ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres
Répondre • Page 1 sur 1

Les biais cognitifs - [4] Le biais d'auto-complaisance

par Elcester » 16 oct. 2019 20:16

Hello amis traders ! Cette semaine nous abordons le thème des biais cognitifs. Hier, nous avons parlé de l'aversion à la perte et de la notion de coût irrécupérable.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur la biais d’auto-complaisance !

4 - Le biais d’auto-complaisance

Par définition le biais d’auto-complaisance se traduit par la tendance à surévaluer les raisons d’un succès selon des causes internes (effort, compétence, etc.) et à sous-évaluer les causes externes (chance, difficulté de la tâche, etc.)

L’inverse est vrai, lors d’un échec, on va tendre à surévaluer les causes externes et à sous-évaluer les causes internes.

Autrement dit, quand l’on va gagner un trade, on va tendre à expliquer cette réussite en disant qu’on l’a mérité, on a travaillé dur et l’on sait ce que l’on fait.

Au contraire, si l’on perd un trade, l’on va mettre cela sur le dos de notre connexion internet, sur le broker, sur le complot qui cherchait à déclencher notre stop loss. Bref, notre réussite dépendra davantage de nous-même, quand nos échecs dépendront des autres.
faute_drake.jpg
En même temps tu considères qu'on est responsable de tout ce qui nous arrive ! Mais c'est vrai qu'il y a la possibilité d'avoir un stop loss garanti pour éviter les décalage de cours... Mais du coup à quoi est dû ce biais ?
On a tendance à s’estimer meilleur que l’on est réellement (biais égocentrique). Ainsi, valoriser les causes internes en cas de réussite, louer notre mérite, permet de satisfaire notre égo. Tandis que rejeter la faute sur les causes externes en cas d’échec permet de le protéger.
faute_fenetre.jpg
Il est peut être pas si néfaste que cela ce biais. Puisqu'il permet quand même d'éviter de s'effondrer à chaque échec, de rester optimisme et garder une certaine volonté pour persévérer.
En effet, cependant, il convient d'en prendre conscience malgré tout car il peut mener à un refus de se remettre en cause et incite à prendre de mauvaises décisions.
yoda.jpg
En outre, pour l'anecdote, des études ont été mené afin de déterminer si les différences culturelles avaient un impact sur ce biais.

Il a été remarqué que ce biais d'autocomplaisance était accentué dans les pays occidentaux et notamment aux Etats-Unis. Au contraire, ce biais était moins important dans les pays asiatiques et même quasiment absent au Japon.
Seuls les membres inscrits peuvent voir les fichiers.
L'inscription au forum prend moins de 30 secondes.

Re: Les biais cognitifs - [4] Le biais d'auto-complaisance

par ChristelleP » 16 oct. 2019 22:29

Partage passionnant, Elcester, merci ! :mercichinois:

Sujets similaires
"Les biais cognitifs - [1] Biais de négativité"
par ChristelleP » 13 oct. 2019 21:27 (10 Réponses)
Les biais cognitifs - [2] Le biais de confirmation
par Mr PSYKO » 15 oct. 2019 09:18 (2 Réponses)
Biais cognitifs
par loilodan » 17 sept. 2017 12:24 (0 Réponses)
Liste de Biais cognitifs
par ChristelleP » 08 oct. 2017 14:40 (21 Réponses)
Codex des Biais Cognitifs
par Anonyme88 » 18 sept. 2019 15:02 (4 Réponses)
Les biais cognitifs - HEC
par Zqppq » 19 avr. 2020 14:30 (8 Réponses)
Les "biais" d'Alan Greenspan
par WSshark » 21 févr. 2014 15:27 (5 Réponses)
Quelques biais listés
par jyong » 04 mars 2014 23:32 (0 Réponses)
Etude sur les biais du comportement
par Eversa » 26 sept. 2015 23:37 (11 Réponses)