ProRealTime
On y parle Livres et Outils de Trading, Station de Trading, des livres lus sur le trading, de notre vision du trader et de son métier
Répondre Page 1 sur 1

Analyse technique vs analyse fondamentale

par Jex94 » 01 Déc 2013 23:08

Hello,

Voici une petite synthèse de passage d’un bouquin d’analyse technique que j’ai trouvé intéressant, à propos d’une question qui semble régulièrement posée et qui alimenterait encore aujourd’hui quelques débats, celle de savoir si c’est l’analyse technique ou l’analyse fondamentale qui est la plus utile pour un trader.
Un penchant très clairement favorable à l’analyse technique y est présenté, avec quelques arguments chocs…

Commençons par les définitions :

L’analyse fondamentale se focalise sur les forces économiques de l’offre et de la demande, qui provoquent les hausses, les baisses, et les consolidations.
Tous les facteurs pertinents ayant une incidence sur le prix d’un marché sont ainsi analysés pour déterminer sa valeur intrinsèque, cette dernière étant ensuite comparée à la valeur actuelle de ce marché : Si elle est inférieure, c’est que le marché est survalorisé et il devrait alors être vendu, et inversement si la valeur intrinsèque est supérieure.

De son côté, l’analyse technique se concentre simplement sur l’étude de l’action du marché.

Les fondamentalistes étudient donc plutôt les causes des mouvements de marché, alors que les techniciens étudient leurs effets, et si ces 2 camps se recoupent sur de nombreux points et conclusions d’analyses, il existe régulièrement des divergences d’opinions, et ceci s’explique notamment par le fait que les marchés agissent souvent comme des indicateurs avancés des fondamentaux ou de l’opinion consensuelle du moment.

A partir de ce constat, le trader pourrait se demander quel camp choisir entre le discours des fondamentaux, et celui des chartistes.

Pour exposer son point de vue à ce sujet, l’auteur expose alors le principe fondateur de son ouvrage, qui consiste à dire que l’action des marchés intègre tout :

Les points fondamentaux connus sont ainsi déjà intégrés dans le prix d’un marché, et le niveau de ce prix agit en fonction de fondamentaux non encore connus.
Ainsi, bien des marchés haussiers ou baissiers les plus forts de l’histoire ont débuté sans que les changements dans les fondamentaux soient encore perceptibles, alors que la nouvelle tendance était déjà bien engagée.

L’analyse fondamentale part donc du principe que l’action des prix reflète les déséquilibres entre l’offre et de la demande, et que si la demande dépasse l’offre, les prix devraient monter, et inversement.
Le technicien quant à lui retourne cette affirmation pour aboutir à la conclusion que si les prix montent, c’est que la demande dépasse l’offre, qu’elles qu’en soient les raisons, qu’il peut alors ignorer car elles deviennent superflues pour ses prises de décisions.

Par conséquent, si tout ce qui a une influence sur les prix d’un marché y est déjà reflété, il ne reste plus qu’à étudier l’évolution de ce prix, ce que le technicien se cantonne à faire.
Avec l’expérience, le technicien apprend ainsi à se sentir à l’aise lorsque les mouvements de marchés sont en contradiction avec les fondamentaux perçus par la sagesse collective, et commence même à apprécier à être parmi les minoritaires.

Si un trader devait choisir entre les 2 approches, son choix logique serait donc l’analyse technique, car elle englobe l’analyse fondamentale, et la lecture d’un graphique devient ainsi un raccourci de cette analyse fondamentale : Le technicien étudie les fondamentaux de manière indirecte.
En outre, s’il est possible d’intervenir sur les marchés uniquement avec l’analyse technique, un fondamentaliste pure pourra plus régulièrement se retrouver à contre-tendance.

Autre argument de poids, un analyste technique peut facilement suivre plusieurs marchés, et peut orienter son attention d’un marché vers un autre, pour ne suivre que les marchés fortement directionnels, et ignorer les autres.
Cette surveillance globale des marchés lui permet de détecter plus facilement les mouvements, et il ne sombre pas dans une surveillance avec œillère, ce qui représente un danger pour celui qui est spécialisé dans une seule famille de marchés : L’action de prix décelée sur un marché fournit souvent des indices précieux sur la direction que va prendre un autre marché.

De son côté, un fondamentaliste doit intégrer de nombreuses données, qui le contraignent souvent à se spécialiser et donc à réduire son champ d’investigation.

Le technicien dispose d’un autre avantage par les différentes unités de temps qu’il peut étudier, avec des graphiques en minutes, heures, hebdos et mensuels, chaque unité de temps ayant sa valeur et son importance.
Le fondamentaliste quant à lui étudie les forces économiques en cours, l'espace temps concerné s’impose à lui.

L’analyse technique pure apparaît donc plus pertinente voire même suffisante pour un trader, mais elle reste critiquable, notamment par l’argument de la prophétie auto-réalisatrice, ainsi que par la question de savoir si l’on peut utiliser le passé pour prédire le futur, principe notamment décrié par les théoriciens de la marche au hasard.

Mais à cette dernière question, l’auteur indique simplement que toutes les autres formes connues de prévisions sont basées sur des données historiques, de la météo à l’analyse économique, et c’est donc le cas de l’analyse fondamentale.

Re: Analyse technique vs analyse fondamentale

par falex » 01 Déc 2013 23:17

Très intéressant Merci jex .

Je ne vaus iAd élever je débat mais j'ai l'impression que AT ou fondamental c'est le même type de débat que gasoil/essence ou catalyse/pyrolyse ... L'essentiel n'est-il pas d'avoir la bonne approche pour notre façon d'intervenir sur les marchés ?

Re: Analyse technique vs analyse fondamentale

par Jex94 » 02 Déc 2013 07:18

J'sais pas Falex.... c'est quoi la bonne approche ?

En revanche pour le four je sais... pas de doute, c'est pyrolyse :lol:

Re: Analyse technique vs analyse fondamentale

par Tulipe » 05 Déc 2013 19:34

Le sujet est un peu plus complexe que cela.

Chaque direction sur un marche , a une raison fondamental emotionelle , qui sera ensuite traduit de maniere chartiste.

L'idee n'est pas d'etre le meilleur fondamentaliste du monde , ni meme le meilleur techniciens , mais d'avoir la capacite de retenir les variables fondamental qui seront choisis par le marche comme cataclystes.

Ce n'est pas evident , et ce n'est pas une science exacte mais l'analyse technique est une science de surface.

Elle analyse des mouvements sans les expliquer , l'analyse fondamental est une science generaliste , elle analyse un ensemble sans donner d'explications precise.

Pour trader nous avons besoin de precisions.

La solution se trouve dans la " Perception " et "l'interpretations" d'un certains flux de donnees.

Le mecanisme est comme ceci ( a mon humble avis ) =

1/ situation contextuelle ( fonda + AT ) = situation fixer

2/ flux de news = logiquement bonnes ou pas on s'en Fiche

3/ INTERPRETATIONS ( donc jugements humains et tout ce que cela implique ) , sous forme d'images et d'emotions

Peur , pas peur ?

4/ Reaction , decelable en AT , fake = hesitations , break = sentiment clair

Articles en relation
Remerciement Benoist pour le salon de l'analyse technique
Fichier(s) joint(s) par plataxis » 31 Mar 2017 20:03 (49 Réponses)
Technique : Le breakout 8h 10h15
Fichier(s) joint(s) par AD_ » 03 Oct 2013 09:35 (15 Réponses)
Analyse des Transactions
par Fatah » 16 Aoû 2012 00:05 (1 Réponses)
Pré-analyse de news
Fichier(s) joint(s) par Benji77 » 27 Juil 2018 03:05 (9 Réponses)
Programme Robot analyse trades négatifs , gadget ou pas ?
Fichier(s) joint(s) par GOLDENBOY » 21 Juin 2015 23:54 (10 Réponses)
Outils de money management et analyse performance avec GS
Fichier(s) joint(s) par Sagal » 25 Mar 2016 14:21 (1 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé