ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par BearIsDead » 23 avr. 2018 11:04

Merci Euraed. Je le mets dans ma TODO. :)

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par Euraed » 24 avr. 2018 09:56

Eh bien cela promet quelques échanges surnaturels pour les lecteurs de passage :mrgreen:

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par cuitaslesbananas » 27 avr. 2018 13:14

oui d'ailleurs le gars qui avait fait un doigt d'honneur à un radar automatique a été relaxé par le tribunal car il n'existe pas dans le droit français d'outrage à une machine...

ça changera peut-etre bientot :geek: :musique:
"L'outrage à une machine n'existe pas en droit donc l'outrage à une personne par extension n'existe pas non plus", a déclaré l'avocat du prévenu

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par cuitaslesbananas » 27 avr. 2018 13:24

il n'y a pas eu outrage par extension puisque les machines ne peuvent etre offensées

avec les ia ça changera peut-etre :idea: :idea:

edit = mdr oui :lol2:

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par Scalpeur-Futures » 27 avr. 2018 13:53

Si oui n'hésite pas à demander pardon à ton algo avant qu'il porte plainte, si il n'est pas très rancunier tu pourras peut-être t'en tirer :mrgreen:
La susceptibilité et l'intelligence ne font pas toujours bon ménage il faudra être prudent avec ces bébêtes :)

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par Euraed » 01 mai 2018 01:55

Voici un document d'une grande qualité, une belle recherche épistémologique sur le thème "Cerveau et conscience", auteur B Lambert.
https://www.asmp.fr/travaux/gpw/philosc/rapport3/8lambert.pdf

Sa lecture est ardue, néanmoins je la conseille vivement à toute personne qui souhaiterait approfondir ce thème de l'ia.

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par Benoist Rousseau » 11 mai 2018 13:19

c'est là que je commence à avoir peur. Impressionnant et terrifiant

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par BearIsDead » 11 mai 2018 13:25

Merci Euraed, .
a écrit :Car bien évidemment l'algorithme de cet IA n'avait absolument pas été programmé pour cette fonctionnalité cognitive spécifique du repérage spatial. Néanmoins les chercheurs espéraient voir émerger des capacités non programmées dans le cadre du deep learning.
:gloups: Attention aux boîtes noires quand même... :?:

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par Benoist Rousseau » 11 mai 2018 13:35

c'est une IA schizophrène qui me fait peur. J'en supporte déjà suffisamment sur le net. Blague à part (hélas pas une blague), une IA pourra souffrir de troubles comportementaux si elle se développe par elle-même, ce n'est pas à exclure

Re: L'humanité face aux enjeux de l'intelligence artificiell

par Euraed » 11 mai 2018 14:25

Il "faudrait" lire le bouquin que j'ai conseillé ci-dessus "Superintelligence".
Vous réaliserez alors pourquoi nous sommes au bord (à l'échelle de l'histoire humaine) d'un précipice vertigineux.

On ne sait pas aujourd'hui quelle sera la vitesse de développement d'une IA forte mais il y aura une "singularité" à partir de laquelle cela pourrait évoluer de façon exponentielle, et il n'est intellectuellement pas exclus que cela puisse se faire en quelques minutes.
J'ai conscience que ces propos sont "trop" forts et alarmistes. C'est la raison pour laquelle j'invite chacun à acquérir des connaissances sur le sujet.

Cela tombe un peu comme un cheveu sur la soupe mais je vous trace à la hache les étapes de ce qui va arriver, à quelques différences de scénario près, car les technos sont aujourd'hui disponibles et ensuite c'est ue question d'enchaînements d'accélérations toujours croissantes.

1. Le cerveau numérique est gigantesquement plus puissant qu'un cerveau biologique (c'est lié à la rapidité de transfert physiquement limitée des informations entre neurones)

2. Par sélection répétée des embryons selon leurs caractéristiques génétiques, on peut créer aujourd'hui des humains supérieurement intelligents. Je vais droit au but même si cela choque: ceci est accepté par la société (exemple 96% des parents informés d'une trisomie décident d'un avortement) et là où pour diverses raisons (religieuses, ethiques etc) ceci ne l'est pas, les populations pousseront en ce sens.
Cela deviendra de toute façon un enjeu stratégique majeur (une nation disposant d'un milliers d'Einstein et Leibniz dominera le monde....)

3. Ainsi si les progrès scientifiques actuels sont insuffisants, demain de multiples esprits parmi les plus brillants n'ayant jamais existé sur terre travailleront sur le sujet.

4. Une autre voie s'ouvre, non mentionnée par les médias, celle de l'émulation de cerveau. En gros, on scanne à l'échelle moléculaire un cerveau et on le copie.... il y a d'autres voies mais plus exotiques, celle de la culture de tissu neuronal, voie "normale", et surtout dans l'exotisme et la rareté celle de manipulations génétiques entre animal à gros cerveau et homme)

Il n'y a donc pas que la voie dont on parle tous, celle des IAs actuelles dans un ordinateur. C'est la plus commune et la plus visible.

5. Le moment critique, la "singularité" sera celle où l'IA sera capable de s'autoprogrammer donc de s'auto-augmenter.
A l'échelle du numérique, de la vitesse de la lumière une IA qui aurait accès aux ressources du réseau distribué mondialement sera, pour faire simple, capable de faire monter elle-même son QI de 120 à 140 (ces chiffres ne sont que des exemples, on ne sait pas aujourd'hui à partir de quel "QI" au sens général le phénomène risque de s'enclencher). Ainsi dotée de nouvelles ressources intellectuelles à 140, elle sera en mesure de s'auto-améliorer à 180, puis de 180 à 300, de 300 à 600 etc... jusqu'à atteindre des dimensions inconcevables et qui n'ont plus de sens pour nous où l'on pourrait évoquer un QI de 6000.
Une dimension où l'écart entre cette IA(s) et nous même serait similaire à celui qui existe entre nous même et une souris (peut être même un ver).
C'est cette phase d'accélération vertigineuse qu'il nous faudrait maîtriser en sachant que...nous n'en aurons peut être même pas conscience ou beaucoup trop tard.
Certains scientifiques réfléchissent donc à comment possiblement accompagner cela, introduire des notions d'éthique etc...

Ce ne sont que quelques mots brutaux et caricaturaux, car hors contexte, je vous invite à lire ce livre
Au moins vous saurez, la seule inconnue à 10-20 ans près c'est quand ? mais avant la fin de ce siècle et c'est inéluctable (sauf à détruire l'homme où le renvoyer à l'âge du bronze maintenant).

Sujets similaires
Impact de l'Intelligence Artificielle sur l'économie
par AlgoFlex » 14 févr. 2017 14:59 (2 Réponses)
intelligence artificielle et confiance
Fichier(s) joint(s) par Santé-Fitness » 26 janv. 2018 13:44 (6 Réponses)
Manager augmenté par l’intelligence artificielle ?
par Euraed » 01 mars 2018 12:25 (7 Réponses)
intelligence (fiscale) artificielle
par Euraed » 18 déc. 2018 04:35 (30 Réponses)
A propos de l'intelligence artificielle
par Benoist Rousseau » 18 déc. 2018 15:58 (12 Réponses)
L'intelligence artificielle Lutessia IA
par Benoist Rousseau » 24 mai 2021 14:25 (5 Réponses)
Intelligence mentale et intelligence émotionnelle
par Richix » 19 nov. 2016 20:18 (5 Réponses)
Comprendre les enjeux de l'élection aux états-unis, H & T !
Fichier(s) joint(s) par Stochastic » 06 nov. 2016 10:00 (44 Réponses)
La psychologie face aux pertes
par Devix » 15 nov. 2020 06:18 (5 Réponses)