coal

par noko » 11 Oct 2018 15:57

En dépit des statistiques rassurantes selon lesquelles les réserves de charbon seraient quasi inépuisables, la production mondiale de charbon a atteint un sommet en 2013 et décline lentement depuis.

Certains voudront y voir la preuve que la planète délaisse le charbon pour atteindre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Mais comme les autres carburants fossiles ne suivent pas la même tendance, il est plus raisonnable d’estimer qu’il existe des contraintes géologiques – autrement dit, que la déplétion de la ressource est plus avancée que prévu.


Petit rappel historique : en 2007, une étude chinoise basée sur les statistiques officielles de ce pays estimait que le pic charbonnier de la Chine aurait lieu entre 2027 et 2032 et qu’à son sommet, la production serait de l’ordre de 3,3 et 4,5 milliards de tonnes. En pratique, le pic charbonnier chinois a été atteint en 2013, à 3,6 milliards de tonnes. Ce recul n’est pas lié à une baisse de la demande, puisque celle-ci atteignait 3,9 milliards de tonnes en 2017, la différence étant comblée par les importations.



La production a également plafonné en 2013 à l’échelle du monde, la baisse étant très marquée en Chine et plus graduelle dans le pays de l’OCDE (en dépit d’une production en hausse en Australie). La légère progression qu’ont connue les autres pays (principalement l’Inde) ne compense pas le recul de la production ailleurs dans le monde



https://www.brookings.edu/2018/01/22/chinas-coal-consumption-has-peaked/

https://pubs.rsc.org/en/content/articlepdf/2016/ee/c6ee01008c