ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Exemples d’Intelligences artificielles

par Euraed » 15 Avr 2018 23:00

Nous avons eu quelques débats sur le sujet émergent des intelligences artificielles.

Afin de comprendre plus concrètement ce thème, je vous propose de placer dans cette file des exemples concrets d’IA à l’oeuvre Aujourd’hui, c’est à dire déjà commercialisées et disponibles.

Toutes ces IA sont très évolutives et les services rendus à l’instant de la publication seront constamment étendus par leurs éditeurs et équipes de développement.
En effet, le principe même du deep learning est d’améliorer les performances avec l’accumulation d’expériences.

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par Euraed » 15 Avr 2018 23:07

Premier exemple, une IA développée à St Petersbourg sur le thème des ressources humaines.
Ici son domaine de spécialisation est la phase de recrutement.

https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Numerique/Vera-lintelligence-artificielle-recrute-presque-place-DRH-2018-04-05-1200929417

Et des informations générales sur les évolutions attendues dans le domaine des ressources humaines

https://www.globalhrtalents.com/single-post/2017/09/19/LIntelligence-Artificielle-dans-les-RH-comment-%25C3%25A7a-marche-

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par takapoto » 16 Avr 2018 06:59

L'article de La Croix donné par Euraed étant réservé aux abonnés, voici d'autres liens sur Vera :

https://www.wedemain.fr/Vous-trouvez-votre-boss-inhumain-Attendez-de-rencontrer-Vera-le-robot-DRH_a3250.html

https://www.novethic.fr/actualite/social/droits-humains/isr-rse/video-vera-le-robot-drh-qui-embauche-des-candidats-pour-l-oreal-pepsi-ikea-145669.html

http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/ikea-et-l-oreal-utilisent-cette-drh-virtuelle-pour-faire-passer-des-entretiens-de-recrutement-1411303.html

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par Euraed » 16 Avr 2018 08:02

Surprenant, j'ai accès libre et sans abonnement à cet article. L'opération du saint-esprit ?


Voici donc un extrait de l'article rédigé par Margaux Deuley pour le journal La Croix en rubrique Sciences et Ethique le 5 avril 2018. J'ai choisi celui-ci car il contient plus d'information que les autres, j'y perçois un travail journalistique qui va au delà de la reprise d'un communiqué de presse et qui ne fait pas dans le sensationnel, en s'attachant avant tout aux faits. En ce sens il trouve sa place dans la bien-nommée rubrique "Sciences et Ethique" de "La Croix".

Vera, l’intelligence artificielle qui recrute (presque) à la place des DRH

Un logiciel d’intelligence artificiel nommé Vera, mis au point en 2016 par une start-up russe, vise à réduire le temps et le coût du recrutement en entreprise. Grâce à son algorithme, Vera sélectionne les profils les plus susceptibles de correspondre aux prérequis de l’employeur. Aujourd’hui, plus de 300 clients l’ont adopté, dont Pepsi, Ikéa et l’Oréal.

En 2016 à Saint-Pétersbourg, Alexander Uraskin et Vladimir Sveshnikov sont un brin contrariés. Comme de nombreux directeurs de ressources humaines, ces deux Russes respectivement âgés de 28 et 26 ans partagent l’impression de gaspiller un temps précieux de leur métier au recrutement des candidats.

Car, avant de tomber sur le profil idéal, il faut parfois endurer des centaines d’appels non concluants, se confronter à des candidats démotivés par le poste ou tout simplement injoignables. « Ayant nous-mêmes l’impression de fonctionner comme des robots, on s’est dit qu’il serait préférable d’en créer un », résume Alexander Ursakin auprès de Bloomberg.

Ainsi ont-ils développé Vera, un logiciel d’intelligence artificielle spécifiquement conçu pour aider les entreprises à pourvoir leurs postes vacants. Le procédé est simple : À partir de cinq sites dédiés au recrutement, il présélectionne 10 % des profils les plus susceptibles de correspondre aux critères de l’entreprise. Puis, une fois le choix établi, le logiciel propose aux candidats retenus de fixer un entretien par Skype ou par téléphone.

Entre Vera et le postulant, l’échange est rendu possible grâce aux systèmes de reconnaissance vocaux de Google, Amazon, Microsoft et Yandex. Aussi, le logiciel maîtrise quelque 13 milliards d’exemples de syntaxe, tout comme il garde en mémoire de nombreux extraits télévisés et pages Wikipédia, de manière à recréer la spontanéité d’une conversation entre deux êtres humains.

La décision finale revient au DRH

Pour ses concepteurs, l’avantage principal de Vera est la réduction des coûts. Capable de mener des centaines d’entretiens simultanément, le logiciel permettrait ainsi aux entreprises de réduire d’un tiers le coût du recrutement. Seulement, Alexander Ursakin et Vladimir Sveshnikov précisent que, pour l’heure, le logiciel se focalise principalement sur le recrutement des « cols-bleus », soit les employés issus de la restauration et du milieu ouvrier. Enfin, Vera se limitant à la première phase de la sélection, la décision finale d’embauche du candidat revient invariablement au recruteur.

Avec ses 300 clients à travers l’Europe, la Russie et le Moyen-Orient, la société affirme que son chiffre d’affaires atteindra 1 million de dollars cette année. En deux ans, 2 300 entretiens ont été réalisés.

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par takapoto » 16 Avr 2018 08:31

Spoiler:
Euraed a écrit:Surprenant, j'ai accès libre et sans abonnement à cet article. L'opération du saint-esprit ?
Non, simplement l'opération du saint-cookie :


Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par ticktack » 16 Avr 2018 09:37

Nul doute que l'IA au lieu d'être utilisée pour "dénicher des talents" ou des compétences sera au contraire détournée pour généraliser le blacklistage systématique de tous ceux que l'entreprise juge "trop vieux", "trop moche(selon la classification de la RH en recherche de son partenaire "alpha"), "trop solitaire (pas assez d'amis sur les réseaux sociaux)" , "trop risqué (pas assez d'infos personnelles a exploiter pour le manipuler ou le rendre docile)" etc...

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par BearIsDead » 16 Avr 2018 12:51

:merci: Euraed pour cette file.

@Ticktack: effectivement, et on rejoint le sujet de la conscience abordé sur l'autre file, on peut se poser la question de "l'humanité" de ces IA présentes et futures. On peut imaginer qu'effectivement elle ne feront pas dans le sentimental, ça dépend j'imagine de la qualité des données avec lesquelles on les aura nourries.

Autre exemple issu de la "legaltech":
http://mashable.france24.com/tech-business/20180226-intelligence-artificielle-interpreter-contrats-rapide-avocat
"Aux États-Unis, 20 des meilleurs avocats du pays se sont réunis pour tenter de battre une intelligence artificielle au jeu de la rapidité. But : être plus prompts qu'elle à repérer des erreurs glissées dans des contrats. Résultat : ils ont perdu"

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par takapoto » 16 Avr 2018 13:00

Essayons de ne pas dévier du but initial de cette file qui est de donner des exemples et pas de re-re-re-ouvrir un débat...

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par BearIsDead » 16 Avr 2018 15:27

:mercichinois:

Dans le domaine de la finance:
https://www.agefi.fr/asset-management/actualites/hebdo/20180125/etf-exclusivement-pilotes-l-intelligence-237791

"la filiale de BlackRock, poursuit ce qu’elle avait entamé en juillet 2017 lors du lancement d’ETF obligataires : créer des benchmarks à partir des technologies de l’IA."

"Autre initiative menée outre-Atlantique, celle d’EquBot (...) Equbot qui s’appuie sur Watson, le programme d’intelligence artificielle d’IBM, passe au crible 6.000 entreprises américaines en traitant chaque jour plus d’un million de dépôts réglementaires, de résultats trimestriels, d’articles de presse, de données circulant sur les réseaux sociaux… Au bout du compte, 30 à 70 actions ayant le plus grand potentiel d’appréciation sont retenues."

Re: Exemples d’Intelligences artificielles

par Maxi » 16 Avr 2018 16:17

L'IA Watson d'IBM n'est pas spécifique de la finance, elle est utilisée dans de multiples secteurs, juridique, santé...


ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé