ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Le bonheur

par Air one » 16 Déc 2015 19:21

Le bonheur est, philosophiquement, le but le plus élevé de l’existence, celui que toute personne cherche à atteindre, consciemment ou non.
Or, nous passons près d’un tiers de notre vie au travail.
Dès lors, le travail est-il un obstacle ou une condition du bonheur ?
En quoi peut-il constituer un facteur d’épanouissement ?
Aimez vous votre travail ?

Re: Le bonheur

par Miju » 16 Déc 2015 19:35

Le bonheur ne se situe pas dans le travail mais dans nos actes, ce que l'on fait.

Nous pouvons être heureux en étant actif (travail) ou inactif (méditation).

Ensuite le bonheur est un tout, un état d'être.

Le bonheur solitaire n'existe pas. Être heureux seul est, pour moi, impossible. Nous sommes heureux qu'en présence des autres, dans ce que nous vivons et partageons.

C'est tout le problème de notre société actuelle fondée sur le bonheur individuel et égoïste. Le bonheur est une notion collective. D'ailleurs, pourquoi nous trouve-t-on si malheureux actuellement? Car nous fondons l'idée du bonheur sur la possession de biens matériels.

Mais, notre société commence à changer et la notion de bonheur collectif prônée par les sages de l'Antiquité et orientaux revient petit à petit...
La meilleure preuve: 195 états sont tombés d'accord lors de la COP21. L'altruisme fait son nid.

J'y crois dur comme fer!!!

Re: Le bonheur

par plataxis » 16 Déc 2015 20:31

La méditation est-elle inactive ? Je suis néophyte, mais je ne l'aurais pas décrite comme telle.

Re: Le bonheur

par ZeBlob » 17 Déc 2015 00:46

Pour moi, il ne faut pas confondre Bonheur et Plaisir.

Le Bonheur a quelque chose de "gratuit", non conditionné, immédiat alors que le plaisir résulte d'une quête, d'une recherche, d'une action, d'un désir.
Le sexe, le pouvoir d'achat, le pouvoir, un super job sont des plaisirs, mais ne peuvent pas se substituer au bonheur.
Avec ces plaisirs co-existent les douleurs, tristesses quand ils nous sont retirés.
Toujours selon moi, Plaisirs et Douleurs (psycho) sont les 2 faces d'une même pièce. Plus on a de plaisirs, plus on s'expose à la peine/douleur de perdre ces plaisirs.

Mais le bonheur n'a rien à voir: on peut être heureux, empli de bonheur sans tout cela. Il existe des gens sans rien matériellement et qui sont complètement heureux et des gens qui ont tout: richesse, notoriété et qui se noient dans l'alcool, la drogue et la dépression.

Rechercher le bonheur est une fausse quête de l'égo.
L'Ego veut nous faire croire que nous seront plus heureux encore avec plus d'argent, avec un plus beau conjoint, un amant, une maîtresse, avec une plus belle maison, une plus belle voiture, avec un meilleur travail, etc... L'Ego en veut toujours plus et est insatiable. Le pire, c'est qu'il est sincère. Mais, suivre notre Ego ne nous rendra pas heureux au contraire.

Au risque de ne pas être original, le bonheur n'est que dans l'instant présent. Carpe Diem. L'illumination de Bouddha. Le Royaume des cieux aux simples d'esprits de Jésus.
Le Bonheur est dans l'instant présent. Vraiment l'instant présent. C'est cela la méditation. Aucun effort. De tout son être vivre l'instant présent. D'abord "en se posant", en calmant les pensées qui nous poussent à l'action pour poursuivre un hypothétique quête du plaisir.
Et puis quand on a ressenti cet instant présent, que l'on sait revenir à lui facilement, alors le cultiver dans le quotidien. plus besoin de "se mettre en tailleur".

Mais, ce n'est pas facile parce que le mental va toujours trouver des excuses.

Bref, pas besoin de le chercher partout, malgré tous nos problèmes, aussi compliqués et douloureux soient-ils, le bonheur est là.

Re: Le bonheur

par Miju » 17 Déc 2015 08:02

Merci Zeblob!!!

Tu as fini d'écrire le reste de mon 1er message :top: :top: :top:

Re: Le bonheur

par Miju » 17 Déc 2015 11:51

Oh! Tiens, en relisant le post de Zeblob, je m'aperçois que je suis en désaccord avec lui sur un point: la distinction entre bonheur et plaisir. Je pense que le bonheur est un état d'être profond et durable. Le plaisir est une émotion, une expression "visible" du bonheur.

En revanche, le désir est plus pernicieux. C'est le désir qui nous fait sortir de l'instant présent et nous fait vivre en décalage avec nos vies. Notre corps est là mais notre esprit est trop souvent dans le futur. Le futur, de par sa définition n'existant pas, est le foyer anxiogène de nos états dépressifs et pessimistes de nos vies actuelles.

La méditation de pleine conscience est un outil intéressant pour se recentrer sur l'instant. Toutefois, se souvenir des instants heureux ou simplement laisser une place aux rêves et laisser libre cours à notre imagination et créativité est aussi source de bonheur dans l'instant. Le tout est de ne pas tomber dans le "c'était mieux avant" ou "ce sera mieux après".

Je crois que le plaisir est une part fondamentale au bonheur. Le désir, quand à lui, est source d'insatisfaction.

Pour moi, il existe trois sortes de plaisir:

1) Les plaisirs fondamentaux: boire, manger, dormir, avoir un toit…
2) Les plaisirs utiles: aller au restaurant, voyager pour rencontrer de nouvelles cultures…
3) Les plaisirs superflus: Voiture de luxe, 400 m2 habitables pour deux…

La société de consommation a fait en sorte que les plaisirs superflus sont devenus des plaisirs fondamentaux et que si nous ne sommes pas capables de les obtenir, nous sommes des moins que rien.

Je ne suis pas contre le progrès, bien au contraire. Le progrès doit avoir comme but l'amélioration du bien commun et non du bien individuel. Ce qui me gêne, c'est la volonté de rendre très vite obsolète les outils qui nous font profiter du progrès.

Pour ma part, le Bonheur réside dans une sagesse profonde à aimer la vie telle qu'elle est et non, telle que nous souhaiterions qu'elle soit.

Re: Le bonheur

par AlgoFlex » 17 Déc 2015 12:00

Je suis totalement d’accords avec toi Miju c’est fou comme je peux changer, je fais aussi de la méditation sur YouTube depuis peu.

( C’est quand que tu remplage 0ss117 par un Bön ou bouddhatu tu as déjà la bonne couleur ;) )

Re: Le bonheur

par Bella Swan » 17 Déc 2015 12:02

Le bonheur ... c'est simple comme un coup de file ! :mrgreen:

Re: Le bonheur

par AlgoFlex » 17 Déc 2015 12:05

un coup comme cela ;) le bonheur et simple c'est nous qui le compliquons

Spoiler:

Re: Le bonheur

par ZeBlob » 17 Déc 2015 12:22

Merci à vous. :mercichinois:
Oui Miju, en effet, ça va dans le sens de ton message et aussi de celui de Swing.
Mais, pour être honnête, je reprends beaucoup de choses que j'ai lues et qui m'inspirent.

J'aime beaucoup ta notion de groupe ou de collectif, Miju. Je pense aussi qu'aujourd'hui c'est quelque chose d'essentiel et que nous avons du mal à intégrer. Ce que nous pensons/faisons à l'échelle individuelle a beaucoup plus d'impact sur nos proches et sur un périmètre bien plus large que ce que nous pensons. Et comme toi, je suis optimiste. J'ai le sentiment d'un éveil collectif. Espérons qu'il arrive à temps.

>Swing: Pour la médiation, je la pratique quotidiennement depuis de nombreuses années. Env. 15 min. Mais finalement, il n'y a que depuis quelques mois qu'il y a eu une véritable évolution, une sorte de déclic. Attention, je ne veux surtout pas passer pour un mystique... :shock:
Avant j'essayais de faire le calme dans mes pensées, je "jouais" à la méditation, mais je n'arrivais pas vraiment à "travailler" sur la présence. C'était déjà très bien, parce que cela me calmait et m'aidait énormément.
Et puis petit à petit, la présence/la conscience est arrivée et s'est installée plus facilement et plus fréquemment: au bout d'un moment, les pensées s'effacent - sans forcer comme tu le dis et juste en les observant calmement - pour ne laisser place qu'à un sentiment de pleine présence.
Maintenant, cette sensation de présence est là "presque" tout au long de la journée . Mais bon, j'ai encore beaucoup de chemin à faire pour le "presque". :D
Cela dit, la méditation a effectivement changé ma vie et je pourrais en parler des heures :)
Pourtant, je n'étais pas forcément prédisposé à cet exercice, ni dans un environnement propice. Je ne connais personne dans mon entourage qui médite...

Pour revenir sur le sujet, c'est très louable de vouloir le job de ses rêves et d’œuvrer pour l'avoir. Mais si un jour nous l'obtenons, il y a de fortes chances pour qu'inconsciemment nous soyons dans la peur de le perdre ou déjà à la recherche d'un job encore meilleur. àmha.

Edit: Miju, Tiens je viens de voir que nos messages se sont croisés... ;)

Articles en relation
La vérité ou le bonheur
par Djobydjoba » 20 Oct 2012 23:50 (1 Réponses)
Le bonheur au travail
par Benoist Rousseau » 29 Juil 2016 11:42 (1 Réponses)
Le bonheur est une politesse
Fichier(s) joint(s) par chad » 05 Déc 2017 12:33 (22 Réponses)
Image du bonheur
Fichier(s) joint(s) par chad » 16 Fév 2018 15:09 (8 Réponses)
Savoir et bonheur ?
par noko » 05 Sep 2018 20:00 (13 Réponses)
Diffusons du bonheur
Fichier(s) joint(s) par AlgoFlex » 29 Juin 2019 13:17 (18 Réponses)
Qu'est-ce-que le bonheur pour vous?
par paul33 » 02 Mai 2013 16:00 (10 Réponses)
C'est quoi le bonheur pour vous ?
Fichier(s) joint(s) par chad » 20 Mar 2017 12:16 (83 Réponses)
La fille du weekend : chaleur et bonheur
Fichier(s) joint(s) par Florian » 23 Juin 2018 18:59 (13 Réponses)
Du bonheur de n'avoir qu'un QI de carrossier de Ford fiesta
par loilodan » 17 Juin 2018 18:50 (32 Réponses)

ProRealTime