Re: La science de l’infidélité

par Jex94 » 18 oct. 2013 23:09

Oui Amarantine, je suis tout à fait d'accord avec toi, je partage ces valeurs, car la société m'a formaté tout comme toi à cela, à tel point que je pense que c'est quelque chose que j'ai appris seul, sans que personne ne m'ait influencé, cela me paraît être la bonne voie à suivre.

Mais sur le plan purement scientifique et physiologique, nous luttons contre la nature avec la monogamie, nous sommes bel et bien "programmés" pour que les sentiments amoureux et d'attachement profond ne durent pas, et ceci afin d'assurer la pérennité de l'espèce.

Et ce n'est pas forcément une comparaison basique avec les animaux car certains d'entre eux, sont bel et bien programmé pour la monogamie, comme les loups, renards et certains oiseaux.

Heureusement (ou pas vous diront d'autres), nous sommes capables de réfléchir et de refouler ces pulsions ou envies d'ailleurs, grâce aux valeurs inculquées par nos parents ou ceux qui nous ont élevés (même si souvent ils ne nous ont pas montré l'exemple !), et par les valeurs morales véhiculées par la société, les religions.

Etre adultère de nos jours, c'est presque comme commettre un crime odieux, les amants doivent se cacher, c'est même parfois un délit punit par la loi.

Depuis que j'ai vu ce reportage et que j'ai approfondi par quelques lectures, je comprends mieux pourquoi le comportement adultère est malgré tout si fréquent.
Beaucoup de gens revendiquent haut et fort leur fidélité, mais dès que l'on commence à les connaitre un peu, on se rend rapidement compte que la tableau n'est pas aussi propre qu'ils le présentent...
Et ce que je constate dans mon entourage correspond aux études et statistiques : 1 couple sur 2 est concerné (couple = 5 ans de vie commune minimum), et je d'ailleurs connais plus de femmes que d'hommes ayant déjà franchi le pas...

J'en ai fini par conclure que nous serons certainement les dernières générations à avoir pour objectif / modèle de trouver la perle rare avec qui l'on vivra en couple monogame le plus longtemps possible...
Mais j'espère (naïvement surement) que ce sera mon cas !!