ProRealTime
Un Forum pour discuter des méthodes de trading que nous utilisons, de nos recherches...

Re: Astrologie des marchés financiers.

par Florine » 15 Oct 2017 21:48

xxxx :bravo:

il y a quand même un truc qui cloche : moi je n'aime pas le chocolat... :musique:

Re: Astrologie des marchés financiers.

par Burzum » 15 Oct 2017 21:51

Bon ça confirme que la bourse c’est un truc sérieux abordée de façon fantaisiste :lol2:
On pourrait écrire un super bouquin à la Dan brown sur la bourse avec le nombre d’or, astrologie, les patterns harmonic etc, etc :lol2:

Re: Astrologie des marchés financiers.

par ben.r » 24 Oct 2017 23:30

Burzum a écrit:...la bourse c’est un truc sérieux abordée de façon fantaisiste

Je me la note celle là :)
xxxx a écrit:...Rien de nouveaux de toute façon qui ne soit pas déjà ici, je n'ai absolument rien découvert :lol:

Cela pourrait changer, sois créatif.

Si les astres perdures en ce sens, en multipliant le champ gravitationnel A1 par B6 divisée par la traction C38² =5431.8 (1/2 spread compris) me parait être une science exacte :lol:

(Les idées du petit farfadet dans ma tête n'étant pas une stratégie de trading adaptée à tout investisseur, je tente.)

Re: Astrologie des marchés financiers.

par scalptrice » 25 Oct 2017 03:18

:merci: Pour te remercier d’avoir initié cette file hélas trop logique, -, voici un petit cadeau qui accompagnera j’espere tes MT, comme elle accompagne les miennes tonight



« L’eau mêlée de nuit est un remords ancien qui ne veut pas dormir » - Gaston Bachelard
La mélancolie et les enfants de Saturne

Re: Astrologie des marchés financiers.

par Eric_69 » 25 Oct 2017 16:41

Quand les marchés sont (trop) faciles (en plein buy and hold), les astrologues peuvent toujours trouver un degré de rotation entre planètes qui confirme le rendement du marché :D .
Ça a sont utilité: plus il deviennent nombreux à s'y intéresser au travers du prisme de leur activité, plus le côté contrarien ("théorie de l'opinion contraire", cher à xxxx) de chacun devrait être éveillé :hein: .

Re: Astrologie des marchés financiers.

par xavyest » 31 Oct 2017 13:39

Il y a eu des études très sérieuses sur l'impact des taches solaires sur le cours du blé.
Avec des corrélations retardées tout à fait significatives, je n'ai plus les réf en têtes mais qq recherches sur internet et vous trouverez.
Corrélation n'est pas raison, mais corrélation donne des réflexions. Et SI ces réflexions aboutissent à la conclusion qu'il y a bien une causalité, qui peut être expliquée par des connaissances métier, alors la corrélation en question a de fortes chances d'être robuste dans le temps et de ne pas être un simple artefact

Donc oui certaines "activités astronomiques" ont un impact sur le cours de certains sous jacents, et par ricochets, sur d'autres également.

Re: Astrologie des marchés financiers.

par Eric_69 » 31 Oct 2017 15:55

xavyest a écrit:Il y a eu des études très sérieuses sur l'impact des taches solaires sur le cours du blé.
.../...
Certaines "activités astronomiques" ont un impact sur le cours de certains sous jacents, et par ricochets, sur d'autres également.


Les phénomènes climatiques ont un effet sur le cours des futures tels ceux des céréales ou fioul domestique, c'est sûr et certain. Mais il faut qu'ils soient intenses et hors norme.
Ayant lu Roll ( "Orange Juice and Weather" ) qui y étudie - par mimétisme, puisqu'il le dit lui-même: de nombreuses études avaient déjà été faites sur ce sujet avant son étude - les répercutions des erreurs de prédiction de la météo (quand il a fait une période de froid, au lieu d'un beau temps annoncé propice à plus d'oranges et à boire du jus rafraîchissant d'orange, ou inversement pensait-il...), il finit en disant qu'il n'a rien pu prouver de façon statistique.
Pire, il fulmine un peu sur cette thématique de recherche, et conclut que les fluctuations des prix des futures du jus d'orange sont un "puzzle" qui ne ne peuvent pas même être en partie expliquées par les erreurs de prédiction de la météo (ce n'est pas une étude de saisonnalité entière, comparant une année à tendance plutôt froide versus une année à tendance plutôt chaude; c'est une étude des conséquences des cycles jugés négatifs en sus dans la tendance saisonnale). Tout au plus, il trouve que le prix des futures sont manifestement toujours entachés d'erreurs variant entre 4% à 15%, dues aux opérateurs. Une autre partie de la variabilité est probablement due à de l'information privée: les prix étant sages pendant les périodes de vacances, et sujet à des fluctuations en dehors; si ce sont les mêmes opérateurs qui partent toujours pendant les vacances les plus importantes, ils agissent alors de façon récurrente selon leur source privée d'information, qu'il n'a pas réussi a trouver.

Articles en relation
L'astrologie boursiere
Fichier(s) joint(s) par Euraed » 31 Juil 2017 11:36 (36 Réponses)
Marchés US - analyse Weinstein
Fichier(s) joint(s) par Gaëtan » 07 Avr 2018 08:58 (132 Réponses)
Horaires de calcul PP pour marches 24/24
par splanquart » 06 Aoû 2013 18:31 (2 Réponses)
Comment savoir la volatilité des marchés
par Rogue » 15 Oct 2014 10:01 (15 Réponses)
Anticiper les marchés avec les bougies japonaises...
par Benoist Rousseau » 09 Déc 2018 22:35 (1 Réponses)

ProRealTime