ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

Les riches

par trappiste73 » 02 Juil 2019 11:49

Suite à la lecture du Figaro du jour, quelques chiffres sur les riches.

En préambule, il n'existe pas de classification claire, notamment à cause de la distinction revenus/patrimoine. L'Insee se refuse même à employer le terme "riche". D'ailleurs, pour preuve, les comptes en banque des footballeurs sont bien mieux acceptés socialement que ceux des chefs d'entreprise alors même qu'ils trustent 5 des 7 plus hauts revenus français.

Bref, la classification de l'Insee :
Les plus aisés, 6.300 personnes (0,01%), qui touchent au moins 699.230 euros par personne du foyer (le 1er adulte compte pour 1, les plus de 14 ans pour 0,5, les autres pour 0,3).
Les très aisés, 56.700 personnes (0,09%), de 259.920 euros à 699.230.
Les aisés : 567.000 personnes (0,9%), de 106.210 à 259.920.
les hauts revenus : 5,67 millions (9%), de 45.220 à 106.210.
les autres : 56,7 millions (90%), moins de 45.220.

Les 1% les plus riches s'acquittent de 25% de l'IR total. Les 1,6%, de 39% de l'IR total.

Les inégalités sont bien plus grandes dans les 1% le plus riches que celles entre les catégories d'en dessous.

Pour Piketty, il n'existe que 3 blocs : les 50% en dessous du revenu médian, les 10% les plus aisés, le reste qui formerait les 40% de la classe moyenne. Un choix qui paraît douteux.

Aux États-Unis, on parle des 5B : bonne famille, bonne santé, bonnes études, bon voisinage, bons métiers.

La part des 1% les plus riches dans le revenu national est stable depuis les années 1940. Elle était bien plus importante avant.

Rappel, pour garder les idées en place : Le revenu médian net (après impôt) est de 1.692 euros pour un célibataire et de 3.553 euros pour un couple. Seuil de pauvreté : 1.015 euros par mois.

Pour finir, tiré toujours du Figaro, à Fitzgerald qui s'interrogeait dans les années 1920 : "Les riches ont-ils quelque chose de plus que les autres?", son ami Hemingway répondit laconiquement et assez finement : "de l'argent". ;)

Re: Les riches

par Benoist Rousseau » 02 Juil 2019 12:06

Merci Trappiste,

Piketty :roll:

Re: Les riches

par Shz43 » 03 Juil 2019 09:51

Très bonne synthèse, merci beaucoup !

Sais-tu s'il existe des précisions sur le statut professionnel pour chaque catégorie ? A savoir si les personnes sont salariés, chefs d'entreprises, à leur compte... ?

Dommage qu'il n'y ai pas une plus grande distinction entre revenus, patrimoine et qualité d'endettement, cela aurait été intéressant :)

Re: Les riches

par trappiste73 » 03 Juil 2019 11:03

Toutes les réponses en 2 Pdf :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/.../REVPMEN18_F1.23_tres-hauts-rev.pdf

https://www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/.../REVPMEN18_D1_tres-hauts-revenus.pdf

;)

Re: Les riches

par Shz43 » 03 Juil 2019 11:41

:merci: :mercichinois:

Edit :

Une piste sur les comportements à adopter ?

"Plus les revenus sont élevés et plus les sources sont diversifiées : les très hauts revenus déclarent en particulier des revenus non commerciaux et des revenus des actifs financiers. En 2015, 1 % de la population déclare ainsi 30 % des revenus du patrimoine. Au sein des ménages à très haut revenu, les salariés sont cadres dans près de 60 % des cas et chefs d’entreprise dans près de 10 % des cas. "

Re: Les riches

par butternut » 03 Juil 2019 14:41

Bonjour.

C'est simple. L'argent appelle l'argent. Quand tu es très à l'aise, tu peux acheter de la pierre, un lot d'appartements bordelais, ou un vieux chateau en Beauce, investir en bourse, dans des startups, dans l'épicier du coin, dans la terre (ce que font les étasuniens et les chinois qui achètent nos forêts et nos terres fertiles).

Re: Les riches

par Shz43 » 03 Juil 2019 15:00

@Butternut L'achat dans la pierre concerne toute les catégories, la croissance historique des transactions immobilières (2017-2018-2019) est soutenue par les ménages aux revenus "moyens", en primoaccession.
Le hic, c'est que c'est de l'endettement pour de la résidence principale qui ne génère aucun revenu, donc je dirais plutôt "le savoir appelle l'argent" :mercichinois:

Re: Les riches

par butternut » 03 Juil 2019 15:13

Bonjour Shz43.

Oui bien sur, en pourcentage de vente, la classe moyenne est surement majoritaire.
A voir en mètres carrés et en euros (à fortiori en euros par mètre carré) si les riches ne sont pas le moteur.

Re: Les riches

par Guipit » 03 Juil 2019 15:59

D ou l intérêt de ne pas acheter pour soi , la premiere fois.
1 . C est payé par quelqu un d autre , le jour ou c est payé , soi tu encaisses , soi tu laisses couler jusqu à ras le bol de gerer .

2 . Quand une affaire roule depuis un certain temps et que c est auto financé ++ , la banque prete facilement pour soi meme .

#cduvécu
:)

Re: Les riches

par Shz43 » 03 Juil 2019 16:05

@butternut pour enfoncer des portes ouvertes : les m² les plus chers sont achetés par les plus riches :mrgreen:

Les riches sont moteurs dans les grandes villes, c'est évident. Pourtant, au niveau national, 40% des transactions sont réalisées par des employés / ouvriers. Le prix de vente moyen est de 200-230k avec un prix moyen au m² de 2600 euros, on est loin des 10 000 euros /m² de Paris ! Il n'a jamais été aussi facile d'emprunter (moins d'une semaine pour obtenir 10000 euros cash, des prêts immo à 1,8% sur 25 ans...) = l'argent est là, ce n'est pas le problème. Il n'y a pas besoin d'être super-riche pour avoir des revenus de patrimoine. Le souci c'est que l'endettement des "moins riches" n'est absolument pas rentable.

@guipit : eh oui... et même en cas de moins value à la revente, tu ressors quand même gagnant. L'immobilier c'est beau :bravo:

Articles en relation
Comment les 1% les plus riches gagnent vraiment leur argent
par Tulipe » 10 Sep 2013 09:23 (17 Réponses)
Même nos riches sont trop pauvres en France
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 22 Mar 2019 09:56 (26 Réponses)
Echantillon de ma "théorie du glissement des nations riches"
par WSshark » 01 Jan 2014 15:40 (5 Réponses)