ProRealTime
Un Forum pour discuter des méthodes de trading que nous utilisons, de nos recherches...

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par DarthTrader » 10 Aoû 2017 18:25

missile sur rampe de lancement , La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par plataxis » 10 Aoû 2017 23:34

Objectif 5700 ?

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par BillyRayValentine » 12 Aoû 2017 15:05

Pas d'objectif particulier plataxis. Il serait dans les normes historiques que l'on descende jusqu'à 5000 sur un extrême de pessimisme, par exemple un tir de missile nucléaire intercepté par une batterie antimissile au dessus du territoire US, sud coréen ou japonais suivi d'un débarquement chez le dictateur à la brosse. Ca ne serait pas inquiétant. Il y a un niveau intéressant vers 5400 5500 et il faut accélérer ses achats à partir de ce niveau. Avant c'est un peu chaque début de mois. Ce qui est certain c'est qu'ensuite on a de nouveaux plus hauts 1 an après maximum.
Enfin la correction est peut être déjà terminée et on a à nouveau plus de 6000 points fin août.
Bref, je n'ai pas de visibilité sur un point d'entrée ou de sortie LT et mis à part le fait de conseiller, si on a de l'argent à investir en LT, de rentrer un peu chaque début de mois, je n'ai rien d'autre à dire.

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par BillyRayValentine » 14 Aoû 2017 18:15

Facétieux marché US qui joue à se faire peur avec quelques bombinettes. C'est la troisième option qu'il a choisie, la hausse vers de nouveaux sommets, immédiatement. Comme toujours on suivra avec attention l'euphorie qui en découlera peut être, et la participation à cette hausse.

Carramba encore raté :lol2:

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par Junior » 14 Aoû 2017 18:53

Merci Billy pour tes posts, à quand la prochaine vidéo :lol2: :merci: :merci: :mercichinois: :mercichinois: :mercichinois:

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par BillyRayValentine » 14 Aoû 2017 19:16

Ça va être dur avant septembre, je suis à quelques milliers de kilomètres de mon PC. De toute façon, il n'y a rien de bien nouveau, comme souvent en LT.

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par kero » 16 Aoû 2017 13:39

Billy, je suis en train de revoir tes vidéo et si tu permets, j'ai une question.

Je vois que tu bosses essentiellement sur le DJIA, comme indice principal pour l'étude du marché US (et indépendamment du fait que c'est le Nasdaq qui est ton outil d'investissement). Je sais que Weinstein faisait de même. Pourtant, le SP500 est plus significatif (et construit de manière plus logique, là où le DJIA est construit de manière relativement curieuse, puisque la valeur faciale d'un titre détermine son poids dans le calcul de l'indice). D'ailleurs, si on observe le krach de 1987, le signal baisser du SP500 est plus "propre", dans la mesure où non seulement on casse une trendline haussière, mais aussi un support horizontal. Faut que je vois ce que ça donne sur les autres krachs/bear market.

Bref, question: tu n'as jamais considéré qu'il valait peut-être mieux placer au centre l'étude du SP500 plutôt que le DJIA ?

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par BillyRayValentine » 16 Aoû 2017 14:22

Salut kero, la différence est "à la marge" entre les deux indices, le comportement historique du s&p est entre le dji et le nas, c'est assez visible et logique. La condition sinequanone d'un des 16 big one depuis 100 ans fut un départ de krach non seulement sur tous les indices et secteurs US mais aussi sur un maximum de marchés étrangers. C'est particulièrement parlant lors de la bulle internet où on a eu tout un tas de faux signaux de départ de krach en 99 et début 00 sur le dji et le s&p alors que le vrai signal de krach fut en octobre 00 quand le nasdaq est enfin passé en "phase 4". En 92 de meme, le nasdaq a tenu bon contrairement aux autres, pas de krach. Fin des annes 70 idem, le dji et le s&p englués et faisant du surplace à cause de l'inflation mais sans signal de krach alors que le nasdaq boostait. Il y a d'autres périodes d'inflation aux US où si j'avais plus de data sectoriel je pourrais aussi en tirer la même conclusion (après guerre). Quand je te parlais de l'importance du secteur ;) tout cela est dans le bouquin de Stan :lol: ok je :arrow:

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par kero » 16 Aoû 2017 15:54

Tu n'en démords pas, hein ? ;)

Je vais te dire, à la suite de notre discussion j'ai encore réfléchi à cette affaire de secteurs et j'ai même repris mes analyses sectorielles telles que je les faisais jusqu'à il y a quelques mois - pour en avoir le cœur net. Et je suis retombé sur certains écueils qui expliquent en partie mon point de vue. Si ça t'intéresse, voici quelques éléments complémentaires par rapport à ce que j'ai dit sur l'autre fil:
- il se trouve que sur l'Europe, je ne trouve pas d'indice sectoriel suffisamment fins. Weinstein travaillait avec des indices sectoriels très précis. Si tu connais le système de classement ICM (avec une subdivision en Industries, Supersectors, Sectors, Subsectors), le niveau sectoriel qu'il utilise est celui des Subsectors (c'est encore le cas sur la revue qu'il publie actuellement). Or, si je peux trouver ces secteurs sur les US, sur l'Europe (sans même parler de la France), on ne trouve pas un niveau aussi précis (ou s'il existe, je n'en ai pas connaissance). Le plus précis qu'on ait, ce sont les indices Stoxx Europe TMI qui se situent au niveau du Sector. Le résultat est qu'on a une vue sectorielle beaucoup plus grossière que celle que pouvait avoir Stan.
- cette grossièreté du trait s'accompagne de nombreuses aberrations de classement. Sur le marché français, Iliad appartient (théoriquement) au secteur Software&ComputerServices (classé comme ça originellement en raison de son positionnement internet), alors qu'Orange est classé en Télécommunications (Télécom Filaires, qui plus est). Alors que ce sont là deux entreprises qui par effet de convergence, font maintenant de plus en plus le même métier.
- après avoir revu l'état des secteurs (j'utilise une sélection perso, faite de Supersectors et de Sectors) j'ai fait un petit tour d'horizon de mes positions, pour m'apercevoir que 80% de mes positions - à la louche - appartiennent, dans tous les cas, à des secteurs bien orientés. Pourquoi ? Simplement parce que sur les "mauvais" secteurs, les opportunités sont de toute manière bien moins nombreuses. C'est, en fait, ce que je disais ailleurs à propos des bancaires en 2007: lorsqu'on filtre les titres intéressants, par le fait même de considérer leur force relative, on tombe de toute manière automatiquement sur les titres qui appartiennent aux secteurs plus intéressants (dans un sens comme dans l'autre). Et parfois, ce n'est pas le cas, et lorsque ce n'est pas le cas, c'est justement parce qu'un titre a une évolution sans rapport avec le secteur auquel il appartient théoriquement.

Voilà livré à ta réflexion. Tu en feras ce que tu veux, mais quelque soit la manière dont je retourne le problème, je reviens aux mêmes constats.

Pour le reste, merci pour tes réponses sur les indices. J'avance bien dans la mise en place de la méthode TLT. :)

Re: Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading

par BillyRayValentine » 16 Aoû 2017 16:50

On est d'accord. C'est pour cela que je n'applique weinstein que sur les US. Stan n'avait pas de scanner sur 8000 actions pour sortir en 10 secondes les meilleurs titres potentiels, et son approche sectorielle ne servait qu'à lui faire gagner du temps de recherche hebdo . Au final il ne dit pas autre chose dans son bouquin : privilégier les secteurs pour lesquels on voit de bons titres simultanément. Qu'on les découvre en bottom-up ou top-down n'a pas d'importance. Juste faire attention à diversifier sur les 2 3 sécateurs qui boostent bien au lieu de mettre tous ses œufs dans un meme secteur. Pour en revenir au dino, je fais du sectoriel en investissant sur le nasdaq :!: ;) : une machine à grimper depuis toujours.
Mais si on a la possibilité de tout automatiser, les actions sont le véhicule d'investissement à privilégier, en compensant le levier des etf doubles par la volatilité intrinseque supérieure sur titres vifs, ok avec ça.

Articles en relation
La Méthode de Stan Weinstein
par kapistar » 05 Avr 2014 11:29 (3 Réponses)
Optimal Trading Stops and Algorithmic Trading
par bobbyO » 21 Nov 2015 14:02 (8 Réponses)
Méthode de trading en swing trading sur le DAX
par Patouaul » 31 Jan 2016 01:44 (18 Réponses)
Trading Harmonique sur AUD/USD
par Arnaud_vh » 04 Sep 2013 19:13 (24 Réponses)
Ma stratégie de trading
par kieran » 23 Nov 2013 14:25 (11 Réponses)
Trading structure
Fichier(s) joint(s) par kieran » 07 Juil 2014 11:57 (6 Réponses)
Trading algorithmique
Fichier(s) joint(s) par ladefense92800 » 22 Oct 2014 12:27 (82 Réponses)
Trend Trading ?
Fichier(s) joint(s) par Petitpapanoel » 01 Fév 2015 01:17 (8 Réponses)
Spread Box Trading
par Benoist » 02 Mar 2015 10:58 (3 Réponses)
méthode de trading
par artes88 » 11 Mar 2015 18:57 (4 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé