ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres
Répondre Page 1 sur 1

La relaxation par neurofeedback

par Garex » 08 Juil 2019 13:59

Petit post sur le neurofeedback.

Il y a quelques temps en commentaire sur YouTube j’avais parlé à Benoist d’un produit conçus en France, produit en Chine et pour tout le monde. Ce produit « high-tech » est un casque de neuro-feedback.
Ce casque c’est le Melomind, et je vais vous faire un petit topo sur le neurofeedback. C'est plutôt simple, tout est dans le nom : un retour sur votre activité cérébrale.

Le principe.

Le cerveau, comme vous le savez, est incessamment parcouru par une activité électrique. Étant des inventions de la nature, nous, les Hommes, nous ne fonctionnons pas en courant continu. Cette activité électrique est donc alternative et qui dit courant alternatif dit fréquence (transformée de Fourier, tout ça, tout ça).

La science, après avoir démontré que quand on plonge un corps dans l’eau, le téléphone sonne, à démontré bien plus tard que des gammes de fréquences pouvaient être liées à des états de conscience différents :

Les ondes Gamma (> 30Hz/35 Hz) : Sont interprétées comme une activité mentale intense.

Les ondes Bêta (13-30Hz) : Elles sont en général produites en états d’éveil actif.

Les ondes Alpha (8-12Hz) : Là nous entrons dans la relaxation (légère). Vous commencez votre séance, vos yeux sont généralement fermés, votre respiration est plus profonde et vous portez une attention particulière à l’instant présent.

Les ondes Thêta (4-8Hz) : Nous entrons maintenant dans la méditation « de compétition », cela fait un moment que vous vous relaxez ou alors vous êtes un pratiquant assidu de la relaxation/méditation. Ce sont aussi les ondes rencontrées en état d’hypnose.

Les ondes Delta (0,1-4Hz) : Là vous vous êtes trop relaxé, vous dormez.

Bon maintenant, comment fonctionne ce casque ?

C’est hyper simple (pour ceux qui ont fait de l’électronique, de l’automatisme, …), c’est une boucle d’asservissement, toute bête.
Après c’est à vous de jouer :
Plus votre activité cérébrale est intense, plus la fréquence des ondes cérébrales est élevée plus le niveau sonore de la jauge mentale l’est aussi.
Plus vous vous relaxez, plus la fréquence des ondes cérébrales baisse, plus le niveau de la jauge sonore baisse.

Toute la « complexité » de l’exercice va consister à trouver votre technique de relaxation. Ce qui marche pour la majorité des gens c’est la concentration sur votre respiration. On peut généraliser en disant que vous pouvez vous relaxer en vous concentrant sur une cible mouvante. Un objet en mouvement lent et régulier, les vagues, une flamme ou les mouvements de notre souffle. Une fois votre esprit tourné vers cette cible mouvante, il ne vous reste plus qu’à vous détendre, relâcher vos muscles, et dès que vous vous apercevez que vos pensées vous ont amener ailleurs, rediriger tranquillement mais surement votre attention sur votre cible. Continuez ainsi autant de temps que vous le souhaitez.

Est-ce que ce casque fonctionne ?

Oui, sans hésiter. Dès que vous perdez le fil de votre concentration/méditation/relaxation la jauge sonore se fait entendre. Comme vous le voyez, ce casque n’est pas indispensable, des millions de personnes méditent sans. Mais il est très utile, en effet dès que l'on se relâche (on s’évadent par la pensée) on est averti en temps réel, car parfois, la force des pensées peut nous amener loin, très vite et pendant un « long » moment avant que nous nous en rendions compte.
Là est la force du neurofeedback, c’est un entrainement intensif à la relaxation.
Actuellement, dans la partie programme de suivi de l’apprentissage, seul le mode « voyage » (12 minutes ou défilent 4 paysages sonores entrecoupés de pauses, sont proposés avec par-dessus, la jauge sonore) est disponible. Toutefois l’application montre dans la partie entrainement libre, d’autres modes prévus pour plus tard « équilibre » et « switch » (verrouillés pour l’instant). La partie entrainement libre propose donc des séances « voyage » de 3, 6, 9, 12, 15 et 30 minutes.

Sur le long terme ça donne quoi ?

J’avais précisé à Benoist que selon moi, les séances permettaient vraiment de se relaxer sur le moment, mais je n’avais pas d’avis sur le long terme.
Depuis aujourd’hui je peux donner un avis aussi sur le long terme. En effet, une mise à jour foireuse m’a empêché d’utiliser le casque la semaine dernière, et bien cela m’a profondément manqué. Ce matin j’ai pu refaire une séance et Oh quel bonheur, quel apaisement! Je n’aurais jamais cru dire ça un jour, ma mâtiné a été très agréable grâce à une séance de méditation.

Namasté

Ps. Aucune participation dans la société qui produit ou fabrique ce casque. Juste une bonne opinion sur un produit.

Re: La relaxation par neurofeedback

par Eversa » 08 Juil 2019 14:16

Excellent Garex! merci, mais attention à ne pas y devenir accro tout de même... :lol:

Re: La relaxation par neurofeedback

par butternut » 08 Juil 2019 14:27

Bonjour.

Très intéressant !
Cependant, je ne comprends pas cette phrase :

La science, après avoir démontré que quand on plonge un corps dans l’eau, le téléphone sonne(...)

Re: La relaxation par neurofeedback

par Garex » 08 Juil 2019 14:53

Butternut, l'explication :

:D

Re: La relaxation par neurofeedback

par Florian » 08 Juil 2019 15:00

De mon côté un fait est lié à cette recherche de la relaxation constante.
Je met le son des télé musique etc etc très bas en ce moment.
Il y a des moments où c'est plus fort.

J'ai remarqué par cela, que ces phases correspondent à mes états généraux.

En période de stress, d'excitation, je monte le son très fort.
En période de calme, de zenitude je baisse très fortement le son.
D'une manière plus globale je supporte de moins en moins le bruit

Re: La relaxation par neurofeedback

par Garex » 08 Juil 2019 15:14

Comme quoi Florian on est vraiment tous unique, car depuis que j'ai découvert la relaxation, ma résistance au stress, bruits, sollicitations non désirées,... est bien supérieure. J'arrive de mieux en mieux à me concentrer dans des environnements hostiles à la réflexion.

Re: La relaxation par neurofeedback

par Pulcherie » 09 Juil 2019 16:37

"D'une manière plus globale je supporte de moins en moins le bruit"

en vieillissant .plus personne ne supporte le bruit ....

et pour me relaxer je vais chercher le pain rassis chez le boulanger Karim ...je fais 3 km pour aller donner le pain aux canards et aux oies
c'est hyper calme et reposant ...le cours d'eau...les canards et aucun bruits
et surtout il n'y a personne dans le coin....

je suis à une centaine de kilomètres de Paris ....

Re: La relaxation par neurofeedback

par Florian » 09 Juil 2019 16:40

Pulcherie > J'ai QUE 26ans...


ProRealTime