ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par xxxx » 14 Fév 2018 07:13

Je traderai en bretelles euraed. Aucun préjugé. De l'empirisme. ;)

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par chad » 14 Fév 2018 07:28

Euraed
Ce que je me disais à l'époque c'est que c'est débile pour un job de manutentionnaire ou dans le bâtiment donc job manuel
Le gars qui sort du lycée general y a moins de chances qu'il soit manuel c'est que du théorique le lycée général
En plus j'ai pas le bac dans un mauvais...

Bah non c'était une porte d'entrée pour moi
Tant mieux
Ça m'a permis de manger

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par Paperbag » 14 Fév 2018 10:02

"Le soleil ne se lèvera pas demain."

L'analyse technique c'est savoir trader en bretelles, mais avec un money management suffisamment protecteur pour ne pas avoir à trader en slip un jour (black swan notamment).

Sinon histoire de Chad est intéressante, mais rien de permet d'affirmer qu'il a été privilégié par empirisme de la part des recruteurs. Il y a toujours eu beaucoup de fantasmes autour du bac S, il s'agit d'une "évidence" que peu de recruteurs pensent à remettre en question. Sans parler de l'existence d'un biais de confirmation qui porte notre attention sur les qualités des mesures qu'on défend et sur les défauts de celles qu'on rejette.

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par takapoto » 24 Avr 2018 12:19

http://www.slate.fr/story/160498/surdiplome-et-con-comme-un-balai

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par xxxx » 24 Avr 2018 12:43

PTDR taka :lol:

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par plataxis » 24 Avr 2018 13:03

Sur un nombre important d'indépendants de la filière sportive, nous avions pu observer que ceux qui développaient économiquement leur business à une échelle un peu plus élaborée que l'indépendant qui emmène un client de passage étaient quasi tous diplomés du supérieurs. L'utilité de leur diplôme n'était en rien une évidence, mais de la qualité de leur éducation découlait l'élaboration de leur activité.

Bref, le diplôme est moins utile que le parcours qui a permis de l'obtenir.

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par takapoto » 24 Avr 2018 13:23

xxxx a écrit:PTDR taka :lol:
Pour ceux qui ont lu l'article :
Spoiler:
J'en ai connu un exemplaire remarquable : Agrégation + Sciences Po + ENA. Il apprenait par coeur des textes de Celine et des chansons de Michel Delpech. Et il saisissait la moindre occasion pour déclamer l'un ou l'autre suivant le contexte (auditoire intellectuel ou populaire). La première fois, ça impressionne. Les fois d'après, ça fait sourire.

Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par xxxx » 24 Avr 2018 13:35

takapoto a écrit:....Agrégation .... Michel Delpech.

Voila les études que j'aurais du faire : agrégation de Michel Delpech :lol:
Bien plus utiles que d'aligner des portes manteaux, pour ce qu'il en reste 20 ans après :roll: ...
Spoiler:






Re: Débat - Utilité réelle des diplômes

par Paperbag » 24 Avr 2018 18:21

plataxis a écrit:Sur un nombre important d'indépendants de la filière sportive, nous avions pu observer que ceux qui développaient économiquement leur business à une échelle un peu plus élaborée que l'indépendant qui emmène un client de passage étaient quasi tous diplomés du supérieurs. L'utilité de leur diplôme n'était en rien une évidence, mais de la qualité de leur éducation découlait l'élaboration de leur activité.

Bref, le diplôme est moins utile que le parcours qui a permis de l'obtenir.


Même constat Platixis dans un autre domaine, les quelques jeunes entrepreneurs pour qui ça marche à peu près bien autour de moi viennent tous d'excellentes formations (mais ils n'ont pas tous terminé leur cursus).

Par contre j'ai un autre élément d'explication de mon côté, c'est la présélection. Ceux qui arrivent à intégrer ces filières prestigieuses et très sélectives sont en moyenne ceux qui sont les plus à même de monter leur boîte avec succès. Ainsi, la qualité de la formation n'a peut être qu'un rôle marginal dans leur réussite, et le diplôme je n'en parle même pas.

Ce n'est qu'une hypothèse mais elle me parait cohérente avec ce que j'ai pu en voir de "l'intérieur".


ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé