La psychanalyse du capitalisme, préfacé par Benoist Rousseau

21 9 2019 - 1 commentaire
ProRealTime

J'ai eu l’honneur de préfacer la psychanalyse du capitalisme de David Monnier, Docteur en psychologie, membre associé du laboratoire multi-sites ea 4050 de l'Université de Rennes 2.

Il est fort agréable de lire ce genre de livre qui sort des sentiers battus et de la pensée rabattue. On est dans une pensée bien différente de Thomas Pikety, on comprend le pourquoi du pourquoi sans idéologie mais avec le recul d'un psychologue clinicien. Rien à voir et décoiffant 🙂

Psychanalyse du capitalisme 206x300

Psychanalyse du capitalisme

Son livre est disponible sur : https://www.amazon.fr/psychanalyse-du-capitalisme-David-Monnier/dp/B07TPYY7QF/

Préface de psychanalyse du capitalisme

La psychanalyse se cherche, se découvre et se réinvente à chaque époque et à chaque auteur. Elle s’intéresse à trois choses : les processus inconscients, la clinique et la psychanalyse appliquée.

 Des psychanalystes ont apporté un regard neuf et novateur sur l’évolution radicale des comportements des individus et de la vie en société durant ces dernières décennies. Ils s’interrogent notamment sur la banalisation de la violence, la perte de la légitimité des figures de l'autorité, le rejet du "réel" au profit du "virtuel" … en s’appuyant sur la clinique.

Dans ce courant de modernité et de bouillonnement de la psychanalyse, David Monnier nous propose des pistes de réflexions et d’interrogations sur la perception et la réalité même du capitalisme.

L’auteur nous fait cheminer à travers de nombreux concepts de la psychanalyse. Ainsi, « Le sujet capitaliste », l’auteur le définit principalement via des concepts lacaniens : être ou avoir le phallus, la jouissance, la femme ... et par des concepts freudiens comme la relation d’objet. Quelques petits clins d’œil à Winnicott et aussi à Lévi-Strauss, Marx, entre autres… ponctuent cet essai de psychanalyse appliqué qui fera date.

David Monnier a ainsi l’art d’utiliser et de jongler avec ces concepts pour emmener le lecteur, lentement mais sûrement à se questionner sur la finalité et « l’esprit (même) du capitalisme », cher à Max Weber. On peut être séduit par sa vision, perturbé, amusé ou choqué, peu importe, elle interroge avant tout. Que notre vision du capitalisme soit ébranlée ou renforcée, personne ne pourra sortir intact de la lecture de cette œuvre qui ébranle avec malice nos certitudes. Et là, nous sommes dans le bonheur, que dire, dans la jouissance intellectuelle (le plus-de-jouir) de suivre David Monnier sur son chemin de pensée.

Et si cet essai n’était que pure fiction, pure construction comme l’auteur le précise dans sa conclusion « et si le capitalisme était un être humain » ... alors il n’y a plus de « sujet capitaliste ». Le sujet capitaliste n’est alors pas le sujet de l’inconscient et ainsi l’auteur nous (r)envoie aux écrits de Freud et de Lacan et au développement de la psychanalyse en temps qu’elle s’intéresse à l’étude des processus inconscients. La boucle est bouclée avec subtilité.

Benoist Rousseau

Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

1 Commentaire pour La psychanalyse du capitalisme, préfacé par Benoist Rousseau

  1. Christelle Puyraud dit :

    magnifique préface, Benoist !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.