ProRealTime
Pour faire découvrir et partager sur nos films et séries TV préférés
Répondre Page 1 sur 1

Les Maîtres des monnaies - Us money vs corporate currency

par Rafale » 07 Jan 2018 23:31

Note : Je reproduis ici l'ouverture du lundi 8 janvier afin de permettre de retrouver plus facilement les documents qu'elle présente.

Bonjour à tous,

Étant votre hôte pour la semaine, je vous propose une sélection de documentaires.

En effet, n’étant pas de formation financière et n’ayant pas eu d’expérience professionnelle dans ce domaine, j’ai abordé l'étude de celui-ci avec ouverture d’esprit et curiosité.
J’ai fait mes propres recherches, poussé par ma passion de comprendre le fonctionnement des choses. Dans cette optique, l’étude de l’histoire, qui m’intéressait déjà avant au sens large, s’avère indispensable.
Je savais depuis ma 6ème, et son professeur d’histoire-géographie passionnant, que l’histoire recèle bien des faits que peu de gens connaissent, mais qui sont pourtant très importants, révélateurs, éclairants.

En effet, il est de mon avis que le moyen d’une vie meilleure pour nous-même et notre entourage repose sur la compréhension du monde réel la plus fidèle possible.

Je repense à l’histoire des aveugles et de l’éléphant. Ils tâtent chacun au contact de l’animal une partie différente, puis décrivent l’animal aux autres qui ne pouvaient être là. Forcément, toutes les descriptions sont différentes, mais toutes ces descriptions ont de la valeur car elles décrivent bien une facette de la réalité.



C’est l’image que j’utilise pour décrire la quête d'une description fidèle de la réalité.

Nous essayons de décrire un objet lointain. Imaginez un objet ou un animal au centre d’une vallée mais que nous ne pouvons approcher. Nous ne pouvons qu’essayer d’en apercevoir les différents aspects en nous déplaçant autour, sachant qu’il est en partie caché par des arbres et des rochers.
A nous de trouver l’interstice entre des arbres, ou le petit piton rocheux qui nous permettra d’avoir une vision un peu plus juste de cet objet complexe.

Ces endroits qui nous permettent d’avoir une vision plus juste sont précieux, et c’est ce que j’espère pouvoir partager avec vous cette semaine.

La clé permettant de les apprécier à leur juste valeur, repose dans un esprit ouvert et curieux.

À titre d'exemple, au sujet des pyramides d’Égypte, je vous propose une question et deux faits intéressants.
La question est, comment les bâtisseurs se sont-ils éclairés dans la pyramide ?



Fait historique : il n’y a aucune trace de suie dans les pyramides. Toute combustion aurait laissé des traces sur les murs et au plafond. Il n’y a rien.

Fait historique : on a retrouvé l’équivalent de pile électrique dans le Nil.
(Un exemplaire d’une telle pile existait au musée de Bagdad avant l’invasion des américains.)

http://www.ampere.cnrs.fr/parcourspedagogique/zoom/mythesetlegendes/bagdad/index.php



Autre question, en quoi furent fabriqués le Colisée et le Panthéon de Rome, à l’époque romaine ?



Fait historique : Il est fabriqué en béton. Oui, en béton. Les romains utilisaient le béton, y compris une variété conçue pour sécher sous l’eau afin de créer des ports artificiels. Le béton des romains était d’ailleurs de meilleure qualité que ce que nous pouvons faire aujourd’hui, car utilisant des cendres volcaniques particulièrement adaptées.

https://www.geopolymer.org/fr/archeologie/ciment-romain/ciment-et-beton-romain-haute-performance-batiment-durable-et-resistant/

Électricité du temps des pyramides ?
Béton du temps des romains ?
Ces deux faits historiques ne projettent-ils pas dans votre esprit un éclairage nouveau sur ce que vous pensiez savoir depuis longtemps ?

Voilà ce que j’espère accomplir cette semaine sur le sujet de la finance et de notre société d’aujourd’hui. Un éclairage de candide à l'esprit ouvert, qui partage avec vous des points de vue qui lui semblent particulièrement utiles.
Dans ce but, je vous présenterai chaque jour un document vidéo et si possible un ouvrage ayant rapport avec le sujet abordé.

Le premier documentaire de la semaine sera le plus long et le dernier (vendredi) sera le plus court avec une minute seulement.
Tous deux sont essentiels. Si vous ne devez plus en voir que deux, faites que ce soit ceux-là.


Documentaire premier :



Vidéo : Les maîtres des monnaies - (VOSTFR)


Documentaire d’une durée de 3h30, qui représente un intérêt colossal ne serait-ce que par le nombre et l’importance historique des citations reproduites.

Je vous invite à le regarder en plusieurs parties à votre loisir. La traduction française est bonne et ne souffre que de peu d’inexactitudes ou d’écarts par rapport à la source.
Ce documentaire représente ce que toute personne devrait savoir sur l’histoire de notre système financier depuis 2 000 ans jusqu’à nos jours.


Le premier sujet couvert dans la vidéo est le « Federal Reserve System ».

Les médias parlent de la « réserve fédérale » ou bien la « FED » américaine comme ils parlaient de la banque de France. C’est à dire de la partie du gouvernement censé émettre et contrôler la monnaie du pays.

Fait historique : le « Federal System Reserve » est une banque privée et non une partie du gouvernement américain.

Cet état de fait et ses travers étaient même dénoncés à l’avance par les contemporains de son établissement (1913).

En effet, la volonté d’établir une banque privée centrale ayant tout pouvoir sur la monnaie des états-unis était connue alors sous le nom de plan Aldrich alias « Aldrich plan ».

La lecture de l’ouvrage « us money vs corporation currency » (Argent des États-Unis contre la monnaie d'entreprise) rédigé en 1912 par Alfred Owen Crozier est particulièrement édifiante à ce sujet.






Les illustrations de l'ouvrage décrivent le contexte financier de l’époque, c'est à dire en 1912. Je vous laisse juges de leur pertinence et de leur lien avec notre époque contemporaine.


L’aimant.
La loi dite de cause et effet en finance.
Combien de temps le reste du pays acceptera t-il que que tous ses dépôts bancaires et avoirs soient happés par Wall Street à la poursuite de taux d’intérêt usurieux et de profits spéculatifs ?


Bulle : Plus chaud encore, renchérissez !





Planche à billet privée de la NRA(*).
« monnaie d’entreprise »


Usine à bulle financière
La quantité de crédit bancaire prêté représente 10 fois le montant d’argent dans les réserves de toutes les banques.


* : « National Reserve Association » préfigure ici ce qui sera nommé plus tard « Federal Reserve System » alias la FED.





Élasticité – mais qui fera l’étirement ?

Le pouvoir d’augmenter et de contracter la masse monétaire et le crédit bancaire – de rendre l’argent et le crédit rare ou affluent – est le pouvoir d’établir ou de briser la prospérité, de provoquer les paniques, et de diriger politiquement la république.
Pour être saine, l’élasticité doit être exercée par l’autorité publique, pas par intérêts privés pour le profit.


Bulle : Du vent les gars ! C'est mon appareil personnel !




L’exécuteur
« Plan Aldrich »


Le projet de loi Aldrich accorde à la NRA tout pouvoir d’augmenter ou de baisser le taux de pension (*) ou d’intérêt, et de gonfler ou contracter le volume des prêts faits par les 24 392 banques aux entrepreneurs.
C’est là le pouvoir absolu de vie ou de mort sur toutes les entreprises américaines.



* : taux de pension livrée alias repo rate
http://www.businessdictionary.com/definition/repo-rate.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Repo





La dette mondiale en constante expansion.





La cause de la hausse des prix : l’inflation de la masse monétaire par les crédits bancaires.





Oncle Sam refuse de marcher

Oncle Sam : 59 % de toutes les banques nationales sont coupables de violer mes lois.
Vous me demandez de livrer pour 50 ans à ces mêmes banques hors-la-loi le contrôle total de la monnaie publique .
« Par l’éternel (*)», je ne le ferai pas !



* : Référence au président Andrew Jackson
qui combattit et élimina la banque centrale privée précédente.




Pour avoir un rapport détaillé de la genèse du « Federal Reserve System » alias la FED, et de son fonctionnement depuis lors jusqu'à nos jours, il est possible de consulter l'ouvrage suivant (en anglais) :

« The creature from Jekyll island » – par G. Edward Griffin.

Re: Les Maîtres des monnaies - Us money vs corporate currenc

par HellionReign » 08 Jan 2018 14:26

Rafale 1000 :merci:

Ton Post Mérite de remonter dans la File... ;)
Parce que le sujet est très intéressant et bien fait... :mercichinois:

Très Bien Écrit et Illustrer... :top: :top: :top:
Et Je sais a quel point cela représente beaucoup de temps, et de travail... :roll:

J'ai lu ton superbe post...
Mais je n'ai pas encore trouvé le temps de regarder le documentaire de 3h30... :roll: ...
Et Hop dans mes favoris ;)

Nice Job :mercichinois:

Re: Les Maîtres des monnaies - Us money vs corporate currenc

par florent8 » 29 Jan 2018 22:58

je vous félecite pour cet article.
trop fort de votre part.

Re: Les Maîtres des monnaies - Us money vs corporate currenc

par Barnabe » 16 Mai 2018 13:27



Rafale, je propose de prendre un peu (en fait, BEAUCOUP !) de distance critique par rapport au lien que tu me proposes... Le réalisateur de ce documentaire - William T. Still - était inconnu au (à mon) bataillon avant que tu ne m'en parles. Donc je procède à une petite recherche sur son nom et je tombe immédiatement sur le lien suivant (https://archive.org/details/NewWorldOrderTheAncientPlanOfSecretSocieties), mentionnant un livre écrit 6 ans avant ton documentaire.
"New World Order: the Ancient Plan of Secret Societies" par le même William T. Bill

Je te cite le résumé qui s'y trouve reproduit (tu peux même avoir accès à tout le livre en .txt. Perso, je n'irais pas plus loin avec Monsieur Still, même si ma vie en dépendait)

This book shows how an ancient plan has been hidden for centuries deep within secret societies. This scheme is designed to bring all of mankind under a single world government - a New World Order. This plan is of such antiquity that its result is even mentioned in the Bible - the rule of the Antichrist mentioned in the Revelation of Saint John the Divine.

Other works on the subject do not trace the plan beyond the founding of one of the most notorious of these secret societies, the German Illuminati, founded in 1776. Other works fail to see any continuity betv,reen the New World Order and secret societies at all. Still others don't connect the ancient secret societies to the modern versions.

This book shows what the secret societies are after and how they are going about it. It shows the symbols and emblems these groups have left down .through the ages, subtly marking the path Jar their descendents.

This book shows why members of these secret societies can participate in something which will obviously lead to world despotism. It shows how their own-members are tricked by them. It reveals enough of the secret rituals to establish credibility even with the most ardent members of these groups. Most importantly, the book demonstrates the profound influence secret societies have had on historical events through the centuries, their influences in the present day, and how theycan best be thwarted in the future.


Bref... un ENORME théoricien du complot, ton William D. Bill ! Et pas des plus subtiles, en plus. Il me semble donc qu'il n'a pas sa place sur Andlil.

Si tu as trois heures et demies à investir je te suggère plutôt de lire l'Argent de J.K. Galbraith, tu y liras en détail comment le power play entre fermiers de l'Ouest - amis de l'argent facile - et financiers de l'Est - soutien de la devise forte - a engendré la première version de la Fed post 1907, avant que Roosevelt (post 1929) revienne sur ce consensus bancal et finisse par tout recentraliser au niveau fédéral.

En plus ce qui est bien avec Galbraith c'est que c'est une référence que tu PEUX sortir sur n'importe quel forum (et pas que sur jeuxvideo.com :musique: ). Economiste internationalement reconnu, décoré dans tous les sens (y compris de la légion d'honneur chez nous) ET qui a suffisamment de crédit, lui, pour avoir une page wikipédia*.

(* Comme Cyril Hanouna, me diras-tu ? Oui mais c'est toujours mieux que Wiliam T. Still pour lequel je n'ai rien trouvé sur Wikipedia :lol: https://en.wikipedia.org/w/index.php?search=william+T.+still&title=Special:Search&profile=default&fulltext=1&searchToken=1cby4i9coyzdb4bfhmz069aqb (à part une page ticket de métro dans une langue que je ne sais pas rire: https://sv.wikipedia.org/wiki/Bill_Still))


BREF: ET SI ON ARRÊTAIT AVEC LES THEORIES DU COMPLOT SUR ANDLIL ?

Articles en relation
Dirty Money : corruptions d'entreprises
par adzerg » 08 Mai 2018 15:18 (6 Réponses)
The Ascent of Money: A Financial History of the World
par esyfinances » 16 Mai 2015 15:49 (1 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé