ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: Naze et impudique, mais réel...

par falex » 24 Nov 2016 17:19

Pas mal ta dernière réponse Eversa, elle a un certain écho chez moi :oops:

Re: Naze et impudique, mais réel...

par chad » 24 Nov 2016 17:20

oui mais les psys en Allemagne parlent allemand et comme il a stoppés les cours d'allemand pour faire suer Madame (qui a été très vilaine) :musique: :lol:

Re: Naze et impudique, mais réel...

par falex » 24 Nov 2016 17:22

Dans les couples bi-langue que je connais il y en toujours un qui est presque bilingue et l'autre qui baragouine la langue du conjoint ...

Simple constat.

---

Après apprendre un langue c'est :
Appre ndre par coeur du vocabulaire (donc avec un livre/fascicule)
S'exercer à parler et à se faire corriger à l'orale
Travailler la grammaire à l'écrit (pas forcément utile si on a pas l'attention d'écrire dans cette langue).

Re: Naze et impudique, mais réel...

par DarthTrader » 24 Nov 2016 17:43

souvent été en couple avec des étrangère (plus que avec des française)
très dure de changer la langue original de la rencontre ...... si rencontre en anglais généralement on a continué en anglais même si ce n était pas la langue maternel d aucun des 2 ni la langue du pays ou on vivait , quand commencé en français continué en français même en vivant dans pays ou ça parle anglais

Re: Naze et impudique, mais réel...

par Sylvain P. » 24 Nov 2016 17:44

Renaud,

Cela coïncide t-il avec une déconvenue en trading ?
On ne fonctionne pas tous de la même façon mais je sais que mes résultats ont tendance à influer sur mon humeur générale...du moins inconsciemment car j'essaye à tout prix d'éviter ce phénomène.

Je m'étais notamment aperçu que je cherchais des prétextes pour faire des reproches à ma compagne. Provoquer une dispute fait moins mal que d'avoir à ressasser "aujourd'hui j'ai perdu X€ et c'est ma faute car je n'ai pas respecté mon MM"

Re: Naze et impudique, mais réel...

par Benoist Rousseau » 24 Nov 2016 18:21

Très bonnes questions, les réponses ce sera d'un cabinet psy (psychanalyste ou psychologue clinicien).

Tu as fait le premier pas

Ce que je "vois" c'est que tu y vois une répétotoon donc tu as déjà donné du sens, construit un schéma logique.

Il faudrait tellement d'informations pour t'aider (par exemple la place du Père bien absent), la place que tu joues dans ce roman (le "bon" fils, le "bon" mari qui t'étouffe ?) etc

Cherches tu à provoquer une réaction chez les autres plutôt que chez toi pour qu'ils décident pour toi ?

Bref il te faut un cadre clinique sérieux, on peut voir des choses mais ce ne seront que des supputations, mais là tu controles le récit que tu veux nous donner donc c'est déjà un biais, biaisé ;)

Tu t'interroges ? :bravo: c'est rare. L'étape d'après c'est d'approfondir et là il te faut des pros. Tu viens un peu tôt j'ouvre mon cabinet que dans 8 ans selon ma timeline :)

Re: Naze et impudique, mais réel...

par pierrep » 24 Nov 2016 18:53

Je +1,

Consulte, sans honte, ça ne peut qu'aider. Si le premier psy ne te convient pas, change sans hésitations; c'est comme tout, il faut trouver chaussure à son pied :)
Il y a aussi des professionnels qui ont des approches moins "classiques", comme la thérapie EMDR (cela reste une psychothérapie), et d'autres métiers en lien avec le psy mais non conventionnés.

Pour ma part j'ai essayé beaucoup de choses pour évacuer un stress trop envahissant (crises d'angoisse), passant du psy, au yoga, à la réflexologie, etc... et j'avais trouvé la Somato Psychopédagogie, qui m'avait beaucoup aidé. Bon c'est un peu hors sujet, mias tout ça pour dire qu'après avoir commencé à te questionner, il est peut être temps de prendre la route....

Bon courage,
Pierre

Re: Naze et impudique, mais réel...

par falex » 24 Nov 2016 18:55

Très bonne remarque de PierreP. Il est très courant de tester plusieurs psy avant de trouver le bon

Re: Naze et impudique, mais réel...

par Djobydjoba » 24 Nov 2016 21:11

Je me reconnais beaucoup dans la problématique, puisque je suis aussi sujet depuis toujours à un sentiment puissant de vouloir tout (mot censuré merci de rester poli) en l'air, à commencer par ma vie, ma relation à moi même et aux autres. Cette force destructrice, j'ai essayé de la cacher sous le tapis pendant des années, surcompensant par une surénergie etc... Je dois faire le bilan qu'elle m'a sacrément gâchée ma vie et qu'elle continue de le faire, puisque je n'ai toujours pas trouvé comment vivre avec, sauf à vivre seul. C'est une sorte de refus net et précis des règles du jeu de ce monde, règles sociales notamment, qui m'envahit régulièrement. Cette posture m'en a fait vraiment baver en même temps qu'elle a permis de me transcender. J'ai passé une partie de ma vie à vouloir comprendre ce qui se passait en moi, j'ai fait plusieurs psycho, je pense être ultra lucide sur le monde et les gens du fait de cette nécessité de trouver une solution à cette problématique et donc de sur-réfléchir... Mais ça fait des années que je considère que trouver des raisons et de chercher à comprendre mentalement un état d'être ne permet absolument pas de le corriger. C'est trop profond, ça échappe complètement au mental. Donc la psychothérapie, bof... Le mental se raconte son histoire, se trouve des raisons, et après ? En fait j'ai beaucoup trop mentalisé, intellectualisé autour de cette problématique, et j'ai l'impression que cela n'a fait que la renforcer. Je crois qu'il faut être à l'écoute de soi, faire de la méditation, avoir une vie la plus saine possible, chercher ce qui est bon pour nous, ce qui nous fait vibrer... mais la solution ne se trouve pas sur le divan d'un psy. Depuis quelque années j'accepte beaucoup plus cette énergie négative entrer en moi, car j'étais épuisé de vouloir lutter contre. Il fallait que j'affronte enfin mes démons. C'est tellement puissant certains jours, sentiment totalement ravageur de vouloir disparaître purement et simplement en tant que conscience. Et ça finit toujours par passer, les nuages se dissipent et le beau temps revient. Donc c'est un état que j'ai appris à accepter, même si je suis la dernière des sous-mer.e quand il me traverse, et que je ne contrôle pas quand cet état arrive et quand il repart, ce qui est très handicapant sur le plan relationnel. J'ai vraiment l'impression d'être Dr Jeckyll et Myster Hyde. Depuis quelques temps je m'intéresse à l'hypnose régressive, qui met en évidence que certaines entités énergétiques peuvent venir nous "squatter". Finalement, c'est la meilleure explication que je donne pour cette météo changeante de mon état d'être. J'ai le sentiment d'avoir perdu des années précieuses à avoir refoulé cette énergie négative puissante. Quand ça ne va pas, il ne faut pas fuir le mal être mais plonger dedans. Quand on est traversé de pensées et d'énergie négatives, il ne faut pas les refouler mais les laisser venir, les observer, et les laisser repartir. J'ai vraiment perdu beaucoup d'années à vouloir corriger un problème alors qu'il n'y a rien à corriger, l'effort de la volonté réduit tout à néant. Il faut observer et accepter, sans jugement, avec une pointe d'humour sur soi-même et en ayant conscience que nos problèmes sont dérisoires et en fait inexistants.

Re: Naze et impudique, mais réel...

par AlgoFlex » 24 Nov 2016 21:52

Djobydjoba a écrit:J'ai vraiment perdu beaucoup d'années à vouloir corriger un problème alors qu'il n'y a rien à corriger, l'effort de la volonté réduit tout à néant. Il faut observer et accepter, sans jugement, avec une pointe d'humour sur soi-même et en ayant conscience que nos problèmes sont dérisoires et en fait inexistants.

:top: :top:

Une grosse pointe alors. :D

Articles en relation
Trader mais rester actif physiquement pendant le travail
Fichier(s) joint(s) par chad » 20 Jan 2017 13:21 (7 Réponses)
Perte de 24% de mon capital réel
Fichier(s) joint(s) par Santé-Fitness » 19 Jan 2019 22:54 (23 Réponses)
la différence entre le réel et le paper trading : un exemple
par ChristelleP » 19 Juil 2018 17:53 (9 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé