ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres
Répondre Page 1 sur 1

quelques pistes de réflexion

par Gradub » 07 Jan 2016 00:53

Quelques pistes de réflexions

Après avoir lu une partie des messages de ce forum (oui je suis une feignasse, je n’ai pas tout lu… encore ;)) je souhaitait partager quelques pistes de réflexion sur le sujet. Toutes mes excuses par avance si je remets sur la table des points qui ont déjà été débatus et dont je n’ai pas encore pris connaissance.

À propos de la concentration
Tout d’abord je pars du principe qu’il est impossible de maintenir un niveau de concentration optimale pendant une journée complète. Des études sur le sujet montrent qu’un adulte normalement constitué peut rester concentré de manière optimale entre 45 et 50 minutes d’affilée avant de décrocher de manière consciente ou non (Allez on peut sans doute aller jusqu’à une heure mais certainement pas 10 heures d’affilé…). Trader 10 heures d’affilée en étant au top de sa concentration 5 jours par semaine est donc une impossibilité, il faut simplment en avoir conscience et écouter son corps qui nous dit stop de temps en temps. J’ajouterais que la qualité du sommeil est clé pour être au top de ses facultés intellectuelles ☺ (la Harvard Medical School a fait une étude sur le sujet il y a une dizaine d’année de mémoire)

Afin de gérer au mieux ce point, il me semble préférable de choisir ses moments de « déconnexion » plutôt que de les subir. Il me paraît utile dans ce cas de s’organiser des pauses régulières (pas besoin de faire un break d’1/2 heure, quelques minutes suffisent) en quittant l’écran des yeux, en se levant etc. un petit peu à la manière des joueurs et joueuses de tennis qui font des pauses tous les deux jeux. Cela permet de faire souffler son esprit, de prendre un petit peu de recul avant de replonger dans l’action ☺.

À propos du stress
J’ai lu que certains éprouvaient une petite angoisse avant de se lancer dans leurs premiers trades chaque matin. De manière générale la cause principale du stress est liée à l’incertitude de ce qui va arriver (et sur les marchés d’après ce que je lis tout peut arriver). La partie positive du stress c’est qu’il montre que vous êtes dans un état ou vous mobilisez toute votre énergie et votre attention sur votre sujet (un peu comme le trac des acteurs avant de monter sur scène, c’est plus un symptôme de mobilisation que d’inhibition). Le stress peut bien évidemment être négatif s’il vous fait perdre vos moyens et ne vous permet pas d’agir au meilleur de vos capacités. Certaines personnes ont besoin du stress pour être au meilleur de leur performance (les sportifs pros sont un bon exemple, ils se dépassent dans les événements exceptionnels et quand la pression est au max ce qui est loin d’être donné à tout le monde).
La caractéristique du stress est qu’il se traduit par des symptômes physiques et donc que l’on peut le gérer par une action physique. Les techniques sont connues, inutile de réinventer le fil à couper le beurre ☺ position du cochet, respiration par le ventre sont souvent suffisantes car cela permet de décontracter les viscères et donc de se détendre ☺.

Une manière de gérer cela est également de se créer des routines. Je pense qu’il est bon de regarder les pratiques des sportifs dans ce domaine. Par exemple en golf (ou chaque coup peut remettre en cause la performance de la partie) il est important d’avoir une routine de préparation avant de frapper sa balle en répétant systématiquement les mêmes gestes, en enchaînant les mêmes pensées ou en faisant une visualisation mentale avant de frapper son coup. Cette routine permet aux joueurs de se mettre dans les meilleures conditions mentales pour donner leur meilleur, de se mettre en confiance en évitant les pensées parasites et donc d’évacuer le doute en se focalisant sur le résultat et le geste. Vous remarquerez si vous regardez les golfeurs qu’ils n’hésitent pas à recommencer leur routine à zéro s’ils sont interrompus ou si une pensée parasite vient perturber leur concentration. Beaucoup de sportif applique des routines, toujours les mêmes gestes avant un match, toujours le même échauffement, toujours la même musique dans les oreilles etc. l’essentiel est de se fabriquer un environnement que l’on maîtrise pour mieux affronter celui que l’on ne maîtrise pas ☺ afin de réduire les pensées parasites et les risques d’erreur

À propos de l’appréhension du risque
Au détour de mes lectures sur le forum j’ai lu des choses sur l’appréhension du risque financier. Cela m’a fait penser au joueur de Poker Doyle Brunson qui avait élaboré la stratégie dite du « power poker » consistant au-delà de l’aspect technique du jeu en tant que tel à amener l’autre joueur à jouer dans sa zone d’inconfort afin de lui faire perdre ses moyens et de l’amener à prendre de mauvaises décisions. Il s’arrangeait donc pour faire jouer les autres à des limites inhabituelles ou inconfortables. Brunson a sans doute compris qu’il y a une part de psychologie importante dans l’appréhension du risque et que le jeu ou la technique en tant que tel est largement influencé par nos projections. On peut être excellent en poker aux tables 0,25/0,25 et être perdant en 0,5/0,5 car on sort de sa zone de confort, de ses habitudes etc. il est possible qu’il en soit de même en trading et que nous ayons des zones de conforts, des limites de trading qui nous permettent d’être excellents et d’autres ou nous perdons nos moyens et nous sous performons… ceux sont des conjectures de ma part car je vois bien ce que c’est en Poker et j’imagine qu’il y a des passerelles à faire avec le trading sur ce sujet.

Toujours dans le domaine du poker j’ai toujours été frappé dans les vidéos que les pros publient en ligne du temps qu’ils passent à l’analyse de leur propre jeu. Ils utilisent des trackers pour collecter les infos sur les mains qu’ils jouent et passent du temps à décortiquer les données collectées pour corriger leurs défauts. Ils pratiquent beaucoup le coaching croisé également en demandant à des pairs de les aider à analyser des coups qu’ils ont joués pour avoir un second regard et une vision plus objective de leur décision. Cette pratique me paraît fondamentale pour progresser. Le temps passé à l’analyse de sa pratique est probablement sous estimée. En y repensant j’ai en tête des vidéos ou le joueur alterne des sessions de jeu d’une à deux heures avec des phases d’analyse et de débriefing de ses coups et gère sa frustration en ouvrant des tables à très basses limites pour « gambler » et se défouler sans qu’il y ai d’enjeu financier… À méditer je pense ☺

Voilà pour mes quelques réflexions à la volée… Il me semble que sur ces sujets il faut s’inspirer des pratiques des autres métiers/activités qui sont confrontés à des problématiques de stress et de concentration s’approchant de celles du trading. Le sport de haut niveau car les enjeux et la pression sont énormes, le poker pour la gestion de l’incertitude etc.. Il y a probablement des choses à glaner chez les militaires, les secouristes etc. mais je ne connais rien à ces métiers ☺ mais je pense qu’en termes de gestion du stress et des émotions ils doivent avoir de bonnes pratiques. Les recettes sont faciles à décrire (bien dormir, rester fidèle à ses routines, faire des pauses régulièrement, ne trader que quand on est en forme, connaître ses limites etc etc.) mais c’est beaucoup plus difficile à appliquer ☺ Pour respecter ses principes, il faut être motivé et pour être motivé il faut savoir pourquoi on fait du trading ☺ ou plutôt je dirais il faut être conscient de ce qui nous pousse à agir… mais bon on entre dans la psycho de comptoir là ☺

Re: quelques pistes de réflexion

par AlgoFlex » 07 Jan 2016 19:16

Merci pour ton résumé je le trouve assez juste.

j'utilise des routines de la musique souvent la même en privilégiant chanson magique, optimiste, d'amour.

Sur la psychologie de comptoir il y des choses étonnant parfois, par exemple les enfants peuvent changer facilement des choses chez eux mais pour les adultes c’est difficile.

Je connais un truc pour cela l’amour, c’est magique.

Je le pratique je suis amoureux de ma femme plus chaque jour.

J'en est pris conscience il y a peux de la puissances de l'amour mais utile pour trader.

J’ai commencé à regarder cette vidéo c’est très long un universitaire…
https://youtu.be/gFZD5s3u-pg

(En t'écrivant j’écoute radio nostalgie chanson française plein de chanson d’amour.) :)

Articles en relation
Petite réflexion sur l'apparente facilité du trading
Fichier(s) joint(s) par Jeff719 » 07 Nov 2015 13:17 (95 Réponses)
Quelques conseils pratiques pour se détendre au trading
par PLFI » 29 Jan 2018 09:44 (2 Réponses)
cron

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé