La méthode de Line

par Bella Swan » 28 Fév 2015 16:49

La méthode de Line

Line était une jeune femme belle, intelligente, sérieuse, travailleuse, sympathique. Bref, Line avait toutes les qualités physiques, intellectuelles et morales pour réussir sauf que ...
Line avait un défaut. Un seul et unique défaut, mais ce défaut était de taille. Et d'une taille telle, en fait, qu'à lui tout seul, ce défaut réduisait à néant tous les avantages que possédait Line par ailleurs.

Ce défaut, c'était l'impossibilité pour Line de garder la tête froide face à toute situation où ses émotions étaient en jeu. Line était dans l'incapacité totale de gérer correctement ce flux émotionnel. Elle ressentait comme une urgence à passer à l'action, à répondre à sa pulsion, sans passer par la case réflexion, et, bien sûr, regrettait après coup de ne pas avoir su réfléchir avant d'agir. Submergée par ses émotions, elle ne parvenait pas à projeter les conséquences de ses actes.

Ce défaut, cette impulsivité, conduisait Line à un manque de persévérance, puisque, à chaque fois, la pulsion coupait le fil donnant cohérence à son devenir. Et ce défaut s'autoalimentait grâce à la recherche inconsciente et perpétuelle de sensations fortes. Line se sentait en permanence tiraillée, poussée à l'action, dans l'agi. Elle recherchait les sensations fortes pour avoir des pics d'excitation et d'enthousiasme, pour se sentir vraiment vivante, et tout cela la conduisait d'ailleurs à reproduire inlassablement des passages à l'acte sans reflexion suffisante. Elle reproduisait des boucles, des compulsions de répétotoon, elle vivait dans un cercle vicieux, infernal, un Ouroboros.

Pour "soigner" son impulsivité, il fallait tout d'abord que Line éprouve une gêne telle qu'elle désire viscéralement, vraiment plus que tout, de manière vitale, changer son comportement. Auquel cas, ce désir intense, extrême, porterait son projet de changement. Et alors, soit Line opterait pour un travail thérapeutique, telles qu'une psychothérapie, une psychanalyse ou une thérapie comportementale, soit Line tenterait un truc qu'elle avait découvert au détour d'une situation de stress intense, mais sans émotion celle-là.

Quelque soit son choix, le but de Line était d'apprendre à agir autrement qu'elle l'avait toujours fait, puisque indubitablement cela ne fonctionnait pas. Elle opta pour un rituel personnel qui lui permettait d'arriver à gérer ses émotions. Et cette méthode fut appelée la méthode de Border Line.

Chacun peut donc chercher, et trouver, un petit rituel très simple, très rapide et efficace, qui stoppe la boucle de répétotoon avant qu'elle ne puisse se mettre en place. Un rituel qui ramène à ici et maintenant, dans une zone du cerveau plus rationnelle "néocortex", plutôt que d'aller dans une zone du cerveau limbique (émotions) ou reptilien (instincts).