre enfant, votre prêtre, etc.) ? Pourriez vous en parler facilement ou diriez-vous laconiquement: "c'est mon travail... je fais mon travail... je sais ce que je fais"... etc. ?
Le fait est que j'ai toujours su que je devais pouvoir répondre aux interrogations de ceux dont je contrôlais l'argent. Je savais que je devais toujours pouvoir fournir une réponse éclairée et raisonnable à leurs questions et je n'ai jamais été dans une position où je ne pouvais plus me justifier et être bien compris.

Mais pour mon propre argent?
Je n'avais pas besoin de me justifier. Je sentais que je "savais ce que je faisais". J'avais mes OPINIONS, j'avais mes prévisions pour l'avenir alors que je n'en n'avais pas en ce qui concerne mon trading professionnel.

Je vais rapporter quelque chose qui m'a été dite par un trader:
Nous travaillions ensemble à gérer de l'argent pour une banque asiatique dont les propriétaires étaient très "difficiles" à gérer. J'espère que je pourrais vous faire comprendre et j'aimerais me souvenir exactement de ses mots... C'était quelque chose comme ça:

"Ma femme est sortie un matin avec un short de gym et un tee-shirt sur un maillot de bain. Elle allait retrouver ses amies pour le petit-déjeuner puis une journée de navigation. Il faisait très froid, mais c'était tôt le matin un jour de juillet en Arizona.
Je lui ai dit: "Chérie, il fait vraiment froid, prends quelque chose de chaud". Elle m'a répondu: "Non, ça va se réchauffer, c'est l'été."
Il a fait de plus en plus froid durant la journée avec de la pluie, du vent, bref, tout ce qui "n'aurait pas dû être". Sa journée sur l'eau a été gâchée, bien sûr.
Sa voiture est tombée en panne sur l'autoroute, La climatisation ne fonctionnait pas et les vitres étaient restées démontées à la maison dans le garage (une vieille jeep). Elle s'est assise et attendit jusqu' à ce qu'elle finisse par se faire remorquer après des heures à frissonner sur le bord de la route."

(Je suppose que cette histoire est arrivée avant le téléphone portable).

Il m' a dit de ne jamais croire que je savais ce qui allait se passer, quelles que soient les circonstances.
Je ne l'ai jamais vu faire un trade qu'il ne croyait pas être à forte probabilité de réussite mais il n'a jamais été pour autant convaincu que ça marcherait obligatoirement.
Il est resté constant et discipliné dans cette attitude. S'il avait tort, il change et modifie sa position.
Il ne croyait pas en ce qui pouvait être mais il constatait ce qui était.

Il m' a appris, avec son expérience, que si les opinions sont nombreuses leur valeur est une toute autre chose.

Maintenant les opinions sont importantes, sans aucun doute; si vous ne pensez pas sérieusement que quelque chose devrait se produire ou se produira, vous ne pouvez pas vous engager. Restez vigilant et surtout ne gardez pas vos opinions trop longtemps quand elles s'avèrent incorrectes.

Je travaille avec des traders qui ne font qu'ouvrir des positions pour jouer uniquement les hausses ou les baisses. Ils savent que cela sera gagnant souvent car leurs statistiques de gains confirment que cela fonctionne comme ça pour eux.
Je connais des gens qui ne vendent que des actions du Nasdaq, et d'autres qui ne vendent que des actions du Dow Jones. Je connais des gars qui ne tradent jamais après 22 h 30 et des gars qui ont fini bien avant... et ainsi de suite.

Pourquoi font-ils ce qu'ils font? Parce que c'est leur discipline qu'ils s'en tiennent à ce qui fonctionne pour eux.
Gardent-ils le même style pour toujours? Non... Ils s'adaptent mais c'est un processus lent en général. Donc, quand les choses marchent bien, il faut s'appuyer dessus, persévérer et agir sinon, il faut ralentir ou changer. Habituellement le ralentissement est annonciateur d'un prochain changement.

J'ai déjà parlé ici des trois aspects les plus critiques du commerce:
Discipline
Calendrier
Sélection des actions.

La discipline est toujours primordiale. Soyez responsable envers vous-même. Traitez votre argent comme s'il vous avait été confié par celui (ou celle) que vous aimez le plus et que vous respectez ou craignez... enfin bref, utilisez ce qui fonctionne.

N'oubliez pas,Il faut avoir une bonne raison pour chaque trade et pouvoir la verbaliser.
Il est tout aussi important de savoir finir un trade.
Vous entendez souvent "coupez vos pertes et laissez courir vos gains"... C'est tellement vrai. J'ai si souvent vu des traders couper leur gain parce qu'ils ont atteint leur objectif préétabli... Je dis que c'est une mauvaise attitude.
Si vous initiez votre trade lorsque vous "atteignez votre cible", pourquoi le fermer sur un prix fixe et déterminé à l'avance ?
Pour moi, il est aussi important d'avoir une raison de sortir d'un trade qu'une pour y entrer.
N'importe qui peut se dire qu'il faut sortir d'un trade perdant afin de réduire sa pertes. Pourquoi alors est-il si difficile pour tant de gens d'attendre d'avoir une bonne raison de sortir pour un trade gagnant?
Cela devrait être facile, il suffit d'être discipliné.
Si vous redonnez X% de votre profit quand le marché change, si votre trade commence à faiblir... peu importe. Il faut avoir sa discipline et s' y tenir. Établissez vos propres règles et restez toujours cohérent avec elles.

J'espère que toute cette longue prose génèrera en vous quelques idées qui vous seront profitables. J'ai participé à de nombreuses réunions de "brainstorming" au cours de ma carrière, j'ai écouté un million d'opinions, de déclarations et d'arguments. Je l'ai fait parce que je sais que si j'acquiers une seule bonne idée, je n'aurais pas perdu mon temps et, croyez-moi, ça n'arrive pas à chaque fois.
Je me souviens encore de phrases simples prononcées il y a des années lors de longues réunions ennuyeuses, ces conseils m'ont bien servi.

Le timing est important pour les nouveaux traders, soyez patient et achetez ou vendez pour ouvrir une position au prix que vous déterminez à l'avance. Ne courez pas après le prix.

Sélectionnez vos actions... c'est un peu plus difficile.
Je pourrais écrire une centaine de pages sur ce sujet, ne soyez pas sentimental mais ayez de bons critères:
volume, pourcentage du volume moyen, force relative, les nouvelles sur le titre, enfin tout ce qui vous conviendra. recherchez ce que vos sources d'informations peuvent vous dire d'autre que les nouvelles connues de tous. Cherchez des trades, mais ne soyez pas impulsif, parfois, ne pas trader peut-être la meilleure manière de trader.

Encore une fois, j'espère sincèrement que quelqu'un, quelque part, trouvera quelque chose de valable dans ce que j'ai dit.

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par traderob » 09 Nov 2017 15:52

Voici la moitié de la traduction. Le passage souligné est un passage imprécis que je ne savais comment traduire. J'ai tenté de garder l'esprit du texte même si j'ai du le franciser (et il reste des fautes d'expression...)

Je laisse place à Gabinou pour la suite

"J’ai dit que je ferai ça donc allons y

j’ai travaillé avec des milliers de traders, j’ai été payé pour en former des centaines. J’ai fait gagné beaucoup d’argent à mon employeur pourtant j’ai perdu beaucoup sur mon propre compte. J’ai été opérateur de marché, courtier action, prop trader, firm trader, gérant de fortune privé.

Pourquoi j’ai fait tant de mal à mon propre compte ?

Raison : la responsabilité
Le sujet de ce post : Essayer et aider les particuliers à réussir à trader leur propre compte… en d’autre mots, « the typical et trader »

la chose la plus commune que font les nouveaux traders (sans exp) est l’overtrading. c’est compréhensible pour moi que les nouveaux trader sont impatient. On leur dit qu’ils doivent apprendre de leurs erreurs, ne pas avoir peur de perdre. Encouragé à trader beaucoup de petite position dans le but de gagner de l’expérience plus rapidement. Ils voulaient augmenté la rapidité du processus d’apprentissage pour arriver à leur objectif et gagner de l’argent aussi rapidement que possible

Les traders sont encouragés dans certains cas à générer des commissions, « des flux de commandes, des frais de ticket, des frais de bureau. Ils ont l’impression qu’ils doivent trader pour sentir la valeur de l’argent. Peut être qu’ils obtiennent un rabais sur le volume »

Les nouveaux traders lisent des livres de trading, se renseigne sur des millions de configurations graphiques, de système de trading. Ils parlent d’analyse technique, fondamentales, des momentums, force relative. Ils s’extasient devant la quantité d’indicateur. Ils vont sur les chats relatifs à la bourse, regarde les résultats des entreprises. Parfois même ils payent pour apprendre à trader à des séminaires.

J’ai fait certaines de ces choses même si je n’ai pas fait la majorité. Mais ça n’a rien changé, j’ai toujours pu faire de l’argent pour les autres gens, alors qu’avec mon propre argent j’ai toujours perdu.
C’est après beaucoup trop d’année avec cette vision du trading que j’en suis venu à une approche mental qui semblait évidente, mais que j’ai pourtant mis du temps à comprendre. Je devais me considérer comme un client (à comprendre comme s’il tradait pour un client). Je ne pouvais pas continuer d’utiliser mon intuition, mes espoirs et mes prières quand je tradais mon propre compte alors que je ne l’avais jamais fait avec l’argent de mes clients et investisseurs. Cela arrivait seulement avec mon propre argent. Et quel était le résultat à chaque fois le résultat ? DE MAUVAIS RÉSULTAT

Donc, voilà mon super secret… Si tu trades ton propre argent, pensez que ce n’est pas le votre. J’ai une raison pour chaque trade, chaque mouvement que je fais est justifié. Comment expliquerais tu à ta mère ce que tu faisais si c’était son argent. Pourrais tu l’expliquer ? Ou dirais tu : « c’est mon travail… Je fais mon travail… Je sais ce que je fais »… etc). Le fait est que j’ai toujours su que je pourrais être questionné par ceux dont je gérais l’argent. Je savais que je devais leur donner des réponses claire et raisonné pour expliquer mes trades. Et je n’ai jamais eu une position que je ne pouvais pas facilement justifié. Mais avec mon propre argent ? Je n’avais besoin de le justifier à personne. Je sentais que je « savais ce que je faisais ». J’avais mon opinion., j’avais mes perspectives de long terme, alors que quand j’étais professionnel, je n’utilisais jamais cette approche. ( comprendre il avait un avis sur le marché et s’y tenait même s’il avait tort : il voulait avoir raison ).

Je vais paraphraser quelques que quelqu’un m’a dit une fois… Nous travaillions ensemble et gérions l’argent d’une banque asiatique dont les propriétaires étaient assez exigeant. J’espère pouvoir faire passer son message, j’aimerais me souvenir de ses mots exactes mais ce n’est pas le cas, c’était quelque chose comme ça :
Ma femme est sorti un matin, elle portait un short de sport et un t shirt par dessus un maillot de bain. Elle allait voir des amis pour le petit déjeuner puis faire du bateau. Il faisait très froid et il était très tot. C’était le mois de juillet en Arizona. Je lui ai dis, « chérie, il gèle… Prend un vêtement chaud ». Elle m’a dit « non, ça va se réchauffer, c’est l ‘été »
Il a fait froid toute la journée et même encore plus froid. Pluie, vent, tout ce qui n’était pas prévu arriva. Son jour sur l’eau était ruiné bien sûr. Sa voiture est tombé en panne sur l’autoroute. Le chauffage ne fonctionnait pas dans sa voiture et les fenêtre de sa voiture était au garage (c’était une vieille jeep). Elle s’est assise, gelée jusqu’à ce que finalement on la remorque après des heures de frissons au bord de la route.

(Je suppose que les téléphones portables n’existaient pas)"

:D

Re: Psychologie - Une autre manière d'aborder son trading

par traderob » 09 Nov 2017 15:53

Sobear m'a devancé, merci pour la traduction totale :)

Articles en relation
Une manière simple d'arrêter une mauvaise habitude
par jhana » 04 Nov 2017 15:15 (8 Réponses)
Trading : une affaire de psychologie (uniquement) ?
par libertarian » 13 Fév 2015 11:01 (6 Réponses)
Livre(s) sur la psychologie
par Melmoth » 12 Fév 2015 23:11 (13 Réponses)
Ouverture du forum psychologie
par falex » 27 Jan 2015 13:13 (8 Réponses)
Choix livre sur la psychologie
par ZeBlob » 13 Mar 2016 20:20 (16 Réponses)
Maîtriser sa psychologie de l'argent
Fichier(s) joint(s) par AlgoFlex » 13 Nov 2016 18:49 (11 Réponses)
Equity curve et psychologie
Fichier(s) joint(s) par YanaPhil » 07 Jan 2017 13:18 (41 Réponses)
Compétences, psychologie, money management
par Scalpeur-Futures » 17 Avr 2016 12:12 (13 Réponses)
Livre, sites internet sur la psychologie
par KeKhou » 12 Juin 2018 16:44 (12 Réponses)
Être, psychologie et réalisation de soi, brillant !
par TrayingTrading » 29 Juil 2018 17:14 (0 Réponses)

ProRealTime