ProRealTime
On y parle fiscalité, défiscalisation, finances personnelles, impôts, réductions d'impôts, livrets rémunérés, immobilier, assurances vie...

Re: Fiscalité du trader

par ladefense92800 » 13 oct. 2015 18:28

Cirrus a écrit :Est il préférable d'avoir une banque en ligne qui pratique des tarifs avantageux ou d'en avoir une près de chez moi ? Comme la SG qui me propose 45 Euros la carte bleue et 29/mois pour la gestion du compte .

Merci pour votre réponse.
sur mon compte perso j ai reussi a gratter le remboursement de la cotisation annuelle de ma cb , mais attention je suis client depuis 20 ans .....

apres si c est un compte pro je me demande si tu peut pas deduire tes frais bancaire notemment des impots un peu comme la tva en lien direct avec ton activité . ....

Re: Fiscalité du trader

par Lucie_Fer » 23 oct. 2015 20:17

Je ne savais pas trop où poster cela ; ici me semble le bon endroit si personne n'a encore donné cette info pour la taxation en Belgique;
En Belgique :
Le gouvernement belge a décidé qu'à partir de 2016, les plus-values réalisées sur la vente, par une personne physique, de certains produits financiers seront taxées à 33%. Cette taxe concernerait les actions individuelles cotées en bourse, les options et les warrants détenus depuis moins de 6 mois.

Il y a encore beaucoup d'incertitudes à propos de cette taxe, mais ce qui semble se dégager pour l'instant c'est que:

Seules les personnes physiques qui sont soumises à l'impôt des personnes physiques seront taxées, pas les sociétés. Les clubs d'investissement sont bel et bien concernés;mais ..
Le meilleur !!
Les moins-values ne pourront pas être prises en compte; :evil: :evil:
Pour des achats successifs, la plus-value devrait être déterminée sur base du principe LIFO (last in first out), c'est-à-dire en tenant compte de la date du dernier achat.
Hausse de la taxation des dividendes le précompte mobilier passe de 25% à 27%!
Le contribuable belge lui-même doit déclarer la plus-value à sa charge quand les instruments visés ont été vendus via un intermédiaire étranger;
Les parts de fonds non cotés en bourse ne tombent pas sous cette mesure.
Sous réserve de confirmation, cette taxe serait applicable aux instruments achetés à partir du 1er janvier 2016 (elle ne serait donc pas rétroactive). Il reste encore beaucoup de questions sur l'application de cette taxe pour certaines opérations (fusions, scissions, ....) et pour certains produits (Turbos, Futures, etc.) . Il est clair que cette taxe est déjà très controversée ..
Si c'est appliqué en Belgique possible que cela donne des idées à la France ( surtout pour les dérivés ) mais je ne connais pas la taxation en France ..
Affaire à suivre ....

Re: Fiscalité du trader

par Benoist Rousseau » 23 oct. 2015 22:44

En France c'est simple les gains sont soumis au barème de l'impôt sur le revenu donc de 0% à 45%

Re: Fiscalité du trader

par Benoist Rousseau » 24 oct. 2015 08:15

Oui les taxes avant

Re: Fiscalité du trader

par Sagal » 20 nov. 2015 09:47

Cela me permet de rebondir sur le message concernant un possible changement de règle en Belgique ( si cela se confirme c'est clair que c'est une destination à écarter pour la retraite...)

En France enfin une bonne nouvelle suite à une décision du conseil d'Etat (qui prouve bien que les services des impôts sont particulièrement tordus dans l'interpretation des règles):

Pour ceux concernés possibilité de réclamation et de recevoir le trop perçu depuis 2013 voire 2012 selon les cas (si contrôle fiscal en cours) (il ne faut surtout pas se priver...)

"Les gains nets imposables sont calculés après imputation par le contribuable sur les différentes plus-values qu'il a réalisées, avant tout abattement, des moins-values de même nature qu'il a subies au cours de la même année ou reportées en application du 11 de l'article 150-0 D, pour le montant et sur les plus-values de son choix et que l'abattement pour durée de détention s'applique au solde ainsi obtenu, en fonction de la durée de détention des titres dont la cession a fait apparaître les plus-values subsistant après imputation des moins-values ».

En clair, le Conseil d'Etat réinterprète la notion de gain net auquel s'applique l'abattement. En premier, il faut déduire les moins-values de même nature, sans aucun abattement, quelle que soit la durée de détention, et le Conseil d'Etat laisse le choix du montant des moins-values déductibles. Dans un second temps, on applique au gain net ainsi obtenu les abattements prévus par la loi.


Plus d'explication en lisant tout l'article.
http://www.lesechos.fr/journal20151120/lec2_supplement/021488599122-le-calcul-de-limpot-sur-les-plus-values-revu-et-corrige-1176951.php

Re: Fiscalité du trader

par Jefer » 05 déc. 2015 19:42

Bonjour à tous,

Je rejoins la discussion en cours de route. Je suis nouveau sur ce forum et histoire de ne pas faire de doublon j'ai entrepris de relire l'ensemble de cette section. Bizarrement, au bout de 15 pages j'ai eu un coup de mou... :D Bref, j'ai survolé les 20 restantes et je me pose toujours la même question qui me semble-t'il n'a pas été posé sous cette forme avant :

Que se passe t'il au niveau imposition si un trader le fait de manière professionnel, donc au travers d'une entreprise qu'il créé spécifiquement pour cela, mais avec une entreprise située dans un pays avantageux fiscalement pour cette société ?

J'ai vu dans cette section, au travers des discussions, qu'on évoque le changement de nationalité (qui à mon humble avis et pour avoir creusé la question aussi ne me semble pas être une bonne solution), les situations plus au moins illégales (pas bon non plus vu la "puissance de feu" de répression du fisc Français s'il s'en aperçoit) mais pas vraiment cette idée là.

Je sais que légalement, créer une société dans un pays étranger est autorisé. Donc je me demande les choses suivantes : si on fait cela, la société sera soumise aux impôts du pays où elle se trouve et donc, en faisant les choses légalement (bilan comptable de la société tenu à jour, fiche de salaire pour le trader/patron, etc...) ; se peut-il que le trader, au travers de sa société, ne paye que l'impôt sur le revenu que sa société lui verse, le reste restant au compte de la société ? Pour clarifier la situation, je pense à Hong-Kong, où la situation fiscale des entreprises est très favorable (encore plus si celle-ci ne fait pas de commerces directement sur Hong-Kong).

Merci à ceux qui prendront le temps de lire ce roman. :lol2:

Re: Fiscalité du trader

par Benoist Rousseau » 05 déc. 2015 21:17

Elle a été posée 50 fois

Si tu vis en France, que tu travailles en France, tu payes tes impôts en France même si ta societe est à HK sinon les avocats médecins architectes toutes professions services français auraient des sociétés à HK. Si tu vis en France tu payes des impôts sur tes revenus mondiaux. Toute autre forme est illégale. Tu ne peux pas avoir les avantages sans les inconvénients. En faisant cela tu es tout simplement dans l'illégalité

Re: Fiscalité du trader

par Jefer » 06 déc. 2015 12:56

Merci pour ta réponse rapide mais il ne s'agit pas de ne pas payer ses impôts en France. Il s'agit de monter une société qui possède le compte de trading et dont le trader/patron ne reçoit qu'un salaire. L'impôt sur le revenu serait bien payé en France, aucun souci, mais quid des taxes sur les PV ?

Re: Fiscalité du trader

par Benoist Rousseau » 06 déc. 2015 13:45

Illégal si le trader patron c'est toi et que tu vis en France tu imagines bien sinon que tous les traders, informaticiens, consultants et co feraient cela.

Bien entendu les sociétés qui créent ce type de sociétés ne vont pas te le dire, si tu vas en taule ils s'en fichent, ils ont encaissé tes chèques :|

Re: Fiscalité du trader

par Jefer » 06 déc. 2015 17:33

Je comprends l'argument et je suis bien d'accord avec toi, si cette solution était viable légalement, tous les traders passerait par cette méthode.
Mais même en sachant ça, où est-ce que ça coince ? Outre le fait que ce ne soit pas juste et qui si ca marchait, tout le monde le ferait ; qu'est-ce qui fait que c'est illégal ?

Pour ce qui est des sociétés qui proposent de créer des entreprises à HK, je suis bien sûr d'accord ; c'est la raison pour laquelle je cherche des informations partout sauf chez eux. ;)

Sujets similaires
Fiscalité du trader américain
par schrax » 29 avr. 2013 14:13 (11 Réponses)
Fiscalité, Impôts, statuts du trader
par Benoist Rousseau » 16 janv. 2016 17:24 (15 Réponses)
Salarié, auto entrepreneur et trader -- quelle fiscalité ??
par marou » 05 janv. 2018 10:43 (10 Réponses)
Fiscalité et statut juridique du trader étudiant
par Jtrade » 05 nov. 2018 18:34 (6 Réponses)
Trader en australie : légalité et fiscalité
par Santé-Fitness » 23 déc. 2018 12:41 (12 Réponses)
Fiscalité trader pour compte propre
par Benoist Rousseau » 08 nov. 2019 13:07 (14 Réponses)
La fiscalité du trader en compte propre en Belgique
par Mouffti » 11 mars 2020 19:43 (1 Réponses)
Fiscalité en Espagne pour trader en compte propre
par kingofpop01 » 05 oct. 2020 22:21 (14 Réponses)
La fiscalité du trading
par phylou » 03 oct. 2011 18:49 (25 Réponses)
Fiscalité et Trading
par Benoist Rousseau » 22 oct. 2011 20:19 (9 Réponses)