ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

La science de l’infidélité

par ladefense92800 » 05 oct. 2013 09:31

h**p://blog.nutrilifeshop.com/la-science-de-linfidelite/
Plus de 23 % des hommes et 19 % des femmes ont déjà cocufié l’âme sœur. Certains scientifiques pensent que les hommes et les femmes se diffèrent dans la maîtrise de leurs pulsions sexuelles. D’autres croient avoir identifié le gène qui influence la chimie cérébrale et pousse inconsciemment aux relations extraconjugales. Explications.

Des chercheurs de l’Université de Texas ont étudié la prédiction de l’infidélité sexuelle. Au début de l’expérimentation 506 hommes (âge moyen 32 ans) et 412 femmes (âge moyen 27 ans) ont annoncé qu’ils étaient dans une relation sexuelle monogame. Les participants ont ensuite complété une longue série de questionnaires, y compris sur l’excitation sexuelle et la maîtrise en soi. A la fin de l’étude, près d’un quart des hommes et d’un cinquième des femmes ont avoué qu’ils avaient « triché » au cours de leur relation actuelle. Chez l’homme, c’est la plus forte excitation sexuelle couplée à la plus faible maîtrise de pulsions érotiques qui pousse aux relations extraconjugales. De ce fait, la gent masculine accepte plus facilement les partenaires désirables et accumule volontiers les histoires d’un soir. Chez la femme, ce n’est pas l’absence de désir, mais plutôt la plus grande maîtrise en soi qui aide à refuser les occasions éventuelles.

Rien de nouveau, pensez-vous ? Mais des chercheurs de l’Université de Binghamton ont procédé, à bon escient, à une expérimentation totalement inédite. Ils croient avoir identifié le gène qui est en cause des relations extraconjugales. Lié à la dépendance aux drogues, à l’alcool, au tabac, aux jeux de hasard et achats compulsifs, le gène DRD4VNTR est bien connu pour influencer la chimie cérébrale. Il existe plusieurs variétés de ce gène (génotypes), dont certaines d’entre elles poussent inconsciemment « aux coups d’un soir ».

Les chercheurs ont étudié le comportement sexuel de 181 jeunes adultes (118 femmes et 63 hommes âgés de 20 ans en moyenne). Ils ont aussi prélevé à l’intérieur de leurs joues un échantillon d’ADN pour détecter une variation spécifique du DRD4VNTR, celle qui prédispose à la recherche de nouvelles aventures érotiques. A la fin de l’étude les chercheurs son arrivés à un résultat des plus surprenants : les participants (hommes et femmes confondus) qui disposaient un génotype bien précis du DRD4VNTR (dénommé 7R+) étaient deux fois plus sujets à s’engager dans la promiscuité sexuelle que ceux qui n’en possédaient pas !
L’infidélité, est-elle donc une affaire de gènes ? A méditer… En tous cas, parmi les vrais jumeaux, si l’un est volage, il y a 44% de chances que l’autre le soit aussi !

Références:
1. Tidwell ND, Eastwick PW. Sex Differences in Succumbing to Sexual Temptations: A Function of Impulse or Control? Pers Soc Psychol Bull. 2013 Aug 22.
2 Garcia JR, MacKillop J, Aller EL, Merriwether AM, Wilson DS, Lum JK. Associations between dopamine D4 receptor gene variation with both infidelity and sexual promiscuity. PLoS One. 2010 Nov 30;5(11):e14162. doi: 10.1371/journal.pone.0014162.

Re: La science de l’infidélité

par ladefense92800 » 05 oct. 2013 09:34

Article super interressant.
Ils croient avoir identifié le gène qui est en cause des relations extraconjugales. Lié à la dépendance aux drogues, à l’alcool, au tabac, aux jeux de hasard et achats compulsifs, le gène DRD4VNTR est bien connu pour influencer la chimie cérébrale.

Re: La science de l’infidélité

par ladefense92800 » 05 oct. 2013 09:44

ca y est on a decouvert le gene des chieurs . :mercichinois: :mercichinois:

Re: La science de l’infidélité

par Gilles13 » 05 oct. 2013 13:38

ladefense92800 a écrit :Article super interressant.
Cela s'appelle de l'autosatisfaction!
Je ne le crois pas! Tu crées une file que tu auto-alimentes en répondant à toi-même! :prier:

Re: La science de l’infidélité

par ladefense92800 » 05 oct. 2013 14:48

t as rien compris .

J avait pas tout mis dans le premier message, c est tout .

Autosatisfaction de quoi ?

c est pas moi qui ait ecrit l article !

Re: La science de l’infidélité

par ladefense92800 » 05 oct. 2013 14:57

Si tu veux , je cherche pas a battre le record de la file la plus suivie et/ou la plus commentée .................... j en suis pas encore la ....... juste a partager avec les gens de ce blog , que je connait en chair et en os ou depuis longtemps en virtuel .

On va dire que tu voulait pas etre mechant . :merci:

Re: La science de l’infidélité

par Benoist Rousseau » 05 oct. 2013 16:45

et bien au moins on a un prétexte pour tromper son conjoint...

"C'est pas de ma faute, tu sais j'ai essayé de résister mais mon Adn a été le plus fort...".

Re: La science de l’infidélité

par ladefense92800 » 06 oct. 2013 00:14

Benoist Rousseau a écrit :et bien au moins on a un prétexte pour tromper son conjoint...

"C'est pas de ma faute, tu sais j'ai essayé de résister mais mon Adn a été le plus fort...".
:lol2: pas mieux

Re: La science de l’infidélité

par Jex94 » 16 oct. 2013 07:45

Avec la monogamie, nous luttons contre nos pulsions reproductives animales... c'est violent et dur à accepter, mais le fait d'avoir plusieurs partenaires est "naturel", alors que la monogamie reste un idéal personnel, ce qui tend à évoluer avec les mœurs et la société.
(Phénomène des cycles -> bientôt le retour des pratiques courantes des Egyptiens et des Romains !)
C'est triste, mais c'est comme ça... le nombre de gens que je connais à l'heure actuel qui.... enfin bref no comment... plus les couples sont ensemble depuis longtemps, et plus la propension à la tromperie augmente, c'est un fait.

J'avais vu une émission très intéressante la dessus et j'ai bien du accepter l'évidence, même si cela m'a rendu dingue !!
Le plus parlant dans cette émission était une étude sur le tromperie des femmes, qui est plus subtile que celle des hommes, et ou l'on voyait que sur le panel étudié, la plupart des comportements adultères se déroulaient quelques jours avant et pendant l'ovulation.
Si ça c'est pas la nature qui parle !

Enfin bref, tout cela m'a choqué pendant quelques jours car j'ai subitement eu l'impression que ma partenaire allait naturellement devoir me tromper un jour ou l'autre... horrible !

Re: La science de l’infidélité

par Amarantine » 16 oct. 2013 09:15

Je n'y crois pas et même, attendez, on n'est pas des animaux!
Voici ce que je pense: toutes les pulsions peuvent être contrôlées si peu soit-il qu'on en ait envie et qu'on en fasse l'effort. L'homme nait violent et cruel. L'éducation et la société dans laquelle il vit lui annhilent ces pulsions naturelles et innées.
On oublie les sentiments. Comment la seule pensée de tromper son conjoint peut-elle nous effleurer quand on à l'autre "dans la peau", quand on pourrait se sacrifier sans aucune hésitation pour l'autre, quand on sait que c'est le seul et l'unique, quand on ne saurait imaginer sa vie sans l'autre, quand il fait partie intégrante de nous-mêmes et que tous les autres ne nous apparaissent plus que comme des personnes sexuellement neutres?
Bien entendu, quand je regarde les couples autour de moi, très peu (voire pas du tout) connaissent cet amour total, inexplicable, irraisonné et je peux comprendre que si ces personnes rencontrent un jour " l'autre", le vrai, le seul, elles puissent tout remettre en question.
Pour moi, si les gens vont voir ailleurs, c'est qu'ils n'ont pas eu la chance de trouver le bon partenaire, c'est tout.
Ceci dit, les pulsions des femmes n'ont absolument rien à voir avec celles des hommes.
(ce blog fait de la pub pour ses produits).

Sujets similaires
Analyse AB SCIENCE - AB - FR0010557264
Pièces jointes par benpen » 16 août 2013 19:37 (15 Réponses)
L'économie est-elle une science ?
par smartbanker » 10 nov. 2013 13:23 (10 Réponses)
Science : US Air Force - drone spatial X-37B
Pièces jointes par Benoist Rousseau » 18 oct. 2014 20:50 (10 Réponses)
Lyon Science 2015 -- Samedi 21 mars
par Groumpf » 17 mars 2015 10:32 (0 Réponses)
L'économie est-elle une science détachée de toute..
par DarthTrader » 29 oct. 2015 19:11 (11 Réponses)
Science du pire / collapsologie
Pièces jointes par cuitaslesbananas » 27 oct. 2017 12:26 (65 Réponses)
Série Farscape pour les amoureux de Science Fiction
Pièces jointes par Christophe M » 08 nov. 2017 15:26 (5 Réponses)
livres de science fiction
Pièces jointes par BearIsDead » 09 mai 2018 20:19 (9 Réponses)
encyclopédie de la science fiction
par loilodan » 02 sept. 2018 09:48 (1 Réponses)