ProRealTime
Un problème de pc ? Une choix de logiciel ou de hardware à faire ? Besoin de conseils pour acheter ou optimiser votre station de trading ?

hacking biologique

par chad » 12 Aoû 2017 11:57

:o :shock: :shock: :shock:

Des chercheurs américains ont montré comment intégrer un code malveillant à un brin d'ADN, afin de prendre le contrôle de l'ordinateur utilisé pour son séquençage. Une première dans le monde de la sécurité informatique !


Nous voulions surtout donner un aperçu des nouvelles menaces entraînées par le récent rapprochement entre chimie biomoléculaire et électronique",


https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/informatique/un-ordinateur-pirate-grace-a-un-brin-d-adn-modifie_115463

Re: hacking biologique

par Stochastic » 15 Aoû 2017 18:46

TRANSCODAGE. Sur un brin d'ADN, l'information génétique est stockée sous forme de couples de bases d'acides aminées (A pour l'adénine, T pour la thymine, G pour la guanine, et enfin C pour la cytosine). Un système de codage bien différent de celui à l'œuvre sur les disques durs des ordinateurs, bâti sur le binaire ! C'est donc lors du séquençage du code génétique et de sa transcription sous une forme intelligible par l'ordinateur que tout se joue. Les chercheurs ont en fait tiré parti d'une vulnérabilité bien connue dans de nombreux logiciels : celle du buffer overflow, une faille de sécurité documentée sur les ordinateurs.

c'est pu du binaire: 0 et 1
mais
du:
a, t, g, c

un codage en 4 états!

Re: hacking biologique

par chad » 15 Aoû 2017 18:51

debrouille toi avec ça :lol:


Re: hacking biologique

par Benoist Rousseau » 15 Aoû 2017 18:53

:shock: :?

Re: hacking biologique

par chad » 15 Aoû 2017 18:57

en fait je crois que comme l'adn fonctionne par complementraité les A toujours avec les T et les C toujours avec les G
on peut faire du binaire

par exemple 0 = CG
et 1 = AT

le graphique ci dessus (funtain encoding) est en fait une redondance si j'ai bien compris un systeme anti erreur en gros
En outre, et comme l’expliquent les chercheurs, certaines séquences peuvent entrainer des erreurs plus nombreuses de lecture. Par exemple, la trop grande fréquence des bases C et G, ou les longues répétitions d’une même base, comme AAAAAA, ou TTTTTT. Quelle que soit la technique utilisée, il fallait donc qu’elle soit accompagnée d’une véritable tolérance aux erreurs.


C’est précisément ce qu’ont fait les chercheurs. Leur technique se nomme Fountain DNA car ils sont allés chercher du côté des « fountain codes ». Ces derniers permettent de générer des données supplémentaires pour les informations transmises par paquets. Plus on ajoute de données, plus la tolérance d’erreur devient grande, l’information réelle pouvant être reconstituée

Re: hacking biologique

par Maxifab » 15 Aoû 2017 18:57

Cette histoire de hacking se mord un peu la queue: un ordinateur est utilisé pour déterminer le code ADN, ok.
Et "quelqu'un" va modifier le code de l'ADN pour prendre le contrôle de l'ordinateur qui a pour seul objet de déterminer son code ? :musique:

et oui c'est du codage binaire: il n'y a que 2 paires possibles AT et CG

Re: hacking biologique

par chad » 15 Aoû 2017 19:00

en fait c'est pour hacker l'ordinateur qui transcris les genomes :idea:

étant très utilisé aux usa pour prèdire les maladies gentiques entre autres

les chercheurs en secuité informatique (bioinformatique ?)veulent avoir un train d'avance donc ils ont reussi à hacker la machine qui lit l'adn

si un hacker arrive a faire ça il peut faire croire aux gens qu'ils sont malades ou pas malade il y'a des gros risques de faslification de nos empreints genetique

c'est preventif en fait

Re: hacking biologique

par chad » 15 Aoû 2017 19:00

kapiche ?
RELIS MON PREMIER POSTE et le lien au mieux

Re: hacking biologique

par Maxifab » 15 Aoû 2017 19:09

D'accord chad, il s'agit donc de soumettre un programme malveillant à l'ordinateur destiné à lire des programmes (l'ADN étant un gros bouquin de programmes). A partir du moment où il y a des ordinateurs et des programmes, on sait où ça mène :lol:

Re: hacking biologique

par Maxifab » 15 Aoû 2017 19:18

L'adn fountain encoding c'est la méthode qui permet de stocker des infos (codées en binaire) dans de l'ADN et s'en servir comme hardware.
On fait la conversion de fichiers binaires en séquences ADN donc c'est totalement compatible et la capacité de stockage de l'ADN est autrement phénoménale que les supports "physiques". donc on est vraiment dans la convergence informatique/biologie


ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé