ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit pas

par Bobbix » 21 Nov 2019 08:42

Ce post est juste la retranscription d'un mail d'il y a 2 semaines et par conséquent est un peu en retard sur ce que je pense maintenant. Disons que depuis j'ai +/- digéré cela et j'ai pris un peu de recul. Néanmoins Benoist m'a indiqué que ça peut être un bon sujet de discussion donc je le met ici, même si je dois bien avouer que je me trouve bien c*n et immature d'avoir pu rêver comme ça :oops:

*Ecrit le 7 novembre 2019*
Spoiler:
Alors voila, cela fait maintenant 4 mois que je tourne autour du 0, et après un énième perte et retour à la case départ cette semaine. Sauf que cette fois ci je me dis que j’avancerai pas sans faire une vrai introspection.
Et je me rend compte d’une chose, je veux aller trop vite et je rêve.

D’ailleurs, quelque chose que je dois avouer et dont je viens de réaliser que c’est pas terrible c’est que ça fait +/- un mois que j’ai pas remis les pieds à la Fac avec la vague idée que si je me mettais a fond ça irai en 1 ans… sauf que ça passe pas car je me mets une pression énorme
Je me fais pas de soucis, j’ai que 2 matière a valider ce semestre et si je récupère les cours je peux le valider mais j’ai un peu honte d’avoir réfléchis comme un ado… mais d’un autre coter j’ai du mal a me dire que ça prendra des années et des années… je me dis que c’est plus adulte de regarder la réalité en face mais c’est plus facile de rêver…

Andlil a pour effet de me faire sortir de l’adolescence très vite, et même si je travaille sur moi pour positiver le plus possible je dois bien avouer que me dire que devoir faire, des études puis ensuite avoir un travail salarier et enfin faire la transition pour être compte propre j’en aurai pour une dizaine d’année et c’est pas facile de rester positif

Vouloir vivre libre mais devoir passer par le salariat, bon… je pense que tu comprends le sentiment que ça fait.

Comme on dit souvent sur le forum, je vais taper dans mes mains et repartir de l’avant mais le retour a la réalité fait très mal, j’ai l’impression de devoir faire le deuil de mon rêve presque ^^

Je tiens quand même à dire, pour finir sur une note positive et pour envoyer de bonnes ondes ,que Andlil me fait grandir à une vitesse folle et que niveau développement personnel je me suis jamais senti a ce point « équilibré » dans ma vie, donc merci beaucoup :)


Pour faire simple, j'ai tout simplement compris que vouloir devenir trader en autodidacte pendant 1/2 ans et espérer que tout se passe bien en si peu temps était irréaliste (Pour moi en tout cas).
Et que trader ça ne peut pas être un premier métier mais plus une sorte de "reconversion" mais a 30/40 ans

Je fais ce post qui s'adresse plutôt à tous les petits c*n comme moi qui rêve un peu trop et qui pensent que faire ça, sans avoir rien à côté, en pure autodidacte, à la 20aine est une bonne idée.

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Benoist Rousseau » 21 Nov 2019 08:45

c'est bien tu as évolué :) en très peu de temps

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par ChristelleP » 21 Nov 2019 08:52

Merci pour le partage, Bobbix :mercichinois:

Courage Bobbix :top:

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Eversa » 21 Nov 2019 10:05

Excellent témoignage Bobbix et ça pourra peut-être arrêter les débutants de se faire embarquer dans leurs rêves.
J'espère que le passage à la réalité va (ou s'est fait) se faire sans trop de casse. Mais quoiqu'il en soit: n'arrête jamais tes études. Il sera bien temps avec ton diplôme en poche de changer de voie dès que tu le pourras. Et pense aussi à toutes ces années d'études qui ne seraient que des années perdues.
Mais quand tu as écrit: "j’en aurai pour une dizaine d’années", ça m'a fait sourire. Mais qu'est-ce-que 10 ans? rien si tu arrives à atteindre ton but. La notion de temps est très relative. A ton âge, ça parait bien sûr une éternité, mais tu vas réaliser que 10 ans, ça passe très, très vite...
Je suis contente que tu tires du positif de ta réflexion et qu'Andlil ait pu t'aider à y parvenir.
La prochaine étape sera donc que tu nous annonces que tu as réussi ton année. On préfère qu'Andlil soit un moteur pour aller de l'avant et non un frein ou un changement négatif de vie.

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Kilam » 21 Nov 2019 12:03

Bonjour à toutes et à tous
Voilà un titre de post vraiment pertinent, j'adhère complètement.
Sans secousses on se laisserait glisser sans jamais lutter et ce qui nous rendrait fragile.
bonne journée
Malik

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Benoist Rousseau » 21 Nov 2019 12:10


Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Eversa » 21 Nov 2019 12:19

Benoist... :lol:
Encore mieux et plus expéditif. :lol:

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Kilam » 21 Nov 2019 12:30

Benoist, voilà un résumé du sens de la vie ;)
et quand on ne le demande pas, l'univers s'en charge :mercichinois:

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par ceedee » 21 Nov 2019 13:19

J'ai presque honte de me dire que ce que tu décris, c'est moi il y a 5 ans :roll:

Re: On grandit à coup de gifle de réalisme ou on ne grandit

par Kilam » 21 Nov 2019 13:28

Merci Bobbix pour ce partage, on se sent moins seul.
Tu l'as réalisé trés jeune c'est un avantage :top:


ProRealTime