effet rebond voiture autonome

par noko » 04 Déc 2018 16:57

bonjour

""""
Certes, électrification des motorisations et automatisation de la conduite (susceptible de favoriser l’éco-conduite, de rendre possible des « road trains ») sont autant d’aspects a priori positifs pour la décarbonation.

A l’inverse, si l’on considère le sujet sous un angle plus systémique, est-ce que la mise au point de ce type de véhicules ne va pas renforcer significativement la préférence des citoyens pour l’automobile ?

Car pour beaucoup de ménages, pouvoir disposer d’un véhicule permettant de se déplacer de manière autonome, tout en faisant autre chose dans le même temps, pourrait s’avérer très séduisant.

Cela pourrait alors se traduire non seulement par un effet rebond dans l’utilisation individuelle de la voiture (plus de kilomètres parcourus du fait de l’augmentation des déplacements ou de l’étalement urbain), par plus de véhicules sur les routes, mais aussi par une plus faible utilisation des modes concurrents tels que les modes actifs (marche, vélo, trottinette, etc.) ou les TC (train, tramway, bus, autocar, etc.), a priori plus économes en énergie.

C’est là un obstacle éventuel à la décarbonation rapide de la mobilité.
""""

http://www.carbone4.com/vehicule-autonome-decarbonation/


https://www.ecologikmagazine.fr/la-voiture-intelligente-un-miroir-aux-alouettes-a963